Livre : Pierre CONESA. Vendre la guerre – Le complexe militaro-intellectuel.

Interview vidéo de THINKERVIEW en bas de l’article

En matière de géopolitique politique et/ou militaire, il y a deux Très+Grands+Maîtres : Pierre Conesa et Pierre Servent. Ces deux là ne manient pas la langue de bois des curés-de-l’info et autres « Amazones de la République« .

Le sous-titre devrait être : « Le parfait petit manuel de déconstruction du gauchisme »

S’il fallait résumé le livre en une seule phrase :« ….le monde des intellectuels Français est un monde TEFAL : Aucune erreur n’accroche jamais ».

Le livre vient d’être publié ce jour, j’ai commencé à le lire et au fur et à mesure de ma progression je vous livre quelques passages savoureux, mais aussi des fulgurances qui vous font dire : « J’ai tout compris » :

D’abord, ce livre est un véritable réquisitoire contre les les principaux membres du complexe militaro-intellectuel en France avec point de mire son représentant le plus emblématique, le plus charismatique télégéniquement parlant, j’ai nommé celui qui a roulé dans le sable du désert Libyen,  un ancien président de la République en lui retranscrivant par téléphone satellite des choses imaginaires : « Colonne de chars » et « rivières de sang ».  Quand on lit les commentaires des plus grands géopolitologues, ce qu’ils pensent des œuvres de ce philosophe, nul doute que la la France n’aurait pas attaqué la Libye comme l’a fait Poutine en Ukraine, c’est à dire sans mandat de l’ONU. Mais la morale des curés de l’info et autres « Amazones de la République », s’arrêtent là où commencent leurs intérêts financiers.

Dommage que le Président de la République qui attaqua la Libye sur la foi des fantasmes du plus fameux des représentants du complexe militaro-intellectuel n’est pas lu avant cette lettre de Pierre Vidal-Naquet adressée au Directeur de la rédaction du Nouvel Observateur datée du 18 juin 1979. Nul doute qu’il y aurait regardé à deux fois avant de croire aux « rivières de sang «  et autres « colonnes de blindées ».

  • Page 79-80-81-82 : « Monsieur le Directeur (NDR : de la rédaction du Nouvel Observateur) Votre publication a eu récemment l’occasion de faire écho de façon favorable au livre de Bernard-Henri-Lévy, « le testament de Dieu » publié aux Éditions Grasset dans la collection « Figures ». Je pense que votre bonne foi a été surprise, il suffit en effet, de jeter un rapide coup d’œil sur ce livre pour s’apercevoir que loin d’être un ouvrage majeur de philosophie politique, il fourmille littéralement d’erreurs grossières, d’à-peu-prés, de citations fausses, ou d’affirmations délirantes ». Et ça continue comme ça sur trois pages !!!!! Une petite partie de la savoureuse conclusion de l’auteur de la lettre : ……………………………………….
  • « …..Il me semble que ce petit relevé suffit et qu’il est de nature à intéresser vos lecteurs. Le véritable probléme n’est donc pas de critiquer le livre de Bernard-Henri Lévy car il est en deçà de toute critique; il est de se demander :
  • 1)…………………………………………………..
  • « ……2). Comment il peut se faire que, sans exercer le moindre contrôle, un éditeur, des journaux, des chaines de télévision lancent un pareil produit comme on lance une savonnette, sans prendre les garanties de qualité que l’on exige précisément d’une savonnette » Est-cela la barbarie à visage humain ? ». Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments les meilleurs. Pierre Vdal-Naquet ».

Page 84-85-86-87-88-89-90 : « Portait d’un intellectuel médiatique ». A savourer sans modération !

Page 114 : « …..Quand « L’archipel du Goulag » d’Alexandre Soljenitsyne sortit, Solers l’attaqua en 1974 dans la revue TEL QUEL, BHL, dans le QUOTIDIEN DE PARIS, décrivit l’auteur comme un de « ces pitres qui nous arrivent ». Il parlait d’Alexandre Soljenitsyne……!!!!!

Page 26 : « ….L’inévitable cataclysme nucléaire disparu, la guerre redevient envisageable dans un paysage mondial sans matrice. Les acteurs du complexe miltaro-intellectuel y trouvent une dynamique et un rôle nouveaux : Choisir la bonne crise, désigner les victimes et les bourreaux, définir une « guerre juste ». Il faut personnaliser car l’outillage intellectuel est à bout de souffle :…. »

Page 31 : « …..Maitriser intelligemment les médias devient indispensable à la guerre. L’invasion américaine du Panama de décembre 1989, contemporaine des événements de Bucarest, à causé deux fois plus de morts (environ 2000 civils pour la plupart), mais personne n’a parlé de « génocide panaméen » ni de « charnier ». Les journalistes étaient interdits de filmer et un guerre « invisible » n’impressionne pas, donc, ne révolte pas ».

Mon commentaire : A longueur de de journée les chaines d’info déclarent : « Poutine a bombardé une école, Poutine a bombardé un théâtre », etc…

Citez-moi une seule fois où l’on a entendu dire : « Obama a bombardé un mariage en Afghanistan tuant 47 civils » ou bien : « Obama a bombardé un hôpital de MSF ». Bis repetita : « …Un bombardement américain a tué 40 personnes et fait au moins 60 blessés lors d’un mariage ». 

Non vous ne pouvez pas l’avoir entendu parce que pour les membres du complexe militaro-intellectuel, Obama c’est le BIEN !

Pourquoi croyez-vous que ce livre n’a pas et ne sera JAMAIS traduit en Français :

Page 40 :  « …la justice bégaie : Amedy Coulibali, l’assassin de l’hyper casher, condamné SIX FOIS A 23 ans de prison , DONT 3 AVEC SURSIS, quatre fois incarcéré, ayant bénéficié de remises de peine et de non-lieu; Kobili Traoré, l’assassin de Sarah Halimi, condamné une vingtaine de fois…. »

Commentaire : Ce passage me rappelle cette phrase de François Mitterrand : «Méfiez-vous des juges, ils ont tué la monarchie. Ils tueront la République». Autre exemple plus ancien : « 10 ans de réclusion « avec circonstances atténuantes »pour le double meurtre d’une femme et de son fils de 19 mois…. »

Page 44 : « …..Après le 11-septembre, les juristes américains adoptent « l’État de droit » tout en se libérant du droit de la guerre en inventant la catégorie des « ennemis combattants illégaux » dan le Patriot Act ». « ….on parle de « détenus fantomes » pour ceux qui sont emprisonnés sans que leurs noms soit connu. Selon un rapport d’Amnesty International de 2005, il y aurait eu environ 70.000 prisonniers dans des prisons secrétes de la CIA ». « …..Pour la torture, on fit travailler de fins juristes sur les torture memo, guides de la torture légale signés par le procureur général John Yoo ».

Commentaire : Ils sont où nos missionnaires de l’info, nos philosophes, nos amazones de la république pour dénoncer tout ça ????? Y aurait il deux poids deux mesures selon que l’on s’appelle Obama, Bush ou Poutine ?

  • Page 48 : La dialectique de l’ultra-gauche (les fachistes rouge) est résumé dans cette page : « Willi Munzenberg (1889-1940), communiste allemand, chef de la propagande du Komintern :
  • « Ses règles à la base de l’agit-prop de la communication restent justes :
  • ……….
  • ……….
  • « Il vaut mieux accuser l’autre pour se faire oublier ».

Page 50 : « Enfin écraser l’autre avec des slogans simples assénés à satiété évite de mener un débat toujours aléatoire ». Magnifique cette phrase et ce qui suit, on a l’impression d’assister au débat Mélechon vs Zemmour !

Page 54 : Un passage sidérant sur le lobbying des « instituts Confucius » et autres « Fondation pour combattre l’injustice » (Russe !!!) qui font de l’agit-prop en France et partout dans le monde. Un vrai danger que nos politicards ne traitent pas !!!

Les chaines d’info sont en boucle toute la journée sur l’Ukraine. Page 98-99 :  « …C’est le nouveau rôle de donneur de leçons que s’attribuent les observateurs médiatiques : ……il exclut le mutisme des Européens sur le massacre régulier dans les Territoires occupés (l’opération Bordure protectrice) en 2014, au vingt et unième jour, selon l’ONU, plus de 1113 morts palestiniens, dont 230  enfants, 6.233 blessés ou mutilés civils et 1.660 femmes et, côté israéliens, trois civils et 53 soldats; l’invasion américaine en Irak : 100.000 Irakiens morts ». Les chaines d’info en ont parlé ??? Non ! Cherchez l’erreur !!!

Pages : 126-127 : Rappel de quelques unes de déclarations d’Alexandre Adler qui valent leur pesant d’or…

Page 131 : « Rappel de quelques errements idéologiques ». Quand le complexe militaro-intellectuel parle de la justice Italienne comme d’une « justice fasciste » et s’oppose à l’extradition de Cesare Battisti : « …..quand Jacques Chirac décida de l’extrader : Philippe Solers, Guy Bedos, Jacques Higelin, Sapho, Dan Frank, Miou-Miou, Moustaki, sans oublier Danielle Mitterrand, s’y opposent…. Certains le compare à Victor Hugo en exil ». Devant les juges Italiens, Cesaree Battisti reconnait avoir commandité cinq meurtres, présente ses excuses aux familles. L’ex terroriste a aussi évoqué le soutien des intellectuels : « Je n’ai jamais été victime d’une injustice, je me suis moqué de tous ceux qui m’ont aidé, je n’ai même pas eu besoin de mentir à certains d’entre-eux, a t’il ajouté selon LA STAMPA ».

Page 132-133 : Quand Simone de Beauvoir traite Germaine Tillon, ancienne résistante et déportée à Ravensbrück de « saloperie« …..

Page 135 : « La Sorbonne, Les Verts et les malheurs du Cambodge. Les leaders khmers rouges furent tous étudiants en France ». En 4 ans, deux millions de Cambodgiens sont morts assassinés.

Page 141 : « Le débat sur l’islamogauchisme vient s’ancrer dans cette vieille capacité des intellectuels français à aborder les questions par la théorie en niant la réalité ».

Page 153 : Comment « la SNCF a payé 60 millions d’€uros à des descendants de Juifs vivant aux États-Unis transportés par les trains de la SNCF vers les camps de la morts durant la Seconde Guerre mondiale ».

Page 170 : Un page incroyable sur la loi Taubira « tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité » du 21 mai 2001, qui ne mentionne qu’un seul type d’esclavage, le commerce triangulaire, laisse la traite arabo-musulmane et la traite intra-africaine. Employant un argumentaire qui restera dans les tables de l’imposture, elle déclara : « il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les « jeunes Arabes » ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits de Arabes ». Eric Conan, « Encore aujourd’hui », L’Express, 4 mai 2006.

Pages 163-175 : A lire pour comprendre comment fonctionne les lobbys : « Les lobbys diasporiques : Victimologie, stratégie médiatique, voire terrorisme ».

Pages 177-183 : Un chapitre de choix !!! « Les nouveaux acteurs de la vie internationale : Le show-biz pétitionnaire : Signer d’abord, vérifier ensuite ». Ayant lu ce chapitre je le re-qualifierai en : « Signer d’abord, ne surtout pas vérifier, puis passer très vite et tout honte bue à la prochaine pétition ».

Pages 191-213 : Pour comprendre la politique étrangère (si on peut appeler cela de la politique) des Bush père et fils, il faut lire ce chapitre : « La puissance des néoconservateurs et néo-évangéliques américains : la guerre « préventive » et juste », le mensonge officiel ».

Commentaires : Les néo-évangélistes sont aux USA ce que sont les Talibans en Afghanistan, la puissance de l’armée américaine en plus.

Message personnel à tous les crétins de curés-de-l’information et autres amazones-de-l’info : Arrêtez de dire et répéter : « La CIA s’est trompé sure les armes de destruction massives en Irak ». Les analystes de la CIA n’ont rien produit du tout à ce sujet c’est même le contraire, ils ont dit et répéter qu’il n’y avait rien ! Ce sont les politicards copains des BUSH qui ont rédigés les  soi disant analyses de la CIA !!!

Page 202-203 : Hallucinant passages sur les ambassadeurs et autres directeurs de postes stratégiques qui doivent produire de « l’information aussi exacte que possible mais RESTER DANS LA LIGNE », sinon ils dégagent !!! En URSS on disait « dans la ligne du PARTI » mais en France c’est la ligne théorique fixée par quelques crétins incompétents mais bien placés.

Pages 219 et suivantes : On croit avoir des hallucinations en lisant ces pages : « Acte terroriste, psychiatrie et justice en France ». Rappelez-vous la phrase de François Mitterrand : «Méfiez-vous des juges, ils ont tué la monarchie. Ils tueront la République».

Page 237-238  : Un long passage « burlesque » s’il n’était pas dramatique sur l’état d’évangélisation de la société américaine. Un passage parmi d’autres  : « Le révérend Oral Roberts est l’auteur d’un étonnant appel télévisé : « Si je ne reçois pas 8 millions de dollars, Dieu va me rappeler à lui ». Il les a reçus. Son fils en a redemandé… »

Page 238-……… : « Les radicalisme religieux vérolent environ un bon tiers de l’humanité ». L’intérêt des pages qui composent ce long chapitre nous permettent de découvrir qu’il n’y a pas que l’islamisme radical qui DEVRAIT poser problème à nos « curés de l’info » et autres « amazones de la République », mais également et on n’en parle pour ainsi dire sur nos chaines d’informations en continu : « Le radicalisme bouddhiste au Myanmar, Thaïlande, Sri Lanka ». « ……Le radicalisme hindouiste et juif ». Je dois avouer que la lecture de ces pages est assez déprimante, on se dit qu’une bonne partie de l’humanité est tout simplement bonne à jeter !!!!

« En Inde, 11 journalistes assassinés dans l’année seulement, le pays est classé 142 éme par Reporter sans frontières ».

Rappel pour ceux qui ont la mémoire courte : Sur les 20 auteurs des attentats du 11 Septembre, 19 était Saoudiens, pourtant c’est l’Irak qui était « l’axe du mal » et qui a été attaqué. « Le procès de attentas de Madrid en 2004 est composé de 29 personnes, dont 15 Marocains, 9 Espagnols, deux Syriens, 1 Egyptiens, 1 Algérien, et 1 Libanais ». A méditez !!!!

Méditez également ce passage du théologien rationaliste du VIII siècle Ibrahim an-Nazzam : « ne vous laissez pas entrainer dans les sillages des exégètes qui se sont placés auprès des gens pour donner réponse à tout. Beaucoup d’entre eux ne tiennent leurs dires d’aucune référence […]. Plus tel exégète est étrange plus il est apprécié ».

Page 257 : Ah… !!!! Cette justesse, cette précision Suisse dans le choix des titres : « Le produit phare du complexe militaro-intellectuel : Les guerres « justes » et morales ».

Passage très juste sur le Tibet devenu « une bonne cause depuis l’invasion chinoise de 1950-1959, mais peu mobilisatrice. […] Peu importe la nature du précédent régime qui n’aurait rien à envier aux pires des théocraties de la planète, […] population réduite au servage avec une minorité d’esclaves, justice partiale rendue par le seigneur ou les lamas avec torture et mutilations…. ». Ah bon vous n’étiez pas au courant ????!!!!!

Page 266 : Pensez-vous vraiment que nos politicards et autres intellectuels Français et/ou Européens ne connaissent pas cette situation : « ….. Le rapport « Human Rights Watch de 2018 et une enquête du média en ligne Vice indique que des condamnés à mort, prisonniers politiques ou de conscience chinois, ouighours, tibétains, chrétiens ou aussi membre de la secte Falum Gong, serviraient de « banque à organes » dits « halal ». Les porteurs musulmans qui n’ont jamais consommé alcool ou porc dans le sang, seraient prélevés de force et revendus dans les pays du Golfe. […] 41.500 transplantations d’organes non expliqués entre 2000 et 2005, […]Selon ces informations, le nombre de pratiquants tués pour leurs organes pendant la période 2000-2008 oscillerait entre 9000 et 12.000 » !!! […] question mystère, la Chine fait partie des pays où le temps d’attente pour une greffe est le moins long ; 12 jours contre 3 ans et demi pour les États-Unis. »

Commentaire : Ils sont où les curés de l’info (journalistes) et leurs consœurs les « Amazones de la république » pour dénoncer ces pratiques. C’est moins risqué de parler de Poutine n’est ce pas ?????

« Les propagandistes actuels de la guerre civile de basse intensité sont des bellicistes Canada Dry….. » La suite page 271.

Page 273 : « Gérard Chaland : la capacité des anciennes victimes à devenir des bourreaux laisse bien augurer de l’avenir de l’espèce ».

Page 282 : « Les associations néoféministes coincés par le « politiquement correct » et l’islamophobie ».

Page 282 et suivantes : Un chapitre consacré à l’esclavage ancien et MODERNE, celui d’aujourd’hui !!! : […] esclavage moderne estimé à 30 MILLUIONS de gens et couvre le travail forcé et le trafic d’organes concentré dans 10 pays, dont 14 MILLIONS en Inde. La Mauritanie se place à la pire des places. Jusqu’à 20% de la population est considéré comme esclave.

Commentaire : les chiffres sont hallucinants et se comptent en millions d’enfants et d’adultes. Pendant ce temps et pour se donner bonne conscience : « ….la loi Taubira apparait d’une étonnante hypocrisie qui exclut toute évocation des autres traites et toutes mises en cause de l’esclavage ACTUEL que l’Organisation internationale du travail estime à au moins 21 MILLIONS de personnes, soit plus que lorsque l’esclavage était légal, entre les XV et XIX siècle ».

Si comme moi vous trouvez que le nom de Poutine et de la Russie reviennent à longueur de temps depuis plus de 100 jours et 24/24, lisez ceci : « Ne pas s’attaquer à un ennemi intouchable ». : Page         324 : « Depuis 2014, au Yémen, la guerre civile, […] entre le 26 mars 2015 et le 28 février 2018 : 16.424 raids saoudiens,, soit une moyenne de 15.3 raids aériens par jour et toutes les 94 minutes pendant prés de 3 ans ». 97% des décès civils, […] 80% des victimes sont des civils. […] En 6ans 233.000 morts, 1 million de déplacés ».

Je laisse la conclusion du livre à l’auteur : « La guerre n’est donc plus la continuation de la politique décide par des gouvernants. C’est le résultat complexe de jeux d’acteurs parapolitiques qui, en mêlant une couche morale, des émotions, peu de de connaissance réelles et aucune analyse stratégique combinés à une garantie d’accès aux médias, « pasteurisent » la guerre en désignant l’ennemi principal, la victime et les moyens, et l’action militaire nécessaire, le tout sur les plateaux télévisés ».

Commentaire : On a l’impression à la lecture de ce qui précède de lire à posteriori l’explication de la guerre en Libye… !!!!

Ma conclusion

Un livre qu’il faut absolument lire pour contrecarrer tous les éléments de langage du politiquement correct, au besoin pour rentrer dans la gueule des « curés de l’info » et autres « amazones de la République » qui vous servent la soupe à longueur de journaux télévisé. Ce livre vous rendra plus éveillé, plus intelligent !!!

Fulgurances !!!

Si nos POLITICARDS FRANÇAIS et le Premier d’entre-eux pouvaient DIGÉRER cette phrase page 196, on ne nous aurait pas sorti du Congo et du Mali à coups de pied au cul : « La guerre contre les djihadistes ou contre la corruption ».

Régis Debray : « le religieux est l’ultime recours quand la politique échoue ». Commentaire : Toute relation avec la citation précédente n’est pas fortuite !!! Combien de temps faudra t’il aux POLITICARDS pour intégrer cette évidence…???

Page 278-279 : Rien que le titre donne envie : « Ubu chez les racistes racisés ». , […] »L’antiracisme : le racisme à visage humain ».

A propos des intellectuels : « Ces « bellicistes  TEFAL », sur lesquels aucune critique ne s’accroche, ne revenant jamais sur leurs erreurs passées puisqu’elles étaient motivées par le bien, passe à la crise suivante ».

« …Le complexe militaro-intellectuel pasteurise les crises et on s’étonne qu’il y est des grumeaux ».

 « ….L’imposture est la posture : Pinochet doit être jugé, mais pas Castro qui a fait fusillé autant de monde. La haine et le mépris ont remplacé le désaccord ».

Pour le complexe militaro-intellectuel : « Enfin le réel doit se soumettre à la théorie ».

« L’université Française a formé de futurs dictateurs tiers-mondistes, à la différence des écoles militaires américaines qui formèrent de futurs dictateurs militaires ».

« Le désarroi des historiens –« personne ne sait de quoi hier sera fait! » – les lois mémorielles. »

« Les dirigeants des associations victimaires ou des organisations diasporiques sont des « entrepreneurs politiques » qui ne veulent pas passer devant les urnes, mais avant tout être présents dans les médias, dés que certains mots clés sont prononcés ou dés qu’un sujet peut les concerner de près ou de loin. »

« Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant. S’il vous répond, vous êtes schizophrénie ». Pierre Desproges.

Page 237 : « En Arabie saoudite, un prédicateur va en prison s’il appelle à des réformes politiques, pas s’il prêche l’intolérance et le massacre ». Commentaire : ALLO LES INTELLOS !!! MAIS ALLO QUOI !!! Ils sont où nos intellos ????

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.