Disparition tragique du Français Simon Gautier en Italie : Les leçons à tirer.

« Je suis tombé, je me suis cassé les deux jambes »,  vendredi 9 août le Français Simon Gautier lance un appel au secours à la Police Italienne qui évidemment, comme la France (qui préfère payer des millions d’euros chaque année pour entretenir SES EX, ministres et présidents) n’a pas les moyens de s’équiper d’un système de géolocalisation automatique et obligatoire comme ce sera bientôt le cas pour toute l’Europe… La famille de Simon est informée lundi de la disparition du jeune homme, soit 3 jours après… !!!

Les journalistes dont le métier est d’informer mais qui dans les faits, on le voit malheureusement dans cette histoire tragique ne sont que les perroquets de leurs confrères. Ces braves toutous de l’information font des copier-coller des informations des petits copains.

Certains journalistes, très peu, parlent du système : GEOLOC18_112 ou GENDLOC du PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne) qui permet de vous géolocaliser en répondant à un SMS.

Pour le secours spécifiques en HAUTE-MONTAGNE

Le 112 arrive sur un secours type « pompier » qui ne sera pas forcément le mieux adapté à votre cas, et vous obligera à des explications complémentaires.
Les numéros des PGHM sont des numéros d’alerte direct pour un vrai secours en montagne. Ils ne fonctionneront que si vous pouvez capter le réseau GSM. A vous de rentrer dans votre portable ceux dont vous pourriez avoir besoin. Cliquez sur la photo pour l’enregistrer dans le portable en plus du nom.

Liste des PGHM en France

Image générique. Envoyer image si modification/création nouvel écusson.

  •   ALPES DU NORD:
  • 38 Grenoble 04.76.22.22.22
  • 73 Bourg Saint Maurice 04.79.07.01.10
  • 73 Modane 04.79.05.18.04
  • 74 Chamonix 04.50.53.16.89
  • 74 Annecy 04.50.09.68.68
  • ALPES DU SUD :
  • 04 Jausiers 04.92.81.07.60
  • 05 Briançon 04.92.22.22.22
  • 06 Saint Sauveur 04.93.02.01.17
  • PYRÉNÉES :
  • 09 Savignac 05.61.64.22.58
  • 31 Bagnière de Luchon 05.61.79.28.36
  • 64 Oloron Sainte Marie 05.59.39.86.22
  • 65 Pierrefite Nastalas 05.62.92.71.82
  • 66 Osseja 04.68.04.51.03
  • MASSIF CENTRAL :
  • 15 Murat 04.71.20.04.80
  • 63 Mont dore 04.73.65.04.06
  • JURA – VOSGES :
  • 39 Les Rousses 03.84.60.31.02
  • 68 Munster 03.89.77.14.22
  • 88 Xonrupt 03.29.63.02.90
  • CORSE :
  • 2B Corte 04.95.61.13.95
  • RÉUNION :
  • La Réunion 02.62.94.24.34
  • Enregistrez-les au format international (+33….) que vous soyez sur le réseau Français, Suisse, Italien, Espagnol, etc… l’appel passera quand même.

Mais, revenons-en au début de notre histoire :

PREMIÈRE ERREUR : Le malheureux Simon Gauthier commence par appeler la Police. Ce serait les pompiers c’est pareil ! Dans une situation aussi dramatique, on n’appelle pas la Police ou les Pompiers en premier, ON APPELLE DEUX PERSONNES DE SON ENTOURAGE LE PLUS PROCHE ! On explique RAPIDEMENT où l’on se trouve, ce qu’il se passe ET ON RACCROCHE (!) pour économiser la batterie…

Voici ce que j’écrivais en… 2014 dans un de mes articles

Un cas d’école à bien retenir ! Il y a déjà longtemps que je voulais vous faire part des enseignements à tirer du cas de Florence Arthaud, tombée à la mer et récupérée de justesse grâce à la localisation de son téléphone portable.

Résumé de l’histoire : Octobre 2011 : Florence Arthaud, seule sur un voilier, veut faire pipi et « évidemment » comme elle le dit, elle n’est pas attachée et ne porte pas de gilet de sauvetage. Le problème c’est qu’elle tombe à la mer et le voilier lui, continue sa route ! Ce qui lui sauve la vie, c’est que son téléphone mobile est enfermé dans une housse étanche portée autour du cou en plus d’une lampe à éclats.

strobelight.JPG

Mais là où cela devient intéressant c’est : À qui téléphone-t-elle en premier ? Au 112 ? Non ! À SON FRÈRE ! Pourquoi ? Parce que comme dans toute famille (ou amis) on connaît la voix des uns et des autres, pas besoin de faire un discours, d’épeler son nom, l’endroit où l’on se trouve !

Octobre 2011 : « ………..Grâce à son téléphone portable, la navigatrice appelle sa mère, puis son frère qui habite à Paris, et lui explique la situation. Celui-ci appelle les secours qui, via la préfecture de police et le préfet de Corse, se mettent en liaison avec le CROSS-Med (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée). Un bateau et un hélicoptère Dragon de la Sécurité civile sont immédiatement dépêchés sur place ».

Donc elle téléphone d’abord à son frère, lui explique la situation, l’endroit où elle se trouve et le laisse appeler les secours et localiser son appareil. Son frère contacte les secours qui, par l’intermédiaire de la préfecture de police et le préfet de Corse, se mettent en liaison avec le CROSS-Med, le centre opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée.

C’est un excellent réflexe de survie ! Imaginez-vous en train de décrire un poste de chasse paumé dans la montagne à un gars du 112…! « Le poste à Monique (17) sur le chemin de Razures en passant par les prés de Saint Pé ». (Authentique !!!) Vous avez le temps de bouffer la batterie…. ! Alors que si vous dites à un membre de votre famille : « Appelle les collègues, je me suis cassé une jambe, je suis au poste 17 ». On saura tout de suite où vous trouvez !

Alors un conseil en cas d’accident, téléphonez d’abord à quelqu’un qui connaît l’endroit où vous êtes et laissez-le contacter les secours. Ou bien contactez les secours en second et précisez-leur que quelqu’un d’autre va aussi les appeler. On l’a vu dernièrement avec les appels non pris au sérieux par le SAMU…!!! Laissez un tiers connu de vous, faire le boulot et conserver votre batterie au chaud sur vous ! Hé oui, parce qu’imaginez que votre batterie tombe en rade après le premier appel…….!

Une fois que vous avez appelé un de vos proches, à ce moment-là et à ce moment-là seulement vous appelez les pompiers ou la police ou mieux encore toujours pour économiser la batterie : Pensez que vous pouvez demander du secours si vous ne pouvez pas parler (prise d’otages, sourd, malentendant) en envoyant un SMS ou même un fax au 114.

Comme vous êtes très discipliné je suis sûr qu’après avoir lu cet article vous allez enregistré le 114 dans votre portable  et celui de vos proches !

Sachez qu’un SMS passe quasiment tout le temps parce qu’il nécessite très, très peu de réseau.  Astuce perso : Pour envoyer un SMS depuis une zone « blanche », déplacez-vous ou envoyez quelqu’un se déplacer sur des points hauts en tenant votre téléphone en l’air à bout de bras. Le SMS partira automatiquement au moindre réseau et selon les appareils bipera.

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas assez de réseau pour parler que vous ne pouvez pas converser par SMS.

Là où vraiment tous ces journalistes sont vraiment la honte de leur profession, c’est qu’ils se lamentent tous sur la géolocalisation qui ne fonctionne ni en France ni en Italie mais ils ne parlent JAMAIS des applis GPS de positionnement qui permettent de relever sa position instantanément et DE L’ENVOYER PAR SMS !!!

Appli smartphone : « Ma position GPS » : L’appli la plus simple et la plus efficace pour enregistrer/partager sa position. Attention !!! Si vous utilisez un VPN, il faut le désactiver avant !

Pour la photo, je l’ai envoyé par mail, mais en fait il faut le faire obligatoirement par SMS.

Il m’est arrivé l’année dernière d’avoir un rendez-vous de chasse dans des endroits inconnus de MAPS ou de WAZE et même après avoir voulu y revenir à l’aide de WAZE ou MAPS, impossible d’y revenir parce que l’enregistrement de la position n’était pas suffisamment précis. Ce qui est fou et je l’ai testé encore ce WE, c’est que lorsqu’on enregistre la position actuelle sur MAPS directement, on se retrouve avec une précision de plusieurs centaines de mètres. Alors que lorsqu’on utilise cette appli et que l’on partage ou que l’on s’auto-envoie à soi-même (pour par exemple retrouver l’endroit où l’on a garé la voiture) la position, le lien que l’on reçoit est d’une précision décamétrique !

Impossible en dehors de cette appli d’envoyer à un tiers une précision décamétrique, soit 10 mètres, sauf dispositif Pompiers spécifique.

  1. Cette appli résout tout cela et de la façon la plus simple du monde et en étant très précise !
  2. Téléchargez l’appli.
  3. Dans les réglages de coordonnées, passez en UTM au lieu des degrés, c’est raccord avec les cartes IGN.
  4. En wifi à l’intérieur ou avec le GPS en extérieur la localisation est instantanée.
  5. Activez le GPS manuellement.
  6. Pour partagez sa position, cliquez sur le symbole en forme de patte d’oie, puis choisissez « Messages» par SMS. Le SMS passe quasiment toujours même avec très peu de réseau.
  7. Voyez le lien MAPS qui s’affiche en lien hypertexte ! C’est ça qui est génial ! Le destinataire n’a qu’à cliquer sur le lien et venir vous retrouvez à pied, en vélo ou en voiture…! Vous pouvez également vous auto-envoyer un SMS ou l’envoyer à un tiers et ensuite refaire le chemin inverse vers votre voiture ou votre ancienne position en reprenant le lien MAPS.

Voilà comment cette histoire aurait dû commencer et bien se terminer

  1. Simon Gautier tombe dans une crevasse, il est encore conscient.
  2. Il lance le GPS, puis ouvre son appli « ma position GPS », choisit le partage de la localisation obligatoirement via « MESSAGES » donc = SMS, avec plusieurs personnes de son entourage le plus proche.
  3. Il complète le SMS indiquant sa position GPS par : « Je suis tombé dans une crevasse, au sud de Naples en Italie, je suis en danger de mort faites passer ma position GPS aux secours en Italie ».
  4. Personnellement j’aurais inclus dans les destinataires le 114, mais je ne crois pas que cela fonctionne depuis l’Italie.
  5. Après avoir fait cela et seulement après, il téléphone à ses parents, frères, amis, explique la situation et raccroche pour économiser la batterie. On l’aurait retrouvé vivant en quelques heures au lieu de…. 9 jours !!!

LES CONSIGNES

Qui suis-je ? (nom et numéro)
Où suis-je ? (localisation)
Que s’est-il passé ? (circonstances)
Qui est blessé ? (nature blessures)
Météo sur place ? (vent, visibilité)
Couleur des vêtements ?

HÉLICOPTÈRE : GUIDAGE ET SÉCURITÉ = HÉLICO si bonne météo.

L’hélicoptère ne peut voler par tous les temps, il faut donc bien renseigner les secours sur la météo sur zone, les obstacles particuliers et donner les bonnes coordonnées (éventuellement GPS).

Préparation de la zone d’atterrissage : La Dropping Zone (DZ) : Surface dégagée de 13 m de diamètre minimum. Surface plane de 4x4m minimum pour les patins. Pas d’obstacle d’une hauteur supérieure à 1 m. Dégager tout ce qui peut s’y trouver (ski, bâtons, sac à dos). Pas d’objets volants au vent (vêtements, couvertures, chapeaux, bonnets). La neige doit être tassée et aplanie.

Si pas de place pour la DZ, le pilote (seul maître à bord et seul  juge de l’accès) treuillera le personnel au plus prés du blessé ou le déposera un peu plus loin.

Dans tous les cas, pas d’objets volants qui peuvent mettre en danger l’hélicoptère : ôter casquette, chapeau ; tenir skis, bâtons, sac à dos, couverture de survie. Mettre des lunettes ou masque de ski,le souffle de l’hélico est puissant et soulève tout sur son passage, y compris la neige qui vient fouetter les randonneurs et blessés au sol.

Le guidage : Une personne pour repérer la direction du vent Mettre des lunettes Se placer debout, dos au vent, bras en V L’hélicoptère va alors s’approcher de vous et se poser devant vous.

VOUS ÊTES LE SEUL REPÈRE DU PILOTE. Restez en place puis accroupissez-vous en boule lorsque l’hélicoptère se rapproche.

NE PLUS BOUGER JUSQU’À L’ARRÊT COMPLET DE L’APPAREIL et surtout DES PALES qui fléchissent en fin de rotation lors de l’arrêt de la turbine. Attendre les ordres de l’équipage Ne jamais aborder l’appareil par l’arrière (rotor de queue) Approcher de l’hélico par l’avant gauche, coté mécanicien treuilliste.

L’embarquement, se fait par l’avant, côté gauche de l’appareil sur ordre du mécanicien. Enlever le sac a dos et le tenir à la main. Attention aux bâtons, skis, piolets (risque de blesser le pilote ou le mécano). Ne pas sauter dans l’appareil, monter en douceur surtout s’il est posé sur un seul patin, vous pouvez le déstabiliser et mettre en péril le secours. Les hélicoptères, surtout les appareils utilisés actuellement, sont des bi-turbines puissantes, si le pilote vient dans votre direction, vous survole puis fait un grand virage et semble s’éloigner : Ne vous inquiétez pas, c’est une manœuvre classique, il a besoin d’un aperçu de la DZ. S’il pense que la DZ n’est pas bonne, il ira plus loin ou treuillera le personnel de secours.

Montres connectées. Nouveautés rentrée 2019 : GARMIN fēnix 6 et SAMSUNG Watch Activ 2.

Extrait : Parmi toutes les fonctionnalités de la fēnix 6, je retiens, actualité oblige, celle-ci :

Détection des incidents et demande d’assistance :
Attention : les fonctions de détection des incidents et d’assistance sont des fonctions complémentaires qui NE DOIVENT PAS être utilisées en premier pour solliciter une aide d’urgence. Votre appareil et l’application Garmin Connect ne contactent jamais les services d’urgence à votre place. Quand un incident est détecté ou lorsque vous demandez de l’aide via votre appareil, Garmin Connect envoie votre nom et votre position à vos numéros à contacter en cas d’urgence. Nous déterminons votre position grâce à la fonction de suivi LiveTrack. LiveTrack crée un flux en temps réel de votre position et de vos données pendant une activité. Vous pouvez définir des contacts d’urgence dans l’application Garmin Connect Mobile.

  • Prérequis : Le service LTE est activé sur l’appareil Garmin ou l’appareil est connecté à un smartphone via le Bluetooth et est connecté à l’application Garmin Connect Mobile. La fonction GPS est activée sur l’appareil Garmin. L’appareil et/ou le smartphone sont dans une zone de couverture réseau où une connexion de données est disponible. Le téléphone du contact d’urgence est en mesure de recevoir des SMS (le tarif standard des SMS peut s’appliquer) et/ou les e-mails.

Demande de secours : Répondez au SMS (GENDLOC) du PGHM ou des pompiers pour être localisé.

Conseils avant d’appeler le 112 (les urgences) depuis un mobile.

Appli smartphone : Les meilleures applis de localisation et de positionnement.

Un chasseur en détresse dans l’Alaska, sauvé par sa montre Breitling « EMERGENCY » + Nouvelle BREITLING « EMERGENCY II ».

Prévention des accidents de chasse et gestion de l’accident de chasse.

Print Friendly, PDF & Email

4 thoughts on “Disparition tragique du Français Simon Gautier en Italie : Les leçons à tirer.”

  1. bonjour,
    j’ai bien pensé à Simon Gauthier.
    Suite à une chute en 2017 pendant une recherche au sang où je me suis fracturé des vertèbres et un poignet mais ce jour la heureusement je n’était pas seul et cela c’est bien terminé.
    depuis je cherchai un moyen de communication pour prévenir en cas d’accident et je suis tombé un de vos articles concernant l’application « ma position gps »
    je l’ai essayé cela fonctionne très bien
    j’ai aussi une lampe à éclats grâce à vos conseils
    POUR INFO sur mon galaxy s8 je peux envoyer aussi des sos par sms avec un lien vers ma position ainsi que des photos et enregistrement audio
    Cordialement

  2. Bonjour,
    Chapeau et grand merci pour cet article très intéressant.
    J’ai suivi vos recommandations et enregistré l’application…en espérant ne jamais devoir l’utiliser. (surtout à la chasse )
    CDLT

  3. Bonjour,
    Chapeau et grand merci pour cet article très intéressant.
    Nous avons suivi vos recommandations et avons enregistré l’application…en espérant ne jamais devoir l’utiliser….
    Mieux vaut prévenir que guérir..
    Encore bravo,
    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.