Un membre du collège exécutif du parti « EUROPE ECOLOGIE LES VERTS » prône la prohibition totale des armes

Mise à jour Juin 2018 : « Au tribunal, les demi-excuses de Jean-Vincent Placé »

  1. Jean-Vincent Placé membre du collège exécutif du parti « EUROPE ECOLOGIE LES VERTS », nous a gratifiés d’une intervention au Sénat lors du vote de la nouvelle loi sur les armes.

C’est « WOUI-WOUI au pays des merveilles », sauf qu’il vit très confortablement de nos impôts ! On ne peut pas en dire autant des 800 agriculteurs qui se suicident chaque année ! Vous remarquez au sein du texte un chiffre suivi d’un astérisque entre parenthèse. Celui-ci renvoi à une liste de commentaires disponible à la suite de l’article. Autant dire que les personnes concernés peuvent rejoindre les abris, le mapping va être conséquent !

Session du SÉNAT sur le contrôle des armes

  1. le président. La parole est à M. Jean-Vincent Placé.
  2. Jean-Vincent Placé. « Monsieur le président, monsieur le ministre, mes chers collègues, nous prenons enfin conscience du danger que représentent les armes dans notre société. (*1).

(*2) Les écologistes, fidèles à une tradition philosophique pacifiste, dénoncent depuis longtemps les conséquences tragiques d’une législation permissive. En la matière, comme dans d’autres domaines, il faut, hélas ! attendre le drame, comme à Marseille, pour que les élus prennent leurs responsabilités. Très récemment, dans mon département, l’Essonne, deux véhicules ont été la cible de tirs à l’arme automatique. Un jeune homme d’une vingtaine d’années a été blessé par balle à la main, à la suite d’une bagarre intervenue à Crosne. Sur les lieux de la fusillade, on a retrouvé des douilles de 9 millimètres, ainsi qu’une grenade offensive non dégoupillée.

(*3) De tels événements sont incroyables ; pourtant, ils se déroulent dans nos quartiers. Voilà la société dans laquelle nous vivons ! C’est tout simplement inacceptable.

(*4) Parce qu’il a permis d’amorcer l’actuelle prise de conscience, je salue le travail de nos collègues députés Claude Bodin et Bruno Le Roux, qui ont publié un excellent rapport sur les violences par armes à feu et l’état de la législation.

(*5) Cependant, m’étant penché sur le sujet, j’ai pu constater combien les informations récentes et les statistiques en la matière sont rares.  Toutefois, le peu que l’on sache est pour le moins alarmant. En 2008, on comptait plus de 3 millions d’armes, appartenant essentiellement à des chasseurs ou à des tireurs sportifs. Qu’il s’agisse d’armes déclarées, soumises à autorisation, ou d’armes illégales, il est presque impossible de comptabiliser celles qui sont réellement présentes sur le territoire. Bien évidemment, les estimations sont supérieures aux chiffres officiels. Le syndicat des armuriers estime, pour sa part, que 10 millions d’armes sont en circulation en France, et une enquête place même la France au deuxième rang des pays les plus armés de l’Union européenne ! Objet d’une discussion particulièrement constructive entre les deux chambres parlementaires, la proposition de loi est aujourd’hui, il faut le reconnaître, un texte positif, actant la nécessité d’agir pour renforcer la sécurité publique. Je pense notamment à quelques mesures satisfaisantes, comme le renforcement des dispositifs permettant de lutter contre le trafic d’armes, l’alourdissement des sanctions pénales

(*6) ou l’impossibilité d’acquisition et de détention d’une arme à feu pour une personne ayant été condamnée pour une infraction dénotant un comportement violent. Néanmoins, les écologistes estiment que ce texte aurait pu aller plus loin.

(*7) Vous allez peut-être sourire, monsieur le ministre, mais nous prônons une société non violente et pacifiste, dans laquelle les armes n’ont pas leur place… du tout ! Il ne me paraît donc pas scandaleux d’affirmer que les particuliers ne devraient pas disposer d’armes à feu chez eux ; c’est une question de bon sens et de sécurité préventive. Si je comprends les revendications des chasseurs, des collectionneurs et des sportifs, dont mes collègues se sont fait les interprètes, et si je respecte leur passion, je rappelle que des vies humaines sont en jeu.

(*8) Pour la saison 2010-2011, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage a recensé 131 accidents de chasse, dont 18 mortels. Ont été victimes de ces accidents 4 enfants, souvent d’ailleurs les propres enfants des chasseurs.

(*9) Des milliers d’usagers pacifiques de la nature, les promeneurs, les cyclistes, les randonneurs, les joggeurs, ne vont plus en forêt l’automne et l’hiver de peur d’être victimes d’une balle perdue. Maladresse, homicide involontaire, coup de folie, règlement de compte : tous les jours, ou presque, malheureusement, de tels drames se produisent, même si, bien évidemment, le risque zéro n’existe pas.

(*10) C’est pourquoi, sur un plan philosophique, nous estimons qu’aucune exception ne devrait pouvoir être envisagée. La prohibition des armes à feu n’est pas si utopique. Elle est d’ailleurs déjà appliquée dans certains pays. Le Danemark et les Pays-Bas ont décidé une interdiction générale. Au Japon, la réglementation est tellement stricte qu’il est, pour ainsi dire, impossible d’avoir chez soi une arme à feu, a fortiori une arme de guerre dans un but de collection, y compris une arme neutralisée. La loi britannique prévoit l’interdiction de presque toutes les armes à feu. Les policiers, par tradition, n’en portent pas, sauf dans des circonstances très spécifiques.

(*11) Les études internationales démontrent ce qui apparaît comme une évidence : plus le pourcentage de ménages possédant une arme à feu est réduit, plus le taux de décès par armes à feu est faible, voire quasiment inexistant. Pour conclure, permettez-moi de citer le philosophe français Jean-François Revel : « Si l’individu ne devient pas pacifique, une société qui est la somme de ces individus ne le deviendra jamais. » Telles sont les raisons pour lesquelles les écologistes défendent un modèle pacifiste, respectueux de la dignité humaine et de l’environnement, même s’ils ne prétendent pas, vous le comprenez aisément à mes propos et au ton que j’ai employé, donner de leçons de morale en la matière, ni quelque leçon que ce soit d’ailleurs. Ainsi, les écologistes s’abstiendront sur ce texte, qui constitue certes, monsieur le ministre, une avancée par rapport au droit actuel, mais ne correspond pas à la vision qu’ils défendent, celle d’une société désarmée. (M. le président de la commission des lois applaudit.) »

Commentaire des renvois

(*1). On peut aussi ajouter à la liste :   1.850.000 snowboarders qui ont provoqués sur une saison (2007-2008) 35.700 accidents !

  • « Neuf cents accidents médicaux par jour dans les hôpitaux français ». LEMONDE.FR avec AFP | 26.11.10 | 07h38 • Mis à jour le 26.11.10 | 10h16
  • Janvier 2009 : un article parue dans la “DEPECHE DU MIDI“. “…..c’est un pavé dans la mare qu’a lancé, hier matin dans les colonnes du « Journal du dimanche » Philippe Juvin, le chef des urgences à l’hôpital Beaujon, dans les Hauts- de- Seine, après la série noire qui frappe les hôpitaux depuis Noël.Selon cet anesthésiste-réanimateur – également en charge de la santé à l’UMP – les erreurs médicales seraient à l’origine « de 300.000 à 500.000 événements indésirables graves et surtout de pas moins de 10.000 morts par an en France».
  •  On peut aussi interdire les cours de récréation à l’école puisque pour l’année scolaire 1999 : 13 enfants ont payés de leur vie l’idée saugrenue d’aller jouer dans la cour de récréation après que 12 autres enfants aient aussi perdu la vie en 1998 dans une cour de récréation. Je cite un article de l’EXPRESS : « Une enquête réalisée par IPSOS pour l’APEAS montrent que 4% des enfants de plus de 15 ans connaissent le « jeu du foulard », soit par extrapolation : 1.500.000 personnes » !

« Jeux du foulard.com »  : « Mort et séquelles à vie : Les premières évocations d’accidents datent des années 1950. Depuis 2000, une moyenne de 10 décès est recensée chaque année en France par l’APEAS (qui n’a pas connaissance de l’ensemble des cas). Plusieurs jeunes garderont définitivement des séquelles, plus ou moins importantes, du coma dans lequel ils ont été plongés (crises épileptiques, paralysies et état végétatif irréversible) ». 

ACCIDENTS DOMESTIQUES : 20.000 morts par an.

80% pourraient être évités.
400.000 brûlures par accidents domestiques par an.
600.000 morsures de chien par an.
250 morts par défenestration pour les enfants de 10 mois à 7 ans par an.
2.000.000 de chutes chez les + de 65 ans, ce qui représente 10.000 morts par an.
100 morts par an dus aux noyades (baignoire et piscine).

(*2). Quelqu’un a dit un jour : « Le pacifisme c’est l’excuse des lâches ». La seconde guerre mondiale et l’assurance avec laquelle Hitler a annexé la Pologne et l’Autriche est bien du aux positions exacerbés des pacifistes, notamment Français. M. Jean-Vincent Placé « Membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS » se réclame dit-il de : « la philosophie pacifiste » donc nous allons voir ce qu’il y a derrière ces mots : Le pacifisme est une notion contemporaine étudiée par E. Faguet en 1908 qui en donne la définition suivante : « doctrine de ceux qui croient à la possibilité d’établir une paix universelle et qui s’efforcent d’en préparer l’avènement ». Source : HGC. Pour l’auteur Péruvien Mario Vargas Llosa, cette attitude revient à laisser le pouvoir aux dictateurs. Il écrit ainsi dans Les enjeux de la liberté que : « Le pacifisme semble être un sentiment altruiste, inspiré par une œcuménique abjuration de la violence et le rêve d’un monde de bon sens, où tous les conflits entre les nations se résoudraient autour d’une table de négociations et où les armes auraient disparu. C’est une belle affabulation, mais celui qui croit que la meilleure façon de la rendre réalité consiste à s’opposer à toutes les guerres pareillement œuvre en vérité pour que le monde soit une jungle dominée par des hyènes et des chacals, et où les brebis seraient exterminées ». Source WIKIPEDIA.

Roger Martin du Gard, lauréat du prix Nobel de littérature de 1937,  suivant le mouvement pacifiste de l’entre-deux-guerres, écrivit à un ami en septembre 1936 « Tout plutôt que la guerre, tout ! Même le fascisme en Espagne, même le fascisme en France, même Hitler ! ». Source : WIKIPEDIA. C’est un beau sentiment d’être contre la guerre, mais Georges ORWELL réponds indirectement à Roger Marin du Gard dans son livre « Réflexions sur GHANDI » quand il écrit : « Et les Juifs ? Acceptez-vous qu’on les extermine tous ? Et sinon, que proposez-vous pour l’éviter, si vous excluez l’option de la guerre ? ».

Pour ce qui est des traditions pacifistes de la gauche, je vous renvoie à ce livre : « Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance ». L’auteur, Simon Epstein est économiste et historien, auteur de plusieurs ouvrages sur le racisme et l’antisémitisme, vit à Jérusalem depuis 1974. Commentaire d’un lecteur : « Les pacifistes ont continué, dans leur majorité (à l’image des dreyfusards) de l’être sous la botte nazie. « Que le pacifisme fut le vecteur principal de la collaboration, que les pacifistes furent nombreux à collaborer, et qu’ils fournirent de très nombreux collaborateurs, que la gauche fut dominante dans la collaboration parce qu’elle fut dominante dans le pacifisme – toutes ces vérités dérangeantes échapperont aux politiciens, aux polémistes et aux historiens soucieux d’inculper « toutes les droites » et de leur faire porter le chapeau exclusif des erreurs, des trahisons et des crimes qui ont endeuillé, à jamais, les années 1940-1944 ».

(*3). Ce qui est inacceptable c’est d’être très confortablement rémunéré pour débiter des âneries, des évidences pareilles. M. Jean-Vincent Placé Membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS » prends la parole au Sénat pour dénoncer « la société ». Où l’on voit toute l’utilité d’être sénateur !

(*4). Ce passage confine à la diffamation ! Les deux rapporteurs ont effectivement fait un état des lieux sur « les violences par armes à feu et l’état de la législation », mais c’est pour mieux mettre en exergue une législation obsolète et dépassée, vieille de 73 ans !

(*5)  M. Jean-Vincent Placé « Membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS » dit s’être : « penché sur le sujet, -et pu- constater combien les informations récentes et les statistiques en la matière sont rares ». Rares ? Ah bon ! En 2 clics sur GOOGLE j’ai trouvé cela :

  Rapport 2010 de l’Institut des hautes études de la sécurité et de la justice.

« Cartocrime.net » : « Bienvenue sur le site de CartoCrime.Net, le portail géostatistique d’accès et de téléchargement des données localisées des crimes et délits enregistrés par la police et la gendarmerie nationales. Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales ». C’est gratuit Monsieur le Sénateur !!! La dernière mise à jour date de………. Février 2012 ! Ce n’est pourtant pas les moyens mis à votre disposition qui manquent monsieur le sénateur écologiste.

(*6) Monsieur le sénateur et Membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS, il est grand temps d’augmenter le nombre de vos attachés parlementaires afin de parfaire votre information ! Parler comme vous  le faites « d’alourdissement des peines » ne sert strictement à rien ! Vous devriez savoir qu’il existe ce que l’on appelle « la confusion des peines » et les « remises de peine automatiques ». Ce qui fait que vous pouvez tuer cinq personnes, dont trois policiers et ne faire que 15 ans de prison. Essayez la même chose aux USA.

(*7). Ce passage-là c’est mon préféré : « Vous allez peut-être sourire, monsieur le ministre, mais nous prônons une société non violente et pacifiste, dans laquelle les armes n’ont pas leur place… du tout ! Il ne me paraît donc pas scandaleux d’affirmer que les particuliers ne devraient pas disposer d’armes à feu chez eux ; c’est une question de bon sens et de sécurité préventive. Si je comprends les revendications des chasseurs, des collectionneurs et des sportifs, dont mes collègues se sont fait les interprètes, et si je respecte leur passion, je rappelle que des vies humaines sont en jeu ». On reste confondu devant de niaiserie et d’inconscience !

Deuxième référence à Hitler dans mes commentaires : Discours d’Adolf Hitler 1935 : « Cette année restera gravée dans l’Histoire. Pour la première fois une nation civilisée possède une réglementation prohibitive totale des armes. Nos rues seront plus sûres, notre police plus efficace et demain, le monde entier suivra notre exemple « . Ça ne vous rappelle rien ?

Donc cher collègues chasseurs, si vous, votre, famille, vos amis avait envie de voter pour le parti « EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS » sachez que les armes étant devenus totalement interdites, il nous faudra chaque année abattre au gourdin et avant de les saigner (pour respecter les lois Européennes qui oblige à étourdir un animal avant de le tuer) :

Saison 2010-2011 : Cerf : 51.849, Chevreuil : 522.188, Sanglier : 551.035, Chamois : 11.548, Isard : 2909, Mouflon : 3397, Daim : 1000, Cerf sika : 167.

Je vous laisse imaginer chers collègues chasseurs ainsi que vos familles, ce que cela va couter en frais de sécurité sociale quand il va falloir sauter sur un cochon au sorti d’un maïs pour :

  1. Lui filer un coup de gourdin afin d’être en règle avec la bureaucratie €uropéenne
  2. Le saigner !
  3. Pour le cerf, j’hésite encore ! je n’ai pas trouvé de solution « écologique» pour le tuer proprement et en conformité avec les règles d’abattage édictées par  Bruxelles.

Je ne vous dis pas la gueule des agriculteurs qui malgré les tableaux de chasse ci-dessus ont du mal dans certains endroits à refouler les populations de sangliers. Je ne doute pas une seconde que Monsieur le sénateur et Membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS n’est une solution ! Je suggère l’utilisation de drones armés, cela relancerait l’industrie Française qui n’a qu’un peu plus de 35 ans de retard dans ce domaine !

(*9) « Des milliers d’usagers pacifiques de la nature, les promeneurs, les cyclistes, les randonneurs, les joggeurs, ne vont plus en forêt l’automne et l’hiver de peur d’être victimes d’une balle perdue ». Entre-nous Jean-VINCENT….. !!!! t’a pas l’impression d’en rajouter une couche….? Je passe tous mes WE six mois par an à la chasse et je trouve que les relations avec les randonneurs ne se sont jamais aussi bien portées. Continue comme ça et il n’y aura même plus un agriculteur en France ! C’est ce que voulez Monsieur le sénateur et Membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS ???

(*10) « La prohibition des armes à feu n’est pas si utopique. Elle est d’ailleurs déjà appliquée dans certains pays ». Monsieur le sénateur et Membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS cite 4 pays ! 4 pays sur 193 représenté à l’ONU plus les non-alignés ! Tu parles d’une référence ! Dont le Japon, grand pays démocratique s’il en est ! Et l’Angleterre ! Ah !!! L’Angleterre et sa catastrophique prohibition des armes dont je parle sur mon blog depuis 4 ans :

Citons Pierre LAURENT : « Après la tragédie de DUNBLANE, la Grande-Bretagne avait confisqué en 1997 et 1998 toutes les armes de poing autres qu’à air comprimé, supprimant du même coup la possibilité de pratiquer les disciplines sportives correspondantes. Cela n’a pas réussi à l’Angleterre qui, en plein boom économique, a vu sa criminalité armée s’envoler, a armé ses bobbies jusqu’aux dents, a autorisé les administrations à faire des écoutes sans mandat et a généralisé la surveillance de la population par moyens électroniques automatisés. La question de la suppression du droit aux armes est devenu en Angleterre indissociable de la question de la réduction des droits civique.«    « Tous les génocides et massacres de l’histoire moderne sont là pour le démontrer. Ne citons que le massacre de la population de Srebenitca dont le désarmement avait été négocié contre… la promesse d’une protection armée de l’ONU qui n’a engagé que les victimes qui les avaient crues ». Fin de citation.

Édifiant l’article du MONDE du 23 juin 2008 : “LAMES FATALES” : Cela se passe en Angleterre, pays qui a inventé la suppression de toutes les armes à feu, au point même que leurs tireurs viennent s’entrainer en FRANCE. “Passez donc, mon bon Monsieur, en supprimant les armes à feu, on supprime le crime !! c’est un pseudo-rebelle qui vous l’affirme”. Jusqu’où peut aller la connerie humaine….!!!!??? On ne le saura sans doute jamais, mais on commence à avoir un aperçu.

Le résultat de cette suppression des armes, est que la criminalité a flambée partout en GRANDE BRETAGNE et lisez ceci : “Au cours des cinq premiers mois de 2008, 17 jeunes gens ont été tués dans la région de Londres, le plus souvent à coups de couteau, et une centaine ont été blessés.” “……. Kit Malthouse, nouvel adjoint au maire pour les affaires de police, ne voit pas d’autre solution à court terme : “Depuis notre arrivée à la mairie, un gamin se fait tuer tous les quatre ou cinq jours par un autre gamin, c’est insupportable, nous sommes obligés de réagir plus fortement.”

L’article date de 2008, voici ce qu’il s’est passé 10 ans après en Janvier 2018 : « Quatre jeunes hommes ont été tués à Londres dans des agressions au couteau entre dimanche et les premières heures du jour de l’an, a annoncé lundi Scotland Yard, en pleine recrudescence des attaques à l’arme blanche dans la capitale britannique. Les « quatre meurtres », sans lien apparent entre eux, se sont produits « dans le nord, l’est et le sud de Londres », a déclaré la police londonienne dans un communiqué. ………………..Ces meurtres à l’arme blanche surviennent alors que la ville tente de lutter contre la recrudescence de ce type d’attaques. Entre avril 2016 et mars 2017, la police a dénombré près de 12.100 agressions au couteau à Londres, qui ont fait plus de 4.400 blessés. Des statistiques au plus haut depuis cinq ans. Entre le début de 2017 et le 22 décembre, ces attaques ont fait 77 morts, a ajouté lundi Scotland Yard ».

Mise à jour de l’article 10 ans après 05 Mai 2018 : Qui a dit ? : « Les cons ça osent tout ! C’est même à ça qu’on les reconnait »

« Pour la première fois, le nombre d’assassinats recensés dans la capitale britannique a dépassé celui de New York. Gouvernement conservateur et municipalité travailliste sont appelés à agir au plus vite ».

« ……Pour la première fois, les statistiques en matière de meurtres enregistrées à Londres ont dépassé celles de New York. Tout un symbole, pour deux villes de taille similaire. “Alors que le taux d’homicides new-yorkais a baissé de 87 % environ depuis les années 1990, celui de Londres a explosé de près de 40 % en trois ans seulement”, explique le quotidien du soir londonien.

Dans le détail, le phénomène est alimenté par une forte augmentation des crimes par arme blanche, notamment au couteau. Règlements de comptes entre bandes rivales, représailles liées à la drogue… “À ce rythme, le nombre d’homicides pourrait dépasser cette année la barre des 180, du jamais vu depuis 2005”. Pour lire la suite ……

Le fait est que les esprits bien-pensants vont me rétorquer : “Mais quel rapport avec la suppression des armes à feu ?”. Question très pertinente, au demeurant.

 Ma réponse : On ne sait pas pourquoi, mais on est obliger de constater que lorsque qu’on interdit totalement la possession d’armes à feu, on en arrive à la même situation que lorsque il n’y a aucune réglementation. Allez comprendre pourquoi ! Une étude Américaine est arrivée à des résultats similaires sur les gens qui ne boivent JAMAIS une goutte de vin, ils ont les mêmes problèmes cardio-vasculaires que les gens qui en boivent trop !!! On s’aperçoit maintenant qu’il y a des tanins dans le vin, qui aident à fluidifier le sang dans les artères. Sans doute, la possession réglementée et intelligente des armes, induit-elle chez un individu, un sentiment de responsabilité, l’impression d’être pris pour un adulte. La Suisse, pays où 73% des hommes qui ont terminés leur service militaire, conservent chez eux leur propre fusil d’assaut (la boite scellée de 24 cartouches a été récemment supprimé). Pratiquement 100 % des Suisses conservent leur arme de poing de service. Donc la Suisse, devrait être un immense champ de bataille, si l’on en croit notre modèle Anglais et Écolo-Français.

(*11) « Les études internationales démontrent ce qui apparaît comme une évidence : plus le pourcentage de ménages possédant une arme à feu est réduit, plus le taux de décès par armes à feu est faible, voire quasiment inexistant ».

Si Monsieur le sénateur et Membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS  veut bien citer ses sources, moi j’ai celle-ci :  Le vrai nombre d’homicides par armes à feu c’est FRANCE INTER qui le donne. Et il est « concernant la France, le plus bas au monde ! ». Et Pan ! Dans la ta gueule !

Pour conclure moi aussi je me référerai aux pères fondateurs de la révolution Française dont Monsieur le sénateur et membre du collège exécutif du parti EUROPE ECOLOGIE LES VERTS semblent ignorer l’existence ! Pour un sénateur ça la fout mal !  Si le droit individuel aux armes ne trouve finalement pas sa place dans les textes fondateurs (déclaration des Droits de l’Homme de 1789) c’est qu’il est « naturel et évident » (discours de MIRABEAU et débats du comité du 18 août 1789 – moniteur universel p151 – qui reconnaît le droit aux armes « comme un droit naturel, évident et individuel ».

« C’est un principe supérieur et intangible, qui s’impose non seulement aux autorités d’un État déterminé, mais aux autorités de tous les États ». Ainsi, dans le cadre de l’examen du projet de déclaration des droits du Comité Constitutionnel dit « Comité des cinq » et comprenant : M. Desmeuniers, M. l’évêque de Langres, M. Tronchet, M. le comte de Mirabeau et M. Rhédon) destiné à recevoir les plans de constitution est assez éclairant quand on lit le pdf.

Monsieur le comte de Mirabeau avait proposé que soit adopté un article X dans la rédaction suivante : « Tout citoyen a le droit d’avoir chez lui des armes, et de s’en servir…. »  Tellement « naturel et évident » qu’ils n’ont même pas jugés bon de l’ajouter au texte final : les membres du comité ont considéré à l’unanimité que « le droit déclaré dans l’article X non retenu était évident de sa nature, et l’un des principaux garants de la liberté politique et civile que nulle autre institution ne peut le suppléer ». Re-pan dans la gueule !

Chers amis, chasseurs, tireurs, vos familles, vos amis, pensez avant de voter pour ce parti soi-disant écologiste à tout ce qui a été dit ici et faites circuler cet article à toutes vos connaissances. Diffusez cette information à tous vos contacts.

Ne venez pas dire ensuite : « Si j’avais su ! Maintenant vous savez ! A défaut de savoir pour qui vous et votre entourage allez voter au moins vous saurez pour qui ne pas voter !

Affiche BELGE

un_jour_en_belgique_-_02t.jpg

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.