Les différentes formes de GPS ainsi que les meilleures applis GPS de navigation.

glonass gps

Appli smartphone : Les meilleures applis de localisation et de positionnement.

3 types de GPS cohabitent : Boitier dédié, smartphone, installé d’usine.

GPS dédié : C’est encore et toujours TOMTOM qui tient la corde pour sa qualité de navigation, la clarté de son interface. Vous avez le choix entre un TOMTOM avec ou sans carte SIM afin d’actualiser l’info-trafic, les radars, etc… Il n’y a plus d’abonnement à payer, le trafic live est à vie ainsi que les radars. Indispensable pour les gros rouleurs ou ceux qui fréquentent les grandes agglomérations aux heures de pointe et qui cherchent des itinéraires de délestage. Les cartes bénéficient maintenant d’une actualisation à vie.

Il faut prendre un appareil dont le support intègre le chargement.

socle alimentation tomtom

Notez que ces TOMTOM (sous réserve d’être alimenté en permanence) peuvent faire haut-parleur main-libre pour le téléphone ET/OU si vous ne possédez pas un modèle avec le trafic en live, peut aussi télécharger le trafic live via le smartphone. Une fois paramétré tout est transparent.

GPS smartphone : Disons le tout net, je déconseille formellement de demander au téléphone de faire tout à la fois :

  • Navigation.
  • Appeler/répondre au tél.
  • COYOTE pour les radars.
  • Le café, etc……….

GPS installé d’usine : L’avantage du GPS embarqué outre son intégration dans le véhicule, c’est qu’il fonctionne sans arrêt. Donc il n’y a pas de temps de « préchauffage ». L’avantage du GPS embarqué c’est qu’il ne calcule pas automatiquement son déplacement uniquement à l’aide du signal GPS mais aussi en comptant le nombre de tours de roues et donc la distance parcourue en temps réel. Cas par exemple des tunnels de Paris La Défense, sous terre, le GPS embarqué continue de vous guider alors qu’il ne reçoit plus le signal GPS. Il se sert du compas magnétique et des capteurs placés sur les roues. Le fait également que l’antenne du GPS soit fixée sur le toit, supprime l’effet « cage de Faraday ».

Mais tout cela serait très bien si les crétins qui copient les cartes le faisaient correctement ! Les GPS embarqués à part maintenant ceux qui sont sous Androïd ne connaissent pas les radars ni l’info-trafic. Ils ne connaissent pas également certains villages ! UN COMBLE ! Je prends le cas de la PEUGEOT 208 à GPS embarqué dont le logiciel ne connaît même pas la commune de Mazerolles dans l’Aveyron ! La commune de Mazerolles est née en 1832…. ! Les crétins chargés de l’actualisation des cartes feraient bien d’aller planter des patates, ils y seraient plus utiles ! Faites-le test avant d’acheter. C’est quand même un comble d’avoir un GPS d’usine dans le véhicule et d’être obligé de continuer à utiliser WAZE.

Vous êtes un rouleur occasionnel

Votre smartphone fait l’affaire. Utilisez WAZE pour sa navigation plus agréable que celle de MAPS. Avec WAZE vous bénéficiez de l’information « radars ». WAZE a un énorme avantage sur MAPS, c’est qu’il déclenche des son activation, le A-GPS : Votre position est calculée d’abord par les stations de base (téléphone) puis transmise à votre calculateur GPS qui sait quels satellites interroger pour calculer rapidement votre position. CQFD : Un calcul de positionnement de moins de 30 secondes pour WAZE contre plusieurs minutes pour MAPS. Sans parler des coupures de signal dans certains endroits qui font mouliner MAPS alors que WAZE se récupère très vite grâce au A-GPS.

waze

Astuce WAZE : Je l’utilise depuis un mois et je découvre au fur et à mesure certaines options « cachées » : Quid quand on est en 2G et qu’il pédale pour trouver l’adresse et ne parlons même pas de la reconnaissance vocale qui ne fonctionne pas en 2G ?  Faites défiler la carte sous votre doigt, zoomer si nécessaire, puis maintenez le doigt appuyé sur l’écran. Une bulle s’affiche indiquant une adresse qui peut être approximative, cliquez sur « I », une fenêtre s’ouvre, cliquez sur « GO ».   Une fois que vous êtes de nouveau en 3/4G, lancez la reconnaissance vocale de votre destination précise et relancez la navigation. C’est ça ou alors vous entrez en « favoris » vos adresses au préalable. C’est cette solution que je préfère.

Décembre 2015 : Après un mois d’utilisation de WAZE, je peux affirmer que je ne prends plus le volant sans avoir préalablement allumé WAZE, MÊME SUR DES TRAJETS QUE JE CONNAIS PAR CŒUR ! Et pour cause ! WAZE me fait contourner tous les embouteillages. Quelqu’un qui travaille en voiture peut économiser plusieurs heures PAR JOUR de conduite. Un vendredi en partant à la chasse, j’ai sauté 5 km de bouchon sur une rocade en ne circulant que dans de petites rues en pleine ville, ET SANS JAMAIS M’ARRÊTER !

waze 2  waze 1

Vous êtes un gros rouleur et/ou vous êtes souvent en agglomération et/ou vous souhaitez bénéficier de tous les avantages de ces appareils sans les inconvénients.

Le téléphone est en main-libre ça va de soi. L’intégration dans le véhicule est géniale ! Le nom de l’appelant se fait au tableau de bord, les commandes sont au volant. Sinon kit main-libre Bluetooth. Le leader incontesté du main-libre c’est PARROT. Ne cherchez pas ailleurs !

Si le GPS est embarqué dans le véhicule tant mieux. Malheureusement les GPS embarqués ne bénéficient pas du trafic en temps réel. Il faut toujours avoir le téléphone à côté de soi pour les oublis de carte. Même s’il y a un GPS embarqué, utilisez un TOMTOM LIVE équipé d’une carte SIM pour recevoir l’info-trafic en temps réel ou utilisez WAZE sur votre téléphone. Je recommande l’utilisation de WAZE même avec le téléphone intégré dans le véhicule, sachant que WAZE sera paramétré (forcé le pour être maitre) pour continuer d’afficher la route. 

Variante

Un GPS TOMTOM à carte SIM intégrée capable de recevoir le trafic en temps réel afin de modifier l’itinéraire, coûte plus de 300 €uros. La solution si vous souhaitez réaliser quelques économies c’est d’acheter un TOMTOM   « connecté via smartphone ». Les informations sont transmises au GPS via le Bluetooth du téléphone. En live ou via smartphone, plus d’info ICI.

tomtom live ou connexion via smartphone

Ce qu’en dit TOMTOM : « Nos appareils « Connectés via smartphone » utilisent le Bluetooth pour se connecter à votre smartphone et partager sa connectivité réseau 3G/4G. Nous avons fait en sorte que les services TomTom utilisent très peu de données, pour que l’impact de leur utilisation sur votre forfait mensuel soit le plus faible possible. Quelle quantité de données les services TomTom utilisent-ils ? En moyenne, en conduisant une heure par jour aux heures de pointe, vous utiliserez environ 7 Mo de données par mois. C’est moins que le téléchargement ou l’écoute en streaming de 2 morceaux de musique (environ 5 Mo chacun) par mois. Remarque : si vous avez prévu un séjour à l’étranger et que vous souhaitez utiliser les services TomTom, veuillez noter que des frais d’itinérance supplémentaires peuvent vous être facturés pour l’utilisation d’Internet à l’étranger ».

GPS dédié, Coyote, pensez à les relier à la boite à fusible sous alimentation permanente. Pas de fils qui trainent.  Les nouveaux COYOTE sont équipés d’une caméra qui filme automatiquement les 10 dernières minutes et les sauvegardent automatiquement en cas de choc.

MAPS

maps

Important : Depuis le 13 novembre 2015, l’appli MAPS permet de télécharger des cartes pour les consulter hors-connexion. Pensez à faire vos mises à jour. Plus d’infos sur cette nouvelle fonctionnalité.

Pour connaitre l’état du trafic de façon instantané autour de vous, ouvrez l’appli « MAPS », cliquez sur le bouton qui affiche les options afin d’ouvrir ces dernières. Décochez : « satellite » (sauf WIFI) pour alléger le téléchargement, surtout en extérieur, puis cochez : « Trafic ». Fermez et ré-ouvrez l’appli, le trafic autour de vous s’affiche aussitôt. Rappelons que le trafic est calculé en analysant de façon anonyme le déplacement des téléphones portables en voiture. C’est donc du vrai temps réel, partout en France et dans la plupart des pays d’Europe.

L’appli WAZE est largement supérieure à MAPS, notamment pour le A-GPS. MAPS permet d’enregistrer des cartes et de les consulter hors connexion. Pas WAZE.

Mise à jour 15 Janvier 2016 : « Google Maps : toutes les astuces que vous devez absolument connaitre ».

Comment Google Maps calcule le trafic routier ?

Important : Depuis le 13 novembre 2015, l’appli MAPS permet de télécharger des cartes pour les consulter hors-connexion. Pensez à faire vos mises à jour. Plus d’infos sur cette nouvelle fonctionnalité.

TOMTOM lance une appli GPS semi-gratuite avec cartes hors connexion.

tomtom androïd gps

Février 2016 : Un an a passé depuis la publication de cet article, depuis j’ai pu constater que le crédit censé se renouveler tous les mois…. ne se renouvelait pas ! J’ai laisser tombé MAPS pour WAZE qui est devenu incontournable.

TomTom Navigation GPS Traffic

TOMTOM vient de publier une nouvelle version de son appli GPS pour Androïd avec une belle surprise à la clef : Le téléchargement des cartes pour une consultation et un lancement hors connexion. La révolution est là : Proposez des cartes sans solliciter son compte datas et surtout hors connexion. Je sais de quoi je parle, grand utilisateur de MAPS, combien de fois m’est-il arrivé de ne plus pouvoir attendre que MAPS charge l’itinéraire et de partir dans la direction supposée en attendant que MAPS se cale et reçoive l’itinéraire.

Pourquoi est-elle semi-gratuite ? Elle est gratuite dans la limite de 55 km par mois non cumulable. Elle est payante pour 20 €uros par an ou 45 €uros pour trois ans. C’est très correct compte tenu de la consultation « off ligne » des cartes. On a la cartographie et la navigation à laquelle tous les utilisateurs TOMTOM sont habitués. Elle est plus lisible que MAPS. Notez que les radars « zones de danger » sont intégrés dans l’appli sans supplément. Ce n’est pas le cas de MAPS.

Précautions de téléchargement :

  1. L’appli est très lourde : plus de 90 Mo. Vous ne devez la charger qu’en Wifi obligatoirement et avec une connexion offrant un bon débit.
  2. Vous devez ensuite charger la zone géographique qui vous concerne et seulement celle là ! Inutile de charger l’Europe entière si vous ne sortez pas de France. C’est le cas pour moi  et pourtant le téléchargement de la carte France était tellement lourd qu’il a fallut que j’active sur mon Galaxy 5 le « Download booster » association de 4G et de Wifi. En wifi seulement j’ai noté plusieurs échecs.

Test de l’appli TomTom Navigation GPS Traffic : J’ai tester l’appli, je confirme que c’est bien 55 km gratuit et non pas 75 comme écrit sur certains sites. Du point de vue guidage à l’écran c’est du TOMTOM, c’est donc très efficace, très clair, très net. Beaucoup plus clair que MAPS, rien çà voir. Par contre, peu ou pas de texte de commandes, que des icônes, donc au début c’est un peu brouillon pour s’y retrouver. Dés l’appli installée ainsi que sa zone géographique, aller dans « paramètres » « Aspects » et cochez les options d’affichage. Mais de toute façon ne fait pas le poids par rapport à WAZE à condition que dans votre forfait mobile il y est des datas.

Fusion d’un ancien article (Répétitions possibles)

GPS urbain. (2012)

Ce qu’il faut retenir avant d’acheter un GPS autonome.

  1. Un appareil TOMTOM uniquement.
  2. WIFI intégré (voir plus loin).
  3. Alimentation par le socle (voir plus loin).
  4. Info trafic à vie.
  5. Option : Carte SIM intégrée pour avoir les mêmes avantages que WAZE : Accidents en temps réel et déroutement en temps réel. Recommandée !

TOMTOM reste le leader en matière de GPS pour voiture, camion, caravanes, inutile de comparer, vous pouvez me faire confiance ! C’est dans l’utilisation sur le terrain que la différence se fait, pas dans les notices. Les TOMTOM Live embarquent une carte SIM scellée au GPS, qui permet de recevoir en permanence des informations pratiques (bouchons, accidents, prix du carburant, météo…) et une couverture nationale de l’info-trafic à vie, même dans les coins les plus perdus de notre beau pays.

Quel GPS ? Pour quelle utilisation ?

– 17 Mai 2017 – : La nouveauté principale c’est que la mise à jour des nouveaux TOMTOM ne nécessite pas d’avoir un PC, la mise à jour des appareils se fait maintenant via le wifi. L’intérêt du wifi c’est qu’il n’est plus nécessaire de passer par le PC pour faire la mise à jour du TOMTOM. Vous pouvez même faire les mises à jour chez vous sans démonter l’appareil de son socle. Il vous suffit pour cela de placer dans votre garage ou à proximité du garage un répéteur/routeur wifi auxquels se connectera le TOMTOM.

GPS urbain : Suivez le lien vers le site de TOMTOM pour être sûr d’acheter les derniers appareils.

La grosse différente se situe également au niveau de l’info-trafic. L’un se sert des datas du téléphone, l’autre se sert d’une carte SIM scellée dans l’appareil. L’info-trafic et les radars sont délivrés à vie sans frais supplémentaires et ne nécessitent pas de smartphone.  Mises à jour via WIFI sans la présence d’un ordinateur.

Mon commentaire : La bonne taille c’est 5 pouces. La fixation magnétique c’est essentiel mais la fixation magnétique « alimentée » c’est encore PLUS IMPORTANT ! L’alimentation de certains TOMTOM se fait directement sur le socle de l’appareil !!! Ce qui signifie que vous pouvez sortir l’appareil de son socle sans débrancher l’alimentation. Ceux qui se sont déjà pris la tête à brancher l’appareil savent de quoi je parle ! Et comme il est Bluetooth il sert aussi de main-libre sans décharger la batterie du téléphone. Il peut lire les SMS à voix haute !

tomtom alimentation sur le socle

 Vous pouvez acheter une rallonge de câble allume-cigare sur AMAZON et faire passer le fil discrètement dans les bordures du pare-brise.

Version sans le socle auto-alimenté.

tomtom pas d'alimentation sur le socle

Soyons clair ! Pour moi il n’y a que TOMTOM en matière de guidage ! Hors appli smartphone depuis l’arrivée de WAZE ! Je ne vais pas vous faire un comparatif pour vous aider à choisir un appareil, je vais vous dire ce que selon moi il faut acheter et pourquoi.Qu’est-ce qu’il vaut mieux avoir ? un GPS installé d’usine dans le véhicule ou un GPS mobile ??? Évidemment il vaut mieux avoir un GPS installé d’origine dans le véhicule. D’abord parce qu’on l’a toujours sous la main quand on en a besoin. Quand on en a besoin, il est chargé….!!!!! Il ne risque pas de se décrocher du pare-brise (TOMTOM est au top dorénavant) et on n’a pas besoin de le sortir chaque fois qu’on laisse sa voiture en stationnement.

Dernier argument et cela vaut surtout pour les Parisiens par exemple, qui empruntent les tunnels à sorties multiples sous “LA DEFENSE”, le GPS installé d’usine dans votre voiture continuera à vous guider sous terre (hé oui…!!!) puisqu’il fonctionne en collaboration avec un compas électronique et un tachymètre qui enregistre le nombre de tour de roues. L’association des deux permet au GPS installé d’usine dans le véhicule de pouvoir continuer à vous guider même sous terre.

En matière de déplacement il ne vous a pas échappé qu’il en existe trois principaux : l’urbain/la route et la randonnée. Certains d’entre nous sont essentiellement des urbains et/ou des routiers, d’autres plutôt des randonneurs du week-end, d’autres sont un mix des deux précédentes catégories. Pour les GPS c’est pareil, certains sont plus adaptés à un mode urbain/routier et d’autres à un mode randonnée. C’est toujours mon avis en 2012 et plus que jamais compte-tenu des prix pratiqués.

Vous allez me dire : “Et si je pratique autant le mode urbain et le mode randonnée, que dois je faire aujourd’hui… ?” je vous répondrai sans hésiter et vu les prix pratiqués, vous achèterez deux appareils : le meilleur du GPS urbain : TOM-TOM, et le meilleur du GPS : Les appareils de GLOBE 4×4.
Note importante et valable pour tous les TOMTOM : entrez dans le Menu et aller dans la fonction BLUETOOTH puis désactivez là. L’autonomie de l’appareil sera considérablement prolongée. Sauf si vous le reliez directement à une alimentation.

Plus simple à utiliser qu’un Tom Tom, je meurs !! Pour atteindre une destination favorite il vous faut cliquer sur :

allez vers
favoris
maison Gabrielle

C’est tout !!! Certains GPS vous demande deux fois plus de destination à travers un fouillis d’options. TomTom a un site internet d’une prodigieuse simplicité et vous permet de sauvegarder le contenu de votre appareil.

Astuces personnelles d’utilisation :

Ne réglez JAMAIS un GPS TOMTOM sur « le chemin le plus court« , toujours sur « le plus rapide ». Parce que le plus court c’est TOUJOURS le plus long en temps et qu’en plus il va vous faire prendre toutes les petites routes. SAUF…!!! Si vous êtes en ville et que vous allez ailleurs dans la même ville, là oui vous le programmez sur « le plus court ». Mais ne faites jamais cela en campagne  ou pour aller d’une ville à une autre.
Contrairement à ce que vous croyez ne laissez pas tomber la signalisation routière pour autant ! je m’explique : Vous vous rendez d’un point A vers un point B, ce dernier étant un village, vous voyez sur votre chemin un panneau indiquant la direction à prendre vers le point B. Or votre GPS veut vous faire faire un détour important puisqu’il affiche encore xx kilomètres. Ils se trouve que dans ce cas il vaut mieux donner la priorité au panneau de signalisation qui indique en premier la direction à prendre vers « B » plutôt que de suivre l’algorithme du GPS.
Le panneau indicateur sera toujours plus fiable que l’algorithme du GPS dans ce cas précis. De toute façon, le TOMTOM ne bronchera pas (contrairement à d’autres GPS de M…) et vous verrez le trajet se recalculé à l’écran.

Utilisateurs TOM-TOM depuis 2005, mon fils fait de l’intérim, donc change de chantier toute les semaines, moi je me déplace un peu aussi, on constate quand on voit les autres GPS fonctionner, que TOMTOM a pour lui la simplicité, l’ergonomie, la vitesse de démarrage et une très grande sensibilité.

A noter que je viens de résilier (2008) un abonnement à une revue d’informatique et de multimédia, après avoir lu un “comparatif” qui plaçait TOMTOM derrière un gps que j’ai testé moi même sur le terrain et pas dans un bureau (!!!!!) et que j’ai bien failli balancer par la fenêtre, tant cet abruti ne cessait de me répéter : “Faites demi-tour”, tout cela parce que j’avais pris une route plus rapide. Le TOMTOM dans les mêmes circonstances auraient simplement recalculé le trajet sans rien dire. Sauf ! si évidemment je partais dans la direction opposée !! Autre remarque “terrain” : à l’intersection d’une rue, un gps concurrent vous confirmera qu’il faut prendre telle ou telle rue, juste avant d’arriver au croisement, alors que le concurrent vous préviendra 30 mètres avant (!!) mais si dans ses trente derniers mètres, il y a une autre rue avant l’intersection vous allez avoir tendance à tourner avant !!

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.