Geostrategie : Tectonique des incompétents-corrompus : La RUSSIE se détache de l’Europe !

 

C’est de Gaulle qui doit se retourner dans la tombe ! L’incompétence de nos dirigeants politiques actuels n’a d’égal que la corruption qui règne au « Politburo Européen »…

Dans le commentaire du remarquable livre du Maitre Eric Zemmour, j’écrivais le 05 Novembre 2014 :

Page 58 : « L’Angleterre = Le cheval de Troie Américain. « Lord Macmillan avait prévenu de Gaulle en 1958 : « Ne faites pas l’Europe, ce sera comme le blocus continental de Napoléon. Ce sera la guerre ».

La guerre en ex-Yougoslavie, maintenant l’Ukraine et ses milliers de morts, l’annexion de la Crimée par les Russes et l’annexion en cours de l’Est de l’Ukraine toujours par les Russes, le tout provoqué par la volonté des Américains avançant caché derrière les caniches serviles du POLITBURO Européen qui sous prétexte d’un traité de « libre-échange » voulait éjecter la Russie de Sébastopol. Bel exemple d’amateurisme qui pourrait bien nous amener à un conflit direct avec la Russie.

Alors ces technocrates-collabos de la corruption décidèrent de :

1. Bloquer le système VISA & MASTERCARD vis-à-vis des banques Russes.

2. Virer les Russes du système SWIFT.

3. Faire plonger le cours du pétrole pour affaiblir le Rouble, diminuer les rentrées d’argent et couler l’économie Russe. En faisant monter le cours des prix au détail.

Résultat : Poutine bien conseillé (c’est le propre des hommes d’État d’être bien conseillé  par rapport aux amateurs.)

  • Met au point un système VISA propre à la Russie.
  • Crée le RUSSWIFT
  • L’embargo sur les armes Russes a permis à la Russie de se remettre en question et de renforcer (!!!) son industrie de Défense dont les exportations battent tous les records : « Au terme de l’année 2013, les exportations d’armes russes se sont chiffrées à 15,7 milliards de dollars et le carnet des commandes militaires a atteint un niveau record de 49 milliards de dollars ».
  • L’embargo Russe sur les fruits & légumes est en train de crever l’agriculture Européenne ! Et c’est une première étape car si les « MISTRAL » ne sont pas livrés ce seront tous les produits français qui seront sous embargos : vins, spiritueux, etc…Mais bon ce n’est pas grave c’est l’état qui payera les subventions aux agriculteurs comme dirait Hollande.
  • Poutine se fait régler dorénavant son pétrole en roubles et plus en dollars. De fait il annule le manque à gagner (au dessous de 100 €uros le baril, la Russie perd de l’argent) par une non-augmentation du coût de la vie pour le Russe moyen.

Voici aujourd’hui 03 novembre 2014 un REMARQUABLE article du FIGARO : Vladimir Fédorovski : « Contre l’Europe, Poutine a choisi la Chine ».

Extrait : « FigaroVox : Le président russe Vladimir Poutine a annoncé lundi lors d’une visite en Turquie la suspension du projet russo-italien de gazoduc South Stream, victime des sanctions imposées par Bruxelles à Moscou dans le cadre de la crise ukrainienne. Que vous inspire cette décision? Que révèle-t-elle de la stratégie de Vladimir Poutine?

Vladimir Fédorovski: Cette décision révèle que Vladimir Poutine est en train de procéder à un changement géostratégique assez significatif. La rupture de la Russie avec l’Occident aujourd’hui est comparable avec ce

qui s’est passé dans un autre sens il y a plus de 300 ans sous Pierre le Grand.

A l’époque, le tsar avait fait de la Russie une puissance européenne. Désormais, Vladimir Poutine est en train d’en faire une puissance asiatique. Il se rapproche notamment de la Chine, avec laquelle il est en train de nouer une vraie alliance militaire, mais aussi de la Turquie.

Le président russe a d’ailleurs annoncé que Gazprom allait augmenter de 3 milliards de m3 ses livraisons à la Turquie «afin de satisfaire ses besoins» et lui consentir un rabais de 6% sur ses prix à compter du 1er janvier prochain ».

Plus loin, extrait : « Le but des sanctions économiques américaines était d’influencer l’échiquier politique intérieur. Celles-ci devaient précipiter la chute du rouble et des capitaux et par ricochet la chute de la croissance et l’impopularité de Vladimir Poutine.

En réalité, rien ne se déroule comme prévu : la multiplication des sanctions a finalement provoqué la naissance d’une aile nationaliste beaucoup plus radicale que Poutine ».

Pour conforter cette analyse : Voici un article de « Courrier International » : « ÉNERGIE Fin de South Stream : le gaz rapproche Poutine et Erdogan ».

« En annonçant, le 1er décembre, depuis Ankara, l’abandon du projet de construction du gazoduc South Stream, Vladimir Poutine confirme l’éloignement économique de la Russie par rapport à l’Europe et scelle un rapprochement inattendu avec la Turquie ».

Pour paraphraser Michel Audiard j’ajouterai : « Les cons-corrompus ça osent tout ! C’est même à ça qu’on les reconnait ».

Par contre Monsieur Fédorovski quand vous écrivez : « ……On assiste à une escalade verbale qui pourrait déboucher sur une escalade militaire. Heureusement, comme à l’époque de la guerre froide, les armes atomiques empêchent la confrontation directe ».

Là pour le coup c’est deux énormes âneries en une !

  1. La dissuasion nucléaire depuis sa miniaturisation n’est qu’un leurre pour entretenir un lobby politico-industriel. Il serait temps de réorienter tout le programme nucléaire vers les nanotechnologies, solaire notamment pour préparer commencer la transition énergétique !
  2. Le nucléaire militaire fait l’objet d’excellentes protections dont Mac-Arthur et Staline ont fait les frais en leur temps… ce dernier de façon moins nuancé…
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.