La décadence Française. Raymond Aron sur la France des années 30 (?)

 

Vous avez dit les années 30 ? Les années 30 !

Vraiment ! Comme c’est bizarre… !

Raymond Aron : « J’ai vécu les années 30 avec le désespoir de la décadence Française. Avec le sentiment que la France s’enfonçait dans le néant.

Et la catastrophe de la guerre, au fond on aurait dû la pressentir.

La France des années 30 c’était la France décadente  par excellence, au fond elle n’existait plus ! Elle n’existait que par ces haines des Français les uns contre les autres.

Je l’ai vécu intensément avec une tristesse profonde, avec simplement une obsession : évitez la guerre civile.

Avec cette circonstance tout de même supplémentaire que j’étais jeune et que j’étais heureux en tant que personne privé. J’étais jeune et j’étais heureux en tant que personne privé.

Il y a la possibilité d’être heureux avec sa famille, heureux avec ses amis, heureux avec son travail et être désespéré de la décadence nationale…

Quelle était la part de ceci et de cela je ne le sais pas, mais quand j’essaye d’évoquer ces années 30 c’est les deux à la fois ».

Ces paroles restituées dans le contexte d’aujourd’hui sont TRÈS lourdes d’actualité, tant sur le plan national qu’international !

La différence avec les années 30, c’est qu’il n’y aura pas une vraie guerre mondiale pour nous faire évoluer de gré ou de force.

Donc il faudra bien qu’une « perspective aussi bouleversante » que les précédentes premières et secondes guerres mondiale obligent à une Nouvelle Donne (ND) planétaire…

volcan.jpg

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.