Livres : « La fatalité de l’AN 15 ». Publication : Novembre 2014 ! « Le livre des prophéties » : Publication : 1971.

livre la fatalité de l'an 15

Je vous fais grâce des événements auxquels nous avons assisté dès le 7 Janvier 2015 puis ceux de novembre 2015. Ce livre a été publié en novembre 2014. Il suffit d’aller sur Amazon pour en avoir la confirmation.

Le plus fascinant est la « Description de l’éditeur » : « Chaque siècle connaît autour de son An 15 une fracture majeure et l’effondrement de l’ordre ancien.
Victoire de Bouvines en 1214 (événement fondateur de la nation française), avènement de François 1er et bataille de Marignan en 1515, mort de Louis XIV en 1715 et fin du siècle d’or, chute de Napoléon et restauration de la monarchie en 1815, Guerre mondiale à partir de 1914…
Toutes ces périodes ont été précédées par les troubles que nous connaissons aujourd’hui : crise financière, débâcle économique, conflits internationaux, guerres de religion, évolutions sociétales…
Nous en sommes à ce point de rupture en 2015. Que nous réserve l’année qui vient ? Risque d’un conflit majeur entre États-Unis et la Russie partant de la poudrière ukrainienne ? Actions terroristes en Afrique suite aux raids d’Aqmi ? Contagion des guerres civiles syrienne et irakiennes vers leurs voisins du Proche-Orient ?
Partant de l’analyse des crises et ruptures de 1215 à 1915, de Bouvines à Verdun, les auteurs proposent des hypothèses pour 2015. Il nous faut remettre en cause nos traditions économiques, sociales, culturelles et inventer la civilisation numérique qui nous attend ». 

Deux commentaires postés sur AMAZON :

 1. « Livre à éviter ». 01 janvier 2015. « Livre absurde. Dates choisies arbitrairement qui n’ont aucun sens. Pourquoi les événements clef se produiraient-ils exactement tous les cent ans?? Un seul exemple, la révolution de 1789 a eu bien plus de sens et de conséquences que la mort de Louis XIV en 1715. Encore un auteur qui manipule l’histoire pour justifier ses thèses (cela me rappelle Zemmour, a ce niveau la du moins)…. »

Commentaire rédigé 6 jours….. avant l’attaque/exécution de Charlie Hebdo et 11 mois avant le Bataclan…! Notez que l’auteur du livre répond à la polémique de 1789.

2. « Humm hélas ça se défend »« 27 décembre 2015. « Oui mais depuis il y a eu Charlie en janvier, Thalys en août, bataclan en novembre…. C’est pas me vérité absolue mais il faut avouer……… »

 J’ai retrouvé des interviews de l’auteur et des interviews PRÉ-ATTENTATS !

31 décembre 2014 : Pour le « Journal du Dimanche.fr ».

On croirait halluciner si on n’avait pas les dates « imprimées » : « Votre livre est intitulé La fatalité de l’an XV. Est-ce dire qu’un évènement majeur va se produire en France en 2015 ? Les évènements majeurs ont déjà commencé. La charnière se situe autour des années 14-15″.

Tout n’est pas noir car : …..« Chaque siècle a-t-il finalement su tirer profit de cette période difficile ? Oui, même dans les pires périodes, la France a eu une puissance de rebondissement incroyable. On a l’impression que l’Histoire oublie toutes les heures extraordinairement difficiles pour retenir les progrès de civilisation : les termes « Renaissance », « Siècle des Lumières » et « Révolution industrielle » le prouvent. Le positif – et la notion de progrès – l’emporte sur le négatif ».

Ce sera également le cas pour le 21e siècle ?  C’est vraiment la question qui se pose aujourd’hui. Il y a quelques clefs : il faudra réunir toutes les couches de la population. En 1914, depuis les plus infortunés jusqu’aux intellectuels, et les colonisés d’Afrique, tout le monde s’était mobilisé pour sauver le pays. En 1214, pour l’emporter, Philippe Auguste avait associé aussi bien les artisans, les chevaliers, les paysans, les nobles… La question actuelle est : qui va savoir faire ça avec une grande modernité de vue ? ».

L’interview complète sur le site du JDD.

05 Décembre 2014 ! L’interview du « Nouvel économiste.fr ».

« Bonnes feuilles : Méfiez-vous des années en 15. Et s’il existait une malédiction de l’an 15 ? C’est la thèse d’un livre à paraître, aussi défendable qu’indéfendable, mais somme toute distrayante ». (NDR : Quand on y repense…!)

Extraits » : « Loin de s’ouvrir dans des conditions inédites, le XXIe siècle ne fait que reproduire un schéma hérité d’une tradition séculaire. On pourrait voir un hasard ou l’effet de la numérologie dans cette approche de l’histoire. Il n’en est rien. En effet, on ne peut nier ni l’existence de ces faits ni leur mémoire. On ne peut nier non plus qu’ils constituent une série troublante. Loin de nous l’idée d’aller chercher dans le cours des planètes ou dans les éclipses du Soleil une explication astrologique ou astronomique. Bien plus intéressant est de comprendre pourquoi les siècles ne commencent jamais en leur an I et qu’ils ne finissent jamais en l’an C.

Quand on regarde de près chaque siècle de notre histoire, on s’aperçoit que leurs premières années constituent une sorte de continuation de la période précédente, puis que lors de la deuxième décennie, leur cours s’accélère sous le coup de crises d’où émerge une nouvelle ère historique.

Le fait de basculer dans une nouvelle ère, il faut insister sur ce point, n’a rien de dramatique. L’histoire est une succession de grandes ères telles que la Renaissance ou les Lumières, qui ne durent qu’un temps. Le seul problème est de savoir si nous saurons gérer aussi bien que nos ancêtres la mutation contemporaine, qui nous conduit vers la civilisation que nous dirons numérique, faute d’en savoir plus sur l’avenir. Dans cette optique, comment ne pas interroger la leçon des siècles anciens qui, au lendemain de leur an XV, ont réussi à intégrer et à développer leur nouvel environnement ?

……….La fatalité de l’an XV, le fait que chaque siècle change profondément quand il atteint quinze ans, en quelque sorte son âge de raison, est un phénomène connu. L’école de la IIIe République, qui pratiquait volontiers les procédés mnémotechniques, avait même composé des comptines où s’égrenaient les noms de Bouvines, Azincourt, Marignan… Une référence a surnagé de cette époque où tout se récitait et où tout se chantait : si vous demandez à quiconque de citer quelques dates célèbres de l’histoire de France, vous avez une grande chance d’entendre “Marignan 1515”. Cela ne signifie pas que la personne interrogée puisse dire quoi que ce soit sur Marignan. Mais la trace est restée, indélébile…

Les historiens prennent également en considération la rupture de l’an XV. Ainsi l’Histoire de France de Georges Duby fait débuter la Renaissance en 1515, le Siècle des lumières en 1715, la France bourgeoise et romantique en 1815 et elle aborde le XXe siècle avec la Grande Guerre ».

L’article du Nouvel Économiste est beaucoup plus long que celui du JDD et particulièrement intéressant ET TROUBLANT.

L’article du PARISIEN du 01 Janvier 2016. Extrait : « Chaque siècle, à sa quinzième année, est confronté à des réalités historiques qui modifient le cours de l’histoire », résument les deux auteurs. Que ce soit une défaite ou une victoire, un début ou une fin de règne, l’an XV, synonyme de fracture majeure et d’effondrement de l’ordre ancien, annonce une nouvelle ère. « Un phénomène de rupture associée à une profonde remise en question », estime Bernard Lecherbonnier ».

Mais le plus troublant reste encore à venir…!

le livre des propheties

Ce livre que je possède depuis de nombreuses années n’a pas été publié deux mois avant les attentats, mi même un an ni même dix ans mais en 1971…! soit 44 ans AVANT les attentats de Paris.

Les quelques amis avec qui j’échange sur ces sujets savaient qu’ils devaient se passer quelque chose de très, très puissant en France en 2014, je leur avais montré les pages qui le disaient très clairement. Je savais via des sources médiumniques qu’il y avait « un décalage dans les événements à venir » mais j’avoue que lorsque l’année 2014 s’est terminée j’ai été un peu décontenancé ! J’ai été décontenancé 6 jours… Pas plus ! Mais il n’en demeure pas moins que l’auteur du livre : Josane Charpentier, pour moi elle s’était trompée d’année. Jusqu’à que je tombe sur le livre « La fatalité de l’an XV ». Et là tout s’éclaire dans cette phrase : « Les évènements majeurs ont déjà commencé. La charnière se situe autour des années 14-15″.

Et comme après tout vous n’êtes pas obligé de me croire sur parole, au lieu de recopier le texte du livre je vous en présente la photo :

2014 2015 le livre des propheties

Cette année 2016 devrait être très importante et pourrait bien valider un certain nombres d’anciennes prophéties. Le volcan POPOCAPETL vient de se réveiller (ceux qui me connaissent savent que j’en parle depuis plus d’un an) et pourrait produire par une méga éruption un isthme entre l’Atlantique et le Pacifique, rien que ça ! En Mars 2016 il faudra surveiller la Californie : Edgar Cayce : « Surveiller l’Etna et la Montagne Pelée, deux mois après leurs éruptions…. », une éruption importante pourrait bien s’y produire à moins qu’elle ne soit consécutive par supercisaillement ou par « sympathie » comme disent les artificiers à celui du POPOCAPETL.

Après Mars 2016 il faudra surveiller le mois de Mai 2016 et la Côte Est des États-Unis. L’information est plus que jamais valable pour Mai 2017. L’éruption toujours possible du volcan de Las Palmas. Pourquoi Mai ? Parce qu’un certain Michel de Nostre Dame parle du « grand tremblement de Mai » qui ressemble encore une fois à un très violent et bref supercisaillement (ou super-cisaillement) général et planétaire produisant une « ….perspective aussi bouleversante » jusque dans la cité papale. Edgar Cayce : « ….L’Italie sera brisée en deux ». J’ai aussi sous le coude un article que j’ai rédigé il y a peu de temps, intitulé : « 16 ». Là aussi, à suivre… Patience !

Un court extrait tout de même : « …..Dernière prophétie de Saint Malachie, d’après la photographie du document original : « In persecutione extrema S.R.E. fedebit. Petrus romanus, qui pafcet oues in multis tribulationibus : quibus tranfactis, ciuitas fepticollis diruetue, & Index tremedus iudicabit populum fuum finis » = 169 caractères = 16. Ou 17 avec « le point final » (!!!).

Si on prend les trois derniers papes respectivement 110, 111 et 112 de la prophétie de Saint Malachie, on obtient en les additionnant ce chiffre incroyable de 110+111+112 = 333 = 9 = L’accouchement. Mais 333 c’est pile la moitié de 666 « le nombre de la Bête ».

666 c’est le nombre « de la Bête » et 666 x 3 (+ 6 +6 + 6) = 2016 !!!!!

Comme disait PIOBB : « Tout ça ne servirait à rien si cela ne s’accomplissait pas, or ça ne peut pas servir à rien ! »

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.