ROSWELL : Le crash et les récupérations confirmés par les archives Nationales Anglaises !

17 Juillet 2017 : De nouveaux documents issus ou en tout cas prétendant être issus du fameux MAJESTIC 12 viennent de faire leur apparition. C’est un article en Français qui les analysent : « Les nouveaux documents “Majestic 12” révèlent les relations diplomatiques américaines avec les extraterrestres ». Pour télécharger le dossier en PDF (hébergé dans le CLOUD d’ORANGE) tant qu’il est encore  disponible.

En connexion avec le précédent sujet cet article doit aussi être lu, je vous dirai pourquoi ensuite : « Le Vatican travaille t’il en collaboration avec les Renseignements Militaires Américains favorisant la Divulgation? »

Mon commentaire : Pour ceux qui me connaissent ou que j’ai fréquenté lors de certaines réunions publiques, vous savez que je n’ai pas pour habitude de relayer du sensationnalisme. Tous les gens un peu sérieux ayant travaillé sur le sujet et même le rapport COMETA dans ses conclusions disent que « les Américains « cachent » quelque chose ». « Cachent » ou selon moi, sont obligés de s’assoir sur le couvercle de la marmite concernant le sujet.

Et OBAMA ne dit pas autre chose dans son interview faussement rigolarde. Sous-titré en Français.

La période se préparerait bien à ce genre de révélations, compte tenu que nous sommes arrivés à un point de non-retour sur l’écosystème Terrien et que seul un grand coup de pied AU CUL peut nous faire faire demi-tour !!! Nous sommes sans doute à la veille de grands changements civilisationnels et comme le disait le regretté Raymond Bernard : « …..un monde où toutes les valeurs auront été bouleversées et ce dans le sens d’un plus grand bien ». Et il ajoutait : « …..Le Phénix va renaitre de ses cendres ». Il parlait également : …..d’une capitale aux 7 collines que le fidèle aura bien du mal à reconnaitre s’il vit encore à cette époque ».

Article original

L’affaire du crash de ROSWELL et la récupération d’au moins un vaisseau extraterrestre et d’au moins 4 corps (EBE : Entité Biologique Extraterrestre) est confirmée par des documents déclassifiés des Archives nationales Anglaises (The National Archives). A partir de la page 183 le compte rendu des opérations militaires effectuées sur le site de Roswell, « les 4 petits êtres « comme humain » et apparemment éjectés » récupérés, etc … tout y est !!!

Mise à jour du 01 Février 2016 : Un document officiel du (lien vers le site du FBI) déclassifié en 2011, en fait un rapport d’agent sur le terrain, ne fait que confirmer les archives anglaises : « Trois soucoupes volantes auraient été trouvées au Nouveau Mexique. « Circulaires et bombées au centre, d’un diamètre avoisinant les 50 mètres », elles ont été saisies avec leur équipage composé d’Ovnis « de forme humaine, sans dépasser les 90 centimètres de haut, vêtus d’un tissu métallique au maillage très fin. Chaque corps était bandé d’une façon similaire aux combinaisons des pilotes de chasse ou de voitures de course ». Selon se rapport, les soucoupes se seraient écrasées en passant dans le champ d’un radar militaire, qui aurait perturbé leurs commandes ».

rapport fbi ovnis nouveau mexique

Les documents (déclassifiés) publiés par le site BANLIN.FR (depuis le site a vu ses archives détruites) vont changer notre étroite vision de l’univers. Le document (PDF) mis en ligne (04 Mars 2011) et qui est téléchargeable sur le site des Archives nationales Anglaises (www.nationalarchives.gov.uk), devrait provoquer un séisme dans toute la communauté scientifique  car l’affaire ROSWELL ce n’est pas seulement la récupération d’au moins 4 corps d’extraterrestres « comme humain » « human like » mais il y a derrière tout cela bien plus de choses encore : une opération de rétro-ingénierie de technologie extra-terrestre à l’insu de toute la communauté scientifique mondiale. Sans parler de plus encore si on prend au sérieux cet autre document révélé par BANLIN.FR, il y a déjà deux ans : Le briefing du Président REAGAN (ouvrir votre dossier téléchargement) après son intronisation. C’est un document EXPLOSIF et dont je ne doute pas une seconde de son authenticité. Ma connaissance du sujet me permet de l’affirmer !!! Les archives nationales Anglaises ont donc déclassifié  des documents concernant les OVNIS ou UFO en Anglais :

  1. Archives nationales Anglaises et le document :« Digital copy of DEFE 24/2023: UFO correspondence. Lien opportunément supprimé par la source.
  • « Description Digital copy of DEFE 24/2023 : UFO correspondence; with redactions
  • Date 2000 Sep 01 – 2001 Feb 28
  • Catalogue reference DEFE 24/2023/1links to the Catalogue
  • Dept Records of the Ministry of Defence
  • Division Records of Administrative Departments
  • Series Ministry of Defence: Defence Secretariat Branches and their Predecessors: Registered Files. Image contains complete documents usually loaded ».
  • Voir la page 183 et suivantes. A partir de la page 39 le fameux comité « MAJESTIC 12 » fait son apparition officielle dans un document……OFFICIEL !

Nul doute que l’on ne va bientôt ne parler que de ça dans la presse, radios, télés. Un an après, personne n’en parle ! Pourtant il s’agit de documents officiels.

Lisez l’article : « Conférence de Jean Gabriel GRESLE aux repas Ufologiques Toulousains »  pour comprendre la nouvelle politique Américaine qui laisse le soin aux autres gouvernements de, non pas publier au sens propre du terme, mais de déclassifier et de mettre à disposition du grand-public, mais sans faire une grand-messe, la partie la plus visible de l’iceberg.

Pour la partie « invisible », ça sera plus compliqué ! Surtout ! Est-ce bien nécessaire….. ? !

roswell3.JPGroswell-1.JPG

roswell-2.JPG

Connaissant très bien ce sujet, je peux me permettre de ne vous conseiller que trois livres, c’est suffisant. Ces deux livres explorent parfaitement le sujet. Celui de l’ancien pilote de chasse dans l’US Air Force, Jean Gabriel Greslé, qui fut aussi durant vingt ans, commandant de bord dans une grande compagnie aérienne Française. En fait tous les livres de JG.GRESLE sont intéréssant, le dernier est sorti en Mars 2012 : « Documents interdits : La fin d’un secret »

  1. « Documents interdits. Ce que savent les état-majors ».

C’est le premier et unique livre qui a publiè les dépêches AFP des 8 et 9 Juillet 1947 annonçant je cite : ROSWELL : 8 Juillet 1947 « Le 529éme groupe de bombardement de l’aviation Américaine annonce qu’il a saisi une « soucoupe volante » qui sera immédiatement transmise aux autorités supérieures ».

Libre à chacun de croire que l’officier des renseignements de l’unique base atomique au monde puisse avoir confondu après coup « une soucoupe volante » et un vulgaire ballon météo.

  •  Les hypothèses proposées en fin de livre sont « ébouriffantes » :
  1. Il faut savoir que ROSWELL était à l’époque la seule et unique base atomique au monde et c’est de cette base que décollèrent les bombardiers qui devaient bombarder NAGASAKI et HIROSHIMA. La base abritait le 509éme SQUADRON, la première escadrille de bombardiers atomique.
  2. Si l’opération de récupération a commencé le 7 juillet, le crash a eu lieu le 4 JUILLET*, JOUR DE L’INDÉPENDANCE des États-Unis. L’hypothèse d’un « message fort  » est tout à fait envisageable !

*4 Juillet : Comment arrive-t-on au 4 Juillet ? : Les rapports déclassifiés disent : « les quatre morts sont dans un fort état de décomposition dû à l’action des prédateurs et aux éléments, durant approximativement un week-end depuis l’éjection de leur « discovery« .

Version de L’AIR FORCE au moment de la découverte du crash : Cliquez sur l’image pour l’agrandir :

ovnis--Taille-d-origine--1.jpg

Rosw.jpg

Version plusieurs jours après le crash :

roswell.jpg

La version de l’armée Américaine est que le Commandant MARCEL, officier de renseignement de l’unique base atomique au monde a confondu un « flying disk » disque volant avec les débris d’un ballon sonde ! Libre à vous de le croire ! le même Commandant Marcel devait déclarer 30 ans plus tard et sous affidavit (attestation sous serment) que tout était faux et qu’il s’agissait bien d’un véhicule extra-terrestre et qu’il y avait des occupants. En fait il y eu deux crashs !

Le progrès technique peut servir à solutionner des affaires vieilles de plusieurs années, voire de milliers d’années comme c’est le cas de l’ADN ou du carbone 14. Dans l’affaire qui nous occupe c’est les progrès réalisés par l’informatique et la possibilité que l’on a aujourd’hui de scanner en très, très haute résolution des documents pour mieux les déchiffrer.

C’est ce qui fut fait pour le téléx tenu à la main par le général RAMEY en présence du fameux ballon météo, que l’officier des renseignements de l’unique base atomique au monde aurait confondu avec un disque volant ! Avouez qu’il faut être naïf pour croire à une version pareille !

Un team spécialisé a effectué un scan de 821 Mo (!) de la photo et entrepris de déchiffrer ce qui pouvait l’être :

Un site internet : Roswellproof.com et qui fait référence dans les milieux Ufologiques Américains vous permet d’accéder à tous les travaux d’interprétations réalisés sur ce scan. Il y a trois niveaux d’interprétation :

  1. Les mots en noir : ceux dont on est certain.
  2. Violet / noir lettres grises = difficile à voir ou partiellement obscurci. Baisse de la confiance, habituellement rempli à partir du contexte.
  3. Bleu ciel et/ou gris clair : Totalement caché, inconnu ou rempli à partir du contexte.
  4. Ce qui donne un fichier WORD que vous pouvez ouvrir :
  • « Victimes of the WRECK » = « victimes de l’épave ».
  • « (AV)IATORS IN THE « DISC THEY WILL SHIP FOR » = « aviateurs dans le disque qu’ils vous enverront pour… » (un corps d’armée cité). Notez les guillemets originaux pour « DISC » !
  • « DISC » ou « DISK » = Disque.

Des « victimes », des « aviateurs », « l’épave d’un disc ou disk » tout cela dans un ballon météo ça fait un peu désordre non ?

Le livre incontournable sur ROSWELL : « Le crash de ROSWELL : Enquête inédite ».

Le livre de Gildas BOURDAIS. L’enquête la plus complète qui puisse exister sur le sujet. Nombres d’éléments sont aujourd’hui confirmés par les documents déclassifiés.

En fait, selon J.G GRESLE qui est la première et unique personne ayant correctement formulé la seule et unique hypothèse valable concernant l’interprétation du crash et qui serait la suivante :

La charade est de ma composition  !

  • Notre premier tombe (c’est le cas de le dire !) le jour de l’Indépendance du pays.
  • Notre second est lié à la nature et aux activités de la base de ROSWELL dont « personne au monde » ne connaît ni la nature de vos activités ni même son existence. (NDR : On est en 1947).
  • Notre troisième vous permet de mesurer l’étendue de notre technologie.
  • Notre tout est un avertissement quand à la tentation d’utiliser l’atome à des fins militaires offensives.

L’intervention de Jean Gabriel Greslé au Repas Ufologiques Toulousains :

Lien vers la vidéo

La deuxième hypothèse de JG GRESLE est que la démilitarisation de l’espace serait du à un motus vivendi avec une puissance extérieure (?). Pourquoi croyez vous donc que l’on n s’est jamais servi de la Lune pour y faire nos essais atomiques ????
Mon hypothèse personnelle et depuis longtemps (!) c’est qu’il y a eu un transfert de technologie antre les Américains et une puissance extérieure (?), en échange notamment de l’arrêt des essais atomiques à l’air libre contre la technologie qui leur a permis en 3-4 ans de conquérir la Lune. Tout ceci est allé trop vite, trop facilement !
Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “ROSWELL : Le crash et les récupérations confirmés par les archives Nationales Anglaises !”

  1. un reflet du soleil sur des verres polarisées et anti-reflet qui plus est caméra muni de ce que vous semblez méconnaitre : un pare-soleil…..!!!! va falloir trouver autre chose.

    un reflet qui construit une image parfaitement lisse et structuré d’un objet en 3D qui plus est….???? va falloir trouver autre chose

  2. En suivant sur des dizaines de kilomètres la lumière, on s’aperçoit facilement que c’est un reflet du soleil qui provoque l’apparition de cette « anomalie », le tout lié à la caméra 360° de Google.
    Parfois elle grossi, parfois disparait et parfois réapparait selon la luminosité et l’angle en cours. Bref, ça ressemble vraiment pas à un ovni !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.