OVNIS-AVNC : « Vague Belge », « Vague Française » et « National press club » Washington.

Mise à jour avec une traduction absolument incroyable de la conférence du NATIONAL PRESS CLUB de WASHINGTON.

Étude française confirmant le lien OVNI/nucléaire. Lien supprimé. Si quelqu’un veut bien m’envoyer un lien valide.

« Les résultats (lien supprimé) d’une étude rédigée en anglais, en date du 3 septembre 2015, et publiée sur le site anglo-saxon arxiv.org confirment les troublantes corrélations entre les ovnis et l’écologie (nucléaires,…).  Le plus fascinant est qu’elle provient de trois universitaires français, dont un membre du GEIPAN.  Ce rapport extrêmement pointu, et qui semble être une initiative privée, utilise la méthode des outils et modèles de statistique spatiale explique (page 18) : « Le lien entre les activités nucléaires et les PAN (phénomènes aérospatiaux non identifiés) de  type D, lequel a été longtemps suspecté, est désormais pour la première fois mesurée. Ce lien est  étonnamment élevé. Nous avons également découvert une forte corrélation entre les PAN de type D et les sites contaminés » ».

Les deux vidéos qui figurent dans l’article, durent plus d’une heure, je vous conseille de les regarder sur votre télé.

La vidéo du NATIONAL PRESS CLUB de WASHINGTON est sous-titrée en Français. Cette vidéo que je viens de visionnée en totalité est la plus ébouriffante qu’il m’est était donner de regarder ! Voici grâce au site du chercheur Jean-Pierre PETIT (jp-petit.org) la transcription en Français (18 pages) de cette conférence. Je ne saurai trop vous conseiller de l’imprimer et/ou de la sauvegarder.

  • Voici le pedigree des intervenants : Que du menu fretin…! 😉
  • 1. Robert Salas. Ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires.
    2. Dwynne Arneson. USAF Lt. Col. Ret., officier responsable de centre de communication.
    3. Robert Jamison. Ancien 1er Lt. USAF, Commandant d’équipe de ciblage de missiles nucléaires.
    4. Charles Halt. USAF Col. Ret., ancien commandant de base adjoint.
    5. Jerome Nelson. Ancien Cdt. Adjoint USAF, 579è Escadre de Missiles Stratégiques.
    6. Patrick McDonough. Ancien ingénieur USAF, expert géodésique sur sites de missiles nucléaires.
    7. Bruce Fenstermacher. Ancien Capt. USAF, Commandant d’équipe de Combat Missile.

Écoutez le deuxième intervenant décliné ces accréditations, C’EST HALLUCINANT….!

ufo1 ufo2 ufo4 ufo5

OVNIS : « Objet Volant Non Identifié ». OANIS : « Objet Amphibie Non Identifié. AVNC : « Appareil Volant Non Conventionnel ».  AANC : « Appareil Amphibie Non Conventionnel ».

« Vague Belge » : « Des chercheurs indépendants, groupés au sein de la SOBEPS (Société Belge d’Étude des Phénomènes Spatiaux) ont effectué d’innombrables enquêtes auprès des témoins et sur les lieux des observations. Ils ont rassemblé une documentation considérable: environ 20.000 pages de documents divers, plus de 400 cassettes audio d’interviews par téléphone, quelque 600 rapports d’enquêtes circonstanciées sur le terrain, etc ». Ce qui fit dire à un  colonel de l’armée de l’air Belge dans une interview publique et célèbre (!) : « On en est quand même venu à la conclusion que le comportement (NDR : de ces engins) n’était pas tout à fait conventionnel ». Notez le doux euphémisme : « pas tout à fait conventionnel ! ». Les Anglais appellent cela un « understatement » !

Les survols de nombreuses centrales nucléaires Françaises cet automne par des AVNC (appareil volant Non Conventionnel) ou OVNIS si vous préférez, le survol de l’Ile Longue, lors de la sortie et de toute la gesticulation qui va avec d’un sous-marin nucléaire quand il sort de sa tanière, puis le survol des lieux de pouvoirs Américains et Français à Paris amène à se poser quelques questions sur leurs significations selon une expression journalistique : « Y a-t-il un message fort et lequel ? ».

OVNIS/AVNC ou drones ? Dans 99% des cas il ne s’agit et il ne peut pas s’agir de drones.

Je ne disserterai pas inutilement sur le fait qu’il n’y a pas de drones équipés de projecteur, ni de drones (civils) de plusieurs mètres d’envergure, qu’un drone civil, passé une centaine de mètres en plein jour est invisible de par sa taille,  n’en parlons même pas la nuit. La question des « prototypes secrets » expérimentés par nos alliés a été réglée d’une lapalissade par le savant atomiste Français, Jacques Bergier : « Vous connaissez beaucoup de pays qui vont expérimenter leurs prototypes secrets chez leur voisin ? ».

Le directeur de la centrale nucléaire du Blayais, ne s’y est pas trompé lui qui a déclaré officiellement et suite à la question d’un élu sur l’affaire des drones : « Ici, on n’a pas vu de drone. On a vu un ovni et il n’y a eu aucun impact sur la sûreté de nos sites. Notre position est claire, lorsqu’il y a survol du site nous portons plainte et on communique ». Source SUD-OUEST. Et j’ajouterai que si on le pressait un tout petit peu il finirait par avouer qu’il y a un paquet d’années « qu’ils » vont et viennent ! Mais comme pour les astronautes, ils ont pris l’habitude de faire avec et n’y font même plus attention….

Quel peut-être la signification de ce « message fort » pour reprendre une expression journalistique ?

Il y a un ▲ : Centrale nucléaire, armement nucléaire, lieux de pouvoir Français et US (Élysée et ambassade US). Le message est suffisamment clair ! A qui est adressé ce message ? Comme dit le célèbre « contacté » Canadien Jean Cazault : « La terre est un jardin d’enfants, quand les adultes arrivent dans un jardin d’enfants, ils s’adressent directement aux adultes pas aux enfants ».

Y a-t-il eu dans le passé de précédents « messages forts » voire d’avertissements ? Oui et les plus médiatisés sont :

  1. Celui du crash de Roswell LE JOUR DE « L’INDÉPENDANCE DAY», soit le jour de la fête nationale américaine (méditez !) : Au moins deux « disques volants » (rapports officiels) précipités volontairement (?) au sol avec leurs « occupants » dénommés « EBE » (Entité Biologiques Extraterrestre) dans le rapport officiel.

Un court aparté concernant la thèse du ballon sonde en papier d’aluminium. Pensez-vous sérieusement que le commandant du seul et unique dépôt de bombes atomique au monde (à l’époque) ait pu confondre les débris d’un vulgaire ballon sonde avec un « disque volant et ses occupants » pour ensuite être promu général ??? Je renvoie les tenants de cette thèse à cette phrase d’Audiard : « ……ça ose tout c’est même à ça qu’on les reconnait ». C’est depuis cette base de ROSWELL que décollèrent les avions qui bombardèrent Hiroshima et Nagasaki. Si on n’a pas cette particularité en tête on ne peut pas comprendre le pourquoi du crash à proximité de ce qui était à l’époque l’endroit le plus secret au monde.

ovnis-Taille-d-origine-Comme l’avait parfaitement compris JG. GRESLE dans son premier livre en 1997. « Extraterrestres, secret d’état ». Page 315-316 : « ….Il est possible que le message originel que les visiteurs souhaitaient transmettre aux autorités américaines ait été finalement très simple et très explicite, bien qu’utilisant un moyen détourné : « Vous n’êtes pas confrontés à une agence humaine. Vous ne pouvez pas évaluer nos possibilités, mais elles sont très  supérieures aux vôtres. Nous savons que vous êtes responsables des destructions des villes d’Hiroshima et de Nagasaki, effectués par votre 509éme escadre de bombardement qui est stationnée à Roswell. Votre campagne d’essai dans le Pacifique a de nouveau attiré notre attention. Nous surveillons de très près vos recherches sur les armes atomiques. Nous connaissons parfaitement les lieux où elles se poursuivent. Nous pouvons apparaitre à vos populations où et quand nous le désirons. Si nécessaire, nous pouvons faire connaitre notre présence et votre impuissance au monde entier ».  « Le carrousel de Washington» : Vécu en direct par l’un des meilleurs auteurs de livres sur le sujet : Jean Louis Greslé, qui à l’époque était en formation dans l’US AIR FORCE : « Nous étions dans le réfectoire, tout à coup la radio s’interrompt et on annonce : « ALERTE GÉNÉRALE ! Formation de plusieurs appareils volants non identifiés au dessus de la Maison blanche, sommes-nous attaqués… ? ».

Le célèbre « contacté «  Georges Adamsky batailla énormément dans les années 50 et 60 contre l’utilisation de l’arme atomique et de ses essais. Il écrivit un best-seller mondial : « Les soucoupes volantes ont atterri » et ce modeste vendeur d’hamburgers et de COCA-COLA sur la route qui mène à l’observatoire du Mont Palomar en Californie fut enterré…. Je vous le donne en mille… ! au cimetière national d’Arlington, le « cimetière des héros de l’Amérique ». Bien malin celui qui peut dire pourquoi ? Peut-être sa recette des hamburgers… ? A moins que… A moins que les mauvaises langues aient raison. Un deal technologique (si j’étais une langue de p… je dirai « techno-magique » 😉 aurait été passé : l’arrêt des essais atomiques contre la technologie spatiale.

Enfin, rassurez-vous bonnes gens il y a toujours eu au sein du jardin d’enfants « Terre » des adultes, pas nécessairement « élus démocratiquement » (on a déjà donné !) ayant en charge ce genre d’affaires et qui depuis « une position centrale et non politique » savent discrètement conseiller et orienter les « sages décisions » de nos dirigeants.

En conclusion, peut être que le « message fort » adressé à la France via cette « vague Française » est peut-être d’inciter la France à être la première vraie grande puissance (et la moins « barrée » de toutes) de prendre l’initiative de fermer son arsenal nucléaire UNILATÉRALEMENT.

controlePlus d’informations :

PARIS-MATCH : « Vague de drones, l’hypothèse OVNI plane sur les centrales »

Sélection d’articles au sein de ce blog :

AVNC (OVNIS) : Déclassification des documents, les Britishs font de la résistance… !

OVNIS/AVNC : Ces très étranges vidéos filmées par des caméras de surveillance   (Notamment au dessus de la centrale nucléaire de Fukushima).

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.