OVNIS : Les incidents de la base d’EDWARDS 1965. Téhéran 1976. La PAZ Décembre 2015. Ovni ARENAL COSTA RICA 1971.

Mise à jour  Juin 2018 : Les vidéos ont une fâcheuse tendance à disparaitre lorsque je les publie. je dis ça je dis rien…!

1965 Base aérienne d’EDWARDS en Californie. Pas moins de 7 ovnis vont narguer Pendant prés de 6 heures tout le système de détection aérienne militaire et civil de la Californie.  5 stations de contrôles les ont en visuel et au radar, mais c’était quoi….????

Les transcription des échanges radios entre les tours de contrôle et l’avion d’interception ont été rendues publiques (déclassifiés), ainsi que les traces radars. C’est un documentaire unique que l’on doit à la chaîne du câble : « PLANET NO LIMIT ». « Chasseurs d’ovnis ».

Où l’on apprend un fait incroyable : les militaires Américains avaient sur EDWARDS, base atomique 😉 un « UFO OFFICER’S », un « officier ovnis ». « Allez réveiller l’officier ovnis ». Les militaires de l’AIR-FORCE qui nous racontent depuis 60 ans : « circulez il n’y a rien à voir » avait donc un « officier ovnis » sur leurs bases !!!!! PETITS CACHOTIERS !!!!!

Extrait du site : OVNIS DIRECT.COM : « Le militaire en service, Darryl Clark (Capt. 329e Fighter Interceptor Squadron (FIS)), déclare dans un communiqué :

« J’ai saisi les jumelles pour espérer avoir une meilleure vue de ce qui se passait. L’ovni était situé à environ 10 miles au nord-ouest de ma position lors de la première observation. L’objet a continué vers le Sud jusqu’à ce qu’il se trouve presque à l’ouest de ma position. Ensuite, il a entrepris un virage à 90 degrés, tourné à droite et commencé à monter entre 45 degrés et 50 degrés d’angle. Tout ce que je pouvais observer était la lumière pulsante (non rotatif), qui semblait être un petit nuage poussé par un véhicule que je ne pouvais voir… »

L’ovni aurait continué à grimper avant que Clark ne le perde de vu. Les ovnis se seraient ensuite déplacés en très basse altitude et au-dessus d’une piste militaire ultrasécurisée. C’est alors que Force aérienne a envoyée plusieurs chasseurs dont les armes ont été désactivées. L’intégralité de l’incident a été en outre documenté grâce à des rapports écrits, des images de radars, et des cassettes audio faites par le personnel de la Force aérienne qui se sentait menacé.

Quarante heures d’enregistrements ont été réalisées (enregistrements à partir d’au moins huit lieux différents et concernant ces événements qui durèrent cinq heures). Toutefois, seulement six heures de bandes ont été déclassifiées. Ces enregistrements posent de nombreuses interrogations. Ils auraient été manipulées dans le but de désinformer le public, avec de nombreux passages brouillés. LIRE LA SUITE…… Article supprimé !

L’incident de Téhéran en 1976. 

Ovni survolant LA PAZ en décembre 2015 :

Cette photo est du point de vue des experts ovnis, la meilleure photo prise dans le monde. Arenal, Costa Rica il y a 45 ans.

Le 4 septembre 1971, l’Institut géographique national du Costa Rica prenait des photos aériennes à partir de 10 000 pieds du lac Cote, la petite étendue d’eau qui deviendrait plus tard le plus grand lac Arenal, dans le cadre des études préliminaires du futur projet hydroélectrique. L’étude a été financée par l’Institut d’électricité du Costa Rica (ICE) pour déterminer les sources d’eau dans la région pour leur projet hydroélectrique prévu .

Le photographe Sergio Loaiza, accompagné des costariciens Juan Bravo et Francisco Reyes, a voyagé sur un F680 bimoteur canadien avec un appareil photo spécial de 100 lb donné par le gouvernement allemand, accroché au sol de l’avion en train de prendre une photo toutes les 13 secondes. C’est lors de cette inspection aérienne que ce qui est considéré comme la meilleure photographie d’un OVNI dans le monde a été prise.

« Lorsque les photographies ont été développées, un des cadres a montré ce qui semblait être un disque métallique d’environ 160 pieds de diamètre, qui venait de partir, ou était sur le point d’entrer dans le lac. Il émettait de la lumière et avait fait une manœuvre soudaine au moment où la photo a été prise. L’objet n’apparaissait ni sur la trame de film précédente ni sur la suivante. Les vérifications sur les négatifs ont éliminés des lumières parasites comme  explication ».

Le photographe Loaiza a dit qu’après que les photographies ont été développées, et l’objet apparaissant dans ce cadre a été discuté, lui et ses collègues ont été interdits de divulguer des informations sur ce que les scientifiques du projet ICE-Lake Arenal considéraient comme un OVNI.

En 1979, Ricardo Vilchez, l’un des membres de l’équipe du projet, a envoyé la photographie à une organisation aux États-Unis appelée Ground Saucer Watch (GSW) qui analyse ces types de cas. GSW a déterminé que l’image était vraie et non altérée, a rapporté CRHoy. Après cela, la photographie est devenue publique dans les médias du Costa Rica. « C’est l’une des confirmations scientifiques les plus convaincantes que les ovnis soient réels », raconte Oscar Sierra, un chercheur d’OVNI basé au Costa Rica. Sierra a déclaré que la photographie a été analysée en France et aux États-Unis par différentes organisations qui ont étudié l’affaire, et tous ont confirmé l’existence de l’objet.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.