Santé. Coronavirus : Zinc Vitamine D et argent colloïdal pour renforcer le systéme immunitaire.

Mise à jour de l’article :  28 Mai 2020.

28 Mai 2020 : André Bercoff dans un entretien exceptionnel avec le Pr. Didier Raoult, sur Sud Radio !

25 mai 2020 : « 4000 patients traités VS Big Data : qui croire ? »

Coup de chapeau à mon médecin généraliste qui dés le 24 avril m’a prescrit une ampoule de vitamine D et surtout DU ZINC : Voici ce dit le Professeur Raoult dans sa vidéo ci-dessus : « …..On sait que certaines choses qui avaient été sous-estimé COMME LE ZINC par exemple, joue un rôle dans la sévérité des gens qui ont une pathologie sévère, ont des taux de zinc qui sont plus bas que les autres ».

Au sujet de la vitamine D, l’Académie des sciences annonce dans un communiqué publié le 22 mai, après la bataille donc : « La vitamine D ne peut être considérée comme un traitement préventif ou curatif de l’infection due au SARS-CoV-2 ; mais en atténuant la tempête inflammatoire et ses conséquences, elle pourrait être considérée comme un adjuvant à toute forme de thérapie ».

Largement plus de 5 morts à Paris pour un 1 mort à Marseille. Cherchez l’erreur !

Nouvelle frappe chirurgicale de Marcel :

« Coronavirus: ces étranges photos que vient de supprimer le laboratoire chinois de Wuhan, soupçonné d’être à l’origine de l’épidémie… » (photos).
« L’Institut de virologie de Wuhan, laboratoire suspecté par de nombreuses personnes pour être à l’origine de l’épidémie de coronavirus, chercherait-il à cacher des choses ? La question se pose après la mystérieuse disparition de photos de ses scientifiques s’occupant de prélèvements sur des chauves-souris ».

Marcel a encore frappé avec une nouvelle vidéo :

14 Mai 2020 : Ce que mon médecin généraliste m’a prescrit pour renforcer le systéme immunitaire face au coronavirus : ZINC (un comprimé par jour) et Vitamine D une ampoule par mois à mélanger avec un corps gras au moment de la prise pour être mieux assimilé par l’organisme. Pas d’eau. Personnellement je prend une cuillère à soupe d’huile d’olive et je vide l’ampoule directement dans la bouche, je « mâche » le tout et j’avale.

Paris Match : Entretien exclusif avec Didier Raoult : « Je suis un renégat ». …….. »Trouver un vaccin pour une maladie qui n’est pas immunisante… c’est un défi idiot ». « ….Le conseil scientifique : « On ne peut pas mener une guerre avec des gens consensuels ».

Nouvelle vidéo du Professeur Raoult qui fait le point quelques jours avant la fin du confinement :

Vidéos époustouflantes d’informations et hilarantes ! On comprend pourquoi Macron a rencontré durant 3 heures Raoult et ce faisant a fait un bras d’honneur au « conseil scientifique ». On apprend entre-autres que les 16 millions de masques à destination de la France et bloqués en Chine l’ont été parce que le pilote d’AIR FRANCE chargé de les récupérer a été contrôlé positif au coronavirus par les Chinois !!!!! Ce que les médias se sont bien gardés de dire !!!

Regardez bien ces vidéos on nage dans la corruption les conflits d’intérêts et l’incompétence !!!! :

  • « Nous constatons une guérison plus rapide » : Moussa Seydi, le médecin sénégalais qui s’est inspiré des travaux de Didier Raoult ».
  • « …Le rapport bénéfice/risque est en faveur des bénéfices. » « …..Quand on a besoin d’une aide respiratoire, l’hydroxychloroquine n’est pas utile car l’avancée de la maladie est trop importante. La molécule a une utilité pour empêcher les cas de s’aggraver. »
  • Mon commentaire personnel : Le fameux essai DISCOVERY ne prends pas en compte la bi-thérapie ! hasard ou volonté de torpiller les résultats ? En France le gouvernement conseillé par les scientifiques veut réserver ce traitement aux cas les plus graves alors que sur le terrain c’est exactement le contraire !!!!! Hasard ou volonté de torpiller les résultats ?

Confinement : La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone est  disponible.

« Christian Perronne : « Les tirs de barrage reçus par Didier Raoult sont aussi liés à des querelles d’égos ». « Le professeur Christian Perronne estime que les hésitations du gouvernement et des experts médicaux concernant l’hydroxychloroquine et le protocole du professeur Raoult nous conduisent à commettre une grave erreur ».

  • Entretien : Extraits : « Il est consternant de constater que dans la médecine actuelle la démarche empirique puisse être méprisée, sous prétexte qu’on n’ait pas recouru à des tests en randomisation avec tirage au sort. Ce qui est impossible actuellement, alors que nous sommes dans une situation d’urgence, une crise sanitaire comme nous n’en avons pas connue depuis un siècle. »
  • « Mais cela en dérange beaucoup de voir que le protocole marseillais fonctionne. »
  • « En Italie, tous les médecins généralistes ont désormais la possibilité de traiter avec ce médicament leurs patients, même avec des signes débutants ».
  • « Combien de milliers de morts ce gouvernement aura-t-il sur la conscience ? Mais qui les conseille ? C’est révoltant ».

« Covid-19 : une étude chinoise randomisée donne raison au professeur Raoult ». Cette étude, a priori plus conforme à ce que les agences du médicament considèrent comme fiable, valide les conclusions de l’infectiologue marseillais sur la chloroquine et l’intérêt de l’utiliser tôt dans l’infection au lieu de tardivement.  …..C’est avoir tort que d’avoir raison trop tôt. Malheureusement ! »

« Bas les masques ». « La guéguerre menée par Yves Levy et Agnès Buzyn contre le maintenant célèbre Professeur Didier Raoult demande à être décryptée… et elle a plusieurs explications. Tout le monde connait Agnès Buzyn, l’ex-ministre de la santé, devenue candidate peu convaincante à la mairie de Paris, mais on connait moins Yves Lévy. Il est le mari de l’ex-ministre, et ce docteur mène une fronde contre le professeur Didier Raoult, fronde dont il serait intéressant de tenter de comprendre l’origine ».

 Dans cette même rubrique santé, j’avais rédigé il y a plusieurs années, un article sur l’argent colloïdal dont je fais un traitement préventif à partir du mois de novembre-décembre contre la grippe. Dernièrement, février 2020, il y a un mois, j’ai fini de guérir d’une bronchite récalcitrante aux antibiotiques grâce à l’argent colloïdal ! C’était ça ou la cortisone ! Inutile de dire que je ne suis pas assez C.. pour prendre de la cortisone…!!!

— L’argent colloïdal pour lutter contre le coronavirus —

L’argent colloïdal sert à renforcer les système immunitaire du corps. Il est préventif avant tout et quand on est malade, il sert à compléter le traitement médical.

Précision importante : L’argent colloïdal doit être stocké à l’abri de la lumière au sec, pas à la chaleur, idéalement le frigo. Ne pas utiliser une cuillère en métal, seulement plastique ou verre, mieux un capuchon doseur. Recommandé : Dosé à 15 ppm, 20 ppm maximum.

Grand utilisateur devant l’Éternel de produits BIO et de médecines alternatives depuis plus de 30 ans : ostéopathes, magnétiseurs, médium, etc…. : Mon fils est né avec un os de la mâchoire en moins, il a été suivi par un magnétiseur sous contrôle d’une orthodontiste de l’age de 5 ans à 20 ans qui a contrôlé que sans intervention médicale et juste par l’action du magnétisme, la croissance du visage s’est faites plus vite dans un sens que dans l’autre !  Il a 33 ans ans aujourd’hui les deux mâchoires sont parfaitement alignées. Je viens de découvrir (on était en 2015) à ma grande stupéfaction : L’argent colloïdal que vous trouverez dans certains magasins BIO.

« L’argent colloïdal, une alternative naturelle aux antibiotiques ».
Par Raïssa Blankoff, naturopathe. Interview de Jean-Patrick BONNARDEL, pharmacien, sur son ouvrage : « L’argent colloïdal, alternative naturelle aux antibiotiques », Dangles éditions, 2013. Jean-Patrick Bonnardel, pharmacien homéopathe, est spécialiste de l’argent colloïdal et autres formes colloïdes depuis plus de 30 ans. L’action antibactérienne de l’argent, connue depuis des siècles, retrouve aujourd’hui ses lettres de noblesse face au problème de la résistance aux antibiotiques.
L’action antibactérienne de l’argent est déjà citée par Paracelse au 15ème siècle. Depuis 1880, de nombreuses études confirment son pouvoir et il a été utilisé couramment, notamment pendant la guerre de 14-18, avant la découverte des antibiotiques. Ces préparations d’argent colloïdal existaient alors en pharmacie sous diverses formes (crème, solutions, etc.). Par exemple, et c’est encore le cas aujourd’hui, à la naissance d’un bébé, on met une goutte d’une dilution de nitrate d’argent dans les yeux du nouveau-né pour éradiquer les bactéries liées à  l’accouchement, ce qui sauve et a sauvé de nombreux enfants de la cécité.  Son usage est donc très connu et reconnu, mais la découverte des sulfamides puis de la pénicilline, bien plus puissantes pour combattre des maladies comme la syphilis ou la tuberculose, a fait sombrer dans l’oubli cet oligo-élément qui avait pourtant fait ses preuves. Aujourd’hui, nous assistons à sa redécouverte à cause des résistances aux antibiotiques ».

Recommandé : 15ppm (1 ppm = 1 mg/kg) ou 20ppm MAXIMUM ! Un gobelet doseur/jour.

Contrairement à ce que les corrompus du Politburo €uropéen sous perfusion des 20.000 lobbyistes présents à Bruxelles voudraient nous faire croire, l’argent colloïdal n’est pas fait que pour être appliqué en externe, il sert aussi et surtout en interne. J’en consomme un flacon doseur chaque jour et un deuxiéme quand je rentre de mes 5 heures de rock dans une salle confinée. Je fais une cure de deux mois chaque année. Faites surtout une cure en hiver au moment de la grippe et/ou au moment d’un rhume, infection, etc…

En cette période de CORONAVIRUS, ou de grippe tout court, si comme moi vous allez danser dans des endroits confinés (5 heures de Rock d’affilée chaque semaine), quand vous rentrez chez vous, versez quelques gouttes sur un mouchoir d’huiles essentielles : RAVINTSARE et TEA TREE, respirez et endormez-vous avec. Mouchez-vous avec un mouchoir imprégné de ces huiles essentielles.

Vu dans le N°160 d’ALTERNATIVE SANTÉ de Janvier 2020 :

Lisez cet article : « Argent colloïdal : ce que le cartel pharmaceutique nous cache »

  • LE FIGARO-Santé. 24/10/2013 (!!!)  : » Des chercheurs américains utilisent une approche originale pour lutter contre les bactéries les plus résistantes aux traitements actuels ». …………..À partir d’expériences menées in vitro et sur des souris vivantes, les chercheurs constatent que les ions argent (Ag +) présents dans une solution de nitrate d’argent rendent la membrane de certaines bactéries plus perméable. Un effet important puisque avant de pouvoir tuer une cellule pathogène, les molécules actives d’un antibiotique doivent traverser la membrane et pénétrer en son cœur.
  • Des chercheurs américains ont réussi à rendre un antibiotique jusqu’à mille fois plus efficace contre certaines infections avec un simple ajout d’ions d’argent. Une approche qui pourrait aider à lutter contre certaines bactéries devenues résistantes aux traitements existants.

Extrait : « L’utilisation médicale de l’argent a une longue tradition, les Macédoniens plaçaient des plaques en argent sur les blessures pour aider à leur cicatrisation. La Grèce antique connaît l’apogée de la phytothérapie du temps d’Hippocrate (460-370 av JC), qui décrivit plus de 230 plantes médicinales dans son ouvrage « Corpus Hippocraticum », science à laquelle il avait été initié par son père, Héraclide. Il la développa et l’exerça en tant que médecin itinérant au cours de ses voyages en Asie Mineure et en Grèce et, à cette époque, il enseigna à ses disciples que la fleur d’argent (poudre extra-fine) cicatrisait les blessures ulcérées.

De nombreux médecins, alchimistes, comme Pline (78 après J.C), Gerber (702-765), Avicenne (980-1037, Paracelse (1493-1541) conseillaient l’usage médical de l’argent.

Au Moyen Âge, les médecins arabes employaient l’argent dans le traitement des palpitations et des rétentions hydriques. Pour les alchimistes, l’argent correspondait à la lune (macrocosme) et à la tête (microcosme), il fut donc administré aux fous et aux épileptiques. C’est au XVIIIe siècle que le nitrate d’argent devint une thérapeutique de choix pour le traitement des plaies, des ulcères et de la plupart des affections de la peau.

On comptait plus de 60 préparations à base d’argent dans la pharmacopée du XIXe siècle. En 1869 le scientifique Ravelin indiquait que l’argent à doses infimes déployait des effets antimicrobiens.

En 1881 le gynécologue de Leipzig, Carl Sigmund Franz Crède (1819-1882), recommandait de prévenir l’inflammation de l’œil du nouveau-né par le traitement d’une solution à 1 % de nitrate d’argent. Les résultats étaient tellement impressionnants qu’on a ordonné ce traitement, nommé « Prophylaxie Crède », pour les nouveaux-nés ! Avec l’instauration de cette pratique, le taux d’ophtalmie des nouveau-nés tomba rapidement de 10 % à 0,2 %. En conséquence, cette pratique devint obligatoire aux USA et dans la plupart des pays européens.

En 1893, le botaniste suisse Von Nägeli (1871-1938) découvrait que la concentration de seulement 0.000 000 1 % des ions argentés suffisent pour tuer le germe spirogyre (une algue verte d’eau douce, se présentant sous la forme de filaments) qui se trouve dans l’eau fraîche.

Les propriétés anti-infectieuses de l’argent colloïdal furent énoncées au début du XXe siècle. Extrait : « Il était une fois… une histoire qui ne répondait pas au vieil adage, pourtant éprouvé, qu’est « Si ça semble trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est ». Cette histoire, c’est celle de l’argent colloïdal. Bactéricide hors pair, germicide par excellence, antibiotique naturel, l’argent colloïdal est source de plusieurs guérisons « miraculeuses » que les sceptiques ne sont pas prêts d’accepter. Et pourtant, les faits parlent d’eux-mêmes. Se guérir d’une hépatite, d’un cancer, d’une vilaine grippe ou d’une affection de la peau? La réponse se trouve sous le couvercle d’une petite bouteille opaque dont la solution aqueuse renferme des ions d’argent et d’infimes particules d’argent dites colloïdales, c’est-à-dire en suspension. L’argent colloïdal élimine plus de 650 espèces de microbes, virus, bactéries, parasites, moisissures, champignons et mycoplasmes, dont certains en quelques minutes seulement. Le tout sans aucun effet secondaire nocif connu? Allons donc! Ce serait trop beau pour être vrai.

………….Il était employé dans des ustensiles destinés aux enfants afin de les protéger contre des maladies dont l’origine n’était pas connue à ces époques. L’expression « Être né avec une cuillère d’argent dans la bouche » vient de ce phénomène, son utilisation récente comme indication de richesse n’est qu’une conséquence. Les Vénitiens transportaient eau, vin et vinaigre dans des réservoirs en argent pour les conserver ; lors de la conquête de l’ouest américain, les pionniers protégeaient leur réserve d’eau, de lait et d’aliments en plaçant des pièces de monnaie en argent dans leurs outres, barriques ou récipients pour en préserver la fraîcheur. Alexandre Le Grand (356-323 av. J.C) transportait son eau dans des récipients argentés. La nourriture pour les aristocrates était servie sur des plateaux en argent pur; ils mangeaient avec des ustensiles en argent et buvaient leurs boissons dans des coupes en argent.

L’utilisation médicale de l’argent a une longue tradition, les Macédoniens plaçaient des plaques en argent sur les blessures pour aider à leur cicatrisation ».

Vous comprenez -bien que l’ont ne va pas verser 8.5 Milliard de dollars aux labos (TRUMP) pour fabriquer un produit aussi simple que l’argent colloïdal !!! C’est pas rentable ! Qui va lui financer sa campagne électorale ensuite ????

« Et pourtant : « laissons les experts parler » :

Les propriétés de l’argent colloïdal sont, sur le plan thérapeutique, les suivantes: antiseptiques, inhibition de la croissance bactérienne, ferment inorganique exerçant une action catalytique.
Le médicament est absolument sans danger et doit être utilisé lorsque l’infection fait face à des complications, ou lorsqu’une infection, d’abord localisée, tend à se généraliser. » Journal 3ème cycle, école médicale et hôpital de NY (vol. 23, #10, page 911), 1908

L’argent colloïdal a été utilisé avec succès dans des conditions septiques de la bouche, y compris des infections type pyorrhea alvéolyse, de la gorge, de l’oreille, la septicémie généralisée, leucorrhée, cystite, la toux et les bardeaux coqueluche. »  Le « british médical journal », 1917

Aujourd’hui, de nombreux antibiotiques perdent la bataille contre les germes. Heureusement, le meilleur tueur de germes, qui a été découvert il ya plus de 2000 ans, obtient finalement l’attention appropriée de la science médicale – il s’agit de l’argent.  Je recommande sincèrement que tout le monde puisse générer électriquement de l’argent colloïdal dans sa maison comme un agent antiseptique, antibactérien et antifongique. » Joseph Weissman, docteur et professeur assistant clinique à l’université médicale de Californie.

« En quatre ans, nous avons décrit 87 nouveaux usages médicaux importants de l’argent. Nous commençeons tout juste à voir dans quelle mesure l’argent peut soulager les souffrances ».  Richard L. Davies, directeur exécutif du Silver Institute, Biotech News 1995.

Autre article : « L’argent colloïdal est-il un remède contre le coronavirus ?
Il n’y a pas de remède médical contre le coronavirus et toutes les infections virales, les antibiotiques sont inefficaces contre les virus c‘est pourquoi les gens se tournent vers la nature pour trouver des solutions. L’un des agents antivirals connus est l’argent colloïdal, un remède traditionnel dont les propriétés antiseptiques étaient utilisées dans l’Égypte ancienne, le Moyen-Orient et l’Inde par les ménages royaux pour garder l’eau et les autres fluides frais et pour traiter diverses infections. Jusqu’à son interdiction dans les années 1930, il était reconnu et utilisé comme antimicrobien à large spectre par les cliniciens pour traiter les infections bactériennes, parasitaires, fongiques et virales ».

Risques liés à l’utilisation d’argent colloïdal : Il y a des affirmations selon lesquelles l’argent colloïdal ne fonctionne pas du tout et des mythes selon lesquels il présente des risques. Cependant, de nombreuses personnes qui l’ont utilisé, notamment Patrick Schifferling chercheur et naturopathe Suisse qui a ingéré 1 litre d’argent colloïdal à 15 ppm par jour pendant un an, avec des analyses régulières du sang et des cheveux. Conclusion : Il n’y a jamais eu de surplus d’argent dans son corps ! (Argent colloïdal ne dépassant pas le 15 ppm)

 L’argent colloïdal tuera les agents pathogènes mais n’affectera pas les bactéries bénéfiques dans l’intestin. Il est même sans danger pour les femmes enceintes et les enfants. Un grand avantage de la prise d’argent colloïdal est qu’il ne crée aucune résistance aux agents pathogènes. Il s’est même révélé efficace pour détruire les agents pathogènes SARM résistants aux médicaments qui causent des infections potentiellement mortelles. Pourtant, il n’a pas d’effets secondaires connus. Cependant, l’argent colloïdal de mauvaise qualité avec des impuretés et des charges (qui peuvent être toxiques), l’argent ionique et l’argent colloïdal dépassant le 15 ppm de concentration causeront certainement des problèmes tels que le bleuissement de la peau.

LE FIGARO. SANTÉ : « L’épidémie de grippe cet hiver (NDR : 2017-2018) a provoqué quelque 14.400 décès ». « ……Sur les dix semaines d’épidémie grippale (du 5 décembre 2016 au 12 février 2017), le nombre de décès en excès est estimé à 21.200, selon un rapport publié mercredi par Santé-Publique-France (NDR : Bizarrement…! le lien est MORT. C’est bête…!!! Qui a dit « Théorie du complot » ???). Ce chiffre, obtenu à partir de l’extrapolation des données collectées dans 3000 communes françaises, est légèrement supérieur à la surmortalité lors de la saison d’épidémie grippale 2014-2015 (18.300 personnes). 

Deux informations à lire  pour bien comprendre entre-autres « la polémique » concernant l’utilisation de molécules tombées dans le domaine public et qui ne couterait rien au contribuable.

Les médecins qui reçoivent des cadeaux des laboratoires pharmaceutiques prescrivent plus et moins bien. Une étude publiée mercredi renforce « l’hypothèse selon laquelle l’industrie pharmaceutique peut influencer les prescriptions des médecins généralistes ». Inversement, ceux « qui ne reçoivent aucun avantage de la part de l’industrie pharmaceutique sont associés en moyenne à de meilleurs indicateurs établis par l’Assurance-maladie quant à l’efficacité de leurs prescriptions, et celles-ci coûtent globalement moins cher », concluent ses auteurs, médecins, chercheurs et ingénieurs à l’université et au CHU de Rennes.

Comment l’argent des labos irrigue le monde de la santé. En cinq ans, les laboratoires pharmaceutiques ont versé plus de 600 millions d’euros aux professionnels, médecins et chercheurs.

La santé du chasseur et de la chasseresse.

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “Santé. Coronavirus : Zinc Vitamine D et argent colloïdal pour renforcer le systéme immunitaire.”

  1. bonjour, quel est la posologie pour une personne n’ayant jamais consommé de ce produit. Merci pour ces informations très utile.

    1. Un gobelet doseur par jour en dehors de repas.

      Se limiter à un dosage de 15, voire 20 ppm, c’est ce que montre l’étude citée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.