OVNIs : Crash de Trinity site. Le premier avertissement avant ROSWELL et AZTEC.

Une équipe de chercheurs révèle un cas d’OVNI récupéré par le gouvernement US dès 1945.
Les preuves de l’existence des OVNIs – et de leurs occupants –existent dans les dossiers officiels américains depuis 1945. Deux chercheurs expérimentés – Paola Harris et Jacques Vallée – ont reconstitué l’histoire de l’accident qui a causé la découverte d’un engin endommagé sur un ranch du Nouveau Mexique un mois après l’explosion de la première bombe atomique et deux jours après la reddition du Japon qui mit fin à la Seconde Guerre Mondiale.
Leur analyse, basée sur des interviews détaillées avec trois témoins et sur des éléments extérieurs qui démontrent l’authenticité des rapports, explique comment le cas a pu rester secret pendant 65 ans. Son étude sur le terrain et en laboratoire conduit à une profonde révision de l’histoire contemporaine. Elle invite à de nouvelles interrogations sur les intentions de nos « visiteurs » et la nature de leur extraordinaire technologie.

Curriculum Vitae de Jacques Vallée (de quoi calmer les sceptiques !) :

Mon commentaire : J’ignorais, je n’avais jamais entendu parler de ce crash. Le plus incroyable c’est que ce crash délibéré, car il n’y a pas d’autres mots pour moi, ce crash délibéré donc, prouve qu’il y a eu AVANT ROSWELL et AZTEC d’autres avertissements !

Je pensais que ROSWELL était le premier avertissement, connu à ce jour et AZTEC le second. Non ! Le premier avertissement est encore plus marqué puisqu’il intervient DEUX JOURS après l’explosion de NAGASAKI. Le message était clair ! Vous arrêtez tout de suite ou bien on intervient.

  • Source : Nations unies : Pendant les cinq premières décennies entre le jour fatidique de 1945 et l’ouverture de la signature du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) en 1996, plus de 2 000 essais nucléaires ont été réalisés dans le monde :
  • Les États-Unis d’Amérique ont procédé à 1032 essais entre 1945 et 1992.
    L’Union soviétique a procédé à 715 essais entre 1949 et 1990.
    Le Royaume-Uni a procédé à 45 essais entre 1952 et 1991.
    La France a procédé à 210 essais entre 1960 et 1996.
    La Chine a procédé à 45 essais entre 1964 et 1996.
    L’Inde a procédé à 1 essai en 1974.
    Depuis l’ouverture du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) à la signature en septembre 1996, 10 essais ont été effectués :
  • L’Inde a procédé à 2 essais en 1998.
    Le Pakistan a procédé à 2 essais en 1998.
    La République populaire démocratique de Corée a procédé à des essais nucléaires en 2006, 2009, 2013, 2016 et 2017.
  • Commentaire : Avec 1032 essais nucléaires, on comprend pourquoi les États-Unis d’Amérique sont le pays le plus « visité »….!!!

Il y a fort à croire qu’avant ce crash de Trinity sur la zone géographique du tir de la premiére bombe atomique, il y a dû y avoir des contacts au plus haut niveau. Contacts qui n’ont pas été pris au sérieux.

Double crash de ROSWELL le 04 Juillet 1947, je jour de la FÊTE DE L’INDÉPENDANCE Américaine. On vous fait un dessin ou bien vous comprenez…???

Crash d’AZTEC, huit mois après ROSWELL. Voici ce que j’écrivais dans l’article consacré au crash d’AZTEC :

Livres : « Les enfants de ROSWELL » et « AZTEC, 1948 : Un deuxiéme crash d’OVNI au Nouveau-Mexique 8 mois après ROSWELL.

Ce qui suit est MON ANALYSE et c’est la première fois dans l’histoire de l’ufologie que ce crash d’AZTEC est abordé dans sa dimension POLITIQUE !

Huit mois après le crash délibéré de Roswell, le jour de la fête nationale Américaine : « Independance day », les officiels Américains ont-ils bien compris le message qui leur avait été adressé et que JG GRESLE fut le premier et le seul à énoncer : « Il est possible que le message que les visiteurs souhaitaient transmette aux autorités américaines ait été finalement très simple et très explicite, bien qu’utilisant un moyen détournée : Vous n’êtes pas confronté à une agence humaine. Vous ne pouvez pas évaluer nos possibilités, mais elles sont très supérieures aux vôtres. Nous savons que vous êtes responsables des destructions des villes Hiroshima et de Nagasaki, effectuées par votre 509ème escadre de bombardement qui est stationné à Roswell. (NDR ! L’endroit le plus secret au monde !). Votre campagne d’essais dans le Pacifique a de nouveau attiré notre attention. Nous surveillons de très prés vos recherches sur les armes atomiques. Nous connaissons parfaitement le lieu où elles se poursuivent. Nous pouvons apparaitre à vos populations où et quand nous le désirons. Si nécessaire nous pouvons faire connaitre notre présence au monde  entier ». ……. » Nous tolérons votre surarmement. Nous acceptons le fait que vous êtes la nation la plus puissante du globe. Nous n’entravons pas vos recherches et la constitution de votre arsenal militaire. Vos buts actuels ne nous paraissent pas trop ambitieux ».

NON ! Les officiels Américains n’avaient toujours pas compris le sens politique du message qui leur avait été adressé sous la forme d’un crash délibéré de vaisseau extra-terrestre. Les officiels US pensaient à un simple accident ! Ils n’allaient pas être déçus !

Il fallut donc un deuxième avertissement encore plus symbolique et encore plus explicite !!! Nonobstant les « contacts » éventuels entre les deux crashs et le débriefing du pilote (voir l’article sur l’infirmière de Roswell).

AZTEC, AZTEC !!! Ce nom tournait dans ma tête depuis plusieurs jours ! Le nom du lieu du crash devait signifier quelque chose ! AZTEC doit normalement être la traduction de AZTÈQUE, mais ça me paraissait trop gros, énorme, car je pressentais le message !

BINGO ! AZTEC est bien la traduction anglaise de Aztèque ! TOUT EST SIMPLE, LUMINEUX ! Quelle est la particularité de la CIVILISATION Aztèque ? Celle d’avoir périt suite à un ETHNOCIDE provoqué par l’arrivée brutale des Espagnols !!!

C’est quoi un ethnocide ? Définition de LINTERNAUTE : « L’ethnocide est un terme pour désigner la disparition ou la destruction de l’identité sociale et culturelle d’un groupe d’hommes et de femmes par un autre groupe d’individus. L’ethnocide peut se faire dans la violence ou par un changement économique et social très brutal ».

Ethnocide !!! Le mot qui revient en permanence en ufologie dés que l’on parle de contacts publics entre des Terriens et une civilisation extra-terrestre !

Voilà le message symbolique et politique du crash d’Aztec. Mine de rien, je suis le seul à avoir formulé aussi clairement le pourquoi de ce crash.

Mon commentaire

Je ne fait plus de commentaire sur les livres dans cette catégorie : Ufologie. Désolè, ce n’est pas l’envie qui me manque, mais il y a trop de retourS de flamme, trop de problèmes, et quand je dis « problèmes » je suis gentil… Dés que j’ai fréquenté les repas ufologiques, je faisais des rencontres « surprenantes« , jusque dans le métro. Jusqu’au jour où j’ai été tellement attaqué qu’il a fallut l’intervention d’un médium pour me sortir de là. Plusieurs années après j’avais oublié la leçon et j’ai voulu récidiver en commentant le livre du colonel CORSO : « Roswell, le jour d’après ». Avant même de rédiger un brouillon gentil, les emmerdements ont commencés. Il a fallut qu’à 6 heure du matin, je dise À VOIX HAUTE : « Si c’est l’article qui pose problèmes je ne le fais pas, c’est pas un probléme ». Tout s’est arrêté instantanément.

Tout ça pour vous dire que ce livre est plein d’Humanité. Il a été écrit par un très grand scientifique, sans la rigueur du scientifique bête et méchant. CQFD : Vous ne pouvez pas vous intéresser à l’ufologie et ne peut pas avoir lu ce livre. Une petite transgression par rapport au paragraphe précédent : Comme le Colonel Corso, Jacques Vallée décrit de temps en temps des situations d’ambiance qui lui paraisse d’une très grande BANALITÉ et qui pourtant sont ÉNORMES ! Ce sera à vous de les trouver !!!

  • Mes points de désaccord avec Jacques Vallée sont :
  • Lorsqu’il rejette vertement les théories de « la vie SUR MARS » et « les colonies Nazies sous l’Antarctique ».
  • À mon humble avis :
  • Ce n’est pas SUR Mars mais SOUS Mars qu’il faut chercher ce dont parle Haim Eshed, ancien Ministre de la Défense Israélien et père du programmes spatial Israélien.
  • Dans ces recherches ufologiques, il n’y a pas de causes de décès « d’origines accidentelles » !
  • Ce n’est pas parce qu’on parle Allemand sous l’Antarctique que l’on est Nazi !
  • Ce n’est pas parce qu’il y a sous l’Antarctique des appareils avec des sigles ressemblant à des sigles nazis qu’ils sont nazies….
  • Peu-être que ce sont les Nazis qui se sont réappropriés ces symboles et/ou qui les ont TRANSFORMÉS.
  • Cela ne préjuge pas de la bonne foi des PRIMOS UTILISATEURS. Idem pour la SVASTIKA qui est un symbole pluri-millénaire.
  • Les origines du svastika  : « Le mot « svastika » (ou swastika) vient du sanscrit et signifie « bonne fortune » ou « bien-être ». Le motif, une croix crochetée, semble avoir d’abord été utilisé en Eurasie il y a 7000 ans, peut-être pour représenter le mouvement du soleil au fil de la journée. C’est toujours un symbole sacré dans l’hindouisme, le bouddhisme, le jaïnisme et l’odinisme aujourd’hui. On le voit encore sur de nombreux temples et maisons d’Inde et d’Indonésie. En Europe, l’histoire du svastika remonte également à très loin, puisqu’on la trouve sur des artefacts pré-chrétiens ».
  • CQFD on était pas nazi il y a 7000 ans !!!!
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.