GARABANDAL, dernier chapitre de la prophétie des papes de Saint MALACHIE.

« Le Savoir est aussi la mise en perspective d’informations diverses qui se recoupent ».

AVERTISSEMENT : Ce document que je reproduis in-extenso m’a été communiqué par une personne qui a assisté à une conférence que j’avais donnée au sujet des apparitions de GARABANDAL. Je ne connais pas son nom, juste ce qui semble être évidemment un pseudo. Je reçoit régulièrement des modifications que j’applique au texte.

Terre de Marie :

Dernière mise à jour reçue : 11 Janvier 2021.

Ajout des correspondances entre Padre Pio et Conchita de Garabandal.

Dernière mise à jour reçue : 31 Décembre 2020.

Ajout d’un paragraphe sur le mystère du chiffre : 777.

Ajout d’un paragraphe sur Melchisédec, créateur de la religion Cathare.

***********************

2020. « GARABANDAL, Catarata imparable ». La suite de « GARABANDAL, Dieu seul le sait ».

« Catarata imparable » : Littéralement : « Cascade imparable ». Que l’ont peut traduire par « Dénouement inévitable »  est la suite du film qui a pour but de faire connaître les prophéties annoncées, ainsi que d’entrer plus profondément dans ces apparitions uniques depuis le début des apparitions de L’Immaculée Conception dans le monde… Prés de 2000* apparitions à Garabandal…! *Source.

« GARABANDAL, Dieu seul le sait ». Sortie le 22 (11+11) Janvier 2020. « Comme par hasard….. »

« Ce que nous appelons le hasard n’est que notre incapacité à comprendre un degré d’ordre supérieur ». Jean Guitton.

« Le hasard correspond à une information incomplète ».

Albert Einstein : « L’idée que l’ordre et la précision de l’univers, dans ses aspects innombrables, seraient le résultat d’un hasard aveugle est aussi peu crédible que si, après l’explosion d’une imprimerie, tous les caractères retombaient par terre dans l’ordre du dictionnaire ».

James Gardner : « Dire que le Cosmos est apparu par hasard, c’est un peu comme croire que si l’on attend assez longtemps, un Boeing 747 va s’assembler de lui même, à partir de la poussière existant dans la ceinture des astéroïdes ».

Albert Einstein : « Dieu ne joue pas aux dés ».

« La  paresseuse hypothèque du hasard c’est l’alibi de l’ignorance ou du parti-pris ». Raoul Auclair.

L’évidence de l’ordre conduira à l’évidence de l’Ordonnateur.

Si nous trouvons un ordre, il nous faudra bien convenir d’un Ordonnateur.

Le dossier de presse est à télécharger ICI.

« Le Message de Garabandal » Compte rendu de l’histoire des apparitions dans ce petit village espagnol :

Le documentaire le plus bouleversant :

Saint Padre Pio de Pietrelcina

« Chères petites enfants de Garabandal. Ce matin, la Sainte Vierge m’a parlé de vos apparitions. Je vous donne seulement un conseil : Priez et faites prier, car le monde entre en perdition. On ne vous croit pas et on ne croit pas à vos colloques avec la Dame Blanche ; on y croira quand il sera trop tard».

Le samedi 3 mars 1962, Conchita reçoit une lettre à l’attention des quatre voyantes, elle vient du Padre Pio comme le confirmera la Sainte Vierge dans une apparition du même jour.
« Chères enfants, ce matin à neuf heures, la Sainte Vierge m’a demandé de vous dire : Ô petites filles bénies de Saint Sebastien de Garabandal ! Je vous promets que je serai avec vous jusqu’à la fin des siècles, et vous serez avec moi jusqu’à la fin du monde. Puis, vous serez réunies avec moi dans la gloire du Paradis ». Source.

« Je vous envoie une copie du chapelet de Fatima que la vierge m’a demandé de vous envoyer. Ce chapelet a été dicté par la Sainte Vierge et doit être propagé pour le salut des pécheurs et pour la préservation de l’humanité des pires châtiments dont le Bon Dieu nous menace. Je ne vous donne qu’un conseil : Priez et faites prier, car le monde est au bord de la perdition. On ne vous croit pas ; on ne croit pas à vos conversation avec la Vierge… On croira quand il sera bien, bien tard ».

« GARABANDAL, dernier chapitre de la prophétie des papes de Saint MALACHIE ».

– Titres de substitution à cet article –

  • « La prophétie des papes ou le mortel secret des Templiers».
  • « 888, 777, 666, 111 : Le mortel secret des Templiers».
  • « GARABANDAL, dernier chapitre du sort de l’Europe d’après la célèbre prophétie de Saint MALACHIE».

La prophétie de Saint Malachie est « découverte » en 1590. Disons plutôt qu’elle est portée à la connaissance publique cette année-là. Elle est faussement attribuée à Saint Malachie, évêque d’Irlande, mort dans les bras de son ami : Bernard de Clairvaux, le futur Saint Bernard, créateur de la règle du Temple. Mais faut-il parler de « prophéties » ou plutôt de « directives » à venir pour tous ceux qui seront en charge des affaires à ces moments-là.

Josiane Charpentier écrit dans son livre : « Le livre des prophéties » : « …Ainsi ce livre de Nostradamus qui, pour nous, est un livre de « prophéties », puisque nous y cherchons ce qui va arriver, serait pour d’autres, très peu nombreux, car le secret est bien gardé, un message, un ordre, un « manuel d’exécution » indiquant que tels événements doivent obligatoirement s’accomplir en vue d’un but que nous devinons, mais que nous connaissons encore mal ».

« Nostradamus » de son vrai nom : « NOSTRADAMUS de Carcassonne« .

Source : « Histoire des comtes de Carcassonne ». Guillaume Bessé.

Louis Charpentier écrit dans : « Les mystères Templiers » : « Annoncer un événement que l’on prépare n’est pas de la prophétie, mais de la prévision et, si j’ai bien compris, la pensée de P.V. Piobb, parfois un peu voilée, est que ce livre signé Nostradamus est, non seulement un livre de prévisions mais encore un manuel d’instructions chiffrées à l’usage de ceux qui, dans le futur, doivent réaliser les événements prévus ».

Soit c’est Bernard de Clairvaux qui a rédigé ce texte et il prétend qu’il a été écrit par son ami pour pouvoir se couvrir, soit de façon plus vraisemblable il s’agirait de quelqu’un dont la phraséologie du texte correspond beaucoup aux « CENTURIES », je veux parler de « NOSTRADAMUS de Carcassonne ». Qui sait s’il ne portait pas aussi le titre de « Grand+Maitre secret de l’Ordre du Temple »….

Et si « Michel de Nostre Dame  de Carcassonne » avait été aussi la réincarnation de Saint Bernard… ??? Ce dernier, chargé de finir le travail commencé plusieurs centaines d’années plus tôt.

La prophétie des papes de Saint Malachie consiste à attribuer une devise à 111 papes mais pas à partir du premier des papes. C’est bien normal, car il faut que la prophétie tombe juste car le codage s’appuie sur des calculs mathématiques extrêmement simples. 111 devises pour 111 papes, les derniers étant ceux de notre époque. Ces prophéties dites soi-disant « de Saint-Malachie » sont trop pointues pour être une construction humaine… !!!

Les mathématiques Céleste nous livrent encore une facétie dont elles ont le secret. Voir le « Report 3 » en fin d’article.

L’homme s’agite, le nombre gouverne

  • 112 devises si on prends en compte la dernière : « Petrus Romanus« .
  • 111 devises, c’est le chiffre retenu par tous ceux qui auscultent les prophéties de Saint Malachie.
  • 12 apôtres auprès de Jésus « Le plus grand dans le service du Christ ».
  • 11 apôtres puisque Judas n’est plus là.
  • 111+222+333 = 666.

Le premier pape de la chrétienté s’appelait « PIERRE ». Quand le Maitre Jésus (« le plus grand dans le service du Christ ») dit : « Tu es Pierre et c’est sur cette pierre que je bâtirai mon église ». Cette phrase est à mettre en parallèle avec « Petrus Romanus » (Pierre le Romain) de Saint Malachie. « Au passage », Benoit 16 a démissionné le 28 Février, jour de « Pierre le Romain », ce qui constitue un formidable bras d’honneur à la Curie Romaine qui n’en doutons pas à parfaitement enregistrée le message…!

 « Pierre » le prénom du premier des papes Romains mais peut-être aussi le premier d’une nouvelle église, le premier d’une nouvelle lignée de papes !!! Post Romaine…!!!

« KAL » « le pays des pierres », c’est ce nom que donnent à la Gaule, les auteurs : Anne et Daniel Meurois-Givaudan dans leurs livres : « Chemins de ce temps-là ». « De mémoire d’Essénien ». Tome 1 et 2. Deux livres INCONTOURNABLES !!!

Force est de constater que l’église Romaine telle que nous la connaissons a « un tout petit peu » failli à sa mission… Cette phrase désignait-elle déjà à l’époque une autre église, post Romaine ? Une église où les valeurs de l’Ordre du Temple refleuriraient tel le laurier 700 ans après… ?

Le décryptage serait : « Tu es Pierre et c’est sur cette pierre que je bâtirai mon église » on le remplacerait par : « Tu es Petrus Romanus (Pierre) et c’est au « pays de pierre(s) » « KAL » que je bâtirai mon église », sous-entendu la France d’aujourd’hui, celle qui remplacera l’église Romaine, l’église de Rome. Joseph de Maistre ne dit pas autre chose : « Lui qui était prophète à ses heures », écrivait dans « les Soirées de Saint-Pétersbourg » : « Il faut nous tenir prêt pour un événement immense dans l’ordre divin, vers lequel nous marchons à une vitesse accélérée qui doit frapper tous les observateurs. Le Christianisme sera rajeuni d’une manière extraordinaire, il ne s’agit pas d’une modernisation de l’église, mais d’une forme nouvelle de la religion éternelle qui sera au Christianisme ce que celui-ci est au judaïsme ». « Il pensait que c’était de France que partirait cette rénovation ». Dixit Josiane Charpentier. VOIR LE REPORT 1 en fin de texte.

Ne serait-ce pas pour cette secrète raison que : « Le pape François déteste la France ». Je cite !

Cette prophétie des papes commence en 1143 avec Célestin II et se termine 111 devises plus loin, donc pour ainsi dire aujourd’hui avec les trois derniers papes :

Jean-Paul I : « Mediate de la Luna ».

Jean-Paul II : « De labor de solis ».

Benoit XVI : « Gloria Olivae ».

Les trois dernières prophéties ont donc deux sens de lecture : Une par une ou les trois dans un certain sens vertical et de haut en bas…

Au sujet de la 108éme prophétie directive de Saint Malachie : « FLOS FORUM » et qui concerne Paul VI, une erreur est souvent commise au sujet de cette devise : « La fleur des fleurs ». Vu que les armories de Paul XI comportent des lys, la plupart des interprétations renvoient à « la fleur des fleurs » au lys. C’est inexact !

Raoul Auclair dans son livre étudie lui aussi les deux options : « ROSE ou LYS ? « la fleur des fleurs ». Mais quelle est la fleur des fleurs ? La Rose ou le Lys ? L’un et l’autre peut-être ; mais le Lys et le Rose ne concernent pas le même mystère. La Rose est l’arcane de Marie dont l’un des noms est précisément : « ROSA MYSTICA ».

« Le Lys est emblème de royauté« . Plus loin Raoul Auclair écrit : « …..la fleur des fleurs est la Rose, mais avant que le Rose n’éclate dans la lumière de Pâques, (NDR : S’agirait-il du « Grand Miracle » annoncé à  Garabandal ?) son rameau ne porte que des épines, les épines de la Passion ». Raoul Auclair qui a terminé son livre sur les prophéties de Saint Malachie n’a pas eu le temps d’investiguer sur les nombreuses et FONDAMENTALES apparitions de ROSA MYSTICA, sans doute la plus longue et la plus riche période d’apparitions dont pour certaines comme Garabandal on n’a pas  fini d’en parler :

Paul VI : Pape de Juin 1963 à Août 1978. Apparitions de ROSA MYSTICA durant cette période :

·       Garabandal : 1961-1965.

·       Montechiari, Fontanelle. Italie : 1966.

·       Akita. Japon. 1973.

·       Si l’on en croit ce site qui répertorie toutes les apparitions de « La Dame Blanche », sous le pontificat de Paul XI il faut compter plus d’une dizaine d’apparitions si on prend en compte seulement le site géographique d’apparitions. Si on prend seulement la répétition des apparitions dans ces lieux on les compte en plusieurs milliers !!! Rien que pour Garabandal : « Le nombre des apparitions est tout à fait extraordinaire. Il se situe autour de 2000 ». Source. 2000 apparitions de ROSA MYSTICA entre 1961 à 1965. On a jamais vu ça ailleurs ! C’est donc que cette période est extrêmement importante. N’oublions pas que les prophéties de Garabandal ne se sont toujours pas accomplies en Mai 2020.

·       CQFD : « FLOR FORUM » c’est bien de ROSA MYSTICA dont il s’agit.

Raoul Auclair dans son livre remarquable : « La prophétie des papes » : écrit : « ….L’église qui ne comportait plus que 11 apôtres naquit au jour de la Pentecôte en l’an 33 (= 3 x 11). Pierre, le premier pape mourut en l’an 66 (= 6 x 11). Quand la prophétie dite de saint Malachie commence en 1143, nous sommes dans l’année 1110 (10 x 111) de l’église ».

Lorsque les apparitions de L’Immaculé Conception se produisent à La Salette, il reste 11 devises de Saint Malachie. C’est alors que PIE IX marque son pontificat par la création du dogme de « L’IMMACULÉ CONCEPTION ».

Cela fait beaucoup de 11 ! On y reviendra sur ce fameux chiffre 11… Il signe le début de l’église de Pierre mais aussi….. sa fin ! Nous sommes le 1er Juin 2020, rien ne s’est produit en Mai 2020. Tous nos regards sont braqués sur Mai 2021, c’est à dire 777 ans après la prophétie de Montségur : « Les lauriers refleuriront sur les cendres des Martyrs, passé le cap des sept cents ans ». ».

A propos du chiffre 777 : Extrait du livre : Entretiens. « Le Comte de Saint-Germain et les maîtres de l’Agartha ». Au sujet des « TULKOUS » : « …..Il a 777 corps et il est en même dans ces corps. C’est là le mystère du nombre 777 dont parlait Blavatsky qui prétendait que l’on n’arrivera à connaitre la vérité que lorsque l’on connaitra ce mystère et on ne peut le connaitre que si l’on est parfaitement conscient des 777 corps qui sont dans les 777 mondes parallèles ».

Toujours extrait du livre : Entretiens. « Le Comte de Saint-Germain et les maitres de l’Agartha » : L’une des énigmes mentionnées mais non développé par HP Blavatsky a trait à ce qui est appelé « les vies parallèles » au nombre, plus symbolique que réel, de 777, nombre théosophique et biblique. Blavatsky a en effet avancé qu’il fallait ouvrir « 777 portes avant de découvrir la vérité » et lorsqu’on demanda à Jésus : « Faut-il pardonner à son frère sept fois dans la journée ? » Jésus a répondu « non pas sept fois, mais septante-sept fois sept fois ». Par ailleurs, « dans l’ancien testament il est dit qu’un gaillard appelé Lémec, père de Noé a vécu 777 ans, ce qui veut dire en réalité 777 incarnations ».

Un des Jésus, au moins était un avatar, il connaissait toute les vérités sublimes et c’est pourquoi il a parlé du nombre « 777 ». J’ajouterai que HP Blavatsky a déclaré que le mystère de ce nombre était grand, qu’elle ne l’expliquerai pas, mais que  viendrai dans le futur quelqu’un qui l’expliquerai et qui serait un sage réalisé.

Nous avons 777 mondes parallèles, si l’on peut dire, et notre véritable conscience est dans la continuation de tous ces mondes et, en même temps, dans leur embranchement. Cela est vrai pour ceux qui connaissent un maître et qui connaissent la théorie des mondes parallèles. Mais pour les autres, les réincarnations se succèdent dans le temps. Quand on s’est persuadé que le temps n’est qu’une création mentale et qu’il n’existe pas, et que l’on connaît la théorie des mondes parallèles, en vie en même temps dans tous ces mondes.

………On est en même temps ici et ailleurs ; c’est de l’ubiquité : Tous les concepts du temps, de l’espace, du cartésianisme, du monde de la dualité, « oui » et « non », volent en éclats. Nous sommes en même temps partout et toujours, à concurrence de 777, et c’est un mystère que l’on est obligé de dévoiler et qu’aucun théosophe jusqu’alors ne connaissait, sauf H.P. Blavatsky. »

***************************************

Cette prophétie des papes est-elle uniquement à caractère religieux ou bien sert-elle à préfigurer l’Histoire géostratégique de l’Europe ? Serait-elle indissociable de celles de NOSTRADAMUS, improprement appelées « prophéties » mais qui sont en fait des « directives » à ceux qui seront en charge de ces affaires en ces temps-là.

Chez les professionnels de la gestion de projets, on appelle cela un planning en « arêtes de poisson ». Dans la partie supérieure de l’arête de poisson il y a les 111 devises des papes. Dans la partie inférieure de l’arête de poisson il y a les grands évènements de l’Europe géostratégique. On peut donc suivre « le sort de l’Europe » à travers cette arête de poisson qui commence en 1143 et se termine en 2031. Oui vous avez bien lu, l’église Romaine est née en l’an 33 et se terminera en 2031 par le décès de son dernier représentant. Elle aura donc vécue : 1998 ans. 2031– 998 = L’an 33. 1998 = 666 x 3. La cité dite « Sainte » pourrait bien connaitre de profonds bouleversements (« …le fidèle aura bien du mal à reconnaitre sa ville ») 10 ans avant 2031…

Comme le dit très bien l’écrivain Pierre JOVANOVIC : « Malachie a vu notre ère « étalonnée » par des papes, exactement comme les prêtres étrusques ont vu leur civilisation étalonnée sur mille ans. (NDR : Ce que l’auteur de cet article appelle : « Arrêtes de poisson »). Avec de la poésie, on peut alors considérer les papes de saint Malachie comme des graduations sur la règle du temps de notre propre cycle. Et selon sa vision, on arrive au bout de la règle ! D’ailleurs les signes ne manquent pas, en particulier ceux du climat, de l’espace et surtout du soleil… »

Mais par quels calculs peut-on arriver à ces chiffres aussi précis ? C’est tout le génie de Raoul AUCLAIR d’avoir su décrypter ce puzzle mathématique qu’est la prophétie des papes.

  • Tout est mathématique ! Les cathédrales sont un hommage à la mathématique céleste.
  • « Dieu ne joue pas aux dés ». Albert EInstein.
  • « Les lois de la nature ne sont rien d’autre que la pensée mathématique de Dieu. » EUCLIDE.
  • « Ce que nous appelons le hasard n’est que notre incapacité à comprendre un degré d’ordre supérieur ». Jean Guitton.
  • « La  paresseuse hypothèque du hasard c’est l’alibi de l’ignorance ou du parti-pris ». Raoul Auclair.

Raoul Auclair a cassé le code mathématique céleste de la prophétie des papes. Raoul Auclair : «…..En cette année 1590 mourrait Sixte-Quint, ce grand pape. Il était désigné dans l’oracle par : »Axis in mediatate signi ». « L’axe au milieu du signe ». …..Ainsi donc le « signe » ici pourrait bien être la prophétie elle-même. Quant à l’axe au milieu du signe, ne serait-ce pas ce point qui partage en deux parties égales ?

…..Notre attention a déjà été attirée par le nombre 111 et les périodes de 111 ans, la prophétie ayant commencé de courir la 1110éme année de l’église.

En l’année 1590, le 27 aout, Sixte Quint mourrait. Il avait été élu le 25 avril 1585. La moitié de son pontificat tomba donc en 1587. Or l’année 1587 est la 444éme de la papauté depuis le départ de la prophétie : 1143 + 444 = 1587.

Quelque prudemment qu’il faille s’aventurer en ces dangereuses conjectures, et ceci bien posé afin qu’on ne voit point en notre propos de péremptoire affirmation, la durée de l’oracle serait de 888 ans, c’est-à-dire qu’il s’étendrait jusqu’en 2031. » Fin de citation.  8 x 111 = 888.

Aussitôt ce passage lu on ne peut s’empêcher de penser à cette phrase prononcée à MONTSÉGUR en 1244 (=11 en addition théosophique) : « Les lauriers refleuriront sur les cendres des Martyrs, passé le cap des sept cents ans ».

  • On parle « ….des lauriers qui refleuriront sur les cendres des Martyrs, passé le cap des sept cents ans » à partir de 1244 (= 11 en addition théosophique).
  • Si on ajoute 777 ans (7 x 111) à 1244 cela donne : 2021….!!!
  • Autre « mystère » des mathématiques Céleste :
  • 1244 (Année du Martyre Cathare) + 666 (« Le nombre de la Bête » = Le dernier pape de l’église Romaine) + 111 (Le Nombre des Templiers) = …… 2021.
  • 1244+700 ans = 1944. Si l’on soustrait 2021-1944 = ….77 ans.

Melchisédech qui voulût  l’Ordre du Temple fut également le fondateur de la religion Cathare. L’article de François Brousse, intitulé « les trésors du Temple » de Salomon » expose le dialogue entre l’auteur et Melchisédech, lequel détaille sa philosophie et quelques épisodes de son action au Moyen Âge.

François Brousse : Un vieillard souriant, avec une barbe de fleuve et un front lisse comme un fronton d’ivoire, me fait face. Ses yeux ont une profondeur qui gène et qui domine. Ils insistent comme des abimes d’hypnose.

Melchisédech : Je suis Melchisédech, dit-il gravement, et je me matérialise à travers les âges, quand ma présence s’avère indispensable aux progrès de l’aventure humaine. Au X  siècle de l’ère, je me suis manifesté sous le nom d’Albigès (NDR : Comprendre Albigeois ou Cathare) pour créer la religion des Purs, fleurs brillante du ténébreux arbre chrétien. J’ai surgi soudain, miracle vivant, devant cinq moines en prière dans une caverne, au cœur farouche des Pyrénées. Profitant de leur surprise, j’ai déclaré : « »Je suis l’archange Gabriel et Dieu m’a envoyé vers vous pour vous communiquez un enseignement que vous diffuserez au monde « : La suite page 71 du livre de François Brousse :

Cette phrase fait aussi référence à la couleur ROSE du laurier. CQFD : La « ROSE MYSTIQUE », « ROSA MYSTICA », « Marie la Dame de tous les peuples »,« Marie L’Immaculée Conception ». Faut-il y voir là une « nouvelle » religion basée sur un culte marial et non plus sur un instrument de torture : la Croix. Peut-être était-cela le mortel secret des Templiers. Page 104 du livre : « Les secrets de la Salette ». Le Hidec :

Mélanie  : « ….Ensuite la Sainte Vierge me donna aussi en français, la Règle d’un nouvel Ordre religieux. Après m’avoir donné la Règle de ce nouvel Ordre religieux, la Sainte Vierge reprit aussi la suite du discours ».

Toujours de Joseph de Maistre : « Les changements les plus heureux qui s’opèrent parmi les nations sont presque toujours achetés par de sanglantes catastrophes dont l’innocence est la victime ».

  • Au sujet de ce chiffre incroyable de 777 :
  •  7 x 111 = 777.
  • 111+666 = 777.
  • 888-111 = 777.
  • 777-666 = 111.

Joseph de Maistre, « …qui était prophète à ses heures », écrivait dans « les Soirées de Saint-Pétersbourg » : « Il faut nous tenir prêt pour un événement immense dans l’ordre divin, vers lequel nous marchons à une vitesse accélérée qui doit frapper tous les observateurs. Le Christianisme sera rajeuni d’une manière extraordinaire, il ne s’agit pas d’une modernisation de l’église, mais d’une forme nouvelle de la religion éternelle qui sera au Christianisme ce que celui-ci est au judaïsme ». Il pensait que c’était de France que partirait cette rénovation.

Rappel : « Tu es Pierre et c’est sur cette Pierre que je bâtirai mon église », est-on vraiment sûr qu’il veuille désigner « Pierre » le prénom du premier des papes Romains ou veut-il parler de « KAL » (la Gaule, qui s’appelle la France depuis) « le pays des pierres » ? Par (pierre(s)) il faut comprendre les alignements mégalithiques de Carnac….

Mais le plus extraordinaire reste à venir ! Bizarrement Raoul AUCLAIR n’a pas trouvé le deuxième et stratosphérique calcul : 3 x 666 = 1998 + 33 = 2031. C’est la preuve par neuf que Raoul Auclair avait vu juste. Il a juste zappé cette vérification.

« 666 c’est le chiffre de la Bête, c’est aussi un chiffre d’homme ». La Bête serait-elle cette église de Rome, usée et corrompue jusqu’à la substantifique moelle ? 666 c’est six fois 111. « ….C’est ici qu’il faut de la sagesse. Que celui qui est intelligent calcule le chiffre de la Bête car c’est aussi un chiffre d’homme et son chiffre est 666 ». Apocalypse XIII.18.

  •  Résumons-nous :
  • Le chiffre de la Bête (l’église Romaine) = 888. Ou 8 x 111.
  • Le chiffre de l’homme (le pape François ?)= 666. Ou 6 x 111.
  • La nouvelle église Romaine ou vaut-il mieux parler d’une nouvelle religion basée sur un culte Marial Universel, devrait émerger dans : 777 ans (7 x 111) (666 + 111 = 777) après 1244 soit…. 2021.

Le pape François aura 95 ans en 2031, même si l’église Romaine disparait « matériellement » et « spirituellement » en 2021, avant de renaitre sous une autre forme : Un culte Marial par exemple, il n’en restera pas moins jusqu’à son décès le dernier représentant de l’église Romaine. Donc 2031 pourrait être non pas la fin de l’église Romaine mais le décès de son dernier représentant en titre sur terre.

« Et GARABANDAL » me direz-vous « que vient faire ce nom dans le décryptage de la prophétie de Saint Malachie ».  Les apparitions de MARIE à GARABANDAL n’ont pour ainsi dire, en tout cas à l’instant « T » laissé peu de traces dans l’histoire des apparitions. Mais vous connaissez le dicton : « Les derniers seront les premiers ». Quand on sait ce que sont devenus FATIMA et LOURDES, petits villages aussi paumés que peut être ou qu’était en 1961, GARABANDAL. Il suffit de lire la fiche WIKIPÉDIA WIKICRÉTINS concernant les apparitions de GARABANDAL pour comprendre les limites de cette encyclopédie participative….

Même la vie des petites voyantes post-apparition n’a aucune commune mesure avec la vie des voyantes de Fatima et de Lourdes. Les voyantes de GARABANDAL, ne se sont pas faites nones (à la demande de MARIE ) et vivent une vie de famille heureuse aux États-Unis. Cette absence de notoriété semble cacher quelque chose, quelque chose en devenir….. Une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. Nous sommes en effet dans une période de conjonction, de rapprochements de plusieurs événements qui vont arriver ensemble et très brutalement ! On compte prés de 2000* apparitions à Garabandal…! *Source.

– Les prophéties de GARABANDAL se décomposent en trois phases –

  • « L’avertissement : la Sainte Vierge me l’a dit le 1er janvier 1965 aux Pins. Je ne peux dire en quoi il consiste, car Elle ne m’a pas donné l’ordre de le dire. Elle ne m’a pas dit quand il aurait lieu : Je n’en sais donc rien. Je sais seulement quand il sera visible pour le monde entier, qu’il sera directement l’œuvre de Dieu et aura lieu AVANT LE MIRACLE. Je ne sais pas si on en mourra. Cependant certaines personnes pourront en mourir de peur, en le voyant ».
  • « Le miracle : Ce qui concerne le miracle m’a été dit par la Sainte Vierge à moi seule. Elle m’a défendue de dire en quoi il consistera. Je ne peux en dire la date que huit jours avant. Mais je peux dire qu’il coïncidera avec un événement de l’église et avec la fête d’un saint martyr de l’Eucharistie; il aura lieu à 8H30 du soir, un jeudi entre le 8 et le 16 du mois de Mars, Avril ou Mai. Il sera visible pour tous ceux qui seront au village (de Garabandal) et sur les montagnes des alentours. les malades qui y assisteront seront guéris et les incrédules croiront. Ce sera le miracle le plus grand que Jésus ait jamais fait pour le monde. On ne pourra douter en rien qu’il est Dieu et qu’il est fait pour le bien de l’humanité. Il restera à jamais un signe que le miracle a eu lieu aux Pins. ce signe pourra être filmé et télévisé ».
  • Ayez en-tête ces propos du Père Malachie Martin. 1997. « Le grand facteur déclenchant aura lieu dans le ciel, le ciel humain observer toujours le ciel…. Le signe de la Vierge apparaîtra dans le ciel, et c’est pour bientôt dans les 10 ou 20 prochaines années. Ce sera un choc pour tout le monde. Cela montrera que Dieu existe. Cela aidera ceux dont la foi hésite où vacille, mais ne convertira pas ceux qui ne croient en rien. Lorsqu’un jour de printemps vous verrez un signe dans le ciel tout commencera…. ». « …Observez toujours le ciel, cela commencera par là ».
  • « Le châtiment : Le châtiment reste conditionné au fait que l’humanité accomplira ou non ce que demandent les messages de la Sainte Vierge et croira ou non au miracle. S’il se produisait je sais en quoi il consisterait, car la Sainte Vierge me l’a dit, mais je ne peux pas le dire. D’ailleurs j’ai vu le châtiment et je peux assurer que s’il se produit, ce sera pire que si nous étions enveloppés de feu; pire que si nous avions de la braise sous les pieds et au-dessus de la tête. Je ne sais pas le temps qui s’écoulera entre le miracle et le châtiment ».
  • Page 115 du livre « Les secrets de la Salette » :
  • Cette étrange coïncidence de l’utilisation de l’expression « grand châtiment » en 1901 puis en 1961-1965 : « ….le 7 Juin 1901, la Sacrée Congrégation de l’Index frappait d’interdiction l’ouvrage d’un des ses plus ardents partisans (NRD : Mélanie la bergère) intitulé : « Le Grand Coup avec sa date probable », c’est à dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l’Église, étude sur le Secret de La Salette augmenté de la brochure de Mélanie et autres pièces justificatives ».

Mais revenons dans le passé. En 1917, à Fatima, lors d’une apparition de MARIE, celle-ci transmet à Lucie, trois secrets. Les deux premiers secrets sont révélés. Le 3éme qui deviendra le fameux : « troisième secret de Fatima » ne doit être communiqué qu’au pape et ne doit être ouvert qu’en 1960, pas avant. L’ouverture de l’enveloppe se fait en 1960 mais Jean XXIII et tous ses successeurs (!!!) refusent catégoriquement d’en communiquer le contenu.

Pour les papes successifs qui prirent connaissance de ce fameux 3éme secret de Fatima, certains paraît-il firent un malaise, un autre fut abasourdi, un autre fut alité plusieurs jours. Quelle « …perspective aussi bouleversante » peut-il contenir ??? Il se dit que Jean XXIII aurait communiqué des éléments aux deux grandes puissances de l’époque : USA et l’URSS. Il doit donc s’agir d’une menace « extérieure », d’un danger universel, quelque chose qui dépasse de simples querelles géostratégiques.

La Salette 1846 : La Vierge Marie délivre DEUX SECRETS, un à Mélanie et un autre à Maximin. Jamais révélé officiellement !

Fatima  1917 : La Vierge délivre TROIS SECRETS dont un doit être révélé qu’en 1960. Jamais révélé officiellement ! Les soi-disant révélations par le pape et/ou ses représentant sont bidonnées…!

Espis (Tarn et Garonne) 1947-1958 : L’Immaculée Conception apparait à GILLES BOUHOURS, 6 ans. Le 13 novembre 1949, la Vierge, après avoir demandé de prier pour tous les malades, lui dit : « Petit Gilles, tu dois aller à Rome voir le pape ». « Petit Gilles » doit « rencontrer le pape Pie XII et le pape seulement, pour lui livrer UN SECRET » : Pie XII accepte de recevoir l’enfant en audience privée et secrète. « Pendant onze ans, s’est établie entre Gilles dans l’innocence pure de sa jeunesse et Marie dans la plénitude de sa grâce, une relation d’amour et de confiance ».

« Les apparitions de la Vierge Marie à Gilles Bouhours ».

Source : « ……Lors d’une première audience, le 10 décembre 1949, il ne peut s’exprimer. Durant la seconde audience, le 1er mai 1950, il dit à Pie XII son secret : « La Sainte Vierge n’est pas morte, elle est montée au ciel avec son corps et son âme ». Pie XII et son conseiller le père Rosquini en furent très frappés, car le pape, impressionné par l’opinion immortaliste (selon laquelle la Vierge ne serait pas passée par la mort), évita de la définir et s’en tint à dire que la Vierge, « à la fin de sa destinée terrestre, a été prise corps et âme au ciel ».

… »Pie XII, selon des sources bien informées, aurait demandé à Dieu au cours de l’année sainte 1950 un « signe » pour savoir s’il devait ou non proclamer le dogme de l’Assomption de la Vierge. Des membres de son entourage direct, ainsi que de nombreuses personnes extérieures au Vatican n’ont pas manqué d’identifier ce « signe » à la révélation privée de l’enfant. La mission de Gilles est réalisée ici-bas. Source.

Garabandal 1961-1965 : La Vierge délivre UN SECRET à Conchita, un « grand miracle » doit se produire à Garabandal, qui ne pourra être annoncé que 8 jours avant et qui se produira en Mars et Mai, entre le 8 et le 16, un jeudi à 20H30. Pas encore révélé !

L’annonce doit être proprement apocalyptique ! Mais ce faisant le pape et TOUS ses successeurs désobéissent à MARIE L’Immaculée Conception  en ne dévoilant pas le contenu du troisième secret ET CE MALGRÉ L’INSISTANCE DE LUCIE LA VOYANTE DE FATIMA ! Elle n’a pas ménagé sa peine pour que le pape dévoile ce troisième secret.

On peut se poser la question : MARIE L’Immaculée Conception a-t-elle besoin d’un pape pour faire connaitre sa parole ? Vu de ces entités supérieures, c’est leur façon de communiquer : Des enfants innocents, de futurs saints comme PADRE PIO ou des médiums. On y reviendra plus loin avec Ned DOUGHERTY.

En 1973, 13 ans (chiffre Marial très important) après la date de 1960, le 3éme secret n’ayant pas été révélé, il y a une nouvelle manifestation de MARIE L’Immaculée Conception au Japon. Nouvelle manifestation ET NOUVEL AVERTISSEMENT : « L’avertissement donné à AKITA est une répétition du message de Fatima » .Monseigneur John SHOJIRO ITO, évêque du diocèse de NIIGATA.

AKITA. Japon : Du 13 Octobre 1973 à 1981, à AKITA, les Japonais vont assister à 101 (11) lacrymations de Notre Dame de tous les peuples. Entre 1973 et 1917, il s’est écoulé 56 ans, soit 11 en addition théosophique ! Croyez-vous vraiment à une coïncidence….??? Extrait : « Mgr Jean Itô, évêque de Niigata, au Japon, donne alors son autorisation pour « vénérer Notre Dame d’Akita en 1984. Les apparitions comme les 101 (NDR = 11 !) lacrymations, sont reconnues en 1988 par le cardinal Joseph Ratzinger alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Elles sont ainsi officiellement reconnues par l’Église Catholique.

Réponse du du FUTUR BENOIT 16, préfet de la congrégation à l’époque à la question de savoir pourquoi ils ne reconnaissent pas cette manifestation mariale : « Nous en connaissons déjà le contenu c’est le même que FATIMA ». CIRCULER IL N’Y A RIEN À VOIR ! Entre-temps, le pape n’ayant pas délivré au monde le message du 3éme secret de Fatima en 1960 comme demandé, MARIE L’Immaculée Conception apparait alors en 1961 à GARABANDAL qui aurait dû devenir le FATIMA ou le LOURDES Espagnol. Les apparitions et les révélations se succéderont jusqu’en 1965. Ce qui aurait dû être le Fatima espagnol OU CE QUI VA LE DEVENIR…. ???

ZEITOUN. Égypte. 1968. 2000. Que signifie « Zeitoun » en Arabe ? je vous le donne en 1000… Zeitioun signifie : « l’Olivier » ou « Olive »…!!!!! Cela ne vous rappelle pas la derniére prophétie de Saint Malachie : « GLORIA OLIVAE ». C’est un avertissement Divin ! Pour en savoir plus sur les apparitions de Zeitoun.

C’est une photo authentifiée pas un dessin !

Notez l’heure : 02h28.

Les Apparitions de Marie à Zeitoun. Court documentaire de 4 minutes.

Sans attendre 1960, MARIE L’Immaculée Conception avait signifié en 1917 un autre avertissement sur une autre guerre plus terrible encore, celle qu’on appellera la deuxième guerre mondiale.

ELLE l’avait fait en ces termes : Le 13 juillet 1917, Notre-Dame confia aux petits pastoureaux de FATIMA : « Si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI en commencera une autre pire. Quand vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père. »

Vingt ans plus tard, dans la nuit du 25 au 26 janvier 1938, le ciel fut incendié par une étrange lueur. De neuf heures du soir à deux heures du matin, la voûte céleste fut illuminée de rouge. Ce phénomène fut perçu dans la plupart des pays d’Europe, de la Norvège à Gibraltar, du Portugal à la Grèce, ainsi qu’en Afrique du Nord, aux États-Unis et au Canada. Sur le moment, tout le monde crut à un gigantesque incendie. Le lendemain matin, tous les journaux en parlaient. On attribua le phénomène à une aurore boréale.

Le Bulletin de la Société astronomique de France la décrivit de la façon suivante : « Une aurore boréale d’une grandiose beauté a été visible en France et dans presque tous les pays d’Europe, depuis le mardi 25 janvier 1938, au soir, jusqu’au mercredi 26, au matin. En Suisse, dans le Jura, en Angleterre, comme dans les régions de l’ouest, du sud-ouest et du sud-est de la France, jusqu’en Provence, et plus au sud encore, en Italie et au Portugal, en Sicile et à Gibraltar, et même dans l’Afrique du Nord, le phénomène montra une intensité exceptionnelle pour ces latitudes. (…)

Une lueur bleue verdâtre, pâle et jolie, envahit le ciel du nord-est au nord-ouest. Au-dessus, graduellement, le ciel s’embrase et une voûte rouge, irrégulière se forme. Une sorte de nuage empourpré se condense au nord-est et se déplace vers le nord-ouest comme poussé par un souffle mystérieux. Il se replie, ondoie, se dilate, s’évanouit, se ranime, tandis que d’immenses jets, dont la coloration passe du rouge sang au rouge orangé et au jaune, s’élancent vers le zénith ».

De son côté, Le nouvelliste de Lyon rapporta : « Une aurore boréale d’une ampleur exceptionnelle a sillonné, hier soir, le ciel de l’Europe occidentale ; elle a révolutionné nombre de départements où l’on a cru tout d’abord à un gigantesque incendie. (…) Le ciel était embrasé comme un immense foyer mouvant, provoquant une lueur rouge sang très vive. Le bord du foyer était blanc, comme si le soleil allait se lever. Il s’agit sans doute d’une aurore boréale, mais d’une ampleur exceptionnelle au dire du professeur Pers, de la faculté des Sciences de Grenoble ».

Lucie de Fatima, écrivant à son évêque en 1938: « Monseigneur, je crois que ce qu’on a appelé » l’aurore boréale « est le signe que la Sainte Vierge m’a donné que les événements prophétisés sont proches ». Un  an après cette manifestation, le monde entrait dans la deuxième guerre mondiale. L’avertissement de FATIMA s’était accompli.

C’est un peu bizarre d’écrire cela mais il est un peu compliqué de se lancer dans une interprétation de la volonté d’une entité supérieure comme MARIE L’Immaculée Conception. Il semble que cette entité supérieure qu’est MARIE L’Immaculée Conception soit « informée » d’une échéance programmée très précise, une échéance terrible, qu’elle fait tout pour changer le cours des choses et en même temps ce pari est perdu d’avance, mais elle se bat jusqu’au bout pour nous épargner ce qui va inéluctablement arriver.

Ces enfants de GARABANDAL dont la plus célèbre est CONCHITA, qui reste la plus connue à ce jour, se voit confier elle-aussi par MARIE L’Immaculée Conception un secret : Un terrible « Avertissement » frappera la Terre ! S’en suivra ensuite un miracle, sans doute la 7éme apparition de MARIE L’Immaculée Conception puisque MARIE L’Immaculée Conception n’est apparue que six fois à Fatima et qu’elle avait dit : « JE REVIENDRAI ». Il manque donc une 7ème apparition. Mais cette 7ème apparition au lieu d’avoir lieu à FATIMA pourrait bien avoir lieu à GARABANDAL ou sera-t-elle mondiale ?

  • 19 juin 1965 : CONCHITA : « Voici par écrit l’Avertissement qui me fut donné par MARIE L’Immaculée Conception quand j’étais seule aux Pins, le 1er janvier de cette année. Je transcris fidèlement le texte tel que je l’ai reçu » :
  • L’AVERTISSEMENT : L’Avertissement que MARIE L’Immaculée Conception va nous envoyer, c’est comme un châtiment. Pour rapprocher les bons davantage de Dieu, et pour avertir les autres. En quoi consiste l’Avertissement, je ne puis le révéler. MARIE L’Immaculée Conception ne m’a pas dit de le dire. Ni rien de plus. Dieu voudrait que grâce à cet Avertissement, NOUS NOUS AMENDIONS ET QUE NOUS COMMETTIONS MOINS DE PÉCHÉS CONTRE LUI. Comme je demandais à Conchita si cet Avertissement causerait la mort, elle écrivit immédiatement en note : « Si nous en mourons, cela ne sera pas le fait de l’Avertissement lui-même, mais bien de l’émotion que nous ressentirons en voyant et en sentant l’Avertissement ».
  • 22 octobre 1965 : Conchita s’explique longuement avec une dame espagnole :
  • « Conchita, une comète s’approche de la terre. Ne serait-ce pas cela l’Avertissement ? »
  • « J’ignore ce qu’est une comète. Si c’est quelque chose de la volonté des hommes je réponds : non. Si c’est quelque chose que Dieu fera, c’est bien possible ».

Un autre dialogue (Février 1984) entre François Brousse et Melchisédech, lourd de conséquences TRÈS EXPLICITES. Page 75 :

« …..Mais des peuples se heurteront contre d’autres peuples, sans que l’ombre du vautour définitif, la troisième guerre mondiale, ne tombe sur les peuples. Au moins jusqu’à la deuxiéme décennie du XXI siècle, où retentiront les clairons de l’Apocalypse. Auparavant une femme (NDR : Conchita de Garanbandal ou bien La Vierge Marie ???) prédestinée apportera la concorde à la terre, pour un temps seulement ».

« ……Aujourd’hui, dans cette basilique malagache, j’ouvre pour toi et tes amis le livre de l’avenir. De puissants tremblements de terre secoueront l’Afrique, l’Asie, et l’Amérique du Sud. Une famille effroyable causera des millions de victimes et nous verrons des mères manger la chair de leurs enfants. Des épidémies inconnues, contre lesquelles la science avouera son impuissance, ravageront les masses ». Coronavirus ???

Paroles de l’Immaculée Conception à Conchita de Garabandal : « Après le châtiment (NDR : ne serait-ce pas plutôt l’avertissement) il y aura le miracle : Le Miracle : II se produira un jeudi à 20h30, entre le 8 et le 16 du mois de Mars, Avril ou Mai*. Le miracle coïncidera avec un événement important dans l’Église et le jour de fête d’un jeune martyr de l’Eucharistie. Tous les habitants du village et des montagnes environnantes pourront le voir. Les malades présents seront guéris. Les pécheurs et les non-croyants se convertiront. II sera possible de photographier et de téléviser l’évènement. Conchita annoncera la date du Grand Miracle 8 jours avant. Conchita connaît la date du Miracle et elle sait également que l’Avertissement doit se produire moins de 12 mois avant ». *Nostradamus de Carcassonne » écrit ceci (X, 67.) : « Le tremblement si fort au mois de Mai ».

Il ajoute : « Dans plusieurs nuits, la terre tremblera…

Sur le printemps deux efforts suite,

Corinthe, Epiphèse aux deux mers nagera….

Traduction de Josiane Charpentier : « Ce cataclysme qui dévastera l’Italie, la Grèce et le Moyen-Orient et qui sévirait dans les deux mers presque en même temps, aurait lieu au printemps » : (X, 67.) : « Le tremblement si fort au mois de Mai ».

Si on rassemble les données de Conchita de Garabandal et celles de Nostradamus de Carcassonne, on obtient une fenêtre de tir très, très étroite :

Le Miracle de Garabandal doit avoir lieu entre le 8 et le 16 inclus des mois de Mars, Avril, Mai. DONC AU PRINTEMPS ! Nostradamus précise lui, que l’on sera au printemps et au mois de Mai lors du « bouleversement« , « l’avertissement » selon les prophéties de Garabandal.

Père Malachie Martin. 1997. « Le grand facteur déclenchant aura lieu dans le ciel, le ciel humain observer toujours le ciel…. Le signe de la Vierge apparaîtra dans le ciel, et c’est pour bientôt dans les 10 ou 20 prochaines années. Ce sera un choc pour tout le monde. Cela montrera que Dieu existe. Cela aidera ceux dont la foi hésite où vacille, mais ne convertira pas ceux qui ne croient en rien. Lorsqu’un jour de printemps vous verrez un signe dans le ciel tout commencera…. ». « …Observez toujours le ciel, cela commencera par là ».

Père Malachie Martin. 07 Novembre 1997 : « Le Vatican a construit cet observatoire dans l’Arizona à cause du contenu d’un secret…… {court silence} parlant du futur proche. Cela concerne les étoiles et des données astronomiques. Est-ce que je me suis fait comprendre ? »

Les citations sont extraites du livre :

Dans ce livre (2008), l’auteur a une illumination lorsque page 200 il énumére différents scénarios dont celui-ci est flamboyant : « ….En clair, si le ciel devait nous tomber sur la tête, ce serait donc bien dans la fenêtre 2017-2025, la premiére année dépendant de la longévité de Benoit XVI ». Quand il publie ce livre en 2008, il ne connait pas l’oracle de l’anagramme de Benoit XVI : « Joseph Alois Ratzinger » = « Je pars l’horizon s’agite ».

CQFD : Le « Grand Miracle » suit l’avertissement. Ce « Grand Miracle » doit être annoncé par Conchita avec un préavis de 08 jours en sachant qu’il ne peut se manifester qu’entre le 08 et le 16 des mois cités et un Jeudi à 20H30 ! Pour reprendre mot pour mot les paroles de L’Immaculée Conception.

– Trois hypothèses –

  • Première hypothèse : « L’avertissement » aura lieu entre le 01 et le 05 Mai 2020.
  • Le « Grand Miracle » qui suivra « l’Avertissement » aura lieu le Jeudi 14 Mai 2020 à 20H30. Cette hypothèse n’avait pas pris en compte le coronavirus comme le possible « avertissement« .
  • Deuxième hypothèse : Quasiment tout se déroule en Mai 2020 : L’oracle de Saint Malachie « GLORIA OLIVAE » se réalise en Mai 2020, suit aussitôt le décès de Benoit XVI et tout de suite après « l’avertissement« . Le « Grand miracle » étant reporté en Mars, Avril ou Mai 2021 (entre le 08 et le 16 des mois cités et un Jeudi à 20H30 !) pour respecter les conditions posées par l’Immaculée Conception à Conchita de Garabandal. Mais quid du « châtiment » ? qui arrive après le « grand miracle » ? Si on suit la logique il serait pour Mai 2021.
  • Cette deuxiéme hypothèse ne tiens plus si l’on considère que la pandémie mondiale du coronavirus constitue la premiére phase soit : « l’avertissement ». Si le coronavirus constitue le premier étage de la fusée Garabandal, c’est à dire : « L’avertissement« , alors toutes les cartes sont rebattues. Nous serions alors juste avant l’allumage du deuxiéme étage soit : « le grand miracle » qui ne peut avoir lieu je cite qu’en : Mars, Avril ou Mai. Entre le 08 et le 16 des mois cités et un Jeudi à 20H30 !
  • Troisième hypothèse : Ce « grand miracle » ne peut avoir lieu au minimum qu’à partir de 2021 : Mars, Avril ou Mai. Entre le 08 et le 16 des mois cités et un Jeudi à 20H30 ! ou…. une autre année !
  • « Le châtiment » (troisième étage) lui reste calé toujours sur le mois de Mai pour reprendre les dires de « Nostradamus de Carcassonne« . Mais alors si ce « châtiment » intervenait en Mai 2021. 1244+777(666+111) = 2021. La prophétie Cathare serait réalisée honorée : « les lauriers refleuriront sur les cendres des Martyrs, passé le cap des sept cents ans ».

Mise à jour : 01 Juin 2020. Le mois de Mai s’est terminé, le « grand tremblement de mai » annoncé par Nostradamus de Carcassonne n’a pas eu lieu. Le « grand miracle » de Garabandal (8-16 mars-mai. jeudi 20H30) ne s’est pas lui non plus produit. Une chose est certaine, le COVID 19 est bien « l’avertissement », la phase 1 des prophéties de Garabandal.

La phase 2, « le grand miracle » ne peut avoir lieu qu’entre Mars et Mai soit de l’année prochaine soit d’une autre année. C’est peu vraisemblable… « Il sera possible de photographier et de téléviser l’évènement ». Il parait difficile d’y échapper car tous nos regards sont tournés maintenant sur 2021 qui faut-il le rappeler arrivera 777 (666+111) ans après la prophétie de Montségur. Sauf si bien sûr le genre humain avec ces malades qui nous gouvernent font un 180°. ON PEUT TOUJOURS RÊVER !!!

La phase 3 des prophéties de Garabandal c’est bien sûr « le châtiment ». Là on rejoint les prophéties de La Salette et du 3éme secret de Fatima dans l’étendue des dégâts au niveau planétaire. Joseph de Maistre : « Les changements les plus heureux qui s’opèrent parmi les nations sont presque toujours achetés par de sanglantes catastrophes dont l’innocence est la victime ».

  • Mais pour que ces événements se produisent avec leurs corolaires : La dernière prophétie de Saint Malachie : « Petrus Romanus », il faut préalablement et OBLIGATOIREMENT que la prophétie directive : « Gloria Olivae » soit accomplie et qu’ensuite et seulement ensuite, le pape : « GLORIA OLIVAE », donc Benoit 16, décède, puisque l’anagramme de son nom nous livre la clef de l’implacable destin : « Joseph Alois Ratzinger » = « Je pars l’horizon s’agite ». Donc le pape Benoit 16 décède dans le courant du mois d’Avril précédent de très peu ces bouleversements de Mai…..

Ayez bien en-tête la chronologie : 1. « Avertissement » : Coronavirus ??? 2 . « Grand miracle ». 3. « Châtiment ». Le châtiment sera CATACLYSMIQUE ET MONDIAL ! Le troisième secret de Fatima et de la Salette c’est l’étendu du cataclysme mondial qui nous attend. Il y a fort peu à parier qu’avec les crétins qui nous gouvernent, ils ne fassent qu’accélérer la décomposition. Conclusion : Avant le coronavirus nous étions au bord du gouffre, maintenant nous nous apprêtons à faire UN GRAND PAS EN AVANT !!!

Cet (ou ces) astéroïde(s) rôdeur est plus ou moins confirmé par les propos de CONCHITA dès 1965 : « L’Avertissement, c’est comme une chose très effrayante qui se passera dans le ciel ? Conchita : « Oui, c’est vrai. MARIE L’Immaculée Conception m’a dit le nom du phénomène. Ce nom existe dans le dictionnaire (espagnol). Il commence par un « A » (astéroïde ?). Mais elle ne m’a pas dit de le dire ou de le taire ».

Il peut aussi s’agir (et/ou) d’un sursaut gamma (gamma-ray bursts) venu de l’espace ce qui expliquerai cette déclaration énigmatique de La Reine du Sauveur, à Conchita 10 ans à l’époque : « …ce sera mille fois pire que des tremblements de terre, comme un feu qui ne brûle pas la peau ». Cela durera un quart d’heure, mais tout cela semblera très long. Personne ne pourra faire quoi que ce soit ».

S’agissant d’un événement cosmique extraordinaire et programmé, il est programmé certes, mais si la bonne-volonté des hommes avait prévalu, la menace aurait été écartée. Mais d’autres médiums, initiés, avant FATIMA et GARABANDAL ont été prévenus de cette échéance et eux aussi ont été abasourdis, stupéfaits, bouleversés, sidérés par les conséquences  de cette prédiction.

Il est certain et FACTUEL que pour stopper ce prochain cataclysme PLANÉTAIRE (Mai 2021 ?) il ne faille une bonne fois pour toute : « Consacrée la Russie à Son Cœur Immaculée en union avec tous les évêques du monde ». Sœur Lucie a expliqué à maintes reprises que l’acte de consécration requiert que le Pape « choisisse une date à laquelle Sa Sainteté ordonne aux Évêques du monde entier de faire, chacun dans sa propre cathédrale, et en même temps que le Pape, une cérémonie solennelle et publique de Réparation et la Consécration de la Russie… ».

Dieu demande « La consécration de la Russie et uniquement de la Russie, sans aucune adjonction, car la Russie est un immense territoire bien circonscrit, et sa conversion se remarquera, apportant ainsi la preuve de ce qu’on peut obtenir par la consécration au Cœur Immaculé de Marie ».

D’où cette prière : « Supplique au Cœur Immaculé de Marie ». « …….Très sainte Vierge Marie, afin de réparer temps de crimes, vous avez demandé l’établissement de la dévotion réparatrice à votre Cœur immaculé; et dans le but d’arrêter les fléaux de Dieu que vous prédisez, vous vous êtes fait la messagère du Très-Haut pour recueillir du Vicaire de Jésus (le plus grande dans le service du Christ), uni à tous les évêques du monde la consécration de la Russie à votre Cœur immaculé.

 Hélas, on n’a pas encore tenu compte de votre message. Daignez donc ô Mère de Dieu, agréer l’acte de réparation que nous présentons à votre Cœur Immaculé pour toutes les offenses donc, avec le Sacré-Cœur de Jésus (le plus grande dans le service du Christ), il est accablé de la part des pêcheurs et des impies.

Nous vous supplions que la Russie soit consacrée à votre Cœur Immaculé de Marie : Et dans votre maternelle miséricorde, de prendre cette nation sous votre puissante protection, d’en faire votre domaine où vous régnerez en Reine, de faire de cette terre de persécution, une terre d’élection et de bénédiction. Nous vous conjurons  de vous soumettre si bien cette nation que, convertie de son impiété, elle devienne un nouveau royaume pour Notre Seigneur Jésus (le plus grand dans le service du Christ), un nouvel héritage pour son doux sceptre. Que revenue aussi de son ancien schisme, elle retourne à l’unité de l’unique bercail du Pasteur éternel, et que soumise ainsi au Vicaire de votre divin Fils, elle devienne un ardent apôtre du Règne social de notre Seigneur Jésus (le plus grand dans le service du Christ), sur toutes les nations de la terre.

 Daignez enfin, ô Reine de la Paix, apporter au monde la paix que le monde ne peut donner, la paix des armes et la paix des âmes, la paix du Christ dans le royaume du Christ, et le Royaume du Christ par là règne de votre Cœur Immaculé, ô Marie ». AMEN.

Ce que De Gaulle résume dans une phrase en apparence agnostique, mais en apparence seulement… : « L’Europe de l’Atlantique à l’Oural ».

– Que disent les Grands+Initiés au fil de l’Histoire –

Raymond BERNARD, le Grand+initié dans son livre : « Les maisons secrètes de la ROSE-CROIX ». Chapitre : « Rendez-vous secret à Rome », prend connaissance d’un document exceptionnel et on retrouve à la lecture de ce document, le même effarement, la même sidération (et Dieu sait qu’il avait déjà dû en voir d’autres) que l’on retrouve chez ceux qui prirent connaissance du 3ème secret de Fatima.

Août-Septembre 1968 : « ….Il saisit un parchemin enroulé qu’il me tend, en disant : « Lisez : Je déroule le document à peine jauni (NDR : le papier était-il bleu ?) 😉 et, bien que j’ai quelque mal à scruter la fine écriture et à déchiffrer certaines locutions anciennes, je suis au comble de l’effarement. Je ne reproduirai pas ici les symboles secrets ni les titres exacts apposés en exergue. Ils ont une importance trop considérable à l’aube des temps nouveaux que nous traversons et ils appartiennent « à ce qui vient ». Je dirai simplement que « le Phénix doit renaitre de ses cendres » (NDR : Allusion au Comte de Saint Germain ou Comte de Saint Phénix) et deux décades ne s’écouleront pas que tous ces symboles et ces titres auront une vie nouvelle dans un monde où toutes les valeurs auront été bouleversées au point qu’aucune comparaison ne sera possible entre ce temps et l’actuel, et cela, naturellement, dans le sens d’un plus grand bien* et puisque je suis à Rome, oserai-je révéler dès à présent que le fidèle de notre époque  aura bien du mal à reconnaitre son église ? D’ici vingt ans…. (NDR : 1968. Il se base sur le passage de la comète de Haley en 1986, mais il se trompe) Et intentionnellement je prolonge l’échéance de quelques années, mais qu’est-ce qu’un an, deux ans ou huit ans (NDR : 1+2+8 = 11) dans une perspective aussi « bouleversante » ?

*Raymond Bernard ferait ici allusion non pas à « l’avertissement » de Garabandal mais au « châtiment« , phase 3, infiniment plus violent, mondial et qui rejoint les prophéties de la Salette.

Le document reproduit ensuite deux quatrains de Nostradamus et ces quatrains les voici :

Qui ouvrira le monument trouvé,

Et ne viendra le serrer promptement.

Mal luy viendra, et ne pourra prouvé,

Si mieux doit estre roy Breton ou Normand.

Quand l’ecriture D. M. trouvée,

Et cave antique à lampe descouverte,

Loy, Roy & Prince Ulpian esprouvee,

Pavillon Royne & Duc sous la couverte.

Juste au-dessous, ces quelques mots incompréhensibles : « Nil a source dans crypta ferrata ». et au bas du parchemin l’incroyable signature, authentifiée d’une croix pattée : Louis, Templier.

Ce « bouleversement » dont parle Raymond Bernard fait-il écho à cet autre avertissement de Marie lors des apparitions à KÉRIZINEN en Bretagne : « Si les hommes ne se repentent pas et ne changent pas de vie, une affreuse tourmente soufflera sur le monde ». « Oui, selon mes avertissements, terrible sera le bouleversement de la terre, parce que l’humanité, souillée par la boue du péché, a perdu la voie qui mène à Dieu. Ce moment que vous allez vivre sera l’un des plus graves de l’histoire du monde et de l’église ».

La phrase en gras prononcée par MARIE L’Immaculée Conception est à rapprocher de ce passage du manuscrit cité plus haut : « …..le fidèle de notre époque (NDR : 1968) aura bien du mal à reconnaitre son église ». .« ….dans une perspective aussi « bouleversante » ?

Quand Raymond Bernard dit : Je ne reproduirai pas ici les symboles secrets ni les titres exacts apposées en exergue.

  • On peut penser que ce document a été émargé par :
  • LOUIS-CLAUDE DE SAINT-MARTIN S.I.I (…) Grand+Maitre du Martinisme.
  • LE COMTE DE SAINT-GERMAIN F+R+C. « ….Phénix correspond à l’un des nombreux autres noms du Pèlerin des âges : Le Comte de Phénix, ou de Saint Phénix. Le Phénix étant l’oiseau qui renait de ses cendres, comme l’alchimiste, capable de matérialiser un nouveau corps à son gré. Mais surtout, »Charon » se rapporte à Jean Charon, auteur de « j’ai vécu quinze milliards d’années, lequel « a déclaré que la matière était composée de points géométriques environnés d’un rayonnement infini », théorie dont Saint Germain fut le précurseur.
  • COMTE DE CAGLIOSTRO G.C. Grand+Maitre+Secret de l’Ordre du Temple ???
  • ….Et on peut penser que la rédaction de ce document a été faites à Paris dans le laboratoire de Cagliostro…

Bouleversement géophysique par des éruptions volcaniques en chaine, bouleversement par la nature des destructions ? Le tout appliqué ENTRE-AUTRES et peut-être aux deux plus « grandes » capitales Européennes ?

Est-ce qu’il y a une relation entre : « …..et puisque je suis à Rome, oserai-je révéler dès à présent que le fidèle de notre époque (NDR : 1968) aura bien du mal à reconnaitre son église ? » et les prédictions d’Edgar Cayce le grand médium Américain qui écrivait : « L’Italie sera coupée en deux par un tremblement de terre ».  À votre avis, si l’Italie est coupée en deux, à quel endroit se situera la coupure…. ????

S’agirait-il de ce que les spécialistes appellent un « supercisaillement », c’est-à-dire le réveil en série des tous les volcans, une réaction en chaine ? les artificiers appellent cela « une explosion par sympathie ».

Où l’on reparle de la comète

Rappelez –vous les propos du Père Malachie Martin (un nom comme celui-là ça ne s’invente pas) : 07 Novembre 1997 : « Le Vatican a construit cet observatoire dans l’Arizona à cause du contenu d’un secret…… {court silence} parlant du futur proche. Cela concerne les étoiles et des données astronomiques. Est-ce que je me suis fait comprendre ? »

Raymond Bernard, « attend » quelque chose dans moins de 20 ans (on est en 1968). Il s’avérera que c’est la comète de Haley qu’il attendait. Mais pourquoi cette dernière ? Sans doute que la description qu’en faisait le « …parchemin à peine jaunie » qui décrit cet événement ressemble à une comète ou une comète-astéroïde… La seule comète très puissante à l’époque, cela ne pouvait être que celle de Haley. Le passage de Haley c’est en 1986. Donc on a tout faux !!!

Puisque le Vatican a construit cet observatoire dans l’Arizona à cause du « contenu d’un secret », il ne s’agit donc pas comme on aurait put le croire d’un météore fonçant sur la terre. Il y a des systèmes bien plus sophistiqué pour surveiller cela. Cet observatoire a été construit comme un système d’alerte-avancé pour la venue d’une comète-astéroïde, xxx fois plus puissante que celle de Haley et qui pourrait heurter la terre.

Le Vatican a pris intelligemment le problème à l’envers : Ne connaissons pas la date de ce crash mais connaissant la nature de l’événement, le Vatican cherche à détecter le plus en amont possible cette menace pour déterminer la date de son éventuel impact sur terre qui serait accompagné d’un super-cisaillement volcanique à l’échelle planétaire et notamment en Italie : « ……le fidèle de notre époque aura bien du mal à reconnaitre sa ville ». Issue fatale, « cascade inéluctable ». En résumé, il est compliqué de trancher entre météore (astéroïde), comète voire comète-astéroïde !!! Ce qui est certain c’est que ce passage ou cet impact sera accompagné d’un super-cisaillement volcanique et planétaire.

La seule façon de stopper ou d’atténuer cette « perspective aussi bouleversante »  es de « consacrer la Russie au cœur Immaculé de Marie »

« Très sainte Vierge Marie, afin de réparer temps de crimes vous avez demandé l’établissement de la dévotion réparatrice à votre Cœur immaculé ; et dans le but d’arrêter les fléaux de Dieu que vous prédisez, vous vous êtes fait la messagère du Très-Haut pour recueillir du Vicaire de Jésus(le plus grande dans le service du Christ), uni à tous les évêques du monde la consécration de la Russie à votre Cœur immaculé.

 Hélas, on n’a pas encore tenu compte de votre message. Daignez donc ô Mère de Dieu, agréer l’acte de réparation que nous présentons à votre Cœur Immaculé pour toutes les offenses donc, avec le Sacré-Cœur de Jésus (le plus grande dans le service du Christ), il est accablé de la part des pêcheurs et des impies.

Nous vous supplions que la Russie soit consacrée à votre Cœur Immaculé de Marie : et dans votre maternelle miséricorde, de prendre cette nation sous votre puissante protection, d’en faire votre domaine où vous régniez en Reine, te faire de cette terre de persécution, une terre d’élection et de bénédiction. Nous vous conjurons  de vous soumettre si bien cette nation que, convertis de son impiété, elle devienne un nouveau royaume pour Notre Seigneur Jésus (le plus grand dans le service du Christ), un nouvel héritage pour son doux sceptre. Que revenue aussi de son ancien schisme, elle retourne à l’unité de l’unique bercail du Pasteur éternel, et que soumise ainsi au Vicaire de votre divin Fils, elle devienne un ardent apôtre du Règne social de notre Seigneur Jésus (le plus grand dans le service du Christ), sur toutes les nations de la terre.

 Daignez enfin ô Reine de la Paix, apporter au monde la paix que le monde ne peut donner, la paix des armes et la paix des âmes, la paix du Christ dans le royaume du Christ, et le royaume du Christ par là règne de votre Cœur Immaculé, ô Marie ». AMEN.

************

Mais que-Diable vient faire en 1968 cette échéance de 20 ans «intentionnellement prolongé de un, deux ou huit ans » par Raymond Bernard ? C’est parce que ce parchemin donne une date sous forme du passage d’une comète. En lisant le contenu du parchemin il fait aussitôt référence à la comète de Haley qui passera en 1986. Voilà pourquoi il dit : « … et je prolonge l’échéance de deux ans ». Ce n’était pas de cette comète là qu’il s’agissait.

Mais qu’est ce qui pourrait bien créer ce supercisaillement, cette explosion « par sympathie » des volcans dans le monde ? C’est là que les entretiens de CONCHITA de GARABANDAL prennent toutes leurs importances.

Sous le feu des questions postérieures aux apparitions, Conchita donne plus de détails. Là où cela devient passionnant c’est que parmi les gens qui la questionnent il y en a qui ont une petite idée derrière la tête et n’hésitent pas à évoquer une comète qui percuterait la terre. Évidemment quand on n’a pas les connaissances scientifiques exactes, météorites, astéroïdes, bolide ou comète c’est kif kif bourricot !

  • Réponse de Conchita : « 22 octobre 1965 : Conchita s’explique longuement avec une dame espagnole :
  • « Conchita, une comète s’approche de la terre. Ne serait-ce pas cela l’Avertissement ? »
  • « J’ignore ce qu’est une comète. Si c’est quelque chose de la volonté des hommes je réponds: non. Si c’est quelque chose que Dieu fera, c’est bien possible ».
  • « L’Avertissement, c’est comme une chose très effrayante qui se passera dans le ciel ? Conchita : « Oui, c’est vrai. MARIE m’a dit le nom du phénomène. Ce nom existe dans le dictionnaire (espagnol). Il commence par un « A » (astéroïde ?) (Note de la personne qui a recueilli les propos) Mais elle ne m’a pas dit de le dire ou de le taire ».

Extrait des Centuries de NOSTRADAMUS. Lisez-les comme des directives pas comme des prophéties :

« La grande estoille par sept jours brûlera,

Nuée fera deux soleils apparoir

Le gros mastin toute nuit hurlera

Quand grand pontife changera de terroir ».

et ailleurs dans les Centuries :

« Apparoistra vers le Septentrion,

Non loing de cancer l’estoile chevelue ».

La grande étoile ou « l’estoile chevelue devenue apparente » c’est évidemment une comète.

« Nuée fera deux soleils apparoir » : Y a t’il un rapport avec les déclarations de Conchita de Garabandal des propos recueillis auprés de L’Immaculée Conception : « On verra dans le ciel comme deux étoiles qui entreront en collision dans un vacarme épouvantable et beaucoup de lumière, mais elles ne tomberont pas. L’humanité sera effrayée ».

Le « gros mastin qui hurlera toute la nuit » ce sont les télés.

Le grand pontife qui changera de terroir. Pas compliqué de comprendre que c’est le pape qui fuit la destruction de Rome. Sauf qu’il y en a deux actuellement mais un seul s’enfuit parce que le plus ancien (Benoit 16) est déjà décédé et que l’anagramme de son nom porte en lui la future catastrophe : « Joseph Alois Ratzinger » = « Je pars l’horizon s’agite ».

L’anagramme du nom de cette reine portait en lui dès sa naissance sa funeste destinée :

Anagrammes de « Marie-Antoinette d’Autriche » :

« Reine, ta  tête a dû choir matin ».

« Tête tranchée dira : « A moi, Nuit ! »

« Cette amie hérita de Trianon ».

Pas difficile de comprendre que depuis des siècles et des siècles, ce secret que l’on appelle «  ….de Fatima » tourne dans les milieux « occultes gouvernementaux » : P.V. Piobb : « …..Et pourquoi ce but ne serait-il pas autre que la politique, puisque l’évènement lui-même a été politique. Oh ! oh ! Nous touchons à des choses graves. ……Eh bien ! Cela voyez-vous, c’est cela l’ésotérisme gouvernemental sans doute, mais autant et même plus occulte que tout ce qui constitue l’occultisme ».

On peut donc supposer qu’un ou plusieurs astéroïdes ou un astéroïde qui éclaterait en plusieurs morceaux, viendrait à percuter la terre, provoquant entre-autres : Tsunami et supercisaillement volcanique. Là aussi, voir les prédictions d’Edgar Cayce qui parle des terres de l’Atlantide qui ressurgissent et d’un passage naturel qui se créerait entre le Pacifique et l’atlantique.

Je vous laisse imaginer la puissance de l’éruption nécessaire pour créer un nouveau canal de Panama…. mais naturel… !!!

Pour finir d’enfoncer le clou, on ne peut passer sous silence les visions de Ned Dougherty. En gros, à la suite d’une EMI (expérience de Mort imminente) il a une vision, on est en 1984 : « Une femme de lumière » lui montre les deux tours jumelles de New-York qui s’effondrent et un tsunami qui ravage la côte Est des USA, mettant à terre tout le système bancaire et économique US. Il ne peut pas publier son livre, personne ne le prend au sérieux. 6 mois avant le 11 septembre 2001, un éditeur accepte de le publier. La suite vous la connaissez…

Livre en Français : « Voie express pour le paradis ».  « Membre de la jet-set, millionnaire, cocaïnomane et un peu alcoolique, rien ne prédisposait Ned Dougherty à s’occuper de choses spirituelles jusqu’à ce que son cœur le lâche brutalement sur le trottoir de sa discothèque. Sanglé dans l’ambulance avec des urgentistes au-dessus de lui tentant de le réanimer, l’homme d’affaires se sent soudain quitter son corps et flotter au-dessus de lui. Il ne comprend pas et cherche aussitôt sa Rolex lorsqu’un tunnel lumineux s’ouvre devant lui et dans lequel il reconnaît un ami, mort 15 ans auparavant. Ned Dougherty traverse le tunnel « hors du corps » et là commence son incroyable odyssée : il se retrouve en présence de la Femme de Lumière qui lui montre son avenir personnel, ainsi que celui du monde. Dans ces visions, l’homme d’affaires assiste à des scènes apocalyptiques, difficilement plausibles pour lui, comme par exemple celle des Twin Towers s’effondrant presque ensemble dans un fracas assourdissant de débris et de sirènes, ou celle d’une vague haute comme un immeuble, décimant toute la côte Est, déclenchant la chute économique des États-Unis par les faillites des assurances entraînant, dans leur sillage, celle des banques. Son livre mentionnant qu’un  » attentat terroriste majeur pourrait frapper New York ou Washington, avec de graves répercussions sur le mode de vie aux États-Unis » est sorti dans les librairies américaines 6 mois avant le 11 septembre ».

Non seulement il a vu les tours jumelles de NY s’effondrer mais il a vu en plus les immeubles de NY et de la Côte Est se coucher comme des fétus de paille entrainant tout le système bancaire et économique américain. Il est bien évident que si le système financier américain se couche, tous les pays qui vivent de la perfusion permanente des USA vont se coucher aussi… !!! Et pas des moindres !!!

On sait parfaitement d’où viendra ce tsunami s’il est essentiellement d’origine volcanique : (Il peut aussi être déclenché suite à l’impact d’un astéroïde qui devient une météorite quand elle touche le sol).

Article du Times : 11 Janvier 2003 : « De la côte est des États-Unis, du Maine vers Miami est sur une ligne de destruction que pourrait avoir lieu à tout moment avec une future éruption du volcan toujours actif qui reste sur Las Palmas dans les îles canaries. Les scientifiques ont appris qu’une éruption mènera à un effondrement du volcan dans l’océan. Des trillions de tonnes de roche tomberont dans la mer, envoyant  un méga tsunami créer une ondulation géante à travers l’Océan Atlantique vers les Amériques à une vitesse estimée de 720 kilomètres/ heure. Cela prendra approximativement huit heures pour atteindre les États-Unis. Il y aura peu d’avertissement de l’effondrement du volcan autre que l’éruption lui-même signifiant une possibilité imminente.

 La vague sera haute de plus de 650 mètres et sa crête s’étirera de 30 à 40 kilomètres ou plus. Le mur énorme d’eau détruira chaque simple ville du littoral sur le rivage oriental des États-Unis et pourra causer une destruction probable jusqu’à 20 milles (32 km) à l’intérieur des terres. Les Bahamas seront dévastées et la Floride pourrait être submergée ».

Il y a aussi la probabilité qu’un astéroïde percute directement l’Atlantique.

Ces histoires de « femmes de lumière » et de vision ou faut-il parler de « pré-vision » n’ont jamais été portées à la connaissance du grand-public par nos braves journalistes et autres « classe-médiatique » ou vaut-il mieux parler de « braves Toutous médiatiques », « la voix de leurs Maitres »….

L’histoire des huit jésuites qui se trouvaient à moins de 600 mètres du point d’impact de la bombe à Hiroshima : Indemnes, non irradiés !

Voici une autre histoire que très peu de gens connaissent, facile à vérifier. C’est entre 13000 à 16000 fois plus puissant que LOURDES et FATIMA !!! Le 06 Aout 1945 à 8 h 31, les sirènes hurlent sur Hiroshima, lorsque apparaît le B29 de reconnaissance météo. À 9 h 15, le commandant Thomas Ferebee, bombardier de l’Enola Gay, déclenche le largage de la première bombe atomique.

Au centre de l’explosion, il fait 300.000 degrés Celsius. Au sol, 600 m plus bas, 3000 degrés Celsius. Dans un rayon de 3 km, 10.000 immeubles sont détruits par le souffle de l’explosion, 50 000 par les incendies. Jusqu’à 1200 m du centre de l’explosion, les victimes meurent instantanément. Il y avait huit blocs à quelques centaines de mètres de distance  entre l’endroit où la bombe a explosé à Hiroshima et la maison japonaise (de bois et paille de riz) où vivaient les  huit  missionnaires jésuites allemands  qui priaient le ROSAIRE chaque jour.

Ces 8 jésuites ont survécus à (ils étaient à quelques centaines de mètres du « point zéro« ) : 3000 degrés et 16.000 tonnes de TNT !!! ILS SONT MORTS DE VIEILLESSE ET EN EXCELLENTE SANTÉ SANS AVOIR ÉTÉ AFFECTE NI PAR L’EXPLOSION NI PAR LES RADIATIONS !!!

Voici ces 8 jésuites photographiés « par hasard » au milieu des décombres, au point zéro de l’explosion, par un avion de reconnaissance américain peu après l’explosion :

Crédit photo.

Le père Jésuite Schiffer : « Soudain, une terrible explosion remplie l’air dans un coup de tonnerre. Une force invisible me fait lever de ma chaise, me propulse dans les airs, me secoue, me bat, me fait tourbillonner comme une feuille dans une rafale de vent d’automne…» …  « Puis tout a été plongé dans l’obscurité. Je n’étais pas inconscient, parce que j’essayais de penser à ce qui s’était passé. Avec mes doigts, je me suis senti dans l’obscurité totale. J’ai pensé que j’étais mort! Puis, j’ai entendu ma propre voix. Ce fut l’expérience la plus effrayante de toutes. Il m’a montré que j’étais vivant, et a grandi en moi la terrible certitude qu’un terrible désastre était arrivé…» Une journée entière a passé, ses trois collègues et lui étaient dans cet enfer de feu, de fumée et de rayonnement jusqu’à qu’ils soient finalement trouvés par les sauveteurs et promptement secourus.

Le Père Schiffer relata son histoire en 1976 lors d’un congrès à Philadelphie. Il avait alors confirmé que ses confrères jésuites étaient toujours vivants et en bonne santé. Ils ont été examinés par des dizaines d’experts, soit plus de 200 fois au cours des années qui ont suivi la tragédie d’Hiroshima, sans qu’aucune trace de radiation ne soit trouvée dans leurs corps. Les quatre prêtres ont toujours été persuadés d’avoir bénéficié de la protection de Dieu et de MARIE L’Immaculée Conception. “Nous vivions d’après le message de Fatima et prions le rosaire chaque jour”, ont-ils expliqué.  «Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison ».

Plus de 55 ans plus tard, les scientifiques sont absolument incapables de fournir une explication plausible. Trois jours après à NAGAZAKI ce sont les pères Franciscain ET LEUR COUVENT qui réchappent à la deuxième bombe atomique !

« MARIE protège les jésuites et les franciscains des deux bombes atomiques ».

Vous connaissiez cette histoire ? Non !! Trop dérangeante pour nos braves journalistes et autres TOUTOUS MÉDIATIQUES.

Revenons-en à nos prédictions, prophéties et autres « directives ».  Comment cela va-t-il s’ordonner dans les mois qui viennent. Nous vivons un moment unique dans l’histoire de la papauté et de l’Europe (quoi qu’en pense les athées les deux sont liés). Nous sommes à la fin de la prophétie des papes de Saint Malachie.

  • Seulement voilà, la dernière prophétie de SAINT MALACHIE, la plus terrible, qui ne s’est pas encore accomplie :
  • « In persecutio extrema, sanctae Romanae Ecclesiae sedebit Petrus Romanus, qui pascet oves in multis tribulationibus, quibus transactis, civitas septicollis diruëtur, et Judex tremendus judicabit populum suum. FINIS. »
  • Ce qui signifie : « Lors de la dernière persécution que subira la Sainte Église Romaine, siègera Pierre le Romain. Il paîtra les brebis au milieu de nombreuses tribulations celles-ci terminées, les murs de la cité aux sept collines tomberont, et le juge redoutable jugera le peuple. »

Benoit 16 qui découvre un peu tard qu’il s’est fait rouler dans la farine depuis très longtemps par la Curie Romaine, décide de démissionner un 28 Février. Mais pourquoi le 28 février ? Parce que le 28 février c’est la fête de : « Pierre le ROMAIN » !!! Car enfin, démissionner le jour de la Saint Romain,  alors qu’une prophétie annonce que le dernier pape s’appellera justement « Pierre le Romain » (« Petrus Romanus« ), la symbolique, voulue ou inspirée, est ultra forte ! Nous y sommes donc ! Avec la démission de Benoît XVI, nous entrons dans la dernière ligne droite qui, nous conduit à la phase finale de la prophétie des directives de Saint Malachie. C’est aussi un TERRIBLE avertissement lancé à la Curie Romaine : « Pour vous les carottes sont cuites ! »

Mais cette dernière prophétie ne peut commencer à s’accomplir qu’à une seule condition : Que le pape (Benoit 16)  concerné par la devise : « Gloria olivae », s’éteigne, décède. C’est à partir de ce moment-là que la dernière prophétie pourra s’exécuter. C’est la signification occulte de l’anagramme de : « Joseph Alois Ratzinger » = « Je pars l’horizon s’agite ». PEUT-ON ÊTRE PLUS CLAIR !!!

P.V.PIOBB dans son livre : « Le sort de l’Europe d’après la prophétie de Saint Malachie » qu’il finit d’écrire en février 1939 a une fulgurance extraordinaire, une intuition céleste quand il écrit : « Vers quelle époque se passeront les tout derniers évènements que mentionne la prophétie ? Entendons-nous bien ; car il s’agit de serrer la précision autant que possible. Les derniers événements, d’après la phase terminale, sont de deux catégories : la persécution d’abord et le jugement ensuite. Certes, les deux constituent un ensemble ou l’idée de grouper, mais qui marquent assurément deux phases dans un déroulement de faits consécutifs.

NDR : « Deux catégories », « deux phases ». « Persécution d’abord », « Jugement ensuite » : Cela ne vous rappelle rien ? Garabandal = Trois phases : « L’avertissement », « le grand miracle » puis « le châtiment » = « Le jugement » !

Quoi qu’il en soit, le personnage annoncé comme contemporain de la première phase (Petrus Romanus), pape ou non, doit prendre rang comme dernier de la liste. (NDR : Il parle donc de Benoit 16). « C’est ainsi que nous l’avons considéré précédemment et que, d’ailleurs, l’ont toujours considéré les divers commentateurs de texte prophétique. Car il parait évident que Judex Treemndus (le juge terrible) n’a aucun rapport avec les papes de la liste. Que l’on traduise l’expression latine d’une façon définie par « le Juge Terrible », faisant, en ce cas, allusion au « Jugement Dernier » qui est de dogme chrétien, ou bien qu’on la traduise d’une façon indéfinie par « Un Juge terrible », lequel alors pourrait être une personne physique ou une personne morale (c’est-à-dire un homme ou une collectivité, il n’en demeure pas moins que les mots latins désignent autre chose qu’un pape et même que la papauté ».

Donc, par derniers événements annoncés il faut entendre ceux qui se produisent dès que le pape correspondant à la devise Gloria Olivae aura disparu. (NDR : Benoit 16).

(NDR : C’est maintenant que la fulgurante intuition céleste agit. On est en 1939 ! Raoul Auclair écrit : « Mais un pape peut disparaitre de deux manières : Par mort ou par abdication (en langage ecclésiastique celle-ci s’appelle cession). Et, s’il y a abdication, c’est qu’à ce moment-là les difficultés seront telles que la papauté elle-même se trouvera obligé d’abandonner complètement le rôle qu’elle a tenu jusqu’alors… En effet, on ne trouve pas de précédent dans l’histoire qu’un pape ou même un antipape ait abdiqué volontairement sans y être contraint par ce qu’on dénomme la force des choses, soit par pression politique soit par décision de concile et le fait implique une période agitée ».

Or, ici, il s’agit du pape qui précède immédiatement, d’après la prophétie, la persécution dont Petrus Romanus serait le témoin; (NDR : Le très érudit Benoit 16 avait lu ces lignes et en démissionnant le jour de la saint Romain, il connaissait parfaitement la terrible valeur de l’avertissement qu’il envoyait)  et même, en cas de simple mort du pape en question, on est en droit de penser que le fait coïncide avec un moment particulièrement dangereux. « Ainsi la fin du pontificat que mentionne la devise De Gloria Olivae peut, à juste titre, se prendre comme dernier évènement ».

  • Si on mêle les déclarations de Conchita de GARABANDAL à celle de la prophétie de Saint Malachie, le scénario le plus probable serait le suivant :
  • Le décès de Benoit 16 intervient, aussitôt après un ou plusieurs astéroïdes percutent la terre ou un astéroïde se désintègre en plusieurs morceaux et percute la terre en plusieurs endroits : Terre et mer, provoquant le réveil de tout ou partie des volcans : Supercisaillement. Ça c’est ce que Conchita de GARABANDAL appelle : « le grand chatiment ». Nostradamus de Carcassonne annonce : « Le tremblement si fort au mois de Mai ».
  • Il sera suivi « d’un grand miracle » on peut penser qu’il s’agit de la 7ème apparition de MARIE, puisqu’il en manque toujours une à Fatima. Mais peut-être cette apparition sera plus universelle… ???
  • Comment calculer l’année de cette « perspective aussi « bouleversante » ? Revenons-en à la date de création de l’église Romaine : L’an 33 = 11 x 3. Pierre le premier pape  décède en l’an 66 = 6 x 11.
  • Après le départ de JUDAS, les apôtres étaient…… 11 !
  • Quand la prophétie des papes commence en 1143, nous sommes en l’an 1110 (= 10 x 111) de l’église Romaine.
  • La durée de vie de l’église Romaine est de 1998 ans soit 666 x 3. Rappel : 6 x 111 = 666.
  • L’église Romaine est née en l’an 33, sa fin est programmée pour 2031 par le décès de son dernier représentant.

L’église Romaine est née en l’an 33 de notre ère. Son dernier représentant disparaitra en 2031, soit : 33 + (666 x 3) = 2031. Elle disparaitra « matériellement » en 2020, soit : 2031 — 11 = 2020, pour renaitre sous la forme d’un culte Marial en 2021… Nous sommes le 1er Juin 2020, rien ne s’est produit en Mai 2020. Tous nos regards sont braqués sur Mai 2021, c’est à dire 777 ans après la prophétie de Montségur.

Ainsi s’accomplira la prophétie de Montségur : « Les lauriers refleuriront sur les cendres des Martyrs, passé le cap des sept cents ans » : 1244 (Année du Martyre Cathare) + 666 (« Le nombre de la Bête » = Le représentant de l’église Romaine) + 111 (Le Nombre des Templiers) = 2021.

PV.PIOBB : Or s’il nous advient à présent de percevoir la structure secrète de l’Histoire, ce sera là le témoignage que le monde, pour anarchique qu’il nous apparaisse, ne court point vers de hasardeux destins, mais qu’une main ferme le conduit : Celle de la Providence. Je l’ai déjà dit ailleurs : Nos déterminants humains s’articulent sur l’axe inflexible de la Détermination divine. Qu’on la puisse déceler, qu’on en impose la présence, et ce sera tout aussitôt, l’effondrement et la ruine de l’agnosticisme contemporain.

« L’évidence de l’ordre conduira à l’évidence de l’Ordonnateur ». « Si nous trouvons un ordre, il nous faudra bien convenir d’un Ordonnateur ».

Jean d’ATL.

AUTY. Crypte Essénienne.

À lire en complément :

Livres : « Le pékinois », (dictionnaire anagrammatique des célébrités) et « Anagrammes renversantes ou le sens caché du monde ».

Report 1 –

PV.PIOBB : Livre : « Le sort de l’Europe d’après la prophétie de Saint Malachie » : « Quelles relations, alors pouvait avoir un Juif (NDR : Nostradamus) au XVI siècle avec ceux qui, plusieurs années auparavant se trouvaient eux, mêlés à l’évènement ?

Faut-il supposer un enchantement de personnages, de siècle en siècle, par le moyen duquel la transmission a été faite ? C’est possible encore. Toutefois cet enchantement de personnages aurait certainement, en ce cas un autre but que la publication de quelques prophéties dont le principal effet est de constituer un divertissement. Et pourquoi ce but ne serait-il pas autre que la politique, puisque l’évènement lui-même a été politique. Oh ! oh ! Nous touchons à des choses graves. ……Eh bien ! Cela voyez-vous, c’est cela l’ésotérisme gouvernemental sans doute, mais autant et même plus occulte que tout ce qui constitue l’occultisme.

Dois-je vous dire que des personnes qui pouvaient se dire « qualifiés », pas assez cependant, et toutefois des personnes sérieuses, nullement en quête de savoir l’avenir, cherchant plutôt à connaitre « le fond des choses » sur des sujets qui, en dehors de toutes préoccupations politiques, les inquiétaient avec juste raison, des personnes très érudites et fort averties ont posé la question qu’il fallait ?

Elles m’ont dit : « Si ce que vous avancez est vrai, de quoi donc s’agit-il dans ce texte singulier ? Je n’ai eu qu’à prononcer un nom, un seul. Elles ont aussitôt compris et se sont gardées d’en demander davantage, demeurant muette, interloquées.

LE MOT IMPRONONÇABLE :  « TEMPLIERS ».

Cependant quelques secondes après je les voyais pâlir affreusement et j’en connais qui se sont trouvés mal. Aucune n’a pu dormir la nuit suivante : Les réflexions qui leur venaient à l’esprit étaient tellement ardues que le temps passait sans s’en apercevoir. Vous croyez encore que c’est de la littérature, n’est-ce pas ? Attendez la suite ! ». Fin de citation.

Josiane Charpentier dans son livre : « Le livre des prophéties » : « …..Or si une résurgence de l’Ordre du Temple, sous ce nom, est exclue pour des raisons évidentes issues de la règle même, la « prise en main » d’une organisation de la société selon une persistante tradition, par ceux-là mêmes qui en sont les héritiers, ne peut être écartée. Il va de soi que les héritiers de cette Tradition auraient à leur tête un Grand+Maître ou, si l’on veut, un Grand+monarque ». Comme pour faire écho à cette analyse, on pourrait crier : « GLOIRE (GLORIA) au Grand+Maître ».

Peut-être que cette résurgence, de l’esprit de l’Ordre+du+Temple ce « phénix qui doit renaitre de ses cendres »  soit maintenue à feu très doux au sein de l’athanor du cercle intérieur d’une organisation « centrale mais non politique » qui serait presqu’aussi ancienne que la papauté…

 – Report 2 –

Raymond Bernard. « Les maisons secrètes de la ROSE-CROIX ». Chapitre : « Rendez-vous secret à Rome » :

EXTRAITS : « L’Atlantide est le premier continent où la formulation de la connaissance » prit forme de groupe, si vous voulez bien acceptez cette curieuse expression. Tous les sages authentiques que le monde pouvait alors produire s’étaient en effet regroupés dans ce pays disparu et initialement les écoles de mystères furent par conséquent  un « collège de sages » plutôt qu’un centre où l’on pouvait rechercher la lumière’ de l’initiation. Ce collège, au moment de la disparition finale de l’Atlantide se composait de 11 sages.

C’est à ce stade d’absolu atteint par le collège des sages que fut édifié, sur leurs indications, le sphinx d’Égypte et c’est vers la même époque que, connaissant par prescience, la fin du continent Atlante dont au demeurant s’achevait la fonction, la fonction centralisatrice menée à son terme par le collège de sages, que les 11 quittèrent l’Atlantide pour l’Égypte dont le sphinx devait à jamais symboliser pour le monde que la sagesse éternelle avait pris corps pour l’humanité à partir du pays sciemment désigné par le collège des sages : L’Égypte.

Et les 11, sur la terre d’Égypte, n’éprouvèrent aucune difficulté à convaincre le pharaon de ce temps, d’autant moins que ce pharaon était d’une lignée que le monde dirait « prédestinée » et qui, depuis des décades préparaient la venue de la sagesse…. Et les 11 devinrent 12, les 12 qui sont à l’origine de toute la science sacrée.

…..Ces hauts-lieux étaient au nombre de 11, je l’ai dit, et pour les « instructeurs » dont je parle, ils étaient « le temple » de leur plus haute initiation, un « temple » si vous voulez qui représentait, « matérialisait » en un endroit différent le « temple » central d’Égypte.

……Les 11 hauts-lieux ont ainsi leur fonction particulière. Ils sont secret mais contrairement aux 12 hauts-lieux des « réalisés » (NDR : ROSE-CROIX) que je viens de mentionner, ils peuvent être révélés à certains en cas de nécessité pour l’accomplissement de la « mission ».

C’est ainsi que sur mandat de l’un des 11 hauts-lieux et en des occasions d’une importance exceptionnelle, sur mandat général des 11 hauts-lieux, des « missionnés » ont été envoyés au monde et à certaines organisations « pour remettre les égarés sur le droit chemin ». C’est également des 11 hauts-lieux que sont « partis » de grands mouvements dont le but était de rassembler ce qui était épars ou de redonner corps à un « égrégore » pour lequel le moment était venu de revivre, de « ressurgir » au service de l’humanité, et voici ce qui sera pour vous une révélation : C’est dans ce haut-lieu secret où nous sommes maintenant dans cette crypta ferrata qu’a été décidée la constitution de l’Ordre du Temple ».

« ………..1096 ! Constantinople ! C’est là que sont jetés les bases de ce qui deviendra à Jérusalem, 22 ans plus tard (NDR : 2 x 11), en 1118* (NDR = 11 en addition théosophique), l’Ordre du Temple. ………En 1127 ((NDR = 11 en addition théosophique), l’Ordre prendra son essor, protégé par le grand initié Saint Bernard. *Les prophéties de Saint Malachie sont au nombre de 112 si on compte la derniére qui est manifestement particulière. Sinon c’est 111 prophéties. 111 le chiffre contenu dans : 1118 date de création de l’Ordre+du+Temple…!!!

L’Ordre né en 1118, nombre dont l’addition théosophique est 11, meurt en 1314 car c’est avec le dernier soupir du T+S+G+M Jacques de Molay que l’égrégore tout entier une seconde fois se retire, comme il s’était retiré avec Amenhotep IV. L’Ordre a donc connu une vie publique de 196 ans…. En 1962, date considérable dans l’histoire occulte de l’humanité et début de l’ère du Verseau, il avait disparu depuis 648 ans, c’est-à-dire 6 fois 108 ans, et je vous renvoie une fois de plus à l’étude sacrée des nombres qui était si importante pour les initiés du temple !…. »

– Report 3 –

Un passage du livre : « La prophétie des papes de Saint Malachie» de Raoul Auclair sur ce que j’appelle : « Les mathématiques célestes » : Nombres et prophéties par Raoul AUCLAIR : « Dans le mystère des nombres, armature cachée du monde, nous décelons ici, dans le cas particulier de l’oracle qui nous occupe, les nombres 11, 111 et leurs multiples. Écartons la paresseuse hypothèque du hasard, alibi de l’ignorance ou du parti-pris, mais n’allons point, par un défaut inverse, ne plus voir que l’arcane sous-tendu et négliger l’essentiel : La vie.

Ce serait là comme d’un homme qui, dans un tableau de Vinci ou un dessin de Dürer, ayant découvert le support occulte de haute et initiatique géométrie, négligeant la beauté plastique de l’œuvre, n’aurait plus d’yeux que pour les lignes idéales sur lesquelles l’artiste l’a édifiée.

Et que si, nous le savons bien, une même géométrie, dans l’ordre rigoureux de la nature, fonde non seulement la symétrie des fleurs, mais aussi la croissance des plantes, l’ordonnance des rameaux et des feuilles qui se développent selon des nombres immuables, propres à chaque espèce, ce ne sont point pourtant ces lignes ni ces nombres que nous admirons dans une rose.

Or s’il nous advient à présent de percevoir la structure secrète de l’Histoire, ce sera là le témoignage que le monde, pour anarchique qu’il nous apparaisse, ne court point vers de hasardeux destins, mais qu’une main ferme le conduit : Celle de la Providence. Je l’ai déjà dit ailleurs : Nos déterminants humains s’articulent sur l’axe inflexible de la Détermination divine. Qu’on la puisse déceler, qu’on en impose la présence, et ce sera tout aussitôt, l’effondrement et la ruine de l’agnosticisme contemporain.

L’évidence de l’ordre conduira à l’évidence de l’Ordonnateur.

Si nous trouvons un ordre, il nous faudra bien convenir d’un Ordonnateur.

Or, est-il preuve qui prête moins à la contestation que la rigueur mathématique ? C’est bien pourquoi les sages du temps où la Science n’était pas encore l’idole de la nouvelle Idolâtrie de la terre, mais où régnait la Sagesse, c’est pourquoi, en ce temps-là, les sages soutenaient qu’au-delà des Mots trônaient les Nombres inexpugnables ».

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.