A la Une ! ALERTE-INFOS chasse !

Faites un clic droit sur l’article encadré puis : « ouvrir le lien dans un nouvel onglet »

Quelles conséquences quand les anti-chasses gèrent le gibier ?

Octobre 2022

Vidéo: A la chasse, « On apprend à tuer un humain » selon un journaliste de Libération

Le journal « LIBÉRATION » c’est aussi cela…..

Le journal « LIBÉRATION » c’est encore cela…..

La Dépêche.fr : « La sécurité : préoccupation constante pour les chasseurs » vs Libération.fr : « Oui, on a le droit de chasser ivre avec une GoPro sur le fusil ».

Septembre 2022

Vidéo: subventions aux chasseurs et mythe du lobby de la chasse, la réponse du vice-président du Mouvement de la ruralité

Août 2022

…..Si la FNC a vu les sommes qui lui ont été allouées par l’État augmenter de façon significative depuis 2017, c’est parce qu’elle a repris à son compte nombre de tâches autrefois dévolues aux préfectures comme la gestion des ACCA ou l’attribution des plans de chasse ou bien encore des taches administratives auparavant endossées par le fédérations départementales avec les transferts de fonds qui lui sont corrélés.

Non, les subventions allouées aux chasseurs par l’état ne sont pas des « cadeaux »!

Polémique sur les subventions allouées aux chasseurs, la FNC répond

« La FNC tient à établir la vérité sur la polémique créée de toutes pièces suite à la publication de ses comptes annuels ! Pas un sou d’argent public n’est dépensé sans justification. Chaque année, nos comptes annuels sont disponibles sur le site internet de la FNC et transmis au ministère de tutelle.

Si les contributions reçues sont en forte augmentation (11.45 millions d’euros), c’est que l’État peut compter sur les Fédérations de chasseurs et nous transférer des missions de service public qu’il avait avant à sa charge.
Nos ennemis en profitent et nous attaquent à tort ! Dans nos comptes les « subventions d’exploitation » (11.45 millions d’euros) comprennent les dotations publiques mais aussi celles des organismes privés ainsi que les contributions financières régies par la loi du 24 juillet 2019 qui ne sont pas des subventions à proprement parler.

Ce qui a changé entre 2016/2017 et 2020/2021, est le vote de la loi « chasse ». Cette loi a acté notamment des transferts de missions de service publics aux Fédérations des chasseurs. Il s’agit en l’occurrence de prendre en charge, la gestion et la coordination des associations communales de chasse agréées (ACCA) et l’attribution des plans de chasse individuels, missions autrefois exercées par les préfets. La compensation financière pour ces missions est de 9 millions d’euros par an.

Par ailleurs, la FNC perçoit pour le pilotage de ses propres projets dans le cadre du dispositif de l’éco-contribution issu de cette même loi, (dont l’Office français de la biodiversité est contrôleur et financeur) : 1,8 millions d’euros en 2020/2021 sur une enveloppe nationale d’un peu moins de 15 millions (dont la contribution des chasseurs est de 5 millions). Dans ce cadre, à ce jour près de 500 projets éco-contribution en faveur de la biodiversité ont été engagés par les fédérations de chasseurs.
Sur cette même année 2020/20211, les dotations d’organismes publics atteignent 480 594 euros (notamment Sagir qui est un réseau de veille sanitaire et une mission d’intérêt général réalisée par les fédérations départementales. Les subventions privées quant à elles totalisent 183 550 euros (2020/2021).

Au lieu de chercher à nous stigmatiser, les anti-chasse devraient respecter nos actions au service de la biodiversité et de la ruralité. »

Un enfant mort et un autre très gravement blessé lors de l’attaque d’un loup en Russie

Juillet 2022

Pour Le biologiste Marcel Züger le loup va devenir dangereux pour les enfants

Radios à la chasse : Pour un passage à la VHF (ou FM) 5 Watts et au tout numérique.

Comme des criminels ! 8 chasseurs placés en garde à vue dans l’affaire de l’ours tué en Ariège. Le monde de la chasse a été très choqué par ces gardes à vue, à l’instar du président de la fédération des chasseurs de l’Ariège, Monsieur Jean-Luc Fernandez qui a déclaré: « Ce qui nous ulcère tous, nous les acteurs du territoire, c’est le fait que le chasseur qui a eu l’outrecuidance de sauver sa vie, qui est aujourd’hui lourdement handicapé, soit convoqué à 9 h et interrogé jusqu’à 22h. Comme un criminel de guerre. Donc on trouve la méthode particulièrement violente« .

Avril 2022

Février 2022

SIA. Système d’Information sur les Armes. Échelonnement du calendrier jusqu’en Juin 2023.

Des associations animalistes financent des mouvances anti-chasse en argent liquide ! Comme vous le savez, cette semaine avait lieu l’audition de Willy Schraen au Sénat. Lors de la conclusion de celle-ci le Président de la FNC a souhaité faire part de sa stupeur s’agissant des agissements occultes de certaines associations animalistes. Une réalité qui fait froid dans le dos !

« Je voudrais également profiter de cette tribune pour dénoncer un certain nombre de faits qui dépassent le cadre de la chasse et se déroulent dans notre pays en toute impunité, bien que tout cela soit en dehors de notre sujet sécuritaire.

Je sais que les propos que je tiens devant vous vont encore déboucher sur des menaces de mort, mais il n’est pas tolérable que des menaces puissent être proférées sur les réseaux sociaux en toute impunité. A quand une véritable loi pour endiguer ce mal de notre société qui me touche perpétuellement. De nombreux chasseurs et leur famille subissent comme moi aujourd’hui des harcèlements d’une rare violence à partir des réseaux sociaux, et dont les sanctions pénales se résument trop souvent à de simples stages de citoyenneté.

Depuis quelques années, plusieurs jeunes se sont suicidés en lien direct avec leur appartenance avec le monde cynégétique. Les réponses des tribunaux ne sont pas à la hauteur du calvaire que vivent ces personnes et leurs familles, qui n’ont, ni ma facilité, ni mes moyens de président de FNC, à œuvrer en justice pour obtenir réparation, même si celle-ci est dérisoire.

Que dire de cette propagande anti chasse qui se développe dorénavant au sein même de nos écoles, ou l’on voit une certaine bienveillance de certains rectorats à laisser passer des ouvrages du programme scolaire ou en périphérie de celui-ci, traitant de la méchanceté des chasseurs à tuer Bambi et ses amis de la forêt et des champs.

Pas plus tard que la semaine dernière dans l’école de Dannes, un petit village du Pas de Calais, un livre sans équivoque a été distribué aux enfants, présentant les chasseurs comme des êtres sans empathie, menaçant les animaux et plus bien sûr. Et comment se fait-il que certaines associations anti tout aient le droit de faire du militantisme auprès de nos enfants contre la chasse, la pêche, l’élevage ou l’alimentation carnée pendant les heures de l’école républicaine ? Et tout cela sans contrôle ni contradictoire, alors que nos structures fédérales, qui sont pourtant toutes agréées en matière de protection de la nature, ne peuvent toujours pas officiellement intervenir pour parler de biodiversité ordinaire dans les classes en raison du dogmatisme de certaines académies.

J’en viens au troisième et dernier point, qui devrait faire couler les encres et les salives dans les jours qui viennent. Je vais vous remettre la une du magazine cynégétique « nos chasses », qui révèle dans les moindres détails le fonctionnement et les agissements de certains groupuscules anti chasse ou anti spéciste. Le repenti, dénommé Alexis Barbier, nous raconte une histoire un peu folle sur l’organisation structurelle de ces groupes d’action, leurs financements occultes par de grandes associations animalistes à coup d’enveloppe d’argent liquide dont on ignore l’origine, et comment ces associations sont aussi devenues des donneurs d’ordre qui listent les actions, moyennement financement, que ces groupuscules sont obligés de réaliser s’ils veulent avoir des moyens financiers.

« Concrètement comment cela se passait en interne »?
C’est assez simple! Nous avions une réunion tous les 15 jours avec les associations et les autres collectifs […]  la Section Anti Chasse touchait 2000€ par trimestre en liquide.
Entretien réalisé au sein du Journal Nos chasses – Février 2022
Des actions qui semblent porter sur des fondamentaux de la cause anti chasse qui se résume à transfigurer la vérité des images et des mots, à détruire et brûler les infrastructures cynégétiques, et bien d’autres choses encore. Tout cela fait froid dans le dos, et met en lumière les dérives de ce soi-disant camp du bien, de ces grandes associations à la plus petite cellule dormante, qui aujourd’hui semble fonctionner selon des méthodes mafieuses et menacent dorénavant l’intégrité physique des gens qui ne partagent pas leur idéologie.

Pourquoi évoquer ces points en conclusion de notre audition, car ils font partie de ce harcèlement sécuritaire de l’opinion publique par des propos ou des écrits totalement déformés et mensongers, porteur de haine et de violences destinés parfois aux plus jeunes d’entre nous comme je viens de vous le décrire. Dans les jours qui viennent, je porterai donc sur votre site trois premières pétitions qui illustrent parfaitement la conclusion de mon propos. J’en appellerai aux chasseurs, comme aux autres usagers de la nature qui sont en droit de demander que ces sujets soient traités avec le même sérieux qui est le vôtre dans cet audit de la sécurité à la chasse.

Avec l’ensemble de mes collègues présidents, et avec tous nos partenaires usagers comme nous de la nature, nous continuerons de travailler avec acharnement et motivation pour continuer de faire baisser encore et toujours le nombre des accidents liés à la pratique de la chasse. 

Dernières informations législatives concernant les chasseurs et les tireurs.

Eric Zemmour en Sologne: « Je refuse que qui que ce soit vous interdise de chasser ». Le candidat du mouvement Reconquête était en meeting vendredi dernier à Chaumont sur Tharonne au cœur de la Sologne et a souhaité faire passer un message aux chasseurs :
« Je refuse que qui ce soit vous interdise de chasser. Je refuse que qui ce soit s’attaque à la pêche. Vous avez des techniques ancestrales qu’il faut conserver et transmettre. J’étais tout à l’heure avec Louis-Xavier, un éleveur tellement amoureux de ses bêtes, des moutons solognots. Les vrais écologistes, c’est vous, les vrais amateurs de la nature, c’est vous.Vous les chasseurs, vous les pêcheurs, vous les agriculteurs, vous les meilleurs amis de la nature dont je veux être Président, vous les Français ».
Lors de ce déplacement Eric Zemmour a également souhaité faire passer un message fort aux ruraux en proposant notamment une prime de 10 000 euros pour chaque enfant né dans les zones rurales!
Eric Zemmour sera t-il suivi par les chasseurs? Réponse le 10 avril!

Janvier 2022

« Pourquoi aime-t-on tant chasser ? »

Peut-être le meilleur article sur le sujet !!!! « Le célèbre journal Time Square Chronicles, un média New-Yorkais, a souhaité répondre à cette question  : pourquoi les gens aiment la chasse ? »

J’ai retrouvé l’article d’origine dans la langue des buveurs-d’eau-chaude. Traduction GOOGLE. Si quelqu’un a mieux, faites-moi passer les corrections.

Pourquoi les gens aiment-ils la chasse ?

La chasse est un sport pratiqué par les gens depuis des années, rappelant une époque plus simple où il fallait vivre de la terre et rechercher ses sources de nourriture via cette méthode. Il a été considéré comme un sport controversé par beaucoup, car il peut y avoir beaucoup de gens qui le considèrent comme une forme de cruauté envers les animaux. Non seulement cela, mais cela peut être dangereux car l’utilisation d’armes à feu et d’un arc et de flèches pour chasser peut et a blessé des personnes dans le passé. Alors, pourquoi les gens aiment-ils toujours autant chasser ? Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des principales raisons pour lesquelles les gens sont toujours attirés par la chasse comme passe-temps.

Passer du temps dans la nature

Dans un monde qui évolue rapidement et qui dépend tellement de la technologie, se retirer dans la nature peut être un excellent moyen de se déconnecter de la vie quotidienne. Bien que vous puissiez toujours le faire via des activités telles que le camping et la randonnée, la chasse peut offrir une expérience différente à ceux qui aiment ce sport. Beaucoup de gens profitent de l’occasion pour chasser seuls, et cela peut vous donner le temps de réfléchir à vos pensées. Lorsque vous chassez, cela vous permet également de devenir plus en phase avec la nature, car vous êtes davantage conscient de votre environnement en attendant que les cerfs ou les oiseaux visent. Les chasseurs peuvent trouver cette expérience incroyablement satisfaisante et ont souvent dit qu’elle les faisait se sentir en harmonie avec mère nature dans un sens primitif. C’est plus que simplement admirer une vue agréable ou se sentir satisfait d’avoir atteint le sommet d’une montagne, c’est une partie active de ce qui se passe autour de vous.

Compétences d’apprentissage

Une autre raison pour laquelle les gens aiment la chasse en tant que sport est qu’elle leur donne l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences. Pour obtenir un permis de chasse et pratiquer ce sport en toute sécurité, vous devez suivre un cours de sécurité à la chasse comme ceux offerts au www.ilearntohunt.com. En plus de ces compétences, les chasseurs peuvent apprendre à suivre la faune, les compétences de survie de base dans la nature, comment préparer la viande des proies à cuire, la pensée critique pour évaluer leur situation. Ils apprendront également à qui s’adapter dans la nature et comment rester concentré. Beaucoup de ces compétences sont incroyablement utiles pour des situations en dehors de la chasse, ce qui rend ces expériences très bénéfiques pour la croissance personnelle.

Faire partie d’une communauté

Alors que beaucoup aiment chasser seuls, il y a toujours la possibilité de partir en voyage de chasse avec des amis et des parents, ce qui peut être un bon moment pour créer des liens. Les chasseurs peuvent également faire partie d’une communauté plus large de personnes qui aiment le sport, partageant leurs conseils et expériences dans des clubs et des forums en ligne. C’est un bon endroit pour se faire de nouveaux amis et connaissances en se connectant sur cet intérêt commun, et faire partie d’une communauté est quelque chose que beaucoup de gens apprécient.

La chasse n’est certainement pas un sport pour tout le monde, mais ce sont quelques-unes des principales raisons pour lesquelles les gens aiment toujours participer à cette activité et pourquoi c’est toujours un choix populaire dans la société moderne.

Occitanie : « Le monde rural est attaqué et cela monte en puissance ». Le vase est particulièrement plein, et la goutte d’eau qui le fera déborder menace de tomber. Alors que des associations écologistes et animalistes attaquent régulièrement la chasse à coups de recours en justice, les chasseurs d’Occitanie sont fatigués. Pas plus tard que ce lundi, l’association One Voice a saisi en référé le tribunal administratif de Toulouse. La raison ? Elle s’oppose à un arrêté pris par la préfète de l’Ariège autorisant le prélèvement de vingt perdrix par chasseur dans son département.

Octobre 2021

Un berger perd 14 brebis et risque une amende à cause d’un touriste et son drone.

Bavure : un président de société de chasse poursuivi. Tout ça… pour ça ! Laurent, le président d’une société de chasse communale dans l’Oise, surprend en pleine nuit des « gens du voyage » qui braconnaient. Bien qu’il soit parfaitement dans son rôle pour constater, une altercation verbale s’ensuit et les braconniers portent plainte contre lui.

Ses 26 heures de garde à vue se passent mal car il ose tenir tête au commandant de la brigade qui jure « qu’il ne va pas le louper et qu’il mettrait le paquet ». Il a tenu parole avec une condamnation à 10 mois de retrait de permis de chasser et saisie judiciaire de ses armes qui étaient des souvenir familiaux. Il est donc inscrit au FINIADA pour 5 ans, toutefois durant tout ce temps, il continue de diriger la société de chasse.
Grace à trois experts psychiatriques, il a échappé sans difficultés au « placement ». Cependant, il a fait l’objet d’un traitement particulier puisqu’il a subi 7 contrôles d’alcoolémie à raison d’un par mois, « on » tentait de le faire passer pour un alcoolique. Ces contrôles se sont arrêtés après qu’il ait écrit au Ministre de l’Intérieur afin de dénoncer les nombreuses incohérences et multiples dérives du dossier. Un acharnement de l’administration… La suite en cliquant sur le lien.

Septembre  2021

Vidéo : Six enfants de 6 à 13 ans parlent de leur amour pour la chasse

Juin 2021

Radios à la chasse : Pour un passage à la VHF (ou FM) 5 Watts et au tout numérique.

Mai 2021

Il est urgent de débrancher Bruxelles !!! Un agriculteur se suicide tous les jours et pendant ce temps : Un plan de 8 millions d’euros pour tripler la population d’ours dans les Pyrénées. Bruxelles s’apprêterait à lancer un projet de 8 millions d’euros, dont les ¾ financés par l’Europe afin d’ici 2027 de tripler la population d’ours dans le massif selon la présidente du département, Christine Téqui.
*******************************

Merci au Préfet, MERCI aux écolos !!! Choisissez bien votre bulletin de vote pour élire les prochains POLITICARDS !!!!

Bourgogne : face au loup, certains éleveurs baissent les armes. Depuis l’année dernière, la fatigue des éleveurs ovins face aux attaques de loup se fait ressentir. Elle est même montée d’un cran ces dernières semaines, puisque certains éleveurs abandonnent. A l’image d’Hubert Mony, éleveur de brebis en Côte-d’Or. Cet agriculteur de père en fils depuis des générations a vu perdre plusieurs ovins de la patte du loup. Alors, après de multiples appels à l’aide non entendus, il a décidé de vendre 200 de ses 500 bêtes. « Je n’ai pas l’intention de nourrir le loup avec mes brebis. Ça prend du temps et de l’argent. C’est une histoire de passion. Je ne veux pas sacrifier des super brebis pour le loup », tonne-t-il.

Le poème anti-chasse appris en CE2. A Salon de Provence, les professeurs de classes de CE2 n’hésitent pas à formater les futurs générations contre la chasse. Ce poème apprend à un enfant de 8 ans que les chasseurs se tuent entre eux… « Mais soudain, l’accident, l’erreur…. Bang ! Un homme en sang ! »

Willy Schraen sur France Inter: « La chasse rend heureux ».

Avril 2021

Sondage exclusif : plus les Français connaissent la chasse plus ils y sont favorables ! Dans ce sondage, les Français qui se déclarent très bien informés sur la chasse sont 47 % à y être favorables ! Plus les interviewés se déclarent informés sur la chasse, plus ils y sont favorables. Ce qui bouscule les idées reçues selon lesquelles les Français seraient massivement anti-chasse.

Mars 2021. Des anti-chasse reçus par le gouvernement comparent les chasseurs à des « tueurs en série ». L’Alliance des Opposants à la Chasse, un groupuscule anti-chasse fait de plus en plus parler de lui dans quelques médias et sur les réseaux sociaux, notamment depuis que la Secrétaire D’État à la Biodiversité Bérangère Abba a reçu le collectif.

05 Février 2021 : INFO LA DEPECHE. Mort de Morgan Keane dans le Lot : le ministère de l’Écologie lance un groupe de travail sur la chasse.

Ce mercredi 2 décembre 2020  en fin d’après-midi, un jeune de 23 ans a été tué à proximité d’une battue de chasse à Calvignac dans la vallée du Lot. Un homme de 25 ans, habitant de la commune, était en train de couper du bois quand il a été touché par un tir de fusil de chasse. D’après les premiers éléments, il s’agirait d’un accident. Le tireur, un jeune homme, a été placé en garde à vue pour homicide involontaire.

Décembre 2020 : Note de l’auteur du site : Il y a une grosse lacune au permis de chasse concernant les jeunes chasseurs  à qui on ne prends pas le temps d’expliquer « le tir en situation » de chasse. Je le dis et je l’écrit depuis 13 ans sur ce site. Rien ne vous confronte à une horde de VTT qui dévalent un sentier désert, rien ne vous prépare à un coureur en montagne qui dévale des éboulis en pleine montagne au milieu des sapins face à vous ! Rien, sinon le sang-froid et l’habitude de manipuler une arme « en situation« . Le permis de chasse dans sa partie pratique souffre d’un grosse lacune !!! Il est trop politiquement correct et inexact…. !

Un candidat à la partie pratique se tient debout au garde-à-vous attendant qu’un plateau rouge démarre pour lever son arme. C’est un fantasme administratif Français comme la main fermée sur la crosse. Là on fait fort on est les seuls au  monde !!! Défense de rire.

QUÉBEC : La formation au maniement des armes à feu et l’obtention du permis de chasse.

Manuel du CCSMAF : « COURS CANADIEN DE SÉCURITÉ DANS LE MANIEMENT DES ARMES A FEU ».

Version FRANCO-FRANÇAISE : « Tenez votre fusil à deux mains, canons dirigés vers le ciel (pas de doigt sur les queues de détente, ni sur le pontet).

Il faut demander à un cinéaste professionnel de tourner des scénettes de situations comme on en rencontre souvent en terrain accidenté, dans les bois et surtout en moyenne montagne : Le VTT qui déboule en pleine forêt en cassant du bois comme un cerf, le coureur de montagne qui fait rouler les cailloux et souffle comme un sanglier ou un cerf épuisé…

DEUX CHOSES ESSENTIELLES À MODIFIER AU PERMIS DE CHASSE :

Faut-il identifier avant de tirer ou identifier avant de prendre la visée ? Tir fichant ou zone fichante ?

« Doigt sur le pontet » : Une obligation jurisprudentielle !

*********************************

La chasse a la cote chez les jeunes japonaises. …….Mais alors que le nombre de chasseurs diminue dans le pays, la proportion de femmes entre 20 et 30 ans qui se mettent à cette activité augmente !

Un vététiste sauvé par des chasseurs en Ardèche. La solidarité des chasseurs n’est pas une légende. C’est bien souvent par des dons que le monde cynégétique fait parler de lui dans ce domaine mais il arrive aussi que ce soit en sauvant parfois des personnes en difficultés, perdus ou blessés en pleine nature.

Les lâchers de sangliers pour la chasse sont-ils légaux en France ?

Maltraitance animale au Puy du Fou: les soigneurs répondent (à visages découverts) à Hugo Clément.

Mort d’Elisa Pilarski: son compagnon mis en examen pour homicide involontaire. Le propriétaire de Curtis, Christophe Ellul, a été mis en examen pour homicide involontaire. Son chien a été désigné par les expertises comme l’animal à l’origine des blessures mortelles d’Elisa Pilarski.

Affaire Pilarski : le chien Curtis coupable de la mort de la jeune femme, selon les experts. Un rapport d’expertise publié ce samedi 31 octobre établit que la taille des dents du chien coïncide avec les morsures retrouvées sur le corps d’Elisa Pilarski, mordue à mort dans une forêt de l’Aisne en novembre 2019.

« Affaire Pilarski: Les anti chasse ont couvert un trafiquant de chiens de combat ».

Conclusion du communiqué de presse officiel du procureur de la république du tribunal judiciaire de Soissons :

……….Il ressort pour l’essentiel de ces analyses génétiques que : 

– L’ADN de la victime Elisa PILARSKI est présente à partir de traces de sang prélevées en différents points de la gueule et de la tête du chien CURTIS ainsi qu’en plusieurs endroits de son harnais et de sa muselière, 

 – L’ADN du chien CURTIS est retrouvé sur plusieurs prélèvements effectués en différents points des blessures au niveau du cuir chevelu de la victime, sous l’un de ses ongles ainsi que sur des vêtements de Madame PILARSKI. 

  – Aucune trace d’ADN provenant des 33 chiens de meute prélevés n’a été retrouvée.                     

 À ce stade de l’instruction, les expertises se rejoignent et tendent à démontrer l’implication exclusive du chien CURTIS dans les morsures ayant entraîné la mort de Madame PILARSKI, sa maîtresse, sans qu’aucun élément ne permette de mettre en cause les chiens appartenant à la société de venerie.                

La procédure d’information doit toutefois se poursuivre, les parties pouvant solliciter des actes supplémentaires, mais il est essentiel que l’enquête se déroule dans un contexte désormais apaisé, avec pour seule préoccupation la recherche de la manifestation de la vérité. 

**********************************************

Novembre 2020. 16H15.

Les préfectures sont en train de publier des arrêtés préfectoraux qui autorisent la chasse EN BATTUE : Sangliers, cervidés. L’approche est rigoureusement interdite !!!! Pour la chasse à « la plume » et celle du petit gibier, voir l’arrêté préfectoral spécifique à votre département. Plus simple, rapprochez-vous de votre Président qui l’a reçu par mail.

En battue, le nombre de participants ne pourra excéder ……… (défini par la préfecture) personnes.

Les participants devront être munis d’une attestation dérogatoire en cochant la case : « Déplacement pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ».
Bien évidemment, les rassemblements et repas de chasse restent formellement interdits.

Masques et distances de sécurité obligatoire.

******************************************

Voilà le genre de poncif que l’on trouve encore en septembre 2020 sur la chasse. Si la fédération nationale veut bien exercer un droit de réponse….. : « Un chasseur sachant chasser… » Olivier Cabanel. « L’ouverture de la chasse approche, semant le désarroi parmi les animaux qui vont tenter d’échapper aux battues, aux pièges, à la boulimie de tuer, mais aussi parmi les humains pour lesquels les sorties dans les bois calmes seront désormais dangereuses ».

Ce brave ignorant-incompétent ferait mieux de lire ces trois articles :

Campagne Anglaise : Il faut tuer 1.200.000 cervidés !

Livre : « Si on ne chassait plus ». Jean BERTON.

**************************************************

WEB-SERIES sur la chasse : Huit épisodes humoristique, décalé et osé. Une vraie réussite !

JUILLET 2020 : Je viens de recevoir un mail du service communication de la Fédération nationale de la chasse que je vous livre : Je vous contacte pour vous informer de la mise en application du décret du 5 février 2020 concernant la nouvelle réglementation de la chasse accompagnée. En effet, depuis le 1er juillet 2020, obtenir une autorisation de chasse accompagnée ne peut se faire uniquement via la Fédération départementale des chasseurs.

Chasse accompagnée : où obtenir son autorisation à partir du 1er juillet 2020 ?
A partir du 1er juillet 2020, obtenir une autorisation de chasse accompagnée doit se faire exclusivement par la Fédération départementale des chasseurs. Ce changement fait suite à la mise en application du décret du 5 février 2020.
Pour rappel, il est possible pour toute personne de pratiquer la chasse en présence et sous la responsabilité d’un chasseur expérimenté dès l’âge de 15 ans.
Pour obtenir son autorisation, il y a 2 étapes :
1. Suivre la formation élémentaire auprès de la Fédération départementale des chasseurs.
2. Envoyer une demande d’autorisation au président de la Fédération moins d’un an après avoir suivi la formation (auparavant il fallait envoyer sa demande au directeur général de l’Office français de la biodiversité).
Pour envoyer votre demande, vous aurez besoin de renseigner les pièces justificatives suivantes :
********************************

La FNC met en place un observatoire et un service d’action contre le chasse bashing. Hier la fédération nationale des chasseurs a mis en ligne son tout nouveau site Internet.

La FNC lance enfin, un service en ligne permettant de signaler un acte de violence. Il s’agit de lutter contre le chasse bashing, les violences morales, physiques et matérielles que les chasseurs subissent à présent presque quotidiennement.

Stop aux idées reçues

INFO OU INTOX ?

Clarifier certains points, corriger quelques idées reçues et déclarations approximatives voire erronées les plus entendues dans les médias ou sur les réseaux sociaux devrait permettre d’ouvrir le débat sainement.

**************************************

« Pourquoi la chasse permet-elle de protéger les animaux sauvages et les espèces menacées ? » Extrait : « ……..Car lorsque’ Hugo Clément mentionne notamment la disparition du rhinocéros noir, cela lui en coûterait certainement de savoir qu’aujourd’hui les pays dans lesquels les rhinocéros, les lions, les éléphants, les léopards ou les buffles se portent le mieux sont ceux dont la chasse reste encore autorisée. Il suffit d’ailleurs de se pencher sur les cas de la Côte-d’Ivoire, du Kenya ou de la Centrafrique pour se faire sa propre analyse.

FÉVRIER 2020

Dimanche dernier à Bligny-lès-Beaune en Côte d’Or, se déroulait une battue au grand gibier avec les membres de la société de chasse. L’un des invités est alors posté en bordure de chemin. Un homme en balade s’approche du chasseur et s’effondre à quelques mètres de lui. Le chasseur, formé aux gestes de premier secours, se précipite alors et commence à faire un massage cardiaque à l’homme en quasi arrêt cardio respiratoire. La battue est aussitôt arrêtée et les autres chasseurs appellent les pompiers. La victime reprendra connaissance à l’arrivée de ces derniers et ne doit sa vie qu’à l’unique présence du chasseur présent ce jour-là. Voici une information que ne va pas beaucoup tourner sur les réseaux sociaux anti-chasse, alors faisons en sorte que cela se sache. Source de l’article : CHASSE PASSION.NET

Novembre 2019

Le coup de gueule de Willy Schraen le Président de la Fédération Nationale des Chasseurs.

« Chers amis chasseurs, c’est avec une grande colère que je m’adresse à tous les chasseurs de France à la suite des accidents mortels survenus depuis le début de la saison de chasse.
Huit personnes ont perdu la vie. (NDR : Au 27/11/2019 : 8 MORTS DONT 2 AUTO-ACCIDENTS).

Je tiens tout d’abord à présenter mes plus sincères condoléances aux familles des personnes qui ont perdu un proche dans ces accidents dramatiques.
La semaine dernière, Madame la secrétaire d’état Emmanuelle Wargon m’a convoqué au ministère pour évoquer ce sujet. A la suite de cet entretien, un courrier m’a été adressé me demandant d’agir auprès de chacun d’entre vous sur la sécurité à la chasse.

La chasse est une pratique à risque comme d’autres activités le sont.
Nous le savons tous, et c’est pourquoi chaque fédération départementale des chasseurs s’efforce de vous rappeler sans cesse les règles élémentaires de sécurité que nous devons mettre en pratique de façon systématique dès que nous chassons.
Le risque zéro n’existe dans aucun domaine, mais après analyse de ces premiers accidents, il ressort qu’à chaque fois, ce sont bien des règles fondamentales de sécurité qui ont été totalement ignorées.

Ce constat est pour moi inacceptable !

Tirer sans identifier son gibier, ne pas respecter les angles de 30 degrés, se déplacer en file indienne avec une arme chargée, oublier de décharger son arme après la chasse, sont autant d’erreurs de pratique et de bon sens qui ne devraient pas arriver.
Je demande à chaque président de société de chasse, d’ACCA, de chasse privée, mais aussi à l’ensemble des chasseurs qui pratiquent la chasse entre amis ou même seul, de relire les fondamentaux sécuritaires de notre pratique, en se disant que l’accident n’arrive pas toujours qu’aux autres.

Il en va de notre crédibilité comme de l’avenir de notre passion.
Il n’y a pas de sanglier ou de faisan qui vaille la mort d’une personne, et aucun chasseur ne sera jamais ridicule de prudence pour ne pas avoir tiré !

Je demande aussi à chacun d’entre vous de mettre en retrait de vos chasses toute personne ayant une attitude contraire à une pratique totalement sécurisée.

Je demande donc à chacun de méditer ces quelques lignes avant chaque début de chasse, et de les diffuser largement pour que nous n’ayons plus à connaître de tels drames.

Amitiés en St Hubert ». Willy Schraen le Président de la Fédération Nationale des Chasseurs.

Je rappelle que ce site milite DEPUIS 11 ans…. pour que la formation au maniement des carabines et autres fusils soient élaborée par des TIREURS-CHASSEURS….! …et reconsidérer les consignes de sécurité à l’aune de l’analyse comportementale en action de chasse !! Je me tiens à votre disposition Monsieur le Président pour en parler. En attendant voici un peu de lecture. Ne manquez pas de vérifier la date de publication de ces articles….

« Doigt sur le pontet » : Une obligation jurisprudentielle !

Législation chasse : Florilège des inepties.

Coup de gueule !

Législation névrotique et incompétence : Vers une interdiction de la bretelle ?

Prévention des accidents de chasse et gestion de l’accident de chasse.

Faut-il identifier avant de tirer ou identifier avant de prendre la visée ? Tir fichant ou zone fichante ?

La PNL (Programmation Neuro-linguistique) au service du tir. Vaut-il mieux parler de tir instinctif ou de tir réflexe ?

Mais pourquoi a-t-il tiré sur un ours ?

A quand un permis de chasse à points ?

Octobre 2019

Le croyez-vous…. un élu du Sénat a posé une question écrite au ministre de l’écologie pour savoir s’il envisageait de rendre l’alcootest obligatoire avant la chasse….!!!!

  • Question écrite n° 12709 de Mr Jean-François Longeot (Doubs – Union Centriste) publiée dans le JO Sénat du 24/10/2019 – page 5369.
    « M. Jean-François Longeot attire l’attention de Mme la ministre de la transition écologique et solidaire concernant les mesures relatives au contrôle de l’état d’ébriété des chasseurs. En effet, afin d’éviter les accidents liés à la consommation d’alcool avant ou pendant les activités de chasse, il souhaiterait savoir si elle envisage d’instaurer une réglementation relative à des dépistages obligatoires de l’imprégnation alcoolique des personnes en action de chasse et à qui il incomberait la responsabilité d’effectuer ces éthylotests ».
  • « En attente de réponse du Ministère de la transition écologique et solidaire. »

COMMENTAIRE : J’attire l’attention de M. Jean-François Longeot sur le fait que si l’alcool était aussi facilement consommé qu’il le prétend à la chasse, il serait D’ABORD, EN PREMIER ET AVANT TOUT dangereux pour les participants à la chasse eux mêmes !!! En 20 ans de chasse je n’ai jamais vu des chasseurs consommer de l’alcool avant une battue. Faut arrêter la branlette intellectuelle !!!! Il y a surement moins d’alcooliques à la chasse qu’à une « quelconque » buvette du jardin du Luxembourg !!!!

Tous les accidents de chasse sans exception font l’objet d’une enquête de Gendarmerie ! Trouvez-moi un accident de chasse avec une personne contrôlée positive à l’alcool !

Dans le cas où vous ne trouveriez pas, méditez cette phrase de PIERRE DAC : « Parler pour ne rien dire ou ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de ceux qui devraient la fermer avant de l’ouvrir ».

Mise à jour du 27 Octobre 2019 : Un chasseur tué par un autre chasseur lors d’une battue aux sangliers à Varilhes en Ariège. ….Selon les premiers éléments de l’enquête, le tireur, un habitant de Cintegabelle (31) âgé de 77 ans, aurait immédiatement reconnu son erreur irréparable. Il a été entendu par les enquêteurs et soumis à des contrôles d’alcoolémie et de stupéfiant, qui se sont révélés négatifs.

Cet article est visible dans sa rubrique d’origine : « Chasse : En direct de l’Assemblée Nationale et du Sénat ».

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “A la Une ! ALERTE-INFOS chasse !”

  1. cela confirme ce que je pensai déjà ,, les sénateurs ne servent vraiment à rien ! pourtant avec ce qu’ils nous coutent …. handicapé du bulbe certainement ?

  2. bonjour, en tant que retraité de la police nationale où j’ai exercé pendant 25 ans, j’ai vu un grand nombre de politiciens bourrés suite a des buvettes du palais du Luxembourg et de l’Élysée ( exemple 14 juillet ). je dis à ce monsieur, il ne faut jamais gardé un pet, car celui ci monte le long de la colonne vertébrale arrive au cerveau, et de la que sorte les idées de merde. a bon entendeur, salut monsieur le politicien, méditer et faites en bon usage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.