« Service « Public » et « Indépendance de la presse » Vous avez dit « Service » et « Indépendance ? Comme c’est bizarre !!!

NB : Toute ressemblance de ce logo avec un service dit « public » INCAPABLE de distribuer une lettre en moins de 15 jours à 70 km de distance, serait bien évidemment purement fortuite…

Juillet 2024

Les médias publics font ils campagne contre le Rassemblement national ?

Juin 2024

Collusion, censure, chantages… Pour qui roule la presse régionale ?
ENQUÊTE. Dépendante de l’argent des collectivités territoriales, la presse quotidienne régionale devient parfois le jouet des barons locaux. Au détriment de l’information des citoyens… et avec leurs impôts !

Juin 2024 :  Dans un objectif de transparence, le ministère de la Culture publie chaque année la liste des titres de presse ayant bénéficié d’aides directes et indirectes ». « Détails des aides 2022 : En 2022, le ministère de la Culture a versé en 2022 un total d’aides directes de 110,4 Millions d’€uros ». « Tableaux des titres de presse aidés.

12 Avril 2024 : Aides à la presse, la Cour des comptes se fâche. « Les aides à la presse, directes ou indirectes, sont le tonneau des Danaïdes et toujours au profit des mêmes a indiqué Pierre Moscovici président de la Cour lors de son audition devant la commission des finances du Sénat fin mars 2024″.
L’homme le plus riche du monde et le journal « L’HUMANITÉ » = Même combat !!!
  • 16 Octobre 2022 : « Aides à la presse 2021, Bernard Arnault et L’Humanité vainqueurs ! ». « Le ministère de la culture publie des chiffres touffus sous forme de tableau Excel confus pour dissimuler les aides à la presse.
  • La « Lettre A » a reconstitué les aides pour 2021, où Bernard Arnault est de loin le plus aidé au total et L’Humanité le quotidien le plus aidé au numéro ».

31 Août 2017 : « Bruno Roger-Petit, ou la presse subventionnée jusqu’à l’écœurement. Par Éric Verhaeghe. « Durant la campagne électorale, tous ceux qui ont osé interroger ouvertement les relations de subordination malsaine entre Emmanuel Macron et la presse subventionnée ont fait l’expérience du bannissement. Pourtant, l’entourage de celui qui est devenu président n’a pas ménagé les pressions outrancières vis-à-vis de tout ce qui ne se montrait pas complaisant à l’égard de son candidat ».

Sachant que ces journaux appartiennent à des GROUPES PRIVÉS…!!!

En ce qui concerne la « pluralité » du Service dit ou prétendu « PUBLIC » c’est par ici :

La France, ses armes, ses médias, son « service « public » et leurs désinformations… !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.