Revue : « IKARIS ». « L’actualité des énigmes et de l’inexpliqué ». N°13. Un numéro EXCEPTIONNEL !

C’est un numéro EXCEPTIONNEL par son contenu !!!!!!!!!!

Editorial n°13 :  Le 6 juillet 1960, Harold Z. Ohlmeyer, qui était lieutenant-colonel dans l’USAF, envoya un courrier au professeur Charles H. Hapgood du Keene Collège du New Hampshire. Il demandait à ses services d’examiner certains détails insolites de la mappemonde de Piri Reis, un document authentique réalisée à Constantinople en 1513.

En fait, le lieutenant-colonel Ohlmeyer avait la conviction que la partie inférieure de la carte décrivait la côte de la Terre de la reine Maud, c’est-à-dire l’Antarctique (découverte en 1819), et il voulait en avoir le cœur net. Quelques semaines plus tard, il reçut cette étonnante réponse du professeur Hapgood :

« Votre intuition nous semble plausible. Il s’agit, à notre avis, de l’interprétation la plus logique, et selon toutes probabilités la plus correcte de cette carte. Les contours apparaissant dans la partie inférieure de la carte correspondent de manière tout à fait remarquable aux résultats du profil sismique de la calotte glaciaire antarctique réalisés par l’expédition anglo-suédoise de 1949. On peut sans doute en conclure que cette côte a été cartographiée avant que la calotte glaciaire ne la recouvre. Nous n’avons aucune idée de la manière dont les informations figurant sur cette carte ont pu être connues dans l’état des connaissances géographiques de 1513. »

A priori, le lieutenant-colonel avait vu juste. La Terre de la Reine Maud avait été cartographiée avant d’être recouverte par la glace à une époque extraordinairement reculée. Mais de nos jours, on estime que la calotte glaciaire antarctique est vieille de plusieurs millions d’années… Alors comment la carte de Piri Reis peut-elle décrire les contours de ce continent tels qu’ils se présentaient en ces temps-là ? Et si finalement la Terre de la Reine Maud avait été libre des glaces il y a seulement 6 à 12 000 ans ?

D’après l’archéologie officielle, les premières civilisations connues ne sont apparues que vers 4000 av. J.-C., et de nos jours les historiens « orthodoxes » s’accordent sur les points suivants : « Avant -4000, aucune civilisation évoluée n’existait. Puis la civilisation s’est d’abord développée dans le croissant fertile du Moyen-Orient à partir de 3700 av. J.-C. pour aboutir à l’apparition des premières véritables civilisations à Sumer, puis en Égypte vers 3200 av. J.-C. Elles ont été suivies quelques centaines d’années plus tard par celles de la vallée de l’Indus et de la Chine. Puis vers 1500 av. J.-C. la civilisation a surgi spontanément et indépendamment en Amérique. »

Les informations fournies par la carte de Piri Reis paraissent contredire tout cela, car si l’on accepte la thèse surprenante qu’une carte de l’Antarctique a été réalisée au XVIe siècle, c’est que les hommes de l’époque avaient conservé des sources héritées d’autres hommes qui connaissaient jadis ce continent libre des glaces. Si c’est bien le cas, il faut revoir notre chronologie sur les premières civilisations de plusieurs dizaines de milliers d’années en arrière, voire tout remettre en cause concernant la façon dont les continents ont été peuplés.

D’ailleurs, si l’Antarctique jouissait d’un climat chaud et tempéré dans un lointain passé, c’est peut-être parce qu’il n’était alors pas physiquement situé au pôle Sud, et qu’une terrible catastrophe est venue modifier sa localisation sur le globe, engendrant par la suite le gel de la Terre de la reine Maud et l’exode des peuples qui vivaient là.

Si cette théorie peut paraître invraisemblable à certains, elle expliquerait pourtant beaucoup d’énigmes encore non résolues sur toute la planète. Alors, que pourrions-nous découvrir sur ce vaste continent s’il était libre des glaces ? C’est ce que je vous invite à découvrir dans notre dossier du mois… Ludovic Bonin – Directeur de la publication.

Et si l’Antarctique était libre des glaces ?
Une grande civilisation initiale ayant vécu sur Terre dans un lointain passé a-t-elle été oubliée des hommes à la suite d’une catastrophe planétaire ? A priori, nous n’avons aucune preuve matérielle qui nous permette de l’affirmer à la surface de la planète, mais il reste encore un continent tout entier qui n’a jamais été exploré, et pour cause il est recouvert d’une épaisse couche de glace que nul n’a jamais pu percer. Mais que se passerait-il si la calotte glaciaire de l’Antarctique fondait ? Pourrait-elle libérer d’anciennes villes enfouies depuis des millénaires sous la glace ? Cette hypothèse ouvre des perspectives extraordinaires…

Les multiples observations d’ovnis de Gordon Cooper et sa lettre à l’ONU.
Gordon Cooper a vu trois fois des ovnis, et pour lui, il n’y a aucun doute sur le fait que ces engins non identifiés étaient sous le contrôle d’êtres intelligents. Quelques années plus tard, il va envoyer une lettre officielle à l’ONU pour demander à cette organisation internationale de poursuivre un projet d’étude sur ce sujet et d’y apporter sa crédibilité au niveau mondial.

Le trilithon de Baalbek. À Baalbek, à côté du temple antique, on peut toujours voir trois pierres de plus de 1 000 tonnes qui ont été abandonnées entre la carrière et le site. En l’état ces pierres semblent évidemment impossibles à transporter… Mais lorsque l’on se rend un peu plus loin sur la plate-forme qui constitue la fondation du temple, on trouve le trilithon qui comporte trois pierres identiques.
Et là… On commence vraiment à se poser beaucoup de questions sur les véritables bâtisseurs de Baalbek…

Enquête sur les origines des momies tridactyles. Dans ce nouveau dossier, nous démarrons une étude qui aura pour objectif de découvrir les origines des momies tridactyles.
Nous commençons avec une recherche sur les origines possibles de Maria en rapport avec le peuple de Paracas. Nous avons été étonnés du nombre de points communs que nous avons découvert entre elle et ce peuple méconnu.

Les secrets des mentalistes. Pouvons-nous tous acquérir et maîtriser des « astuces » de mentalistes qui pourraient nous être fort utiles dans notre vie quotidienne ? Interview d’un expert en illusions mentales.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.