OVNI (AVNC). 1963 : Sahara, base d’Hammaguir, un OVNI prend 62g départ arrêté…!!!

On est en 1963 dans l’Ouest du Sahara Français, un ovni ou avnc (appareil volant non conventionnel) surveille les installations atomiques Françaises.

Le journaliste Jean-Pierre Chapel  assiste à cette époque à un exercice de récupération de têtes de fusée, dans le cadre des essais de tirs de ces fusées-sondes. Il raconte une observation très significative faite à cette occasion à Jean-Claude Bourret, autre journaliste bien connu pour sa passion pour le phénomène ovni, que celui-ci a lui-même transcrite dans l’un de ses livres « Le nouveau défi des ovnis ».

« J’étais avec une équipe de techniciens et de militaires, une trentaine de personnes, et nous étions ravitaillés par un avion qui nous parachutait tous les jours des vivres et de l’eau. Nous disposions d’un cinéthéodolite, qui est une caméra munie d’un très puissant téléobjectif (2000 mm de distance focale), et d’un chronomètre au dixième de seconde, utilisée pour suivre les trajectoires des engins spatiaux. Cet appareil a la caractéristique d’enregistrer un très grand nombre d’images par seconde, de façon à obtenir un ralenti à la lecture ».

« ………………Le déplacement de l’ovni a donc été enregistré sur le film, qui a ensuite été développé. Puis une analyse a été faite de cet enregistrement. Les mesures ont montré que l’accélération de l’ovni à son départ était de 62 g ».

La suite et les circonstances de l’observation en cliquant sur ce lien.

62 g…  Sans doute en 1963, un prototype secret….!
Comme disait le regretté co-auteur du « Matin des magiciens », Jacques BERGIER : « Vous connaissez beaucoup de pays qui vont tester leurs prototypes secrets chez leurs voisins…? »
                  
Print Friendly

Sur le même thème :

2 réflexions au sujet de « OVNI (AVNC). 1963 : Sahara, base d’Hammaguir, un OVNI prend 62g départ arrêté…!!! »

  1. Il y a comme un défaut, qui a calculé que :
    62 g = 7 882 5312 km/h2. ?
    g= 9,81m/s²
    62g= 9,81×62= 608,22 m/s²
    avec t=1s
    Vitesse atteinte au bout d’une seconde :
    V=Yt = 608,22 m/s = 2 189, 592 km/h
    Espace parcouru au bout d’une seconde :
    E=1/2Yt²= 1/2de 608,22 m x 1² = 304,11 m
    Vitesse atteinte au bout d’une heure avec une accélération constante de 62g :
    2 189, 592 km/h x 3600 = 7 882 531, 2 km/h
    Mais rien ne permet de penser que l’accélération de l’engin est constante et se poursuit pendant une heure.
    Elle peut s’arrêter au bout de quelques seconde ou au contraire augmenter dans des proportion inconnues.
    De toute manière, il n’y a pas de km/h², la vitesse s’exprime en m/s en km/h en noeuds (1 nœuds = 1,852 km/h)

    1. j’ai trouvé ça sur un site spécialisé. Mais bon je préfère supprimé ce chiffre et posté votre intéressant commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *