Géostratégie.eu : Négociation sur le nucléaire Iranien : Et le dindon de la farce est….. ?

Mise à jour du 05 Mars 2014 : Cet article a été publié le 24 Novembre 2013. Le titre de l’article que je vous recommande date du 05 Mars 2014. Sans commentaires…!!!

« Les Etats-Unis une nouvelle fois à la manœuvre contre des intérêts français en Iran ».

Les Anglais disent des Français : « Il faut absolument nommer des Français à la tête des grandes organisations internationales car ils ne défendent JAMAIS ( !!! ) les intérêts de leur pays ».

On l’a encore vu dernièrement avec l’épisode tragi-comique d’un obscur chef de cabinet qui fit interdire sur un simple coup de fil le survol du territoire Français par l’avion du président Bolivien, nous mettons de fait, à dos, toute l’Amérique Latine… !

Avec l’épilogue des négociations sur le nucléaire Iranien nous touchons le fond :

  1. De l’amateurisme le plus compulsif qui soit !
  2. De la corruption et de l’inféodation aux lobbies, au détriment de l’intérêt de nos entreprises exportatrices !

Faut dire que ceux qui négocient n’ont rien à attendre des entreprises, ce sont les contribuables qui payent leurs retraites mensuelles en millions d’€uros.

La France est bien le dindon de la farce des négociations US/Iran sur le nucléaire.

Car maintenant que l’accord est signé par les protagonistes assistés de leurs pigeons-consentants, on découvre que l’Iran et les US négociaient depuis plus d’un an, seuls dans leur coin.

iran1.jpg

iran6.jpg

La France par l’intermédiaire de notre Ministre des Affaires Étrangères a joué le rôle du roquet (de service) pour reprendre l’expression du Premier ministre Fabius dans un débat avec Chirac il y a trente ans !

fab.jpg

Avec l’aimable autorisation de Msieur LApique sur Twitter.

Le roquet Français n’a fait que retarder l’accord Us/Iran de 15 jours, le roquet n’avait pas les moyens d’aller plus loin ! 

iran7.jpg

iran2.jpg

Il faut tout l’Amateurisme de notre Président de la République pour s’imaginer qu’en se rendant en visite officielle en Israël avec des chefs d’entreprises Français, les Israéliens se sentiront obligés de signer des contrats avec les Français.

C’est dire si nous sommes dirigés par des amateurs à la petite semaine !

colonies.jpg

Le marché Iranien est infini et ce sont des gens qui payent !

Les possibilités d’exportation sont infinies et le pétrole nous reviendrait moins cher que le brut Séoudien.

Alors qui va profiter de cette manne financière ? Qui est déjà en train de taper les contrats ? Les Américains et les Israéliens évidemment !

Pour l’un comme pour l’autre, l’argent n’a pas d’odeur du moment qu’il rentre dans LEURS caisses.

Par « deal » il faut bien comprendre que pour les Américains, le nucléaire c’est le cadet de leurs soucis ! Ce qu’ils veulent ce sont des contrats commerciaux.

« Iran : les petites cachotteries de Barack Obama ».

iran-renault.jpg

iran12.jpg

Le nucléaire Iranien ne pose aucun problème de sécurité ni aux Israéliens ni « au reste du monde ». Les religieux perdraient tout leur pouvoir et leur vie en cas de confrontation. Ils en vivent et ils en vivent très bien !

Ce qui pose problème ce sont les extrémismes religieux édictés en lois Constitutionnelle et qui régissent la vie privé des gens.

En cela, le Wahabisme et l’ultra-orthodoxie sont bien plus dangereux que le nucléaire Iranien !

Point de salut ni de paix en dehors d’une Constitution laïque !

adonis.JPG

Futurs licenciés de PEUGEOT vous pouvez remercier vos gouvernants !

Article de « Usine nouvelle.com » : « Automobile : Comment General Motors a délogé PSA d’Iran ». Par Pauline Ducamp – Publié le 04 novembre 2013, à 09h51.

General Motors avancerait ses pions pour retourner en Iran, après avoir empêché PSA d’y poursuivre son activité, avancent plusieurs quotidiens.

« Fais ce que je dis, pas ce que je fais », telle pourrait être la devise de General Motors en ce qui concerne le marché iranien. Alors que l’américain a fait pression l’année dernière sur son partenaire PSA, lors de la signature de leur alliance, afin que le français interrompe ses livraisons de pièces détachées dans le pays, GM mène depuis six mois une offensive pour y étendre ses propres activités commerciales, ont révélé Le Figaro et Le Canard Enchainé ».

« ……….Et le pire reste peut-être à venir, si les Etats-Unis envisagent une baisse des sanctions, prévient un diplomate iranien dans Le Figaro : « Les Français devraient se rendre compte qu’en cas d’accord entre nous et les Américains, leurs entreprises ne récolteront que des miettes ». A bon entendeur… »

…..Vous êtes assez stupides pour croire que les Israéliens n’entretiennent pas de relations avec les Iraniens ? Demandez-donc à ces derniers qui leurs fournissaient les pièces détachées pour leurs avions Américains (livrés au Shah) dans la guerre Iran/Irak, si ce n’est les Israéliens !

Je cite WIKIPEDIA : « En 2005, l’Iran a la plus grande population juive du Moyen Orient en dehors d’Israël. Une majeure partie de la population juive iranienne réside en Israël ».

WIKIPEDIA : « Relations Militaires Iran/Israël » : « 
D’après le rapport des Commissions d’enquête du Congrès américain sur l’affaire Iran-Contra publié en novembre 1987, « la vente d’armes américaines à l’Iran par Israël interposé commença à l’été 1985 après accord du président Reagan ».

Ces ventes comprenaient 2008 missiles TOW et 235 pièces détachées-kits pour missiles Hawk furent expédiées en Iran via Israël.

Des livraisons ultérieures d’armes américaines d’Israël vers l’Iran pour un montant de plus de 2 milliards de dollars (18 chasseurs-bombardiers F-4 Phantom, 46 Douglas A-4 Skyhawk, et près de 4 000 missiles) furent répertoriées par le Département de la Justice des États-Unis et « des rapports non vérifiés prétendirent qu’Israël accepta de vendre à l’Iran des missiles air-air Sidewinder, des équipements radar, des munitions pour mortiers et mitrailleuses, des téléphones de campagne, des chars M60, des obus et des pièces détachées pour avion de transport C-130 ».

 Oui ! Les Anglais ont bien raison, nous ne défendons jamais nos intérêts propres, seulement ceux des lobbies religieux, communautaires ou financiers.

En cela l’actuel Président de la République (bananière ?) ne diffère en rien des précédents et rien ne dit qu’il n’en soit pas de même pour la ou le suivant(e).

Attention qu’un jour le peuple ne finisse par se réveiller et tranche comme en 1793, non pas les têtes mais les portefeuilles avec effet rétroactif…

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.