Optique : Test de la SIGHTMARK 3-12×56. Réticule lumineux. 440 €uros. Garantie : 10 ans.

Mise à jour 19 Novembre 2017 : L‘Armurerie SALOMON a réalisé une commande sur-mesure pour un fan absolu du site CHASSEUR DE SANGLIER.COM qui a suivi mes conseils à la lettre : Browning Bar Mk3 cal. 338 WINCHESTER MAGNUM avec frein de bouche, busc réglable, crosse à trou de pouce, montage pivotant EAW et lunette SightMark 3-12 X 56 HDR.

Remarque de Mr SALOMON : « On constate une très nette amélioration au niveau du bloc détente sur cette Bar Mk3 ».

Munition : Winchester 338 WINCHESTER MAGNUM Power-Point 200 grains. Distance : 80 mètres. Les balles : 5 et 6 sont « trou dans trou ».

Piquet en fer de 14 mm coupé en deux à 80 mètres par une balle de 338 Winchester Magnum.

Après le précédent test de la lunette de battue SIGHTMARK 2-7×32, je vous propose la présentation de cette lunette que je viens d’installer sur ma CZ 550 en 375 HH. Au vu de sa prise en main, je compte l’utiliser en battue cette saison et je vous expliquerai pourquoi et comment.

  • Je passe sur les considérations techniques générales, vous les avez toutes en cliquant sur la fiche.
  • Les points essentiels :
  • Réticule invariant (Ne grossit pas).
  • Aluminium aéronautique.
  • Livrée avec sa housse de protection en néoprène élastique.
  • Réticule lumineux. 11 positions.
  • Étanche (IP67), rempli d’azote (pas de buée).
  • Revêtement des lentilles : Multicouches.
  • Poids : 708 grammes.
  • Livrée avec 2 colliers PICATINNY.
  • Correction de la parallaxe (ça c’est rare, de l’aveu même des spécialistes, (à ce niveau de prix). HUNTING PERFORMANCE.FR : « L’erreur de parallaxe c’est quoi ? » « Il est assez rare de voir une optique de chasse équipée d’une tourelle permettant le réglage de la parallaxe et dans la plupart des cas, un retour en usine est à prévoir ».

PRISE EN MAIN.

La lunette est solidement arrimée dans son emballage avec des coussins de mousse. Elle est livrée avec ses deux colliers de 30mm pour rail Picatinny, un mode d’emploi, une housse de protection en néoprène (rare).

Je viens de démonter de ma CZ 375 HH la MEOPTA 1.5-6×42 qui date d’il y a 16 ans à peu prés, cette dernière me parait très petite à côté de la SIGHTMARK. Je les pèse toutes les deux et constate qu’il n’y a que 70 grammes en plus pour la SIGHTMARK.

Première visée, premières impressions : Je suis tout de suite sous le charme d’une optique très lumineuse, nette partout sur les bords. Je règle la dioptrie à mon œil. Je cale la carabine sur un support et je fais tourner la bague de zoom. Ahhh! Quel pied de ne pas avoir à l’empoigner à pleine comme main comme pour ma MEOPTA.

Passons au réticule lumineux :  Je suis très agréablement surpris par la netteté du point lumineux, il brille mais IL NE SCINTILLE PAS, il est net et sans bavure. Par contre il est vraiment petit et vous comprendrez pourquoi après. En ce qui me concerne, ce réticule est parfait, il ne grossit pas en zoomant, il permet un tir rapide (réflexe). La tourelle d’illumination du réticule tourne (c’est important) de 0 vers 1. 2. 3. 4. etc… et de  0 vers 11. 10. 9. 8. etc…Autrement dit, vous pouvez passer instantanément de la position 1 (nuit noire) à la position 11 (plein jour) sans que la tourelle fasse un tour complet. Pour moi dans un test c’est ce genre de détail qui m’intéresse.

Agrandissement : Lors d’essais à 200 ou 300 mètres, on doit pouvoir calculer la flèche d’une balle entre le point rouge et le bas du trait fin.

A quelle utilisation est destinée cette SIGHTMARK 3-12 x 56 ? : Cette lunette est clairement une lunette conçue pour le tir en lumière faible, couverture nuageuse, voire inexistante = nuit noire.

En position « 11 », vous avez un point très rouge, très lumineux, mais comme je l’ai dit plus haut, il ne scintille pas, il ne bave pas. Il est visible en plein jour sous réserve qu’il n’y est pas plein soleil. Ce point rouge a été clairement optimisé pour des tirs en lumière basse : Couverture nuageuse, sous-bois, etc…

En position 1, à l’autre extrémité, vous avez un point lumineux qu’il faudra utiliser en tir de nuit, il est très net, mais évidemment très faible. Par contre aucune gêne au niveau de la visée. Vous avez 10 autres positions intermédiaires.

Pourquoi donc vais-je tester cette lunette EN BATTUE ?! « EN BATTUE…? » mais quelle horreur… » me direz-vous ! Mais sur ce site on ne fait rien comme tout le monde, vous commencez à le savoir…. !  Je ne compte pas l’utiliser en position 12, sachant très bien qu’à moins de pouvoir caler l’arme, au-delà de « 6 » ça devient compliqué.  Mais bon, qui peut le plus peut le moins, du moment que le poids de l’ensemble reste acceptable.

Quand j’ai vu la taille de la lentille, je me suis dit : « Ouille ! Impossible d’utiliser ça en battue ». Je l’ai monté à l’épaule pour des tirs à sec avec la technique : Grossissement minimum 3 ou 4. Prise de la visée avec les deux yeux ouverts, je pointe le bout du canon (guidon) vers la cible, je ferme un œil, je suis (grâce au grossissement) pile au centre de la cible, je recentre vers la ©ZI²HL si j’ai le temps, sinon j’envoie la sauce et le 375 fait le reste. Il s’écroule puis je double à la tête pour « tuer le mort ».

Crosse-joue ou crosse-menton. Montage haut ou montage bas.

…….Est-ce la taille de la lentille (56) qui fait ça, je l’ignore, mais cette lunette étant beaucoup plus volumineuse que ma MEOPTA, je n’ai pas besoin d’épauler avec le bec de crosse en haut de l’épaule pour compenser le manque de pente de mon arme. Voir article ci-dessus. J’arrive même à viser les deux yeux ouverts ! Il faut dire qu’avec une lentille de 56mm de large, on a un champ de vision incroyable.

Actualisation : 19 Octobre 2017 : Ce matin je reçois un SMS : « Battue 13h30« . 15 heures, au poste, je vois un « mur » de sangliers énormes (7 à 8) passé devant moi à pratiquement 200 mètres, j’ai juste le temps de régler la lunette à 12 et je vise. J’en choisi un au milieu et je lâche la balle, le sanglier monte en l’air et continue de courir. J’avais juste oublié qu’à cette distance, j’aurai dû viser non pas le coffre mais au dessus du coffre ! J’ai perdu 20 cm et c’est la patte qui a été arrachée. Il a été tué par les postés de l’autre côté du champ.

Rétrospectivement, j’ai été surpris de tenir la visée avec un tel grossissement ! Mais c’est normal eu égard à la taille de la lentille de sortie.

Deux heures après, je vise l’endroit d’où vient de sortir-rentrer un sanglier quand mon œil droit détecte quelque chose….. A 40 mètres de moi un sanglier vient de sortir du maïs, je suis réglé à 6 (avec la Meopta j’aurai été à 4), il s’arrête pour scanner le champ. Mon canon pivote lentement de 45° gauche vers 45° droit et je me retrouve face au sanglier (compte tenu grossissement il occupe tout l’espace de la lunette) il vient de voir le mouvement, mais comme je suis adossé à une benne il ne distingue pas immédiatement la forme humaine (toujours l’importance de l’arrière plan), il bouge une oreille, il va démarrer…. Je lâche la balle (375 HH) de face, le sanglier (110 KG) se rue dans tous les sens, je cours doubler à la tête pour abréger ses souffrances. La balle a traversée tout le corps dans sa plus grande longueur pour ressortir par un trou gros comme le petit doigt à côté de l’anus.

Sanglier 110 Kg. Carabine CZ 375 HH. Lunette SIGHTMARK 3-12×56. Veste VERNEY CARRON PRO HUNT.

  • En résumé :
  • Tir d’été, le soir, en nuit noire, jusqu’à la distance légale de tir, je ne vois pas ce qu’une autre marque que cette SIGHTMARK à 440 €uros pourrait vous apporter !
  • Tir à l’approche, vous avez la correction de parallaxe, que vous faut-il de plus…
  • Tir en battue, Je reviendrai vous en parler après mes propres tirs sur le terrain. Abonnez-vous à la newsletter.

Option : « Visière oeillère de lunette UTG » :

Pour commander cette SIGHTMARK :

Print Friendly, PDF & Email

One thought on “Optique : Test de la SIGHTMARK 3-12×56. Réticule lumineux. 440 €uros. Garantie : 10 ans.”

  1. Chasseur suisse depuis 42 ans , avant chassé sous toutes les latitudes climat etc, j’ai, sur conseil de mon armurier une lunette sigh Mark 3-12×56 sur ma carabine tikka t3 en calibre 308. J’ai été totalement enchanté par la qualité de la fabrication du soin porté aux finitions et aux lentilles excessivement lumineuses de cette lunette. Elle vaut bien quelques « grandes » au prix supérieur . Le point central qui s’allume couvre à 100 mètres un cercle 3,5 cm environ ce qui est tout à fait parfait pour des tirs lointains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.