L’affaire ROSWELL, baroud d’honneur de Donald TRUMP ? Pourquoi le président Kennedy a-t-il été assassiné ?

https://www.chasseurdesanglier.com/wp-content/uploads/2019/03/scan-memo-roswell-1024x428.jpg

  • ROSWELL : Télégramme tenu par l’officier de gauche. Un team spécialisé a effectué un scan de 821 Mo (!) de la photo et entrepris de déchiffrer ce qui pouvait l’être :
  • « Victimes of the WRECK » = « victimes de l’épave ».
  • « (AV)IATORS IN THE « DISC THEY WILL SHIP FOR » = « aviateurs dans le disque qu’ils vous enverront pour… » (un corps d’armée cité). Notez les guillemets originaux pour « DISC » !
  • « DISC » ou « DISK » = Disque.

Le 18 juin 2020, le Président Donald TRUMP interviewé par son fils ainé a répondu à une question sur « la divulgation extraterrestre ».

Le Président au lieu de répondre d’une façon générale sur le sujet à aussitôt embrayé sur l’affaire ROSWELL.

Voici l’échange :

« Allez-vous dire s’il s’y a des extraterrestres ? »

Donal Trump : « Je ne parlerai pas de ce que je sais, mais c’est très intéressant ». « …Mais ROSWELL est un endroit très intéressant ».

« Allez-vous déclassifier l’affaire ROSWELL ? »

Donald Trump : « Et bien je vais devoir y réfléchir ! ».

Donald TRUMP est en guerre ouverte avec ce que l’on appelle « l’état profond » américain et ce serait là une bonne occasion de l’emmerder…… profondément !

Donald TRUMP a un orgueil démesuré et il ne partira pas facilement du pouvoir avec un aussi maigre bilan. S’il doit partir au bout de seulement un mandat, il faut qu’il entre dans l’HISTOIRE avec autre chose !

Les élections sont en Novembre de cette année. TRUMP perd de plus en plus ses soutiens aussi bien dans son parti que dans la population. Il devient de plus en plus évident qu’il ne sera pas réélu.

Ce faisant il voudra partir OU TENTER D’ÊTRE RÉÉLU par ce baroud d’honneur que constituerait la révélation de l’affaire ROSWELL.

Comprenez-moi bien, un ou deux mois avant le mois de novembre il dévoilerait tout ou partie de la vérité sur ROSWELL et pourquoi pas AZTEC également. Ce faisant il deviendrait instantanément très populaire ! Même s’il perd les élections, il rentre dans l’histoire, il est le premier chef d’état US en exercice à faire cette révélation.

Autre hypothèse, il n’est pas réélu et alors il jette un pavé dans la marre durant les deux mois de transition pour la passation des pouvoirs. Là aussi il rentre dans l’Histoire. Mais je ne crois pas à la deuxième hypothèse, je pense qu’il agira au mois de septembre ou octobre 2020 maximum.

John Kennedy a été assassiné pour avoir voulu révéler trop brutalement la vérité sur des civilisations extra-terriennes et/ou…. para-terrestres. Sans doute le monde n’était il pas prêt à cette époque là. L’est-il aujourd’hui ? Il y a encore des vérités qui sont difficilement soutenables…!

Assassinat de Kennedy : Ce n’est CERTAINEMENT PAS une balle qui plus est FMJ (blindée) de 6.52 « …qui fit exploser la boite crânienne du Président Kennedy ». C’est la version dite de « la balle magique » qu’on a « retrouvée » plusieurs heures après sur le brancard… Sans rire !!!

Sur les trois balles tirées, au moins une balle, celle qui vaporise le cerveau de JFK, étaient une balle de 13-14 grammes, probablement du 300 Winchester Magnum vu l’intensité de l’impact et une balle HP (HOLLOW POINT) pointe creuse. Une balle plus lourde donc moins rapide n’aurait pas produit cet effet. Je maintiens que c’était du 300 Winchester Magnum 13-14 grammes HP.

Seule une balle à pointe creuse ET LOURDE peut créer une vaporisation du crane comme on peut le voir sur la fameuse « image 313 » du film Zapruder.

« La balle magique », c’est la version entérinée par la commission Warren pour expliquer qu’il n’y a pas eu trois balles de tirées mais une seule.

Personne n’est dupe, il s’agit d’un crime d’État pour des raisons de sécurité nationale et mondiale… John Kennedy a été assassiné pour avoir voulu révéler trop brutalement la vérité sur des civilisations extra-terriennes et/ou…. para-terrestres. Sans doute le monde n’était il pas prêt à cette époque là. L’est-il aujourd’hui ? Il y a encore des vérités qui sont difficilement soutenables…!

Je cite : « …..Kennedy a été tué parce qu’il s’apprêtait à livrer notre secret le plus vital à l’Union Soviétique. De la présence d’extraterrestre ». Commentaire :  Cette phrase est brut de décoffrage, il faut comprendre que Kennedy voulait obliger la CIA et la NASA à coopérer avec les Soviétiques au sujet des « étrangers« , comprendre extraterrestre. Ce que Reagan a sans doute fait beaucoup plus tard.

Extrait de l’interview de l’astronaute Edgar Mitchell (sixième homme sur la lune). Le commentaire d’Edgard MITCHELL sur les images de JFK est suffisamment explicite !!!

Dix jours après avoir rédigé ce mémo qui a été depuis déclassifié, Kennedy était assassiné :

  • TOP SECRET

  • 12 Novembre 1963.
  • MEMORANDUM pour le Directeur ***** Central International Agency.
  • SUJET : « Examens de classification des renseignements mettant en cause des OVNI touchant la sécurité nationale. »
    Il serait très utile de faire examiner les cas de menace élevée aux fins d’identification par des sources authentiques plutôt que par des sources de la CIA et la USAF. Il est important d’établir une distinction nette entre les éléments connus et inconnus au cas où les Soviétiques tentent de percevoir notre collaboration comme étant une activité masquée de recherche de renseignements sur leur programme de défense et spatial. Une fois que les données seront mises au clair, j’aimerais que vous mettiez sur pied un programme d’échange de données avec la NASA dans lequel les éléments inconnus seront considérés comme un facteur. Cela aidera les directeurs de mission de la NASA dans l’exercice de leurs responsabilités en matière de défense. J’aimerais qu’un rapport provisoire sur l’examen des données soit dressé au plus tard en février 1964″.  John F. Kennedy.
  • Source : Site Jean Cazault

« Personne ne sait où est le cerveau de Kennedy ». Seul contre huit collègues, en 1978, Cyril Wecht a combattu la thèse officielle de la « balle magique » devant la commission d’enquête de la Chambre des représentants sur l’assassinat de JFK, dont le 50e anniversaire est célébré vendredi.

« Avez-vous vu le corps de JFK ? Non. Mais je suis le seul expert non gouvernemental à avoir eu accès aux archives nationales de Washington en 1972. À ma grande surprise, le cerveau du président avait disparu, ainsi que des clichés aux rayons X, plusieurs photos et des prélèvements de tissus. L’examen du cerveau, c’est fondamental pour un expert légiste pour étudier les trajectoires balistiques et les hémorragies. Aujourd’hui, personne ne sait où il se trouve.

Mais le chirurgien Robert McClelland, présent dans la salle d’opérations à Dallas, a vu le corps et il vous soutient. En opérant le corps pendant une demi-heure à Dallas, il a relevé une blessure à la trachée. Quand le corps a été transféré pour Washington pour autopsie, les pathologistes n’ont pas pris la peine de l’appeler. C’étaient des militaires de carrière qui n’avaient jamais autopsié de morts par balles. Ils ont conclu à une trachéotomie chirurgicale, mais la trachéotomie a été faite par balle, si j’ose dire. Les observations de McClelland n’ont pas été retenues par la commission Warren ».

Une balle FMJ (blindée) de 6.5 même tirée à quelques mètres est bien incapable de volatiliser une boite crânienne en tout cas pas dans cette proportion. De qui se moque-t-on !!! Une balle de 6.5mm tirée à plusieurs centaines de mètres depuis le cinquième étage d’un building sur une voiture qui se déplace et en visant une tête….. Qui peut prendre cela au sérieux !!!!

Il y a eu trois balles de tirées SIMULTANÉMENT. Or la carabine en cause était à verrou….. !!! On se fout de la gueule du monde !!!!

  • 1. « On » a « retrouvée » la balle plusieurs heures après sur le brancard… Sans rire !!!
  • 2. Il y a eu trois balles en une seconde et six dixièmes. Or les tests du FBI démontrent qu’avec cette carabine à RECHARGEMENT MANUEL, sans parler de la lunette de quincailler qui était montée dessus, il faut deux secondes et trois dixièmes entre chaque rechargement !!!! Pourtant, les types du FBI en matière de tir c’est pas des fainéants !!!

    • 3. L’autopsie a été faite par des médecins militaires (donc aux ordres) qui n’étaient pas légistes et on les a obligés de rédiger un rapport d’autopsie. Disons plutôt qu’on leur a dicté le rapport d’autopsie….
  • L’entrée de la balle par la gorge a été maquillée en trachéotomie et n’a servie qu’à masquer l’entrée du projectile qui venait de l’avant. Le soi-disant unique tireur (Oswald) était au 5éme étage d’un bâtiment situé derrière la voiture du Président !!!

  • Il a ensuite il a été touché dans le dos.
  • Pourquoi Oswald au moment où il a été arrêté n’arrêtait-il pas de crier : « Je suis un pigeon ! je suis un pigeon ! » pour être abattu à bout portant juste après son arrestation….

Ce qu’à dit le Général de Gaulle au sujet de cet assassinat EST TRÈS RÉVÉLATEUR : « Ça a l’air d’une histoire de cowboys, mais ce n’est qu’une histoire d’OAS. La police est de mèche avec les ultras […]. Ils se sont saisis de ce communiste qui n’en était pas un, tout en l’étant. C’est un minus habens et un exalté. C’était l’homme qui leur fallait. Un merveilleux accusé […]. Ils le gardaient en réserve ! […]. On ne pouvait pas le descendre sans autre forme de procès. Mais un procès, vous vous rendez compte, c’est épouvantable, des gens auraient parlé. On aurait remué des choses ! On aurait tout déballé ! Alors la police est allée chercher cet indicateur qui n’avait rien à lui refuser et qu’elle tenait parfaitement en main, et ce type s’est dévoué pour tuer le faux assassin, sous prétexte qu’il fallait défendre la mémoire de Kennedy ! C’est de la rigolade. Toutes les polices du monde se ressemblent, quand elles font de basses besognes. On ne saura jamais la vérité. Car elle est trop terrible, trop explosive : c’est un secret d’État. Ils feront tout pour le cacher : c’est un devoir d’État. Sinon, il n’y aurait plus d’États-Unis. » — Charles de Gaulle. Alain Peyrefitte, « C’était de Gaulle », vol. 2 : La France reprend sa place dans le monde, éditions de Fallois, 1997, dans la série « entretiens » : Propos du général de Gaulle recueillis par Alain Peyrefitte (BNF 36193770), p. 40-45.

De Gaulle, n’était pas « qu’un militaire », il était aussi et surtout un Très Grand initié.Quand il dit : « c’est un secret d’État. Ils feront tout pour le cacher : c’est un devoir d’État. Sinon, il n’y aurait plus d’États-Unis. », il évoque quelque chose DE BIEN PRÉCIS !!!

Comparez ce que dit De Gaulle et BUSH père : Début octobre 2015, Georges Bush sénior participe à une collecte de fonds pour son fils Jeb Bush, quand un journaliste présent dans la salle pose une question saugrenue : « …quand le gouvernement américain va-t-il enfin révéler la vérité au sujet des OVNIS aux Américains ». Réponse de l’ancien Président : « Les Américains ne pourraient pas supporter la vérité ». Panique complète chez les organisateurs de la réunion qui interrompent brutalement la réunion et d’expliquer que l’ancien président et ancien chef de la CIA, a 91 ans, qu’il est âgé, qu’il pourrait souffrir de la maladie d’Alzheimer, etc, etc… ;-)))

Le fait que de Gaulle parle de l’OAS n’est pas qu’une image, Robert BAER qui a reçu la médaille d’or de la CIA à son départ à la retraite écrit dans un de ses livres qu’un Français serait impliqué dans cet assassinat. Pourrait-il s’agir de celui dont parle Philippe Labro dans son livre REMARQUABLE : « Le flutiste invisible »….

Livre : « Le flutiste invisible » de Philippe Labro.

Peut-on être plus claire que Neil ARMSTRONG :

Livres : « Les enfants de ROSWELL » et « AZTEC, 1948 : Un crash d’OVNI au Nouveau-Mexique 8 mois après ROSWELL ».

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.