Presse : “Le chasseur de sanglier”. Décembre 2017.

Ce viseur point rouge a fait l’objet d’un “test de solidité représentatif d’un vieillissement accéléré dans des conditions de laboratoires” par Joël SERRE. Article de 3 pages.

  • Tir de :
  • 20 balles de calibre 12 de 32 grammes.
  • 100 cartouches de calibre 12/76 (MAGNUM !!!) de 50 grammes. “….Ce qui correspond approximativement à un calibre 416 Remington”….
  • Le point rouge a passé 12 heures au congélateur puis remonté sur l’arme et une séance de tir de 100 cartouches.
  • Le point rouge a passé 12 heures dans un bac de 100 litres d’eau, sommairement séché et nouvelle série de tir de 100 balles.
  • Le point rouge est placé sur un banc vibrant produisant 1100 vibrations/minute représentant le tir de 4500 cartouches de calibre standard soit environ 225 ans pour un chasseur sur la base de 20 cartouches par an.
  • Nouveau tir de 100 balles.
  • Nouveau tir de 10 cartouches de 12/70 mm.
  • Chute réalisée à hauteur d’homme.
  • Chute à 3 reprises sur un sol recouvert de feuilles en sous-bois.
  • “Jeté” en l’air pour une retombée de son propre poids.

OUF !!!!!! Conclusion : “….Aucune défaillance technique constatée, si ce n’est une légère variation du réglage en azimut qui avait induit une très légère variation du réglage en azimut de 2 cm par rapport au réglage de base. Une fois les clics rectifiés, les choses avaient repris leur ordre normal de marche et aucune autre défaillance même minime n’avait pu être révélée”.

Print Friendly, PDF & Email

Sur le même thème :

2 thoughts on “Presse : “Le chasseur de sanglier”. Décembre 2017.”

  1. Bonjour,
    Est-ce que vous recommandez ce point rouge sightmark Wolverine à l’identique des aimpoint svp? jusqu’à présent, vous ne recommandiez que les produits aimpoint…cela veut-il dire quand même que ces viseurs sightmark offrent de réelles prestation de haut niveau à l’instar de la correction de parallaxe dont vous nous expliquiez qu’elle était l’apanage du seul fabriquant aimpoint….
    Cordialement

    1. Ces produits SIGHTMARKS comme l’a prouvé Joel SERRE dans son test très endurant sont d’excellents produits.
      IL n’en demeure pas moins qu’AIMPOINT détiens le brevet mondial de l’absence de parallaxe et qu’évidement au-delà d’une distance plus ou moins courte en rapport avec la taille de l’animal la parallaxe se fera sentir. Ce qui est intéressant avec sightmark c’est le prix et la robustesse. Pour quelqu’un qui veut commence ou qui veut l’installer sur un fusil c’est très bien et très économique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *