La France, ses armes, ses médias, son « service « public » et leurs désinformations… !

Avec par ordre d’apparition :

  1. FRANCE 2. Service « public« .
  2. FRANCE INTER. Service « public« .
  3. FRANCE 3. Service « public« .
  4. ARTE. Service « public« .
  5. L’EXPRESS. Allocataire du « Trésor « public » FRANCE : Subvention 2013 : L’Express : 6.349.770 €uros de subvention….!!!

Le site de l’UFA « l’Union Française des amateurs d’Armes », s’est fait l’écho de plusieurs manipulations médiatiques y compris du service dit « Public », qui n’en porte d’ailleurs que le nom… ! Ce sont vos impôts qui servent à payer ce genre de saloperies :

Clic sur chaque image pour ouvrir l’article de l’UFA :

france 2 ment sur les armes

EXTRAIT : « Le 24 mars 2016, dans le JT du soir, scandaleusement, Alban Mikoczy nous raconte des énormités dans le but de monter le « bon peuple » contre les armes. 
Le JT du 24 mars. Après les publicités, allez à 10mn 10s. France 2, tout comme France Inter le matin-même, tente de faire croire que dans les attaques françaises il a été « TRÈS FACILE » – pour les terroristes – de se procurer des armes. Rassurez-vous, pour le citoyen lambda, c’est une autre histoire, mais ce n’est pas celle que « l’air du temps » aimerait que l’on gobe. Et on entend à nouveau la même absurdité que sur France Inter : l’obligation de déclarer une arme serait caduque pour une arme datant de plus de 20 ans ».
« Mérah  : Son colt 45 était légal car déclaré en 1944 ! » (NDR : Ça c’est vraiment un Himalaya de bêtises ET D’INCOMPÉTENCE !)
« Coulibaly : Il a pu très facilement changer le canon bouché de son PM de collection ! » (NDR : Ça c’est vraiment un Himalaya de grosses anneries ET D’INCOMPÉTENCE !)

Clic sur chaque image pour ouvrir l’article de l’UFA :

france inter catherine boulay

UN EXTRAIT : « France Inter, ce matin 24 mars à 6h45, la journaliste Catherine Boullay lit sa chronique contre les armes. Et stupeur, pratiquement 100% de ses affirmations sont fausses et sont plus du domaine du bourrage de crâne que de l’information. Nous avons envoyé un mail à la rédaction de France Info sans avoir eu de réponse à ce jour.

8
Catherine Boulay : « Autre faille, mettons que vous avez acheté une arme il y a un peu plus de 20 ans, mettons en 95, au bout de 20 ans de propriété il n’y a plus de traçabilité. Votre fusil, votre pistolet permet toujours de tuer mais ils sont considérés comme étant de collection ».

Réponse de l’UFA : « C’est faux, dans la loi française et européenne, une arme de collection doit être d’un modèle d’avant 1900 et ne pas faire partie d’une longue liste qui exclu de nombreux modèles compte tenu de leur « dangerosité ». »

Lire également : « Plainte des collectionneurs auprès du Médiateur Européen ». «  Les collectionneurs européens ont été profondément blessés et outrés de l’attitude de la Commission Européenne. Certains Commissaires ont manipulé les autorités et délibérément calomnié des milliers de citoyens européens respectueux des lois dans le but de réaliser des objectifs non seulement inadaptés à la sécurité publique, mais aussi parfaitement anti-démocratiques ». Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA : « Les collectionneurs européens ont été profondément blessés et outrés de l’attitude de la Commission Européenne. Certains Commissaires ont manipulé les autorités et délibérément calomnié des milliers de citoyens européens respectueux des lois dans le but de réaliser des objectifs non seulement inadaptés à la sécurité publique, mais aussi parfaitement anti-démocratiques. Aussi les associations européennes ont-elles décidé de saisir le médiateur européen ».

L’UFA lève un nouveau lièvre dans le « service -prétendu- public » de la télévision.

Après avoir levé un premier lièvre avec un reportage au montage très douteux et très discutable du « blogueur d’ARTE » : « ARTE : Une émission contre la détention d’armes en €urope » sachant que ce dernier lors d’un reportage sur l’armée SUISSE avait DÉJÀ fait l’objet par le service de l’armée SUISSE d’une demande de rectification, voir l’article de l’UFA : « ARTE le mensonge d’un journaliste », voici maintenant que c’est France 3 qui s’y colle !

Sous le titre : « France 3 et le trafic d’armes = supercherie ! » l’UFA dénonce en pleine heure de grande écoute, (journal le 12/13) le 7 février 2012 un reportage sur le Trafic d’Armes.

Sur ce reportage les armes qui sont montrées sont FACTICES ! VOUS LISEZ BIEN : FACTICES !

De quoi remettre en cause toute la vraisemblance de ce reportage !

Est-ce là l’intox de la télé contre les armes ?

Photo Armes-ufa.com

fr3.png

La lettre de protestation du Président de l’UFA adressée au Directeur de France 3.

Soyons certains que comme ce fut le cas pour les deux précédents reportages d’ARTE sur les armes, France 3 aura hâte de retirer de la rediffusion le fameux reportage ! S’agissant de l’argent public, donc du votre ! Ne vous gênez pas pour manifester tout votre mécontentement auprès du député qui vous représente ! Du moins qui est censé le faire…!

ARTE : Une émission contre la détention d’armes en €urope.

C’est l’UFA qui a levé le lièvre dans un de ses articles. Cette émission montée à charge contre la détention d’armes en Europe nous a ressortis tous les poncifs anti-armes connus dans le genre. Mais cette fois, le balayage est large, en passant bien évidemment par la Suisse ou l’on voit l’arme du milicien sortir d’un placard, mais celle ci faisant l’objet d’un remontage, l’arme étant stockée et neutralisée puisque la culasse est au coffre…! N’échappent pas au réquisitoire, les pays nordiques, spécialistes du tir et ceux du sud de l’Europe plus orientés chasse.Salauds de Nordique ! Cette mère de famille qui ose déclarer que ses enfants doivent connaître le maniement d’une arme. Expliquer le maniement d’une arme a un enfant c’est avant tout lui apprendre à neutraliser une arme ! Chose que j’ai commencé à faire très tôt avec mon fils. Comme on apprend qu’un couteau ça coupe si on le prend par la lame ! Le but de ce montage (bidonnage ?) et découpage successif est de démontrer que l’arme est prête à l’emploi ! Vous imaginez la réaction de la ménagère de 50 ans ou de l’intello de service qui s’imagine que n’importe qui peut s’emparer d’une arme et tirer avec.

Le reportage se garde bien de montrer que l’arme est en plusieurs morceaux dans divers endroits de la maison et la culasse dans un coffre.

Je cite le blogueur d’ARTE : « La Suisse ou l’on garde son fusil d’assaut sous son lit ».Qui plus est comme le précise un commentaire sur le site d’ARTE : La « munition de poche », une boîte scellée de 24 cartouches qui était conservée avec le fusil, a été retirée de la circulation par l’armée suisse ». A mettre en perspective avec ce passage : « Cette arme tire de 600 à 900 coups minutes ! ». Tremblez ! braves gens Tremblez !

J’invite Monsieur le blogueur d’ARTE à se rendre sur place pour aller enquêter sur ces utilisateurs d’armes, si toutefois il en a le courage !Autre passage fort intéressant si ce Monsieur ne vivait pas de la redevance télé, c’est quand il dit que les armes tuent aussi leurs propriétaires !Il Il en veut pour preuve que « deux tiers des homicides par balles en France sont des suicides ».En fait il veut dire que l’arme, qui comme chacun sait est douée d’une vie propre, un jour, comme un animal redevenu soudainement sauvage, se retourne contre son maître et le tue !

Le vrai nombre d’homicides par armes à feu c’est FRANCE INTER qui le donne. Et il est « concernant la France, le plus bas au monde ! »Conclusion subliminale : Supprimons les armes à feu, on sauvera des milliers de vie en France et en €urope. Franchement !! Qu’attend-on pour nominé le blogueur d’ARTE au prix Nobel de la Paix ? Bon… ! Vaut mieux pas lui raconter l’histoire du prix NOBEL, ferait un infarctus, le gars !Toujours dans la bouche du blogueur d’ARTE, sachez braves contribuables à la redevance télé, je cite  : « le trafic (d’armes) concerne moins les Kalachnikov et les armes de guerre que de simples pistolets d’alarmes bidouillés ».  Ce sont les policiers de « L’Office Central pour la Répression du Trafic des Armes, Explosifs et Matières Sensibles » qui vont être contents ! Allez ouste ! Au chômage les gars !05 Février 2012. Comme vous pouvez le constater par vous-même, ARTE à supprimer la vidéo ! C’est la deuxième vidéo que ARTE supprime concernant ces fameux reportages anti-armes, le premier comme expliqué plus haut concerné un montage au sens propre du terme qui n’ pas plu à l’armée Suisse ! Il serait temps de passer à d’autres formes de sanctions !

Le blogueur d’ARTE avait déjà eu maille à partie avec l’Armée Suisse pour un montage qualifié de : « supercherie ».

Le blogueur d’ARTE avait déjà fait l’objet d’une polémique avec un reportage chez les forces armées Suisses et dont l’enquête de commandement avait conclue je cite  : « Le montage présenté par le caméraman, n’est qu’une supercherie soutenue par des affirmations fallacieuses … ! Il n’y a eu aucune sanction ni punition envers les militaires concernés mais des séquences d’instruction supplémentaires ont été programmées sur les fondamentaux et les manipulations de bases, concernant l’arme personnelle !
Les personnes concernées et reconnaissables dans la séquence ont exigé d’ARTE le retrait immédiat de cette séquence ce qui a été fait ».
Fin de citationLes faits : Lorsque le « journaliste » est face au canon on peut voir que le chargeur transparent est vide, quand le journaliste se déplace on peut encore mieux voir que le chargeur est vide. D’un coup le plan change presque imperceptiblement et le chargeur se remplis par magie. (0:47). Le journaliste à donc coupé au montage le changement de chargeur pour faire croire à un accident frôlé de peu. L’armée n’aurait jamais permis à un journaliste de se placer devant une arme chargée.L’article complet et la vidéo sauvegardée par un internaute en cliquant ICI.Piqûre de rappel personnelle vis à vis de ces pseudos démocrates, mais vrais plouc-cocrates :

Extraits du mémoire de Pierre LAURENT : « Mémoire sur l’évolution et l’avenir de la législation Française sur les armes à feu ».

  1. « Si le droit individuel aux armes ne trouve finalement pas sa place dans les textes fondateurs (déclaration des Droits de l’Homme de 1789) c’est qu’il est naturel et évident (discours de MIRABEAU et débats du comité du 18 août 1789 – moniteur universel p151 – qui reconnaît :  » le droit aux armes comme un droit naturel, évident et individuel ». »C’est un principe supérieur et intangible, qui s’impose non seulement aux autorités d’un État déterminé, mais aux autorités de tous les États ».Ainsi, dans le cadre de l’examen du projet de déclaration des droits du « Comité des cinq » destiné à recevoir les plans de la Constitution, Monsieur le comte de Mirabeau avait proposé que soit adopté un article X dans la rédaction suivante : « Tout citoyen a le droit d’avoir chez lui des armes, et de s’en servir…. » Tellement « naturel et évident » qu’ils n’ont même pas jugés bon de l’ajouter au texte final : les membres du comité ont considéré à l’unanimité que « le droit déclaré dans l’article X non retenu était évident de sa nature, et l’un des principaux garants de la liberté politique et civile que nulle autre institution ne peut le suppléer ». 
  1. La guerre de 1870 avait été consommatrice d’hommes et de matériels à un rythme jamais atteint dans les conflits précédents. La levée de réserves suffisantes fut impossible, essentiellement faute d’armes et d’hommes formés. Les causes identifiées de la défaite furent  :
  • Les restrictions du III ième Empire sur la possession privée d’armes à feu,
  • Le mode de recrutement dans l’armée,
  • Le faible niveau d’éducation et de conscience politique des français ».
  1. Citons Pierre LAURENT : « Après la tragédie de DUNBLANE, la Grande-Bretagne avait confisqué en 1997 et 1998 toutes les armes de poing autres qu’à air comprimé, supprimant du même coup la possibilité de pratiquer les disciplines sportives correspondantes.

Cela n’a pas réussi à l’Angleterre qui, en plein boom économique, a vu sa criminalité armée s’envoler, a armé ses bobbies jusqu’aux dents, a autorisé les administrations à faire des écoutes sans mandat et a généralisé la surveillance de la population par moyens électroniques automatisés. La question de la suppression du droit aux armes est devenu en Angleterre indissociable de la question de la réduction des droits civiques. » « Tous les génocides et massacres de l’histoire moderne sont là pour le démontrer. Ne citons que le massacre de la population de Srebenitca dont le désarmement avait été négocié contre… la promesse d’une protection armée de l’ONU qui n’a engagé que les victimes qui les avaient crues ».

Discours d’Adolf Hitler 1935 :

« Cette année restera gravée dans l’Histoire. Pour la première fois une nation civilisée possède une réglementation prohibitive TOTALE des armes.

Nos rues seront plus sûres, notre police plus efficace et demain, le monde entier suivra notre exemple ».

Christophe Barbier : Rédacteur en chef de l’EXPRESS : « Avoir une arme à portée de main est une abomination ».

 Tiens c’est bizarre… ils ont supprimés la vidéo !

Une seule action : Résilier votre abonnement à L’EXPRESS ou ne plus l’acheter.

A boycotter d’urgence !!!

C’est un article du magazine CONTREPOINTS : « Les armes, pour Christophe Barbier, Rédacteur en chef de l’EXPRESS, se ressemblent toutes. La preuve en 1’47, dans son édito en ligne (NDR : L’EXPRESS a depuis supprimé opportunément le dit édito) de mercredi 28 août, où il présente le possesseur d’armes comme « atteint d’une maladie » qu’il faut éradiquer. Pour lui, il faut qu’ « il semble à tout un chacun, bien éduqué, qu’avoir une arme à portée de main est une abomination. » Christophe Barbier, dont l’amour pour la démocratie est déjà bien connu des lecteurs de Contrepoints, depuis qu’il avait proposé de prendre modèle sur la Chine pour « réguler » l’accès à internet, vient donc de donner à nouveau son avis ». La suite ici………….

Ce monsieur, ALLOCATAIRE de l’État-Providence puisqu’il vit de ces subventions (F.Hollande : « Ça ne coute rien c’est l’État qui paye !« ) : Subvention 2013 : L’Express    6.349.770 €uros de subvention….!!! Un RMISTE EN OR 24 carats ! Montant total des subventions à la presse 2013 pour les 200 titres les plus aidés : 288.823.413 €uros. Source : Observatoire des subventions.

Mise à jour du 31 Août 2017 : « Bruno Roger-Petit, ou la presse subventionnée jusqu’à l’écœurement. Journalistes au service du politique, media subventionnés, la presse se présente contre toute évidence comme garante de l’indépendance et de l’objectivité ».

Sachant que ces journaux appartiennent à des GROUPES PRIVÉS…!!!

Extrait d’un mémoire universitaire : « …..Si le droit individuel aux armes ne trouve finalement pas sa place dans les textes fondateurs (déclaration des Droits de l’Homme de 1789) c’est qu’il est naturel et évident (discours de MIRABEAU et débats du comité du 18 août 1789 – moniteur universel p151 – qui reconnaît le droit aux armes comme un droit naturel, évident et individuel) ».

« C’est un principe supérieur et intangible, qui s’impose non seulement aux autorités d’un État déterminé, mais aux autorités de tous les États ». Ainsi, dans le cadre de l’examen du projet de déclaration des droits du « Comité des cinq » destiné à recevoir les plans de  la Constitution, Monsieur le comte de Mirabeau avait proposé que soit adopté un article X dans la rédaction suivante : « Tout citoyen a le droit d’avoir chez lui des armes, et de s’en servir…. »  Tellement « naturel et évident » qu’ils n’ont même pas jugés bon de l’ajouter au texte final : les membres du comité ont considéré à l’unanimité que « le droit déclaré dans l’article X non retenu était évident de sa nature, et l’un des principaux garants de la liberté politique et civile que nulle autre institution ne peut le suppléer ».

 « Tous les génocides et massacres de l’histoire moderne sont là pour le démontrer. Ne citons que le massacre de la population de Srebenitca dont le désarmement avait été négocié contre… la promesse d’une protection armée de l’ONU qui n’a engagé que les victimes qui les avaient crues ».

Une seule action : Résilier votre abonnement à L’EXPRESS ou ne plus l’acheter.

A boycotter d’urgence !!!

Print Friendly, PDF & Email

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *