Un SCANDALE…!!! Le TSV (Tir Sportif de Vitesse) (IPSC) n’est pas un sport de « haut-niveau » !

C’est un véritable scandale que l’UNPACT (L’Union Nationale des Propriétaires d’Armes de Chasse et de Tir) vient de dénoncer sur son site.

Dans une lettre adressée au Ministère des sports, l’UNPACT s’étonnait que le TSV (Tir Sportif de Vitesse) ne soit pas considéré en France, comme « Sport de haut-niveau » ! Réponse du Ministère des Sports : « Le Tir Sportif de Vitesse n’est pas reconnu comme un sport de haut-niveau par la Commission nationale du sport de haut-niveau »

L’UNPACT les renvois dans les cordes en leur rappelant que : « …….Le site du Ministère des sports et sa page consacré aux sports de haut-niveau nous donne cependant quelques informations à cet égard, indiquant par exemple que les sports de haut niveau, je cite :

« (…) sont les compétitions officielles figurant au calendrier des fédérations sportives internationales et conduisant à l’établissement d’un classement mondial de référence. Il s’agit :

• des jeux Olympiques

• des championnats du monde

• des championnats d’Europe ».

Or Eric Grauffel est consécutivement cinq fois champion du monde d’IPSC (tir sportif de vitesse). Pour être consacré champion du monde, il faut bien qu’existe un championnat du monde. Une fois, passe encore, mais cinq fois consécutives, ne serait-ce pas, finalement, de l’entêtement, voire de la provocation ? Ou bien, peut-être, n’est-ce pas encore suffisant ?

Je me permets de vous signaler au passage que nous comptons également parmi les champions dans cette discipline une jeune Française, Laëtitia Daguenel, championne d’Europe 2010 (vos services découvriront ainsi qu’il existe aussi des championnats d’Europe !), quintuple championne de France et à l’international ». Fin de citation.

Pour information, même la pétanque est reconnue « sport de haut-niveau » mais pas le Tir Sportif de Vitesse……!!!!

Notez que 42 (!!!) sports de « haut-niveau » ne sont même pas des disciplines olympiques !

En fait il s’agit d’un lobby au sein de la Fédération Française de Tir qui veut supprimer le tir au « gros calibre ». Le coup avait déjà été fait via la Ministre des sports sous Jospin : Marie-Georges BUFFET, qui en plus l’avait annoncé moins de 10 jours avant le premier tour de la présidentielle, ce qui amena le PEN au deuxième tour. J’ai toujours expliqué cette défaite de Jospin de quelques dizaines de milliers de voix par cette déclaration de la Ministre des sports de l’époque. Bizarrement j’ai toujours été le seul tenant de cette thèse ! Bis repetita ?

Franchement…! FélicitationS ! Faire voter d’un coté la loi sur les armes et de l’autre déclarer que le Tir Sportif de Vitesse n’est pas un sport de haut-niveau…??? !!! 

C’est pas une balle dans le pied que vous vous tirez les gars…

MAIS UNE RAFALE…!!!

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

reponse_douillet.jpg

La réponse de l’UNPACT

Monsieur le Ministre des Sports
Ministère des Sports
95, avenue de France
75650 Paris CEDEX 13
Les Mesnuls, le 31 décembre 2011
Monsieur le Ministre,


Nous accusons réception de la réponse (réf. DSA1-N° 001757) signée par Bertrand Jarrige, directeur des sports. Nous ne pouvons vous cacher notre déception de vous voir déléguer cette réponse, alors que nous vous interpellions personnellement sans faire référence à la sous-direction de la vie fédérale et du sport de haut niveau.
Dans « votre » réponse, vous nous apprenez que le tir sportif de vitesse n’appartient pas aux sports dits de haut niveau. Le site http://www.sports.gouv.fr/index/sport-et-competition/sport-de-haut-niveau nous donne cependant quelques informations à cet égard, indiquant par exemple que les sports de haut niveau, je cite :
« (…) sont les compétitions officielles figurant au calendrier des fédérations sportives internationales et conduisant à l’établissement d’un classement mondial de référence. Il s’agit :
•    des jeux Olympiques
•    des championnats du monde
•    des championnats d’Europe ».
Or Eric Grauffel est consécutivement cinq fois champion du monde d’IPSC (tir sportif de vitesse). Pour être consacré champion du monde, il faut bien qu’existe un championnat du monde. Une fois, passe encore, mais cinq fois consécutives, ne serait-ce pas, finalement, de l’entêtement, voire de la provocation ? Ou bien, peut-être, n’est-ce pas encore suffisant ?
Je me permets de vous signaler au passage que nous comptons également parmi les champions dans cette discipline une jeune Française, Laëtitia Daguenel, championne d’Europe 2010 (vos services découvriront ainsi qu’il existe aussi des championnats d’Europe !), quintuple championne de France et à l’international.
Naïvement, nous estimions que notre ministre des Sports (de tous les sports, haut et bas niveaux confondus), lui-même champion de haut niveau, pouvait saluer les performances d’un autre grand champion français, un sportif de haut niveau lui aussi. Notre propos n’était que de faire accorder à un champion français la reconnaissance qu’il mérite par un représentant du gouvernement de son pays et par la même occasion ministre de tutelle de sa discipline (discipline qui fait partie de la FFTir depuis 1978).
Encore une fois, des rugbymen ont été fêtés et reçus récemment comme des champions du monde malgré leur défaite… transformée en victoire médiatique. Féliciter publiquement Eric Grauffel, vrai vainqueur, lui, aurait-il été à ce point « politiquement incorrect » ? Ou bien les services administratifs en place ont-ils perdu toute perception de la véritable réussite d’un exceptionnel champion français ?
Recevez, Monsieur le Ministre, ce courrier pour ce qu’il est : l’assurance de notre immense déception, malgré le profond respect que nous avons pour votre carrière sportive.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma considération distinguée.

Vianney Houette,
Président de l’UNPACT

Le Journal officiel publie la liste des disciplines dites de haut niveau, le TSV n’y figure pas :

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.