Crâne de cristal = Ordinateur sub-atomique multi-dimensionnel.

Crânes de cristal ou Christ’al ?

Jeudi 14 Décembre 2023

Définition du mot : « Ordinateur«  : « ……Mot ancien issu du vocabulaire théologique et tombé en désuétude, désignant selon le Littré « Dieu qui met de l’ordre dans le monde ». Je préfère dire : « Le Grand Esprit qui met de l’ordre dans le monde ».

Définition du mot : « Multi-dimensionnel » : « Se dit d’un espace à plus de trois dimensions ».

Définition du mot : « Sub-atomique » : « Qui se rapporte à des particules ou à des distances de dimensions inférieures à celle des atomes ».

De mon point de vue, le seul, unique et authentique* (voir mes réserves plus loin) crâne de cristal découvert officiellement à  ce jour est celui-ci : Il s’agit du crâne de cristal dit de Mitchell-Hedges et découvert en 1924.

Il existent d’autres crânes de cristal, notamment celui appelé : « Einstein« . Je n’ai pas plus d’informations.

Les crânes de cristal représentent l’une des plus grandes énigmes auxquelles l’archéologie et la science contemporaine ont pu se retrouver confrontées ces dernières décennies.

Une légende…Les Mayas ont toujours été considérés comme les “gardiens du temps” et les “gardiens des crânes de cristal”. L’une de leur légende raconte que, à l’origine, il existait douze planètes habitées dans l’Univers qui ont chacune rassemblé leur connaissance dans un crâne de cristal.

Longtemps conservés dans une pyramide appelée “L’Arche”, ces crânes de cristal auraient été remis aux hommes par les Itzas, peuple Atlante. Atlantide = Athlantiha en langue Maya.

L’Atlantide a toujours fait partie de la tradition orale des peuples Amérindiens. Ce peuple Atlante aurait transmis sa connaissance aux humains. Les Atlantes la tenait d’Initiateurs venus du ciel. Au fil du temps, plusieurs civilisations  ont été les gardiennes de ces crânes de cristal et les ont utilisés pour leurs cérémonies : les Olmèques, les Aztèques, les Mayas. NDR. …et les Templiers.

Armoiries de Raymond VI. La lune et le soleil = Luna+Solis…..

  • Sous réserve que les crânes de cristal : Max et Sha-Na-Ra soient officiellement expertisés et qu’ils ne possèdent pas de traces d’outils, pourquoi le crâne de cristal dit de « Mitchell-Hedges » est-il unique selon moi ?
  • Pour une seule et unique raison, extrêmement facile à comprendre : 
  • En 1970, les laboratoires de Hewlett-Packard, à Santa Clara, en Californie, l’un des principal constructeurs mondiaux d’ordinateurs et autre matériel électronique et qui possède un laboratoire en cristallographie déclarent après 6 mois de tests :
  • « Aucune trace d’instrument, ni marque microscopique quelconque ».
  • « Ce crâne ne devrait même pas exister ! ».

La seule façon de vérifier l’authenticité d’un crâne de cristal, c’est de le passer au microscope électronique et d’y détecter ou pas des traces d’usinage !!!

Faut-il parler ? de 13 crânes de Christ’al ou de 12 crânes de Christ’al + L’Un

Selon le livre : « Le Mystère des Crânes de Cristal » de Chris Morton et Ceri Louise Thomas : « …..il y aurait en tout et pour tout 52 crânes de cristal de part le monde, dont 13 en possession des Mayas ». Selon d’autres sources : « il y en aurait un dans « les Pyrénées »….. 😉

  • Si le British Museum a refusé de communiquer les résultats des analyses qu’il a faites sur les crânes de cristal : Max et Sha-Na-Ra et qu’il va jusqu’à affirmer qu’il ne les a jamais expertisés, il n’y a qu’une seule et unique raison à cela :
  • ILS N’ONT TROUVE AUCUNE TRACE D’OUTILS !
  • Ce n’est plus une question archéologique, cela devient UNE QUESTION POLITIQUE, POUR NE PAS DIRE de « L’ÉSOTÉRISME GOUVERNEMENTAL« .

  • Polémique abyssale avec le British Museum qui refuse de reconnaitre qu’il a examiné certains crânes de cristal :
  • …………..Concernant Max et Sha-Na-Ra : pas de résultats ! 
  • Sur le rapport de cette étude scientifique, aucune référence n’est faite sur ces 2 crânes de cristal, pourtant examinés en même temps que les autres.
  • Il a été constaté que ces deux crânes de cristal, Max et Sha-Na-Ra, ne montraient aucune preuve de marques d’outils modernes et apparemment ces résultats ne correspondaient pas à leur programme… Ils ont donc refusé de publier ces résultats.
  • Ils ont même nié avoir réalisé de tels tests, même s’il existe des photographies qui existent pour le prouver, comme cette photo avec le chercheur de crâne de cristal, FR Nick Nocerino.
  • Depuis, les autorités du British Muséum refusent obstinément et sans raisons de livrer leurs conclusions.
  • Vous pouvez lire les témoignages visuels sur ces tests dans le livre « Le mystère des crânes de cristal » de Chris Morton et Ceri Louise Thomas qui étaient présents lors de ces recherches et tests sur ce groupe de crânes de cristal.
  • Nous avons peut-être là un exemple de déni des scientifiques devant ces objets improbables. Fin de citation.
  • Explications :  Effectivement, les VRAIS crânes de cristal n’ont pas été taillés de la main de l’homme et/ou à l’aide d’une machine-outil. Il s’agit « simplement » si l’on peut dire….. d’un objet qui a été « PRÉCIPITÉ » DANS NOTRE MONDE. Il a été pensé, visualisez, par des êtres Ascensionnés qui l’ont « précipité » dans notre dimension, notre plan. 
  • « …..Ces crânes de cristal ainsi que ceux que les Êtres qui les ont précipité dans la matière sont tous issus de l’amas d’étoiles des Pléiades et d’Orion ».
  • « ……..Ce réceptacle est cristallisé au moyen de la pensée… Ainsi l’information a été cristallisée dans ce réceptacle… Nous avons placé une forme de pensée en langage pur dans ce crâne de cristal… Une grande part du monde que nous avons créé, nous l’avons créé avec l’Esprit. L’Esprit crée la matière. Vous comprendrez cela et la technologie du cristal sera offerte en plus amples détails à ceux qui la comprennent… Car le cristal est une substance vivante et on peut infuser l’Esprit dans la matière… Vous cherchez des informations sur les autres réceptacles de l’Esprit… Il y aura d’autres réceptacles découverts… car ils sont plusieurs… Car toute la connaissance n’a pas été donnée à un seul homme et à un seul Esprit… Chacun des réceptacles contient l’information sur l’endroit où sont les autres… » Extrait du livre : « Le Mystère des Crânes de Cristal » de Chris Morton et Ceri Louise Thomas.

Le crâne de cristal de Mitchell-Hedges est d’une conception surnaturelle

  • Les chercheurs de Hewlett-Packard ont pu verser un autre élément au dossier mystérieux du Crâne de Cristal. Certains tests ont montré que le crâne était non seulement fait d’un seul bloc de quartz naturel, mais plus précisément de dioxyde de silicium « piézo-électrique », exactement le type de quartz naturel si largement utilisé dans l’électronique moderne.
  • Mais, en cela comme a bien d’autres égard, le crâne de cristal est anisotrope, c’est-à-dire que toutes ses propriétés hormis sa masse sont différentes dans chaque direction.
  • Pour ce qui concerne ses propriétés électriques, son orientation précise est définie par un axe x-y. Autrement dit, il peut transporter un courant électrique, mais uniquement dans six directions particulières par rapport à cet axe x-y.
  • Dans toutes les autres directions il agit comme isolant.
  • Dans le cas du Crâne de Cristal les scientifiques ont constaté qu’il était « piezo-électriquement  orienté dans le sens vertical »
  • Ce qui revient à dire que son axe x-y traverse directement le centre du crâne du sommet à la base.
  • L’équipe de Hewlett-Packard avait aussi étudié les propriétés optiques inhabituelles du crâne, comme cette faculté de réfracter la lumière qui vient d’en dessous pour la faire ressortir par les orbites.
  • Les dents, notamment, tout en étant restituées avec infiniment de précision et de détails, n’appartenait à « aucun type humain ».
  • Les molaires, précisait le Dr Snow, avait « une forme en X ».
  • Dans toutes les races, les molaires ont des dessins en creux qui les rendent irrégulières au toucher.
  • Ces dessin forment comme « un signe plus » (+) en travers la surface de mastication. Ce qu’il y avait d’étrange dans le crâne de Mitchell-Hedges, c’était que les dessins sur la surface des dents se présentaient sous un angle tout différent qui leur donnait une forme en X » (X).
  • Eu égard à la précision anatomique du crâne en général et au fait qu’il comportait même ce genre de détails apparemment mineur, le Dr Snow avait l’impression que ce ne devait pas être une erreur de la part du sculpteur.
  • Pourquoi se donner tant de mal pour être exact et commettre en même temps une « erreur » aussi stupide ?
  • Le seul problème avec cette analyse était qu’elle concluait que le modèle original ne pouvait pas avoir été tout à fait humain… ou du moins n’appartenait à aucune race humaine connue à ce jour.
  • Extrait du livre :« Le Mystère des Crânes de Cristal » de Chris Morton et Ceri Louise Thomas.
  • Livre disponible d’occasion à moins de 10 €uros.

  • Selon l’architecture très ésotérique occulte des histoires d’HERGÉ et compte tenu qu’il y aurait 52 crânes de cristal à travers le monde, on comprend mieux la symbolique du chiffre « 7 ».
  • 52 = 5+2 = 7.

La face -très- Ɛsotérique des aventures de TINTIN et MILOU.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.