Le pécheur qui finit le poisson au Colt et coule le bateau ! + 10 séquences de tirs très instructives.

C’est l’histoire d’un mec…. il pêche un énorme poisson de 100 kg qui menace de renverser la barque. Donc qu’est ce qu’il fait ??? Hé ben… il dégaine son Colt, lui tire une balle dans la tête pour l’achever, sauf qu’il fait AUSSI un gros trou dans la barque……..

Outre le tireur qui tire en simple action, il s’agit d’un revolver et non pas d’un « pistolet » comme le dit la mauvaise traduction Française.

 10 séquences de tirs très courtes et très instructives sur ce qu’il faut faire et ne pas faire.

Remarques générales : Il y deux choses récurrentes dans ces vidéos qui m’énervent prodigieusement :

  1. Épauler au dernier moment quand on voit la bête.
  2. Réarmer en baissant l’arme puis la remonter et reprendre la visée.

Regardez bien ces vidéos et les vidéos en général !! Quelqu’un peut il m’expliquer pourquoi épauler quand on voit l’animal ? Pourquoi ne pas pré-épauler avant pour n’avoir juste que le canon de la carabine à remonter ?

VIDÉO 1 : Ce qu’il ne faut pas faire : Il attend de voir l’animal pour épauler et viser. Pour recharger, il abaisse d’abord la carabine, recharge et reprend la visée. Ce qu’il faut faire : Déjà, avoir un calibre lourd et lent = 13 ou 14 grammes minimum, un calibre qui écroule l’animal à la première balle. Pré-épauler l’arme canon à 45° (mesure de sécurité) vers le sol dès que l’on ENTEND l’animal, remonter le canon dès QUE L’ON VOIT l’animal, lâcher la balle, recharger sans désépauler, reprendre la visée perdue (c’est normal), doubler.

VIDÉO 2 : Magnifique tir à la tête, mais doubler quand même parce que dans la vraie vie on n’a pas le ralenti.

VIDÉO 3 : idem 2.

VIDÉO 4 : idem 2 & 3.

VIDÉO 5 : Cas typique du gars qui abaisse son arme pour réarmer, rate sa deuxiéme balle et heureusement pour lui finit le boulot à la troisième.

VIDÉO 6 : On ne le répétera jamais assez, doubler le tir dès que l’animal est immobilisé et avant qu’il ne sorte du coma.

VIDÉO 7 : idem 6.

VIDÉO 8 : Tir dans l’arrière train, doubler à la tête aussitôt.

VIDÉO 9 : Rien à dire, le tir du deuxiéme tireur était plus calme et plus ajusté.

VIDÉO 10 : Magnifique tir sous l’œil.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.