Conseils d’un diabétique.

Diabétiques : Quel appareil de contrôle de la glycémie choisir ?

Septembre 2022

J’utilise depuis environ un mois le systéme FREESTYLE 2. J’en suis ENCHANTÉ !!! Précision remarquable. Ce matin je fais mon HBA1C trimestrielle : 6.6 contre 6.7 donné par l’appli ! Hallucinant de précision.

Par contre, attention à ce qui suit : Je possède en plus de l’appli sur mon smartphone, le lecteur FREESTYLE 2. Le soir avant de me coucher, j’éteins mon téléphone pour laisser reposer les composants. Problème, la nuit ou au petit matin je veux savoir à combien je suis et je n’ai pas envie d’allumer mon téléphone. Donc je prends le lecteur FREESTYLE 2 et là probléme, il m’affiche un message : « Le capteur est déjà activé ». Il refuse de calculer ma glycémie.

J’appelle L’EXCELLENT service clientèle d’ABBOTT qui me dit comment procéder : Quand on veut utiliser à la fois le lecteur FREESTYLE 2 et l’appli, il  faut ABSOLUMENT démarrer le nouveau capteur AVEC LE LECTEUR FREESTYLE 2. Si vous activez le nouveau capteur directement avec l’appli, le lecteur ne fonctionnera pas. Le lecteur FREESTYLE 2 est maitre, l’appli est esclave.

Dorénavant et lorsque je remplacerai le capteur dans 12 jours, je l’initialiserai d’abord avec le lecteur FREESTYLE 2 et il sera alors utilisable aussi sur l’appli. La nuit, quand mon téléphone sera éteint, je pourrai utiliser mon lecteur FREESTYLE 2 pour vérifier ma glycémie.

Août 2022

J’avais le rendez-vous depuis 5 mois… Cette fois-ci ça y est j’ai mon capteur FREE STYLE 2 sur le bras et c’est le paradis !!!

Plus besoin de se piquer le doigt 6 fois par jour, la détection du capteur se fait à travers 4cm de vêtements.

Le capteur n’est pas plus gros qu’une pièce de 2 euros. On peut se contrôler partout sans se prendre la tête. Au final, on gère mieux et plus efficacement sa glycémie puisqu’il suffit de se contrôler pour vérifier que l’on ne mélange pas : Envie de manger et hypoglycémie.

Article très complet de la Fédération Française des diabétiques.

Il faut savoir que pour qu’il soit remboursé par la SS, il faut faire au minimum 4 contrôles au doigt par jour et 3 piqures d’insuline et surtout il faut faire un stage agréé : « La prescription initiale ainsi que la prescription faisant suite à la période d’essai doivent être assurées par un diabétologue ou par un pédiatre expérimenté en diabétologie. Son renouvellement peut par la suite être assuré par tout médecin. Le FreeStyle Libre 2 sera réservé aux patients ayant reçu une éducation thérapeutique ainsi qu’une formation spécifique à l’utilisation du système flash d’autosurveillance du glucose interstitiel ».

Voici le capteur, étanche à 1 mètre de profondeur.

Je vous conseille quand même d’y rajouter une protection étanche, même si ce n’est pas obligatoire, mais moi je l’utilise.

Qui plus est, expérience personnelle : Après avoir pris une douche on s’essuie avec une serviette.. A plusieurs reprises si je n’avais pas eu cette protection, j’aurais tout simplement et plusieurs fois arraché le capteur !!! Donc, accessoire obligatoire !

Freestyle Libre adhésifs patchs-37 Pièces Imperméable & Confortable patchs pour Freestyle Libre 1 2 & 3 Sensor Protecteur- Pas de Colle au Centre du Patch – Durée 14 Jour.

Octobre 2021

Il y a une quinzaine d’années, la question du choix d’un appareil de contrôle de la glycémie ne se posait pour ainsi dire pas.

Aujourd’hui avec les connexions aux smartphones et surtout au marketing des labos qui cherchent à placer leurs TRÈS, TRÈS rentables produits, rente de situation, on ne sait plus vers qui se tourner.

Technophile enragé comme je suis, j’ai vécu il y a quelques années, l’arrivée des nouveaux appareils, puis je suis passé aux médicaments de type GLUCOPHAGE et NOVONORM. Mais comme ces médicaments peuvent aussi provoquer une insuffisance hépatique (reins) je viens de re-repasser aux injections d’insuline : lente et rapide.

Depuis 5 ans environ je ne me contrôlais plus, je me contentais d’une HBA1C tous les trois mois. Bon là maintenant il faut que je m’y remette et c’est donc posé la question de quels appareils choisir pour contrôler sa glycémie.

  • De par ma formation de commercial, de marketing et de technophile, j’ai tout de suite vu dans quels travers les labos essayaient de m’envoyer :
  • Des appareils inutilement compliqués, gros consommateurs de fournitures jetables payées par la SS.
  • Des applications pour smartphone conçues par des crétins qui n’ont jamais été confronté au diabète.
  • Bref ! La misère !!!!

Selon le principe qui prévaut depuis 2017 sur ce site, je ne vais pas vous lister tous les matériels qui existent, cela n’a aucun intérêt. Au sein d’une même marque on peut avoir des usines à gaz coûteuses et inutiles et d’autres appareils qui font le boulot tout simplement.

On ne recherche pas l’appareil parfait, il n’existe pas pour le moment, il reste à inventer. Il nous faut un appareil simple qui donne la glycémie et que vous puissiez la reporter sur une appli pour smartphone… Oui je sais ce que vous allez me dire : « l’idéal serait de transférer automatiquement mes mesures de l’appareil de glycémie vers le téléphone en Bluetooth ». BEN OUI ÉVIDEMMENT !  Sauf que CES CRÉTINS D’INGÉNIEURS qui ont leurs culs vissés au bureau ont une devise : « POURQUOI FAIRE SIMPLE QUAND ON PEUT FAIRE COMPLIQUE ».

Avant de choisir un appareil, j’ai retourné internet pour savoir ce qu’il existait. Il y a de tout et n’importe quoi, notamment un appareil avec des languettes consommables de différentes couleurs en fonction des repas. C’est celui que la pharmacie voulait me refiler…

Au final, je me suis rendu compte que même à l’intérieur de la gamme d’un fabricant comme ROCHE, il y avait de tout et n’importe quoi.

Au final, je vous fais grâce de mes analyses, je suis revenu à un appareil de base très simple qui se contente d’afficher la glycémie et point barre : ACCU-CHEK GUIDE.

Ce qui a intéressé le technophile que je suis c’est la liaison Bluetooth avec le smartphone via l’application : GLUCY-CHEK. C’était sans compter sans ces crétins d’ingénieurs dont je vous rappelle la devise : « POURQUOI FAIRE SIMPLE QUAND ON PEUT FAIRE COMPLIQUE ».

je vous passe les crises de nerf pour appairer l’appareil de glycémie avec le Bluetooth du téléphone. Il a fallu que j’appelle la hot-line pour qu’il m’explique ce dont PERSONNE NE VOUS PARLE : Il faut appairer l’appareil depuis l’appli GLUCY-CHEK et non pas de matériel à matériel. Bref ceci fait, je commence les enregistrements de mesures. Avantage : Les mesures sont stockées sur l’appareil de contrôle de la glycémie et une fois de temps en temps vous pouvez laisser le smartphone aspirer toutes les mesures via le Bluetooth. Autre avantage, l’appareil de contrôle de la glycémie vous demande de marquer la mesure : Avant ou après le repas, à jeun, etc…. SAUF QUE TOUT CELA EST INUTILE !!!! Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ET INUTILE….

Bilan de l’opération

En octobre 2021, j’ai le même appareil de contrôle de la glycémie qu’il y a 7 ans environ (le Bluetooth en plus mais qui ne me sert à rien) et je reporte mes mesures manuellement sur une application : « Ma Glycémie : Suivi du diabète ». Cette application a été développée à l’époque par un diabétique (moi en l’occurrence) pour les diabétiques. Si vous êtes diabétiques vous allez tout de suite comprendre !!!

L’appareil que je vous recommande

L’appli ANDROÏD que je vous recommande

Pour limiter ma consommation de pain au petit-déjeuner, je me suis rendu compte qu’il vaut mieux manger 5 petites tartines de pain d’un total de 120 grammes plutôt qu’une ou deux tartines de 120 grammes. J’ai l’impression de manger plus avec 5 petites tartines plutôt qu’avec 2 pour le même poids total….!!!

J’ai la chance d’avoir un médecin généraliste « à l’ancienne », quelqu’un qui est très prés du terrain et de ses patients. C’est grâce à elle que j’ai pu faire tomber le taux de potassium qui me flinguait les reins (voir plus loin) en supprimant le GLUCOPHAGE et en le remplaçant par de l’insuline en stylo.

Depuis une semaine environ, elle m’a remplacée les 2 stylos d’insuline lente et rapide par un mélange des deux : le NOVOMIX 30. L’autorisation de mise sur le marché date de 2001. J’aurais bien aimé la connaitre avant….!!!

Juin 2022 : Je peux dire que ce NOVOMIX 30 est une merveille ! Je n’ai plus de fringales. Ma glycémie est relativement stable. Elle n’a jamais été aussi stable ! MAIS !!! mon médecin m’a prévenu : « Attention les diabétologues n’aiment pas ce mélange, ils vont vouloir vous faire repasser à l’insuline lente et rapide mais séparées ». Ce à quoi évidement je me refuserai. C’est quand même marrant ou SUSPECT, le GLUCOPHAGE vous flingue les reins et le systéme digestif et on vous réponds : « ça n’a rien à voir ». et quand quelque chose fonctionne : On vous dit : « Non ! Il ne faut pas utiliser ce produit ». Vous avez dit corruption ???? Comme c’est bizarre…!!!

VIDAL : « C’est une insuline voisine de l’insuline humaine, obtenue par biotechnologie. Elle comprend un mélange d’insuline d’action rapide, active dès la 15e minute et d’insuline d’action intermédiaire dont l’action est retardée et prolongée pendant 24 heures ».

Santé.fr : « NovoMix 30 est une insuline moderne (analogue de l’insuline) avec une action rapide et une action intermédiaire, dans un rapport de 30/70. Les insulines modernes sont des versions améliorées de l’insuline humaine.
NovoMix 30 est utilisé pour diminuer le taux élevé de sucre dans le sang chez les adultes, les adolescents et les enfants à partir de 10 ans, ayant un diabète. Le diabète est une maladie au cours de laquelle votre organisme ne produit pas assez d’insuline pour contrôler votre taux de sucre dans le sang.
NovoMix 30 commence à faire baisser votre taux de sucre dans le sang 10 à 20 minutes après l’injection, son effet maximum apparaît 1 à 4 heures après l’injection et l’effet dure jusqu’à 24 heures ».

Il faut dire que j’avais une glycémie totalement chaotique ! Très vite j’ai constaté que je n’avais plus de fringales et que ma glycémie se lissait tout au long de la journée. Je fais pour commencer 20 unités le matin et 20 unités le soir. On va voir sur la durée s’il faut ajuster. Je suis suivi par une infirmière qui vient tous les jours pendant quelques semaines pour m’aider, répondre à mes questions et ajuster le traitement. C’est la solution idéale. Si comme moi vous êtes sujet à une glycémie en montagnes Russes, je vous conseille d’en parler à votre médecin.

Janvier 2022

Quoique cet article traite du diabète, je vais partager avec vous mon expérience très récente en urologie qui m’a conduit à une opération de la prostate. On parle d’une « résection endoscopique de prostate sous anesthésie générale ». Le titre de cet article pourrait être : « Le premier acteur de votre santé c’est vous ».

J’ai 65 ans dans un mois et dans le cadre d’une analyse générale pour comprendre pourquoi mon taux de potassium était aussi élevé (voir plus loin) je suis allé dans un cabinet de radiologie faire une échographie de la prostate afin de mesurer le résiduel d’urine contenu dans la vessie après avoir fait pipi.

Jusque là rien d’anormal. Le radiologue a mesuré le contenu de la vessie en cliquant avec la souris sur l’image de la vessie et par un effet de triangulation a mesuré à peu prés ce qui restait dans la vessie après avoir fait pipi. La norme, c’est que ce résiduel soit inférieur à 100. J’étais à 240, ça ne lui a pas parut anormal !!! Depuis j’ai changé de centre de radiologie…..!!!!!

Deux mois après, je me retrouve aux urgences d’une clinique privé, en urologie, j’évite l’hôpital (!!!)  pour une pré-oclusion intestinale. On me pose une sonde et on me fait revenir 8 jours après pour enlever la dite sonde en ambulatoire. Jusque là rien d’anormal, sauf que c’est maintenant le fou de technologie que je suis qui commence à avoir des alertes qui s’activent !!

En ambulatoire, dans le service urologie de cette clinique privé conventionnée, je vois arriver une infirmière avec une toute petite machine sur un chariot mobile. Quand elle prend le gel pour me l’étaler sur le ventre, je comprends qu’il s’agit d’un appareil à faire des échographies.

Le GEEK que je suis ne peut s’empêcher de comparer ce tout petit appareil avec celui du centre de radiologie….. D’autant plus que l’appareil une fois qu’il a détecté automatiquement la vessie, affiche le contenu résiduel de la dite fvessie après avoir uriné. Cette photo a été prise un jour après l’opération. Résiduel d’urine dans la vessie : 80 ml. C’est donc un franc succès puisqu’il faut être au dessous de 100. Une semaine après je suis à 58 !!!

Mais alors je me dis….. cette façon dont on a mesuré ma vessie dans ce cabinet de radiologie est antédiluvienne, préhistorique et pas fiable par rapport à cet appareil. Cela veut dire que ce cabinet de radiologie continue d’utiliser un matériel qu’il amorti depuis des dizaines d’années !!!! Pas très sérieux tout ça !!!

J’ai autour de moi des voisins, plus âgé, qui font pipi souvent et de façon impérieuse et je suis étonné de constater qu’ils ne connaissent même pas le taux résiduel d’urine dans leur vessie. Ils se contente de dire : « je suis suivi par xxxx ».

PRENEZ VOTRE SANTÉ EN MAIN ! SOYEZ ACTIF !!! A partir de 60 ans, à plus forte raison si vous urinez souvent, vous devez consulter un urologue en clinique. Un urologue équipé d’un appareil de mesure échographique comme celui en photo. Laissez tomber le calcul du résiduel en cliquant avec la souris sur un écran… En 2022 ce n’est pas sérieux !!!

Il faut être au dessous de 100 ml. J’étais à 350 ml puis à 150 ml avec des médicaments. 80 ml le lendemain de l’opération, 58 ml quelques jours après l’opération.

Ce que je veux que vous compreniez c’est qu’il est important de connaitre et de faire vérifier au minimum tous les deux ans ce résiduel. Sauf évidemment si vous urinez souvent, là c’est l’opération directe. Ce n’est pas douloureux. Cela vous évitera ce que j’avais déjà, c’est à dire une infection urinaire que je ne ressentais pas.  Infection urinaire qui amène une infection des reins voire un cancer de la prostate et CQFD vous vous retrouvez avec une poche en plastique à vie pour faire pipi. CQFD : Ne déconnez pas avec ça ! Allez voir un urologue dans une clinique et faites-vous contrôler régulièrement.

Décembre 2021

L’eau, fait-elle baisser la glycémie ? Combien de liquides par jour selon les scientifiques ? Comme vous le savez probablement déjà, il existe plusieurs aliments qui réduisent le taux de sucre dans le sang. Mais y a-t-il des remèdes naturels sous la forme de boissons qu’on peut utiliser dans la même optique ? Comte tenu que l’eau ne contient ni glucides ni calories, c’est supposément la boisson parfaite pour les personnes atteintes de diabète, n’est-ce pas ? Mais est-ce que boire de l’eau fait baisser la glycémie pour de vrai ? Découvrez les réponses de cette question, selon les scientifiques, dans les paragraphes ci-après !

Étant moi-même diabétique depuis plus d’une quinzaine d’années, j’ai d’abord été suivi par un diabétologue puis depuis 4 ans par un médecin généraliste qui suit des diabétiques depuis 30 ans.

Avec l’expérience c’est un parcours qu’il faut respecter au moins au début de la maladie. Au début, quand on vous annonce ça, vous en prenez plein la gueule ! Avec le recul, j’ai très vite compris que cette maladie était la chance de ma vie !!! J’allais être obligé de manger correctement, de maigrir, etc…

On va dire que j’ai perdu 10 kg pour 1.83, passant de 87 à 78 kg. Au passage, je ne souffre plus des genoux !!!

Les débuts furent difficiles, surtout les contrôles de la glycémie en se piquant le doigt. Il faut savoir qu’il y a encore peu de temps, il fallait au moins deux à trois fois plus de sang qu’aujourd’hui.

La gestion des aliments c’est le plus compliqué à mettre en place.

Mon propos dans cet article qui évoluera au fil du temps c’est de vous faire partager mes expériences, vous faire découvrir des choses qu’aucun médecin ne vous dira car cela résulte de l’expérience personnelle.

Ce qui vient de m’arriver récemment personne, je dis bien personne ne vous en parlera !!!

Au début de mon diabète, je prenais de l’insuline rapide et de l’insuline lente.

Un jour, le spécialiste jugea bon de me faire passer au médicament : Glucophage (Metformine) et Novonorm.

Évidemment, j’ai accepté, c’est plus agréable de prendre des médicaments que de se faire des injections d’insuline. Cette facilité était une erreur, une grave erreur qui aurait pu me coûter les reins !!!

Des années  et des années après plus tard je constate que les solutions de simplicité sont les pires ennemis de la santé !!!

Qui dit diabète, dit souvent hypertension et qui dit diabète et hypertension dit forcément : Réduction du débit de filtration des reins !!!

Depuis septembre 2021 je me bats contre :

  1. Un taux de filtration des reins anormalement bas et qui n’en finit pas de descendre. Le débit de filtration normal doit être supérieur à 90. Je suis à 53…
  2. Une forte et inexplicable concentration de potassium malgré la prise d’un médicament censé faire baisser le taux de potassium !
  3. Une sur-concentration de créatinine

Il y a un mois, toujours très préoccupé par ce débit de filtration des reins anormalement bas et après avoir vu un néphrologue qui lui aussi n’y comprend rien, mon médecin  me propose il, y a un mois de repasser à l’insuline. « C’est mieux pour vos reins me dit-elle ».

Je regarde la notice du Glucophage (Metformine) et je lis que ce médicament est déconseillé pour les reins !!! Il était temps de s’en apercevoir !!!

Je n’étais pas au bout de mes découvertes et celles-là elles ne sont pas prêtes de figurer dans la rubrique : « Contre-indication ».

Vous n’allez pas en croire vos yeux !!!!

Au bout de quelques jours après avoir abandonné les médicaments, je commence à noter des améliorations AHURISSANTES !!!

  1. Je n’ai plus de selles molles, Plus de diarrhées.
  2. Mon fils qui me tond les cheveux, me dit que je n’ai plus de plaques de pellicules.
  3. Le plus incroyable est que depuis plusieurs mois, dés que je mettais du poivre dans mon alimentation, que je mangeai de l’ail ou même un plat à peine épicé, quand j’allais au WC dans les 24 heures, les WC étaient couverts de sang APRÈS LES SELLES. Je dis bien APRÈS les selles. Sans aller au WC, je sentais le sang qui me coulait sur les jambes !!!!
  4. Voyant les améliorations ci-dessus, je me suis dit : Tu vas retenter l’expérience, je te parie que tu n’auras plus rien !!! BINGO, je poivre tous mes plats, je n’ai plus rien !J’en parle à mon médecin tout aussi étonné que moi et qui me dit : « Le Glucophage (Metformine) est très agressif pour les intestins ». Je dirai plutôt que c’est un poison pour les intestins et un poison pour le foie, vue les plaques de pellicules que je n’ai plus !!!
  1. Mon taux de potassium est passé de 5.2 en mars 2022 à 4.7 en juin 2022. La limite haute étant à 5.1. J’ai gagné mon combat ! Tout au moins il aura fallut 9 mois pour que les reins se réparent.
  2. Le taux de créatinine est normal ! Passant de 14.3 à 11.9…..!!!!!
  3. Le débit de filtration des reins est passé de 53 à 64.
  4. Le taux de sodium qui était bloqué à 142 est passé directement à 135…..!!!!

Tout ça à cause du Glucophage (Metformine).

Résultats époustouflant, incroyable qui prouvent bien qu’il faut prendre de l’insuline plutôt que des médicaments. Faites attention à vos reins, demander une analyse régulière, au moins deux fois par an.

 Si vous tombez sur un c….. de médecin qui vous dit « ça n’a rien à voir », changez de médecin !!!

Le gros avantage de l’insuline c’est que vous pouvez l’adapter au repas que vous allez faire ou que vous avez fait. Si je décide de me gaver de fraises au sucre et de crème chantilly, je vais me faire une insuline rapide à deux chiffres. Si je me contente de pâtes et d’un steak haché ce sera une injection de rapide à un chiffre. C’est à vous d’apprendre à vous connaitre d’où l’importance d’avoir une bonne application sur votre téléphone et de tout noter dessus.

Applis ANDROÏD : « Ma Glycémie : Suivi du diabète » et « Guide homéo ».

Ma Glycémie : Suivi du diabète »

ma glycémie appli android diabéte

Vous êtes diabétique, et vous avez besoin d’une outil simple pour suivre votre taux de sucre dans le sang. Profitez de cette application gratuite et suivez vos taux de glycémie dès aujourd’hui.

Cette application a été conçue selon les desiderata d’un patient diabétique qui n’était pas satisfait par les autres applications disponibles sur le store et ne parlons même de celles proposées par les labos qui n’ont jamais vu le début du commencement d’un patient diabétique. C’est même le pourquoi de cette appli ! L’application permet d’enregistrer l’ensemble de vos glycémies par jour et par semaine classées par événement. Un « événement » étant un contrôle avant et/ou après un repas. L’ensemble de ces événements sont exportables par email vers votre médecin-traitant directement à partir de l’application. La différence avec les applis proposées par les labos est essentielle. Ces derniers définissent (ces crétins !) des plages horaires dans lesquelles vous êtes censé déjeuner, diner, etc… Le problème c’est que si pendant quelque temps vous prenez votre petit-déjeuner à 11h00 et votre repas de « de midi » à 15 heures, à l’Espagnole, ça va être n’importe quoi ! Alors que là c’est vous qui lui dites quel type de repas vous prenez et si votre contrôle intervient avant ou après le repas proprement dit. Ainsi, vous contrôlerez facilement votre taux avant le petit déjeuner pour tous les jours de la semaine. Idem après le déjeuner, avant et après le dîner, etc…

Cette application est un outil indispensable pour maîtriser votre diabète, que vous soyez chez vous ou en déplacement.
Il vous permettra de mieux connaître votre diabète et aussi d’identifier les symptômes d’un faible taux de glucose dans le sang (hypoglycémie).
Il vous aidera à déterminer les effets de différents types d’aliments et d’activités physiques sur votre glycémie. Vous pourrez ainsi adapter votre mode de vie en toute connaissance de cause.
Les résultats seront très utiles à votre équipe soignante pour vous fournir un traitement adapté à vos besoins.

Détails de toutes les fonctionnalités

– Alarme pour éviter de tomber en hypoglycémie (réglable entre 3 et 4 heures)
– Alarme pour vous faire penser à mesurer votre taux 1h30 ou 2 heures après votre repas
– Enregistrez vos contacts médicaux : médecin généraliste, diabétologue
– Fonction d’appel d’urgence pour prévenir vos proches en cas d’urgence
– Affichage de vos mesures sous forme de tableaux et sous forme de courbes graphiques
– Affichage multi-période : par semaine, par mois, toutes les dates
– Envoyez vos tableaux de mesures par email à votre médecin traitant
– Enregistrements des taux avant et après repas pour les 3 repas de la journée, ainsi qu’au moment du coucher
– Enregistrements des mesures de contrôle « inopiné »
– Enregistrements simplifiés par l’ajout automatique du créneau selon l’heure de la journée
– Plusieurs unités supportés : g/l, mg/dl, mmol/l
– Gestion de l’insuline lente et l’insuline rapide.

Existe également pour iPhone. Langages : English, Dutch, French, German, Italian, Japanese, Portuguese, Russian, Simplified Chinese, Spanish.

Fonctionnalités ajoutées à la version Premium

– Analyse de l’hémoglobine glycquée HbA1c
– Réglage des seuils d’hypoglycémie et d’hyperglycémie
– Exportation des mesures au format EXCEL
– Personnalisation de l’écran d’accueil
– Valeurs et graphiques supplémentaires
– Fonctionnalités et réglages supplémentaires

Pour acheter une appli, pas besoin de Carte Bleue, achetez en supermarché ou sur internet des cartes pré-payées GOOGLE-PLAY.

Achetez la version payante à seulement 2 euros pour obtenir ce genre d’analyse :

ma glycémie 3 ma glycémie 4

GUIDE HOMÉO

guide homéo appli android

Ce guide de l’homéopathie présente les principaux médicaments homéopathiques et les différentes maladies ou petits maux susceptibles d’être traités par cette médecine douce.
Que ce soit un rhume, une toux, une grippe, une allergie, de la fièvre, ou même une gastro-entérite…. Vous pouvez rechercher le traitement homéopathique qui correspond à une maladie ou rechercher des informations sur une granule homéopathique.
Soignez tous les petits bobos de la famille, sans effet toxique sur l’organisme !
Cette médecine est parfaite pour les bébés et les enfants qui refusent le gout des médicaments !

guide homéo 4  guide homéo2 guide homéo3

Ces deux applis ont été développées bénévolement par Didier Gayraud InSyncApp. Pensez-y…!

in sync'app

Print Friendly, PDF & Email

One thought on “Conseils d’un diabétique.”

  1. Ben que dire en lisant et comprenant tout ce qui vous arrive, je vous souhaite une récupération rapide une meilleure santé et une bonne année…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.