ROSWELL : Rapport déclassifié du FBI : Il y avait bien un « disque volant » et « un objet ressemblant à un ballon météo ».

Traduction : « Bureau du FBI de DALLAS. Informations concernant le disque. Le quartier général de La Huitième Air Force, par téléphone, a informé ce bureau (NDR : Bureau du FBI à Dallas) qu’un objet censé être un disque volant a été récupéré près de Roswell, au Nouveau-Mexique, à cette date. Le disque est de forme hexagonale et était suspendu à un ballon par un câble, lequel ballon mesurait environ 20 pieds (NDR : 6 mètres) de diamètre.…… en outre conseillé. Que l’objet trouvé ressemble à un ballon météo à haute altitude avec un réflecteur radar, mais que les informations téléphoniques entre leur bureau et (NDR : la base de) Wright-Patterson (NDR : Air Force Base) n’avaient pas …… formulé ce soulagement. Disque et ballon ont été transportés à Wright-Patterson (NDR : Air Force Base) par avion spécial pour examen. Les informations fournies à ce bureau en raison de l’intérêt national au cas … et du fait que la société nationale de diffusion, Associated Press et d’autres tentent de casser l’histoire de l’emplacement du disque aujourd’hui. ….. conseillé demanderait à Wright-Patterson (NDR : Air Force Base) , d’informer le bureau (NDR : le FBI) d’examen de Cincinnatti. Aucune autre enquête n’est en cours ».

Ce document provient du site officiel du FBI : « The Vault est la bibliothèque FOIA électronique du FBI, contenant près de 7.000 documents et autres supports qui ont été numérisés du papier vers des copies numériques afin que vous puissiez les lire dans le confort de votre maison ou de votre bureau ».

Les rapports du FBI commencent en 1947 avec le crash de Roswell et se terminent en 1954. C’est important de comprendre pourquoi. Dans un premier temps, tout le monde est pris de court, puis des procédures extrêmement dures et secrètes sont mis en place et ont court-circuitées le FBI. Selon une phrase célèbre d’une personne ayant pris part à ces affaires : « Le dossier « extraterrestre » est classé 2 points au-dessus de la bombe à hydrogène ».

Il y a quelque chose qui m’énerve profondément dans la découverte de ce document en particulier et du site du FBI : The VAULT et son lien vers ces centaines de pages consacrées à l’Ufologie.

Chers ufologues, au lieu de partir dans des discussions stériles avec des gens qui vous répondent : « Ce sont des fake-news », « Vous n’avez pas de preuves scientifiques ». etc, etc… Vous avez mieux que des preuves scientifiques, vous avez des rapports déclassifiés du FBI !!! Voire même des rapports inter-gouvernementaux !!! Voir cet article :

ROSWELL : Le crash et les récupérations confirmés par les archives Nationales Anglaises !

Je ne comprends pas que parmi pour vous, tous ceux qui parlent couramment anglais ne se soit pas mis à la traduction de ces rapports !!!!

Moi, à mon faible niveau, j’ai tapé la transcription des rapports que j’ai ensuite copier-coller dans GOOGLE TRADUCTION. Ce n’est quand même pas compliqué, il suffit de recopier.

Il y a évidemment pour qui sait lire entre les lignes, des informations très importantes.

La Huitième Air Force c’est le cœur de la force de bombardement lourd américaine : les avions B-2 Spirit et le B-52 Stratofortress. On parle bombardiers « atomiques » ou bombardiers stratégiques.

La mise en scène du ballon météo qui devait servir à une opération de « cover-up », camouflage, n’est pas totalement fausse. C’est juste qu’ils ont pris un vrai ballon de météo et l’ont montré au public et à la presse pour faire diversion.

A propos de la presse, notez ce passage : « Les informations fournies à ce bureau en raison de l’intérêt national au cas … et du fait que la société nationale de diffusion, Associated Press et d’autres tentent de casser l’histoire de l’emplacement du disque aujourd’hui ». Autrement dit, la presse, sur ordre, tente de faire diversion « en cassant l’histoire du disque »…!!!

Ce passage très révélateur : « …..mais que les informations téléphoniques entre leur bureau et Wright-Patterson (NDR : Air For Base) a dialogué par téléphone et n’avaient pas …… formulé ce soulagement ». Ce qui signifie que le siège de la 8 Air Force a parlé avec Wright-Patterson et qu’ils n’ont pas formulé de soulagement par rapport à ce que s’aurait put être… Comprenez que l’on aurait préféré que ce soit un PUT…. de VRAI ballon météo…!!! Ce qui n’était pas le cas manifestement.

J’émets une hypothèse et je suis le seul à la formuler

« Le disque est de forme hexagonale et était suspendu à un ballon par un câble, lequel ballon mesurait environ 20 pieds de diamètre. …. en outre conseillé. Que l’objet trouvé ressemble à un ballon météo à haute altitude avec un réflecteur radar ».

Sachez qu’à Roswell, il y a eu deux crashs, pas UN mais deux !!! Un crash avec un « disque volant » et plusieurs pilotes dont un vivant (EBE selon la terminologie US pour « Entité Biologique Extraterrestre ») et un deuxiéme dont on ne sait pas grand-chose. AIRL le pilote survivant du crash de Roswell parle lui de « Entité Synthétique Extraterrestre«  adaptée à un milieu sans apesanteur. Ce qui est la suite logique de nos robots actuels faits de silicium, plastiques et autres métaux dans….. une cinquantaine d’années.

Le livre : « Alien interview ». « Entretien avec l’Alien » traduit en Français. L’infirmière qui a débriefé le pilote du crash de ROSWELL.

Une « intuition » me dit que le deuxiéme crash c’est celui de ce fameux disque-ballon et que ce disque-ballon pourvu d’un réflecteur radar ET SUSPENDU A UN CÂBLE était un systéme automatique de détresse qui s’est éjecté au moment du crash. Autrement dit, nous avons affaire à un systéme automatique de détresse et de LOCALISATION !!!!

Voilà ce que l’on peut trouver en se servant de GOOGLE TRADUCTION ! A bon entendeur, il en reste beaucoup à traduire.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.