Un enfant de 12 ans tué lors d’un accident de chasse. Jeu du foulard : 10 enfants meurent chaque année dans la cour de récréation.

Janvier 2022 : Haute-Savoie : une enfant de cinq ans décède après avoir été percutée par un skieur. La jeune victime était en train de suivre un cours de ski dans la station de Flaine samedi. Le skieur, lancé à très grande vitesse, n’a pas réussi à l’éviter.

Avril 2018 : « Les parents d’une jeune victime du jeu du foulard lancent un appel » : Tom, 11 ans, est décédé le 22 février dernier, dans sa chambre, à May-sur-Orne (Calvados), une ceinture autour du cou. Ce jeu dangereux, parfois mortel, est pratiqué par les enfants et les adolescents âgés de 4 à 20 ans.

Octobre 2016 : tiens c’est bizarre les dénonciateurs d’accidents de chasse sont bizarrement moins prolixes sur ces sujets : « 11 élèves blessés, un trauma crânien : qu’est-ce que le « jeu de l’escalier » ? ».

Avis aux anti-chasses et à tous les tenants de la « moraline« , commencez d’abord à surveiller vos propres gosses avant de porter un jugement sur ceux des chasseurs. 04 Décembre : Un article de FRANCE INFO : « Les chiffres alarmant des jeux d’asphyxie dans les écoles primaires. Une récente étude réalisée dans l’académie de Toulouse montre que les pratiques de « jeux d’asphyxie » (ou « jeux de non oxygénation »), sont courantes en CE1 et CE2. Selon les chercheurs toulousains, 40% des élèves de ces classes s’adonneraient à ces pratiques. Un « jeu » très dangereux, que certains expérimenteraient parfois dès l’école maternelle ».

30 Janvier 2012. Normalement je ne relaye pas ce genre d’information trop sensible et trop « incompréhensible ». C’est la réaction d’un rédacteur « juriste de formation et membre fondateur de l’association Droits des Animaux  » dans un article de RUE 89 PLANETE  qui a écrit sous le titre : « L’accident de chasse » avait douze ans » qui me pousse à publier cet article. Nos instances dirigeantes en étant bien incapables !!!

Ce rédacteur de RUE 89 PLANETE écrit : « …….Le 23 janvier, en Seine-Maritime, un enfant de 12 ans a payé de sa vie l’idée saugrenue d’effectuer avec son père une randonnée. Il n’a pas fait la première page des journaux, car après tout, quoi de plus habituel qu’un accident de chasse « . Et il ajoute, je cite : « ……Ce jeune « utilisateur », si l’on m’accorde de lui consacrer quelques lignes, s’est aventuré en forêt en période de chasse, c’est là son tort et celui de ses parents. Il y a peu encore, il aurait pu attendre sagement le mercredi, jour sans chasse institué en 2000 par Dominique Voynet, pour s’adonner à son loisir ».

  • Plus loin : « ……Sans doute les accidentés de la chasse sont-ils moins nombreux que ceux de la route. Cependant, pour autant que je sache, la chasse n’est pas une nécessité mais un loisir, et le seul qui menace la vie d’autres personnes que ses participants ».

Janvier 2015 :  « Le professeur qui encadrait les dix élèves pris dans une avalanche mortelle (2 morts) aux Deux-Alpes mercredi, était sorti en novembre 2015 d’un séjour en hôpital psychiatrique et prenait toujours un lourd traitement, notamment des anti-dépresseurs, a-t-on appris vendredi d’une source proche de l’enquête ». Commentaire : Avez-vous entendu parler d’une manifestation de parents indignés vis à vis de l’éducation nationale , Moi rien !

07 Mars 2014 : Le Point.fr Le Dévoluy : « Un enfant de 7 ans meurt percuté par un skieur ». Vous n’en avez pas entendu parler…??? C’est normal ! C’est au ski !! Imaginez que cela soit arrivé à la chasse, ce sport de barbare qui tue des innocents ! 11 Juin 2013 : Comme le fait très justement remarquer le rédac chef du magazine « sanglier Techniques de chasse » dans son dernier numéro  : « ……..La moindre victime (de la chasse) fait la une des journaux et la joie de nos détracteurs. pourtant, pour la seule première semaine des vacances de février 2013, DIX PERSONNES sont mortes en faisant du ski ! ».

10 Mai 2013 : LA DEPECHE.FR : « Bressols. Éva, 13 ans, victime du mortel jeu du foulard »Il est où le « juriste de formation » et auteur du titre  : « L’accident de chasse avait 12 ans », il n’est pas là pour écrire : « Le jeu du foulard avait 13 ans ! » ??????.

L’article dans SUD-OUEST dit ceci : « ……..Ils circulaient sur un chemin rural traversant un bois privé dans lequel se déroulait une battue, a expliqué le maire, Dany Minel. « Le papa, avec son fils derrière lui, s’est alors arrêté pour discuter avec un des chasseurs. Il n’y a pas eu d’altercation ni de conflit, mais un échange sur la façon d’avertir quand il y a une partie de chasse », a affirmé le maire. Le chasseur, qui se trouvait sur un talus, s’est ensuite retourné « et le coup est parti », a précisé le maire, évoquant « un accident de chasse ». « Le tireur prétend que le coup serait parti tout seul lorsqu’il s’est retourné ».

Avant de disséquer les propos de cet opposant à la chasse, examinons de plus près cet accident de chasse. Comme je ne cesse de le répéter depuis la création de ce blog depuis fin 2007, l’absence de culture des armes en France (disparue après la guerre de 14-18) ajoutée à une absence de formation au maniement des armes, enrichie par une formation qui vous oblige à conserver la main forte, doigts repliés sur la crosse au lieu comme c’est le cas pour tous les utilisateurs d’armes au monde et à commencer par les militaires : conservez l’index le long de la carcasse ou sur le pontet.

Je ne compte plus le nombre d’articles sur ce blog qui traite de ce sujet ! Lire notamment : « Florilège des inepties ».

Voici ce que j’écris depuis 4 ans ! : « ……Exiger de quelqu’un qu’il « fasse semblant pour l’examen » c’est le laisser se débrouiller tout seul sur le terrain avec un index qui se promène librement et lorsque le chasseur-tireur se crispe nerveusement, l’index vient heurter la queue de détente au lieu de se contracter sur le pontet. Plus loin : « …..Les conséquences ?? le chasseur attrape son arme par les détentes (!) comme plusieurs accidents de chasse l’ont révélés ! »

L’ONCFS constate mais ne semble toujours pas comprendre : « Campagne de chasse 2007-2008 : « Dans 30 % des cas, le chasseur se blesse seul lors des manipulations de l’arme ».  « Campagne de chasse 2008-2009 : Communiqué de presse de l’ONCFS. Paris, le 26 août 2009 : ………la mauvaise manipulation de l’arme est souvent mise en cause (50%) ». Ils croient que c’est la bretelle qui à l’origine des « coups qui partent tout seul ». C’est dire le chemin qui leur reste à parcourir avant de comprendre ce qu’il se passe dans la tête d’un tireur… ! Dans l’accident qui nous occupe, que dit le chasseur-tireur :  « Le tireur prétend que le coup serait parti tout seul lorsqu’il s’est retourné ». Le coup ne part pas tout seul ! Jamais ! le coup part parce qu’il attrape l’arme par les détentes et il le fait depuis tellement longtemps qu’il ne s’en rend  même plus compte ! Sauf que là le fusil était chargé et qu’on ne leur dit pas que la sécurité doit toujours être engagée, toujours ! Je ne dégage la sécurité que lorsque je pré-épaule, jamais avant ! Oui mais moi j’ai 33 ans de tir et « seulement » 18 ans de chasse.

Reprenons les propos tenus par cette personne dans RUE 89 : « …….Le 23 janvier, en Seine-Maritime, un enfant de 12 ans a payé de sa vie l’idée saugrenue d’effectuer avec son père une randonnée ». Je vous laisse juge de la délicatesse des propos, s’agissant d’un accident ! Puisqu’on est dans le sensationnel et dans la mauvaise foi la plus totale, petit-jeu jeu auquel  je suis très fort aussi ! Donc allons-y !On pourrait en reprenant ce style de propos, écrire : « ….Année scolaire 1999 : 13 enfants ont payés de leur vie l’idée saugrenue d’aller jouer dans la cour de récréation après que 12 autres enfants aient aussi perdu la vie en 1998 dans une cour de récréation ». Ils n’ont pas fait la première page des journaux, car après tout, quoi de plus habituel qu’un jeu dans une cour de récréation ».

Je cite un article de l’EXPRESS : « Une enquête réalisée par IPSOS pour l’APEAS montrent que 4% des enfants de plus de 15 ans connaissent le « jeu du foulard », soit par extrapolation : 1.500.000 personnes » !!! Excusez du très-peu !

C’est pas fini ! Monsieur l’opposant à la chasse. Lisez ceci extrait du site : « Jeux du foulard.com »  : « Mort et séquelles à vie : Les premières évocations d’accidents datent des années 1950. Depuis 2000, une moyenne de 10 décès est recensée chaque année en France par l’APEAS (qui n’a pas connaissance de l’ensemble des cas). Plusieurs jeunes garderont définitivement des séquelles, plus ou moins importantes, du coma dans lequel ils ont été plongés (crises épileptiques, paralysies et état végétatif irréversible) ». 

Que proposez vous monsieur l’opposant à la chasse ? On supprime les cours de récréation ???? Parce qu’à raison de 10 décès d’enfants et 1.500.000 personnes concernées il est plus que temps pour vous changer de cible !

« ……Ce jeune « utilisateur », si l’on m’accorde de lui consacrer quelques lignes, s’est aventuré en forêt en période de chasse, c’est là son tort et celui de ses parents. Il y a peu encore, il aurait pu attendre sagement le mercredi, jour sans chasse institué en 2000 par Dominique Voynet, pour s’adonner à son loisir ».

C’est sûr que c’est la faute à Voynet si cet accident s’est déroulé un mercredi ! Merci pour elle, ça va lui remonter le moral ! C’est sûr que si les parents n’envoyaient pas leurs gosses à l’école, ils ne pourraient pas jouer au jeux du foulard ! CQFD !

  • « ……Sans doute les accidentés de la chasse sont-ils moins nombreux que ceux de la route. Cependant, pour autant que je sache, la chasse n’est pas une nécessité mais un loisir, et le seul qui menace la vie d’autres personnes que ses participants ».

 « Vous avez bien lu : « la chasse n’est pas une nécessité » et « c’est le seul loisir qui menace la vie d’autres personnes que ses participants ».

  • « La chasse n’est pas une nécessité » : Vous allez dire ça aux agriculteurs et aux forestiers ! Avec 550.000 sangliers tués officiellement pour la saison 2010-2011 plus de 500.000 chevreuils, plus 50.000 cervidés,sans compter que le nombre de sangliers mortellement blessés mortellement et non retrouvés portent ce chiffre à plus d’un million (!) Expliquez-moi comment les agriculteurs pourraient encore cultiver leurs champs, déjà qu’ils ont du mal à y arriver malgré la pression de la chasse ! Expliquez-moi comment la forêt Française peut se renouveler si on laisse prospérer chaque année plusieurs centaines de milliers de cervidés ? Vu qu’ils bouffent tous les jeunes arbres, comment Monsieur l’opposant à la chasse assurerez-vous le renouvellement des forêts Françaises ?Moi je crois qu’avec ce genre de propos, pour reprendre un titre du journal « LE MONDE » : « L’écologie sort des radars de la Présidentielle ». Autrement dit vous n’êtes plus crédible !

« Campagne Anglaise : Il faut tuer 1.200.000 cervidés ! » : Oui ! Vous avez bien lu il faut tuer 1.200.000 cervidés en Angleterre, c’est-à-dire 60% minimum de la population (estimée à 2.000.000) , avant  je cite : « …qu’ils ne détruisent la campagne telle qu’on la connaît. Et eux-mêmes vont finir par manquer de nourriture. » Et encore… 60% c’est : « ……simplement pour conserver leur population à un niveau stable ».

« La chasse, le seul loisir qui menace la vie d’autres personnes que ses participants ». Avouez que cette affirmation venant d’un : « juriste de formation et membre fondateur de l’association Droits des Animaux »  n’est pas mal non plus ! Donc la chasse est le seul loisir qui mettent en jeu la vie d’autrui ! Regardons-y de plus près avec pour  source : “Les médecins de montagne”: Saison de ski 2007-2008 : Sur la base du recueil par 53 médecins seulement : 143.427 accidents. 1.850.000 snowboarders ont provoqués 35.700 accidents ! Après passage au cabinet du Médecin de Montagne, on observe : 126.644 non-hospitalisations, 9.806 hospitalisations (immédiates ou secondaires) 98 cas de pronostic vital en jeu. Pour un panel de 53 médecins de montagne…! 12.478 collisions entre usagers DONT 1147 AVEC DES NON-SKIEURS !!!

Par comparaison : 1.200.000 chasseurs ont provoqués pour la saison 2009-2010 : 131 accidents,dont 18 mortels.

Pour un sport qui ne met pas en jeu la vie des autres, je trouve que le ski n’est pas mal non plus ! Il vaut mieux taire les chiffres nationaux de morts et de tétraplégiques dû à des accidents de ski. Quand aux 1147 non-skieurs, c’est comme pour les randonneurs il faut leur créer des réserves fermées comme pour les indiens. Et comme pour les indiens d’Amérique, on leur filera des couvertures avec le virus de la variole pour les éliminer discrètement ! Le ski nautique aussi ça tue des enfants de 7 ans : « LA VOIX DU NORD ». Je crois même que l’on appelle cela : « la fatalité ».

  • Les anti-chasse peuvent ils eux aussi être des meurtriers ? : « Jusqu’où peuvent aller la haine et l’ignorance lorsqu’elles animent des esprits manipulés et à la dérive ? C’est la triste réponse que viennent d’apporter les hunt-saboteurs (saboteurs de la chasse) anglais lundi, avec la mort du suiveur de l’Equipage Warwickshire Hunt,  Trevor Morse. Ce dernier a en effet été décapité par la pale du  gyrocoptère d’un saboteur qui tentait de l’effrayer pendant un laisser-courre. » Hé oui Monsieur l’opposant à la chasse, dans ce cas là on ne parle pas « d’accident de chasse » mais de meurtre ! Nuance !!!

Pour terminer, puisque ce Monsieur semble très préoccupé et très concerné par la vie d’un enfant de 12 ans, ce que je comprends très bien, qu’il lise cet article du FIGARO, il comprendra où sont les vrais priorités : « Le suicide des 5-12 ans alarme les spécialistes ».

Info FRANCE INFO Février 2017 : D’après les statistiques des hôpitaux, 200 morts SUSPECTES par an de nourrissons. Par « morts suspectes », comprenez MALTRAITANCE (des parents…) ! 200 morts par an minimum !

Print Friendly, PDF & Email

3 thoughts on “Un enfant de 12 ans tué lors d’un accident de chasse. Jeu du foulard : 10 enfants meurent chaque année dans la cour de récréation.”

  1. L’écologie bornée, mensongère, et, non fondée, c’est la mode de nos jours, n’importe qui se donne aujourd’hui le titre d’écologiste sans en connaitre le véritable but, que ces messieurs dames,
    s’unissent pour une idéologie, et non pas à titre personnel ! trop de ceci tue ceci …… trop d’écologie tue l’écologie !!!!!

  2. Bien sûr, ce fait divers est monté en épingle par un anti-chasse et vos réponses bien senties empruntent également la même mauvaise foi pour le dénoncer.

    Cependant je suis chasseur, en battue, lorsque je vois quelqu’un arriver (même un autre chasseur!), je  mets la sureté, je baisse les canons, je  casse le fusil ou j’ouvre la culasse et
    enlève la balle de la chambre. Simple question de principe, de courtoisie et de sécurité. Je ne vais pas tirer alors que je discute avec quelqu’un! Personnellement, je n’aimerai pas rencontré un
    gars qui garde son fusil chargé en me parlant. Après on voit ce qui peut arriver. Rien ne peut justifer cela, pas même avec la plus grande mauvaise foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.