Balles de 13 grammes (200 gr) et 14.3 grammes (220 grains) en 308.

27 Juin 2017 : Michel M, fidèle lecteur, m’informe d’une promotion  chez TECMAGEX : Hornady Munitions 308 Winchester 220gr RN Interlock x20 à 30.95 €uros la boite de 20.

Suite à des demandes récentes de plusieurs lecteurs chassant en montagne : Approche et battue, j’ai été amené à faire cette « découverte » : 14.3 grammes en 308. Le Hors-Série du Chasseur Français ne parle que des SAKO en 13 grammes.

Il oublie la HORNADY en 14.3 grammes. C’est en consultant le livre de Joël SERRE : « Livre : 2éme Édition revue et augmentée « Science Complexe de la Balistique, réalités, mythes & fictions ». que j’ai découvert l’existence de sa version en 14.3 grammes.

Le produit est forcément vendu en France puisque le catalogue Français est disponible chez SIDAM. PAGE 10.

Ouf ! Impressionnant ! On comprend l’efficacité d’une balle lourde, elle provoque une très large cavité temporaire.

Attendez ! Je viens de me rendre qu’elle existe également en 225 grains.

Suite à la question d’un lecteur, je me suis renseigné auprès d’un expert et j’ai reçu cette réponse : « Il s’agit là d’une vaste question qui ne se limite pas à un développé de pas de vis des rayures d’un canon.
Une balle de 220 grains en calibre 308 Winchester n’a seulement d’intérêt que pour des chargements de type subsonique.
Si on prend pour exemple une balle HORNADY de 220 grains modèle RN 3090 ; celle-ci, tirée dans un canon de 560 mm, va donner une vitesse en sortie de bouche de l’ordre de 690 m/s à 700 m/s.
Sa vitesse de rotation gyroscopique pour un canon au pas de rayures de 279 mm (1 tour sur 11 Pouces) va être de ± 2473 tours/seconde.
Pour un canon au pas de rayures de 250 mm (1 tours sur 10 Pouces), sa vitesse de rotation gyroscopique va être de ± 2760 tours/seconde.
Dans un cas comme dans l’autre, la balle se trouve sur sa plage de stabilité tangentielle ; elle pourra voler correctement ou à peu près sur des courtes distances, mais elle restera dans une configuration de vol précaire très sensible aux éléments extérieurs comme le vent, susceptible de contrarier sa stabilité en phase de vol.
En fait, pour que cette balle soit en mesure de voler dans des conditions optimales, il faudrait qu’elle dispose d’une vitesse de rotation gyroscopique de l’ordre de 3200 tours / seconde soit une vitesse initiale de l’ordre de 800 m/s pour se situer dans sa plage de stabilité essentielle. En calibre 308 Winchester, ce n’est pas possible. bien que la balle ne soit pas très longue (seulement 32,59 mm) contre 33,99 mm pour une balle de 180 grains de type SST Interlock 30702 , mais qui elle, disposera d’une vitesse plus élevée à ± 745 m/s avec une vitesse de rotation gyroscopique de ± 2980 Tours / seconde.
Avec une balle Hornady BTHP Natl M 30501 par exemple, de 168 grains (d’une longueur de ± 30,86 mm) dotée d’une vitesse de ± 775 m/s, la vitesse de rotation gyroscopique sera de l’ordre de 3100 Tours/seconde.
Dans ce cas de figure, la balle volera correctement car elle sera dans sa plage de stabilité essentielle.
Ceci pour dire que la balle de 220 grains pourra se comporter de manière très différentes en fonction également des spécificités techniques du canon. Une balle de 220 grains qui pourra bien se comporter dans un canon au pas de 1t/250 mm pourra donner des résultats très différents dans un autre canon doté du même pas de vis.
Dans la réalité des faits, il convient de tester le chargement dans l’arme pour voir ce que cela donne aux distances de tir souhaitées.
Si la balle produit des trous de serrure, il faut passer à une balle plus légère.
Dans un canon qui supporte la balle de 220 grains, généralement la qualité des tirs est acceptable jusqu’ à environ 150 mètres ; au-delà, la rotation résiduelle est généralement descendue dans la plage de stabilité tangentielle, ce qui rend la balle instable sur trajectoire face aux moindres effet atmosphériques ou obstacles intermédiaires.
On va dire qu’avec une rotation de l’ordre de 2400 tours /seconde la balle de 220 grains peut donner un vol acceptable, mais là encore, tout dépend de la réaction du canon au moment du tir et des effets de balistique extérieure auxquels la balle est soumise.
Ensuite, à voir, car la normalisation du pas de rayures standard pour le calibre 308 Winchester est de 4 rayures au pas de 305 mm…
Amitiés.

Print Friendly, PDF & Email

11 thoughts on “Balles de 13 grammes (200 gr) et 14.3 grammes (220 grains) en 308.”

  1. Pour tirer de la 220 gr en cal 308 il faut un pas de canon de 1:10 minimum .Les canons des carabines de chasse sont en 1:11 je crois et donc ne stabilisent pas une balle aussi lourde .Dans un autre calibre avec des rayures faites pour tirer des balles de 175 gr ,les balles de 200 gr s’écartaient complètement de la trajectoire et avaient une dérive (gyroscopique je pense) nettement plus importante.

    1. j’ai reçu une réponse :
      Il s’agit là d’une vaste question qui ne se limite pas à un développé de pas de vis des rayures d’un canon.
      Une balle de 220 grains en calibre 308 Winchester n’a seulement d’intérêt que pour des chargements de type subsonique.
      Si on prend pour exemple une balle HORNADY de 220 grains modèle RN 3090 ; celle-ci, tirée dans un canon de 560 mm, va donner une vitesse en sortie de bouche de l’ordre de 690 m/s à 700 m/s.
      Sa vitesse de rotation gyroscopique pour un canon au pas de rayures de 279 mm (1 tour sur 11 Pouces) va être de ± 2473 tours/seconde.
      Pour un canon au pas de rayures de 250 mm (1 tours sur 10 Pouces), sa vitesse de rotation gyroscopique va être de ± 2760 tours/seconde.
      Dans un cas comme dans l’autre, la balle se trouve sur sa plage de stabilité tangentielle ; elle pourra voler correctement ou à peu près sur des courtes distances, mais elle restera dans une configuration de vol précaire très sensible aux éléments extérieurs comme le vent, susceptible de contrarier sa stabilité en phase de vol.
      En fait, pour que cette balle soit en mesure de voler dans des conditions optimales, il faudrait qu’elle dispose d’une vitesse de rotation gyroscopique de l’ordre de 3200 tours / seconde soit une vitesse initiale de l’ordre de 800 m/s pour se situer dans sa plage de stabilité essentielle. En calibre 308 Winchester, ce n’est pas possible. bien que la balle ne soit pas très longue (seulement 32,59 mm) contre 33,99 mm pour une balle de 180 grains de type SST Interlock 30702 , mais qui elle, disposera d’une vitesse plus élevée à ± 745 m/s avec une vitesse de rotation gyroscopique de ± 2980 Tours / seconde.
      Avec une balle Hornady BTHP Natl M 30501 par exemple, de 168 grains (d’une longueur de ± 30,86 mm) dotée d’une vitesse de ± 775 m/s, la vitesse de rotation gyroscopique sera de l’ordre de 3100 Tours/seconde.
      Dans ce cas de figure, la balle volera correctement car elle sera dans sa plage de stabilité essentielle.
      Ceci pour dire que la balle de 220 grains pourra se comporter de manière très différentes en fonction également des spécificités techniques du canon. Une balle de 220 grains qui pourra bien se comporter dans un canon au pas de 1t/250 mm pourra donner des résultats très différents dans un autre canon doté du même pas de vis.
      Dans la réalité des faits, il convient de tester le chargement dans l’arme pour voir ce que cela donne aux distances de tir souhaitées.
      Si la balle produit des trous de serrure, il faut passer à une balle plus légère.
      Dans un canon qui supporte la balle de 220 grains, généralement la qualité des tirs est acceptable jusqu’ à environ 150 mètres ; au-delà, la rotation résiduelle est généralement descendue dans la plage de stabilité tangentielle, ce qui rend la balle instable sur trajectoire face aux moindres effet atmosphériques ou obstacles intermédiaires.
      On va dire qu’avec une rotation de l’ordre de 2400 tours /seconde la balle de 220 grains peut donner un vol acceptable, mais là encore, tout dépend de la réaction du canon au moment du tir et des effets de balistique extérieure auxquels la balle est soumise.
      Ensuite, à voir, car la normalisation du pas de rayures standard pour le calibre 308 Winchester est de 4 rayures au pas de 305 mm…
      Amitiés,

  2. Bonjour,
    ayant fait l’acquisition pour la chasse en battue du cerf et du sanglier
    ( posté et traqueur ) d’une carabine Sako Grizzly calibre 308 Win, longueur du canon 54cm, je voudrais tiré des cartouches :
    Sako Hammerhead 220gr, 13gr ou Hornady Interlock RN 220gr, 14,3gr
    est-il possible de connaitre la balistique de ces munitions avec cette carabine?
    Cordialement.
    Olivier

  3. Bonjour,
    Il reste toujours la possibilité du rechargement pour le 30 06, le cas échéant ! Par contre, où trouver les tables de rechargement avec
    des poudres « bien de chez nous (Vectan…) » .Telle est la question!

  4. bonjour, 200 voir 220 grains en 308 me semble vraiment beaucoup trop lourd pour ce calibre. j ai ce poids de balles en 30.06 lapua mega en 200 grains et sako en 220 grains. je vais essayer cette année en battue après un passage aux stand pour voir le groupement. mais en 308 une gmx de 165 grains me semble un bon compromis.

    1. Si la 220 grains a été validée par les fabricants c’est qu’elle ok. 165 grains pour un tir à l’approche et encore en visant la ZI²HL, d’accord, en ba(ttue ou dans un tir en direction supposée du cœur, c’est l’assurance de perdre le gibier et/ou de de faire souffrir inutilement.

  5. Bonjour,
    Si je comprends bien cette Hornady, elle ne se fait pas pour le 30.06 dommage parce que la sst et la gmx sont très bonne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.