Accidents -De- chasse ou -À- la chasse. Saison 2022-2023.

Que les pouvoirs publics théorisent la sécurité à la chasse c’est très bien, qu’ils nous aident à la mettre en pratique ce serait surement bien plus efficace !!!

Radios à la chasse : Pour un passage à la VHF (ou FM) 5 Watts et au tout numérique.

L’Allemagne qui ne compte que 351.000 chasseurs par rapport à nos 1.200.000 pratiquants s’est livrée à des calculs. Il en ressort que : « Avec 351.000 chasseurs, la probabilité d’être blessé mortellement au cours d’une chasse est de 0,00085%. Ceci doit être comparé au risque d’accident mortel domestique, environ 0,009% (7.500 accidents mortels pour 81 millions d’Allemand). En résumé : l’Allemand moyen vit, entre ses quatre murs, dix fois plus dangereusement que le chasseur à la chasse ». En Allemagne, je cite l’article source : une personne meurt toute les deux heures sur la route. Conduire est 23 fois plus mortel que chasser. Faire de la haute-montagne est presque 5 fois plus dangereux que chasser : 45 alpinistes des 900.000 membres de l’Association Alpine Allemande ont eu un accident mortel en 2010 (0,004%) ». En 2010 le Club alpin allemand (DAV) a dénombré 40 morts. La montagne est huit fois plus mortelle que la chasse.

France : 1.200.000 Chasseurs. 2010 : 19 accidents mortels. 16 pour la saison 2011.2012. Allemagne : 350.000 chasseurs. 2010 : 11 morts. 2000 : 19 morts.

D’après l’ONCFS, ce ne sont pas moins de 7 à 8 millions de balles qui sont tirées chaque année en France ! Il y a : « Un accident de chasse au grand-gibier pour 185.000 balles tirées ». 

Source :

Espagne : 6 fois plus d’accidents de chasse pour quasiment moitié moins de pratiquants. Dans un Tweet, Franc Aller a comparé les accidents de chasse, mortels ou non, chez nos voisins frontaliers. En Espagne, selon les chiffres officiels de Ministère de l’Agriculture, en 2020 il y a eu 554 accidents de chasse dont 51 mortels. Sur la même année, les chiffres de l’OFB nous apprennent qu’il y en a eu 11 accidents mortels sur un total de 141.

Accidents de chasse : Combien de morts sont à déplorer en Espagne et en Italie

Extraits de l’article ci-dessus : « ….En 2020, en Espagne, sur près de 750.000 chasseurs, on a dénombré 605 accidents de chasse pour 51 cas mortels. Ces chiffres ont été récemment publiés par le gouvernement, qui dresse un bilan de la pratique dans le pays. La Castilla-la Mancha se distingue, concentrant quatre des sept provinces avec le plus d’accidents, avec un total de 177 victimes et 12 décès. »

« ……Côté Italien, au cours de la saison 2018/2019, 80 personnes ont été victimes d’accidents de chasse, dont 21 morts et 59 blessés pour une population globale d’environ 450 000 chasseurs. »

Je rappelle qu’en France, il y a plus d’un million de chasseurs…!!!

Livre : « Si on ne chassait plus ». Jean BERTON.

Les gens qui écrivent ce genre de MERDE sont payés par vos impôts !!!!

ON ATTEND QUOI POUR FERMER TOUTES LES PLAGES ET TOUS LES LACS DE LOISIRS ??? !!!

Chaque été en France, les noyades sont responsables de près de 500 décès. Santé Publique France vient de rendre publics les chiffres du mois de juin 2018.

« En France, un millier de personnes sont mortes noyées en 2018 ». « Douze noyades accidentelles en moyenne par jour, dont trois mortelles. Tels sont les chiffres des accidents survenus entre le 1er juin et le 30 septembre 2018, selon la dernière enquête «Noyades» de Santé publique France. Sur toute une année, c’est environ mille personnes qui meurent noyées en métropole et outre-mer ».

SANTÉ PUBLIQUE FRANCE. Enquête NOYADES 2021. 1er juin – 31 aout 2021 : Un nombre total de 1 983 noyades est survenu en France entre le 1er juin et le 31 août 2021, incluant 1119 noyades accidentelles documentées, dont 250 suivies de décès (22 %). Sur la même période, le nombre de noyades accidentelles en 2021 est en baisse de 9 % par rapport à 2018, date de la dernière enquête : respectivement 1119 vs 1225. Le nombre de noyades accidentelles suivies de décès est de 250 en 2021, il était de 262 en 2018.

*****************************************

Accidents de chasse pour la saison 2022-2023

3 morts

Novembre 2022

Un chasseur abat un berger allemand et dit l’avoir confondu avec un sanglier. Seine-et-Marne : un berger allemand abattu d’une balle dans la tête par un chasseur qui dit l’avoir «confondu avec un sanglier». Pendant une partie de chasse samedi dernier sur un terrain privé, à Coutevroult, le tireur aurait confondu le chien au pelage noir avec un sanglier. Il a tiré. Son propriétaire a déposé plainte pour « atteinte involontaire à la vie d’un animal domestique ». Une enquête a été ouverte.

Un promeneur a été touché par une balle perdue, ce dimanche, dans le massif des Alpilles. Son pronostic vital n’est pas engagé. L’homme, âgé de 26 ans, aurait reçu une balle dans le biceps, alors qu’il se promenait à Saint-Rémy-de-Provence.

Un accident de chasse a eu lieu à Plouigneau, près de Morlaix (Finistère), dimanche 27 novembre 2022. Alors que cinq personnes participaient à une chasse à la bécasse, l’un d’entre eux a reçu du plomb au visage.

Un accident de chasse s’est produit samedi. Aux alentours de midi, les pompiers ont été appelés sur la commune de Rudeau-Ladosse, en Dordogne. Un homme de 64 ans, chasseur, venait de se faire tirer dessus lors d’une sortie organisée par la société de chasse communale. On ne sait pas encore si la balle a ricoché pour atteindre la victime.

Vidéo: Selon un éducateur sportif et expert des activités de plein air : « Il n’est pas dangereux de se promener en forêt »

Dans la Drôme, des chasseurs sauvent un motard gravement accidenté en forêt

Loire-Atlantique. Une balle a traversé leur cuisine : le président de la fédération des chasseurs réagit. Directeur de la Fédération départementale des chasseurs de Loire-Atlantique, Denis Dabo s’exprime après l’incident de chasse survenu à Divatte-sur-Loire dimanche 13 novembre.

Je ne suis pas le dernier à protéger les chasseurs. Chasseur-tireur moi-même je suis à même de démêler le vrai du faux. Mais là par contre je serai sans pitié pour le ou les chasseurs concernés y compris vis à vis des tiers de l’enquête.

Extraits de l’article concerné : « Dimanche 13 novembre 2022, cette balle perdue (NDR : Voir photo dans l’article) de fusil de chasse calibre 12 a traversé la fenêtre de la cuisine de Mégane et Paul, un couple qui habite Divatte-sur-Loire, dans le Vignoble nantais. Elle a frôlé le papa et leur bébé. ©DR ».

Il s’agit en l’occurrence d’une balle SAUVESTRE comme celle-ci : Sauf que celle récupérée dans la maison et qui a traversée la fenêtre est en plomb tout court alors que celle-ci est en plomb nickelée.

« Pour la gendarmerie du Loroux-Bottereau, appelée quelques instants plus tard, « il est fort possible que la balle ait ricoché« , rapportent Mégane et Paul. « Entre l’impact et le tir, il y aurait une distance d’environ 250 m« . « On retrouve la balle dans la pièce d’à côté, dans la buanderie. C’est en regardant par la fenêtre explosée qu’on aperçoit un groupe de chasseurs au loin. »

La balle N’A PAS RICOCHÉE, CE N’EST PAS POSSIBLE !!!! Il s’agit malheureusement d’un tir direct !!!

La balle a traversée une baie vitrée et s’est retrouvé dans la pièce d’à côté… Or la balle est quasiment intacte à par l’extrémité qui est à peine entamée. Un ricochet aurait détruit en partie la balle et celle-ci n’aurait pas eu la puissance qu’elle a eu en pénétrant la maison. Pour péter une baie vitrée, traverser un séjour et terminer dans une autre pièce, il faut un tir direct, même si cela fait du mal à le reconnaitre. Un ricochet à 90° vers la maison ne peut pas avoir une telle puissance ! C’est la baie vitrée et la baie vitrée seule qui a entamée la balle ! Pas un caillou !

Attention !!! Je vais m’énerver et me répéter suite à ce qui suit : « En attendant d’en savoir davantage, (NDR : le directeur de la fédé Loire atlantique) tout en le regrettant, explique que cet événement « illustre une demande que l’on fait au préfet depuis deux ans » : Pour chasser le sanglier, on ne peut qu’utiliser des balles de fusil de chasse (calibre 12 en l’occurrence ici, ndlr). On souhaite pouvoir, comme la dérogation qui a été accordée en Corse et dans les Landes, se servir de chevrotine, c’est-à-dire de billes de plomb. C’est beaucoup plus petit, beaucoup moins dangereux et ça va beaucoup moins loin (300 m contre 1 500 environ pour une munition). Mais il faut tirer à moins de 25 m du sanglier, sinon on risque de blesser et pas de le tuer.

1. Il s’agit comme je l’ai bien expliqué d’un tir direct. C’est un accident d’accord mais c’est quand même un tir direct !

2. La chevrotine est une énorme CONNERIE qui ne fera que blesser des animaux et blessé d’autre chasseurs JUSTEMENT PARCE QU’ELLE RICOCHE beaucoup plus encore !

Pour ou contre les chevrotines ? La réponse de CHASSEUR DE SANGLIER.COM.

3. « ……et ça va beaucoup moins loin (300 m contre 1500 environ pour une munition). » Même si je peux comprendre qu’un président de fédération n’est pas un balisticien, on a quand du mal à lire une ânerie pareille !

1500 mètres pour une balle de calibre 12 ??? Oui je suis d’accord avec vous mais à condition que vos sangliers soient équipées d’ailes et que vous les tiriez à 45° vers le ciel !!! Personnellement je n’ai jamais vu des sangliers passés dans le ciel mais peut-être est ce la cas en Loire-Atlantique ????

4. Une balle de calibre 12 comme la FIER 28 tirée à l’horizontale, sous angle 0 et à 1.60 mètre du sol, tombe à environ 180 mètres. Ça change des 1500 mètres !!!!!!!!!!!

5. Vu la distance à laquelle le chasseurs a tiré, ET S’AGISSANT D’UN TIR DIRECT, même si la chevrotine n’aurait peut-être pas traversée la baie vitrée mais celui qui se serait trouvé DEVANT la baie vitrée aurait largement était très sérieusement blessé. « Entre l’impact et le tir, il y aurait une distance d’environ 250 m«.

La solution pour éviter les ricochets (ce qui à mon avis n’est pas le cas présentement)

Tout est expliqué dans cet article qui date de……2013 :

Fusil : Conversations autour de la balle FIER 28.

Saison 2022-2023. Les bonnes résolutions, les bons calibres et…. les bonnes balles !

Extrait de l’article rédigé en 2008 :  « Si j’étais Président de chasse d’une chasse communale en périphérie urbaine et puisque malheureusement il faut faire du pré-contentieux à l’Américaine, j’obligerai les chasseurs à ne tirer que des FIER 24 “spécial battue” calibre 12 avec pénétrateur en aluminium. Au moins en cas d’accident, vous pourrez justifier de précautions supplémentaires bien que non-obligatoires. La balle touche le sol à moins de 200 mètres en tir horizontal. Tirée à 1.60m au dessus du sol, angle de 0°. Logiciel de test sous STANDARD ATMOSPHÈRE OACI ».

FIER 24 pour les zones semi-urbaines, FIER 28 ailleurs.

Suite à ces recommandations, un armurier m’a rapporté qu’un Président d’ACCA, achète chaque année une caisse de FIER pour les revendre à ses chasseurs à prix coutants et de fait ils les obligent à ne tirer que ces balles !!!

Le modèle de FIER 24 “spécial battue” qu’il faudrait rendre obligatoire en périphérie urbaine, portée efficace sur sanglier : 40 mètres. Pénétrateur en aluminium.

***************************************

Un accident de chasse s’est produit dimanche 20 novembre sur la commune de Chanat-la-Mouteyre dans le Puy-de-Dôme : selon le parquet, un chasseur aurait accidentellement tiré sur son frère lors d’une battue au sanglier. “Il s’agit d’une action de chasse apparemment, lors d’une chasse au sanglier sur la commune de Chanat-la-Mouteyre. Un tireur voit un bosquet bouger à 50 mètres de lui, il fait feu. Malheureusement, c’est son frère qui est derrière et donc il le touche au niveau du bras gauche. » 

Gironde : un chasseur se blesse d’un coup de fusil à Le Fieu. Le fusil est tombé et dans le choc un coup est parti, le blessant d’une gerbe de plombs à la cheville. Le chasseur a été conduit aux urgences. On croit rêver !!! Arrivé à se tirer des plombs dans la cheville en tombant…………..!!!!! Cela veut dire qu’il tenait son arme canon tournée VERS LUI !!!! ON RÊVE !!!!

Nouvel accident de chasse, ce dimanche dans la forêt de Monieux près de Carpentras (Vaucluse). Un chasseur de 56 ans est mort, tué par balle lors d’une partie de chasse.

Un chasseur à l’arc originaire de Merville décède dans un accident de chasse en Lorraine.  Ce samedi 5 novembre, un accident de chasse a eu lieu dans le département de la Meuse. Un chef d’entreprise, originaire de Merville, est décédé après avoir été percuté par un cerf, qui tentait de fuir au cours d’une battue.

Le chasseur qui s’est fait tirer dessus par l’un de ses collègues, lundi 7 novembre à Champeau-en-Morvan (Côte-d’Or), est tiré d’affaire. Une enquête est toujours en cours.

Un bel exemple d’un article à charge faisant passer un comportement malveillant isolé pour un accident de chasse : « Alpes-Maritimes: sept impacts de balle découverts sur la façade d’une maison ».

« Cet habitant de Contes a décidé de porter plainte pour inciter le monde de la chasse à la prudence ». Vous lisez bien ! : 7 impacts de balles dans une maison c’est forcément un accident de chasse !!!

« La cause ? Une balle à fragmentation destinée à la chasse au sanglier. C’est en tout cas ce qu’ont constaté les gendarmes, venus sur place après que l’habitant les ait alerté ». Une balle « à fragmentation » ça n’existe que dans les films, en l’occurrence il s’agit de balles dites « fragmentables » par opposition aux balles dites « blindées » (FMJ) interdites à la chasse.

« Pourtant, les textes de loi sont clairs. D’après l’article L422-10 du code de l’environnement, la chasse est interdite « dans un rayon de 150 mètres autour de toute habitation ». Le crétin de BFM-TV devrait apprendre à lire ! C’EST FAUX ! Comme l’explique très bien cet article de LA VOIX DU NORD : « Au titre de la police de la chasse, il n’y a pas de distance déterminée de chasse autour des habitations, explique Jean-Pierre Pasternak, directeur de la Fédération départementale des chasseurs du Nord ». 

« Contactée par téléphone, l’association des chasseurs de Contes répond n’avoir pas « connaissance d’une battue ce jour-là ». C’est pourtant clair : Aucune battue ce jour !!! Chaque battue fait l’objet d’un cahier de présence avec les signatures des chasseurs. Contrairement à ce que croit ce crétin de pseudo-journaliste, on ne chasse pas comme ça, comme une envie d’aller pisser !

« Nous essayons de tirer cette affaire au clair, ça peut aussi être un tireur isolé », indique Pierre Binaud, président de l’association des chasseurs de Contes .De son côté, Alain Issock est décidé à porter plainte. Pas pour sanctionner le tireur, mais pour inciter le monde de la chasse à la prudence. Une enquête préliminaire est en cours ». On lui dit qu’il n’y a pas eu de battue ce jour, mail il insiste ce crétin de journaliste en accusant les chasseurs !!!

Octobre 2022

Pendant une battue de chasse à Menskirch, dans le Bouzonvillois, un homme de 72 ans a été touché à la jambe, ses jours ne sont pas en danger. Le tireur, âgé lui de 75 ans, est actuellement en garde à vue à la gendarmerie de Boulay. Une enquête a été ouverte pour blessure involontaire.

Un homme gravement blessé par un coup de feu accidentel au Temple. Un homme de 67 ans a été gravement blessé à la cheville par un coup de feu accidentel. Ce 27 octobre vers 9h30 du matin, un homme s’est accidentellement blessé avec une arme à feu au Temple. Cette arme, un fusil ou une carabine, est tombée à proximité de la victime et un coup de feu est parti, le touchant à la cheville.

Accident de chasse à Menskirch : Un septuagénaire blessé à la jambe, un autre en garde à vue. Pendant une battue de chasse à Menskirch, dans le Bouzonvillois, un homme de 72 ans a été touché à la jambe, ses jours ne sont pas en danger. Le tireur, âgé lui de 75 ans, est actuellement en garde à vue à la gendarmerie de Boulay. Une enquête a été ouverte pour blessure involontaire.

Côtes-d’Armor. La femme blessée pendant la chasse, à Goudelin, est décédée. La femme touchée par une balle lors d’une chasse au sanglier à Goudelin (Côtes-d’Armor), ce dimanche matin 16 octobre 2022, n’a pas survécu à ses blessures. « Ce dernier marchait devant elle avec son fusil de chasse à l’épaule, dirigé vers l’arrière, comme l’explique le procureur de la République de Saint-Brieuc, Nicolas Heitz dans le quotidien Ouest-France. Touchée au thorax, elle a été transporté aux urgences à Saint-Brieuc, où elle est finalement décédée un peu plus tard dans la journée ».

PUTAIN DE MERDE !!!! COMMENT PEUT-ON ENCORE EN 2022, MARCHER EN PORTANT SON FUSIL SUR L’ÉPAULE COMME UNE CANNE A PÊCHE OU UN CLUB DE GOLF, CANON VERS L’ARRIÈRE  !!!!!! Je ne parle même pas du fait qu’il est oublié de décharger !!!

Pour moi qui suit Chasseur ET tireur ET expert en analyse comportementale, le plus grave dans ces deux FAUTES, même TROIS fautes si on prend en compte que son doigt est allé chercher la détente, ce n’est pas l’oubli de déchargement qui est le plus grave mais bien le fait qu’une arme chargée OU PAS N’EST PAS UNE CANNE A PÊCHE OU UN CLUB DE GOLF !!!! Le pire, c’est que lors de ma derniére sortie en battue, j’ai descendu une piste derrière quelqu’un avec le même comportement !!! Le probléme c’est qu’on ne peut rien dire, on se fait mal voir.

Cette capture d’écran fait partie de cet article :

Vidéo : Grosse charge de sanglier mais très mauvaise tenue de l’arme !

Voici ce que j’écrivais EN DÉCEMBRE 2016 : « ……Sur cette capture d’écran, le piqueur bascule d’avant en arrière, l’arme toujours pointée vers le ciel. Désolè ! Mais cette PUTAIN de manie de pointer l’arme vers le ciel me fait hurler ! Comment voulez vous qu’il n’arrive pas ce genre d’accident avec en plus des types qui ne savent pas et à qui on n’apprend même pas à la formation au permis de chasse à poser son index sur le pontet.

Accident de chasse : une femme et deux enfants légèrement blessés par des tirs de plomb dans le Beaujolais.

Accident de chasse : le sexagénaire gravement blessé serait venu ramasser des champignons. Ce dimanche 9 octobre, un homme de 62 ans a été gravement blessé par balle à l’abdomen alors qu’il était venu ramasser des champignons dans la commune de Vinsobres dans le Sud-Drôme.

Un adolescent de 13 ans a été légèrement blessé par un chasseur, samedi en début d’après-midi à Annequin, dans le Pas-de-Calais, ont indiqué les pompiers, évoquant un «accident de chasse».

Septembre 2022

Un homme tué par balle lors d’une probable partie de chasse dans le Vaucluse. D’après les informations de La Provence, un sexagénaire est décédé peu avant midi, ce dimanche 25 septembre, suite à un accident de chasse.

Accident de chasse : son tir ricoche sur une pierre et touche un autre chasseur au bras. Un chasseur en a blessé un autre ce dimanche, dans le Doubs, entre Nommay et Grand Charmont. D’après les deux hommes, la balle du tireur a ricoché sur une pierre avant d’atteindre l’autre au bras. Les règles de sécurité semblent avoir été respectées et les tests d’alcoolémie sont négatifs

Un ado très grièvement blessé par le tir d’un ami au cours d’un braconnage, les chasseurs montrés du doigt par les médias

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.