Le FELIN un système d’armes Very-Frenchie !

  Ce matin,  comme tous les matins je reçois le résumé des articles de l’excellent site d’informations THEATRUM BELLI.

Je lis ce qui suit : « Le Félin : Un système efficace mais qui doit être amélioré (fragilité, poids, autonomie…) ».

En même temps comment peut-on dire d’un équipement qu’il est « efficace » mais « fragile« , « lourd » et « sans autonomie » ! Vous seriez prêt à payer un milliard d’€uros pour un équipement fragile, lourd et sans autonomie…???

« Le 8e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (8e RPIMa) s’aguerrit au centre d’entraînement en zone urbaine (CENZUB). L’occasion de tester et évaluer l’équipement FELIN et de faire remonter les appréciations positives ou négatives des utilisateurs. Tous les retours d’expérience permettront aux industriels de perfectionner ce système d’arme, pour le rendre de plus en plus performant et en adéquation avec les besoins des combattants sur le terrain ».

Puis je lis ceci : «  Note de Theatrum Belli : On aurait apprécié des RETEX du système Félin déployé sur les théâtres d’opérations extérieures ».

C’est vrai que le combat de rue n’a été pratiqué que  très récemment…. ! Depuis quelques dizaines de milliers d’années que l’homo erectus (dans les états-majors ce sont des homo cretinus) existe, il n’y a jamais eu pour ainsi dire de combats de rues…. ! Ah pauvre de nous !

C’était en 2004 :

Heureusement que les Boches n’ont pas l’intention de nous mettre une sixième branlée. Oui six !

  • 1870
  • 1914
  • 1939
  • Et de cinq avec l’€conomie !

Comme disait Coluche : « Hitler a dit aux Allemands : « Vous allez gagner la guerre, et vous roulerez tous en Volkswagen ! » Ils ont perdu la guerre et ils roulent tous en Mercedes !  ».

je note cette phrase dans Wikipédia  au sujet de 1870 : « La guerre franco-allemande de 1870 fut marquée par une domination militaire de la Prusse et de ses alliés, que ce soit d’un point de vue numérique, technique ou stratégique, aidée en cela notamment par  l’incompétence des dirigeants militaires français, à l’image du maréchal Bazaine, mais aussi de Napoléon III, venu s’enfermer à Sedan ».

A la « décharge » des « dirigeants militaires français », ils se sont bien rattrapés pour celle de 1914 :

Soldats en pantalon ROUGE (!) et haut bleu marine à l’assaut des mitrailleuses Allemandes en 1914.

Mitrailleuses, dont le  général en chef de l’infanterie française déclarait devant le Parlement, à en rejetant l’importance : 1910. « Ne vous méprenez pas, cette arme ne changera absolument rien ».

FOCH n’était pas en reste : « Les avions sont des jouets intéressants, mais sans valeur militaire ». Maréchal Ferdinand FOCH, professeur de stratégie militaire et commandant de l’École supérieure de guerre (1911).

Ah le système FELIN, pour enfin faire une guerre propre, « à distance » sans se salir les mains à finir l’adversaire à la pelle et au couteau.

Pas comme ces arriérés d’Américains et Amérindiens dont la « sauvagerie » des Apaches  créait la panique dans les tranchées Allemandes !

Extrait de l’article : « Une Légion amérindienne » : « ….12 000 Amérindiens ont servi dans les rangs de l’Armée américaine durant la Première Guerre mondiale

Parmi les plus célèbres de ces Amérindiens engagés dans l’armée, figure Standing Buffalo, petit-fils du chef sioux Sitting Bull, dont la tombe se trouve à Ficheux, et Tom Longboat, champion marathonien qui s’est servi de son talent à la course pour transporter des messages à travers les lignes ennemies ».

Bien avant « la plus grande bataille urbaine et insurrectionnelle du XXI siècle », celle de FALOUJA en Irak, les US MARINES réclamèrent à corps et à cris non pas des usines à gaz équivalentes au FELIN, mais tout simplement des tomahawks indiens !!!

Le bon vieux tomahawk qui date de la préhistoire, voilà ce qu’ils voulaient pour visiter chaque maison.

Tomahawk.jpg

Et il a bien fallu que le Très-Haut-État-major obtempère en passant commande sous la forme d’un « crash program » de milliers de tomahawks.

Le tomahawk fait officiellement partie de l’équipement des forces US National Stock Number (4210-01-518-7244). « Date NSN Established: 2004082 (March 22, 2004) ». Soit un mois AVANT la première bataille de Falouja !

  • Première bataille de Falloujah (avril-mai 2004).
  • Deuxième bataille de Falloujah (novembre 2004).

Et que voit-on dans la vidéo de PROMOTION du FÉLIN :

Des types qui empruntent sagement les portes et fenêtres alors que les Israéliens ne les empruntent plus depuis des années. Ils tracent directement à travers les murs à la disqueuse !!! Encore que maintenant ils ne traversent plus rien, ils préfèrent encore raser la maison avec un bulldozer de 100 tonnes !

Mais bon nous autres Français sommes de doux rêveurs, alors on continue d’emprunter les « passages obligés »… ! D’utiliser des caméras de vision nocturne au milieu d’une épaisse fumée, qui vous prive de la vue sur les angles. Ne parlons même pas du poids et de la fragilité d’un tel bordel !

Le combat de rue, le corps à corps dans une maison, c’est et ça restera un gros tas de MERDE qui vous dégueulasse les mains et surtout l’intérieur de la tête !

Depuis que les commandos de l’air n’ont d’autres choix que de réparer leurs chaussures réglementaire-jugulaire-jugulaire avec du scotch, on ne dit plus : « aller au combat avec la bite et le couteau » mais « ……avec la bite et le scotch ».

Réparées comme on peut à grand renfort de scotch !

rangers2.JPG

Le copain tend le scotch pendant que son équipier du CPA 10 empêche la semelle de bailler…! C’est pas « Défense de rire » c’est « Défense de pleurer« … de honte !

rangers4.JPG

  • Article du POINT.FR :« Le programme FELIN dans son ensemble (études, industrialisation, fabrication et maintenance initiale) s’élèverait à environ un milliard d’euros. Chaque fantassin reçoit 90 articles différents, de la lunette de tir au treillis nouveau modèle, avec de gros boutons, en passant par la radio individuelle et………. les chaussures de marche ». Défense de rire on vous a dit !

 Le prix du SCOTCH a subitement augmenté !!!

scotch-1.JPG

Le FÉLIN : Un équipement très Français, donc très cher à fabriquer, encore plus cher à entretenir, mais qui rapporte beaucoup à ceux qui facturent et qui espèrent surtout que jamais personne ne l’utilisera en combat de rue de peur qu’un nouveau Pierre MESSMER écrive : « …………Au bout d’un mois de recherches infructueuses, il fallut m’avouer que ces documents avaient été brulés clandestinement, c’est-à-dire sans procès-verbal d’incinération. Les responsables avaient voulu effacer la trace d’une action si désastreuse, du fait de sa conception, qu’elle ressemblait plus à ……………. qu’à une action militaire ».

lobby-copie-1.JPG

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.