Flotte d’« Appareils Volants Non Conventionnels » (OVNIS) vs F/A-18 Hornet : Deux vidéos EXCEPTIONNELLES déclassifiées par le « US Département of Défense ».

Janvier 2019 : Je vous recommande la lecture et même l’abonnement (pour la premiére fois en 10 ans d’existence de ce site) de cette revue : IKARIS. Ce numéro comporte 6 pages (A4) consacrées à ce que les Américains appellent : « L’incident du NIMITZ ».

Sommes-nous proches d’une révélation officielle et étatique ? Deux nouvelles vidéos ont été publiées, elles proviennent du très secret DÉPARTEMENT DE LA DÉFENSE US et dans son budget qui se compte en milliards de dollars se cache notamment les « Blacks Programs » mais aussi et depuis le crash de l’OVNI de ROSWELL ce que l’on dénomme pudiquement « La rétro-ingénierie étrangère ». Par « étrangère » comprenez « extraterrestre ». Au sein de ces « Black program » se trouvait un programme dénommé : « Advanced Aerospace Threat Identification Program » ou « Programme d’identification des menaces aérospatiales avancées ». Tel est le nom du programme du Pentagone qui, entre 2007 et 2012, a documenté les étranges apparitions d’AVNC (Appareils Volants Non Conventionnel) ou OVNIS pour le grand public. OVNIS ou AVNC « évoluant à grande vitesse sans propulsion visible ou en position stationnaire sans moyen apparent de portance ». Quand on y pense… Tout cet argent dépensé… Alors que nos brillants « esprits cartésiens français » auraient pu leur démontrer qu’il s’agissait de lanternes Thaïlandaises…!

Après la publication par les ARCHIVES NATIONALES Anglaises des documents concernant le crash de ROSWELL échangés entre le gouvernement US et le gouvernement Anglais, voici maintenant, UNE VIDÉO D’UNE FLOTTE* D’OVNIS interceptée observée par un F/A-18 Hornet.

  • Capture d’écran de la vidéo (ci-après) OFFICIELLE FOURNIE PAR LE PENTAGONE :
  • En haut à gauche de la photo, le « Tampon » du Pentagone.
  • En haut à droite : « IR 54° » = Cible infrarouge pointée à 54° de l’axe du F/A-18F.
  • En bas à droite : « 25010 DCLTR » (feet) = Altitude de 7600 mètres.
  • Au milieu de l’écran en violet, la cible, l’Appareil Volant Non Conventionnel dit aussi OVNI. En langage militaire US : « VAA = « Vehicle air Abnormal « . « Vehicule Aérien Anormal ».
  • En bas à gauche : « WHT » = White = Mode blanc (chaud) la cible est blanche. Mode noir (froid, la cible est noire.
  • « M O. 58 » = « Mach number » = 716 km/h.
  • A gauche : « -2° » = Cible à 2° sous l’axe de l’avion.
  • Traduction en temps réel du pilote :
  • « Si c’est un drone c’est explosif BRO !
  • Il y en a toute une flotte regardent le SA ! (radar)
  • Mon Dieu !
  • Ils vont tous contre le vent !
  • le vent est de 120 miles à l’ouest !
  • Regarde ça Duc !
  • Ce n’est pas clair, n’est-ce pas ?
  • Regarde cette chose !
  • C’est en rotation ! »

Cet Appareil Volant Non Conventionnel évoluant à 7600 mètres d’altitude avec un vent à 220 km/h, est décrit en temps réel dans la vidéo comme : « ….se déplaçant contre le vent, et de temps en temps, quand il est en position stationnaire, il effectue quelques rotations sur lui même ».

Cet engin est décrit dans le rapport du Commandant TRAVOR et du deuxiéme pilote SLAIGHT comme « un objet solide comme un grand « Tic-Tac » blanc brillant de 10 à 15 mètres de long, entièrement lisse, sans verrière ni hublots, sans aile ni empennage, sans systéme de propulsion visible sans émission de fumée de combustion ou de trainée de condensation… »

Interview du pilote du F18 qui a vu cet OVNI : Notez que le site de la revue SCIENCE ET VIE parle d’une « bombe planante ou d’un missile« . Heureusement le ridicule ne tue plus en France depuis longtemps ! C’est même pire que ça ! Compte tenu de ce que dit le pilote : « Il y en a toute une flotte ! Regarde le SA » (radar). CQFD : La Marine Américaine tire une flotte de missiles ou des bombes planantes au milieu de ses appareils et sans les avertir !!! Ces « missiles » et autres « bombes planantes » selon SCIENCE ET VIE font du sur place et partent un peu dans tous les sens ! BEN VOYONS !

« Maintenir un engin en vol exige une dépense d’énergie considérable, notamment en vitesse hypersonique, » explique le lieutenant Ryan Graves. « Avec les vitesses que nous avons observées, 12 heures dans les airs, c’est 11 heures de trop ! ».

« Cet objet volant n’émettait aucune fumée, n’avait ni aile ni rotor, et larguait complétement nos F-18. je n’ai aucune idée de ce que j’ai vu… Mais je veux bien en piloter un ! ». Commandant David FRAVOR (groupe aéronaval Carrier Strike de l’US NAVY.

*NOTEZ-BIEN que je parle d’une « flotte » d’OVNIS et non pas un seul OVNI comme on le voit sur la première vidéo et comme en parle l’article du NEW YORK TIMES dont les deux vidéos sont extraites. En effet, la conversation du pilote est très claire et en surimpression sur la vidéo (vieille dénomination : « Ciné-mitrailleuse ») : « Il y en a toute une flotte, regarde le SA ». (NDR : « SA » pour écran ou radar) « ……..Ils vont tous contre le vent ».

Pour rappel, les F/A-18 Hornet ne sont pas pilotés par des guignols mais par ceux qui fréquentent ou fréquenteront la fameuse école TOP GUN ! PAS DES AFFABULATEURS QUOI !!!

Les nouvelles technologies ont ceci d’intéressant c’est qu’elles ont créé ces fameux enregistreurs, ces magnétoscopes devenus disque dur et qui ont tout au long de ces années, enregistré tous ce que les pseudos grands penseurs, parlons plutôt de « Censeurs de la bien-pensance » : Journalistes dits « scientifiques« , scientifiques purs et durs ont pu dire et faire pour ridiculiser, tourner en dérision tout ce que les ufologues présentaient comme preuves.

  • Le site SCIENCE ET VIE.COM nous explique ce qu’il faut penser de ce qu’ont vu ces deux pilotes de F/A 18 !!! Nul doute que si vous êtes abonné à cette revue vous allez adorer ce qui suit :
  • Pour le site SCIENCE ET VIE.COM il s’agirait :
  • « Plusieurs hypothèses ont été évoquées, comme celle d’un essai de missile depuis un sous-marin ou celle d’une bombe planante américaine JSOW… qui expliquerait les esquisses d’ailerons que l’on croit deviner sous certains angles de vue ». CQFD : Les Américains tirent des bombes planantes ou des missiles mer-sol comme ça au milieu de leurs avions sans prévenir leurs pilotes !
  • Quand à cette vidéo prise par l’armée de l’air Chilienne, il s’agirait toujours selon la revue SCIENCE ET VIE.COM : ….le 11 novembre 2014. Les militaires avaient détecté pendant dix minutes un objet volant blanc et ovale, ne répondant à aucune sollicitation radio, et relarguant des matières non identifiées. Une analyse récente menée par Ipaco montre qu’il s’agissait probablement d’un bête avion de ligne en phase d’atterrissage – le pilote ne se sentait pas concerné par les appels radios, le fuselage blanc de l’appareil était étincelant, quant aux « matières non identifiées » il s’agissait sans doute… des eaux usées de la cabine.
  • Si après ce genre de « révélations » vous maintenez votre abonnement à ces crétins c’est vraiment que vous le voulez bien !

Je vois deux catégories : « Les vrais-vrais bas de plafond » : qui n’ont cessé de tourner ROSWELL et les autres cas en dérision. Les « vrais-faux bas de plafond » qui n’ont fait qu’appliquer des ordres étatiques. Je pense à certains organismes officiels chargés d’enregistrer et de classer les phénomènes ovnis. Ce que l’on peut PARFAITEMENT comprendre, tant la peur fait craindre un possible ethnocide ! La honte des premiers n’aura d’égal que la colère des seconds d’avoir tout au long de ces années rongé leurs freins et supporté les quolibets et popularisé « à l’insu de leur plein gré » le mythe des « lanternes Thaïlandaises« .

Cette vidéo montre un Super Hornet F/A-18 de l’US NAVY et ce que les militaires ne nomment plus depuis longtemps sous le vocable « OVNI » mais sous son véritable aspect : Un « Appareil Volant Non Conventionnel ». Cette vidéo a été rendue publique par le « Programme avancé d’identification des menaces aérospatiales du Département de la Défense US » et fait l’objet d’un copyright ! Je dis cela pour les plus bornés des ufo-septiques et autres amateurs de « Lanternes Thaïlandaises« ….!

La conversation traduite en Français et telle qu’elle apparait en surimpression sur la première vidéo :

La « ciné-mitrailleuse » ne filme qu’un seul objet : Celui que le pilote observe ou celui sur lequel il a zoomé. Précision : Il s’agit d’une version raccourcie et SANS AUCUN DOUTE édulcorée des passages les plus impressionnants, notamment les vitesses d’accélération, des « breaks » sur place, etc…. Tout ce que les lanternes Thaïlandaises font régulièrement….!

Nouvelle vidéo avec les informations de l’écran décryptées : Vitesse de l’avion (MATCH NUMBER) : 0.580. Attitude : 25.000 pieds soit 7600 mètres. Toutes les caractéristiques d’une lanterne Thaïlandaise…!!! 😉

Le deuxiéme article du NEW YORK TIMES reprend le témoignage du pilote commandant de la Navy nommé David Fravor sur F18 Hornet du porte avion Nimitz, décrivant sa rencontre et sa poursuite en 2004, au large de San Diego, avec un autre F18, d’un UFO dont les performances l’avaient époustouflé, tant en terme de capacité de manœuvre que de vitesse. Il termine par ces mots :
“Je ne sais pas ce que j’ai vu, cela n’avait ni plumes, ni ailes, ni rotors, et cela surpassait nos F18”. “Il a ajouté : « Je veux voler dessus”. Pour mémoire le F18 est un chasseur capable d’atteindre une vitesse de 1.915km/h avec une capacité ascensionnelle de 15000m/mn. Il est progressivement remplacé par le super Hornet aux capacités étendues. Merci à ces précisons fournies par un lecteur.

Pour visionner la deuxiéme vidéo qui ne possède pas de lien propre, cliquez sur l’image, un nouvel onglet s’ouvrira avec la page du NEW YORK TIMES, visionnez la dernière vidéo tout en bas de l’article.

Poursuite au dessus de SAN-DIEGO en 2004 entre un F/A 18 Hornet et un A.V.N.C :

Les explications de David FRAVOR le pilote : Le commandant David Fravor, un ancien chef d’escadron qui a travaillé comme pilote de la Marine pendant 18 ans, a déclaré lundi qu’il effectuait une mission d’entraînement au large des côtes de Californie en 2004 lorsque son unité a été chargée d’examiner d’étranges objets non identifiés. 80 000 à 20 000 pieds, puis disparaître. En volant 60 miles à l’endroit, Fravor dit qu’il a vu un objet en forme de tic-tac, « 40 pieds de long sans ailes, juste suspendu près de l’eau », dans une interview avec le Washington Post lundi. Il a dit qu’il a créé une perturbation sur l’eau non caractéristique d’un hélicoptère ou d’un avion, et s’est déplacé rapidement. « Alors que je me rapproche, alors que mon nez commence à se relever, ça accélère et c’est parti », a-t-il déclaré au Post . « Plus vite que je n’avais jamais rien vu dans ma vie. Nous nous retournons, disons, allons voir ce qu’il y a dans l’eau et il n’y a rien. Juste de l’eau bleue. « Je peux vous dire, je pense que ce n’était pas de ce monde », a déclaré Fravor à ABC News, également lundi. « Je ne suis pas fou, je n’ai pas bu. C’était – après 18 ans de vol, j’ai vu à peu près tout ce que je pouvais voir dans ce domaine, et ce n’était rien de proche. »

Toujours selon le journal TIME, LE PENTAGONE appelle ces « phénomènes aériens non identifiés » selon la terminologie Française en vigueur, des « véhicules aériens anormaux ». Preuve pour  tous ceux qui ont les « portugaises ensablées » qu’il s’agit bien d’engins volants physiquement réels !

Grad News Joseph Gradisher, porte-parole du chef adjoint des opérations navales pour la guerre de l’information a déclaré : « Il y a eu un certain nombre de rapports d’avions non autorisés et/ou non identifiés ayant pénétré dans diverses zones de tir contrôlées par l’armée et dans des espaces aériens désignés”. Pour des raisons de sécurité, la marine et l’armée de l’air prennent ces rapports très au sérieux et enquêtent sur chacun de ces rapports. Dans le cadre de cet effort, la marine a mis à jour et formalisé le processus selon lequel les rapports de telles incursions présumées peut être faite aux autorités compétentes ». Gradisher a ajouté que les hauts responsables du renseignement de la marine et les aviateurs qui ont signalé des dangers pour la sécurité de l’aviation ont informé les membres et le personnel du Congrès en réponse à des demandes d’informations.

Les Américains sont pragmatiques, les Français sont dans le déni complet, au-delà de l’absurde… !

Dans la terminologie US on parle de : « anomalous aerial vehicles » (véhicule aérien anormal)ou bien de « UFO » pour (Unidentified Flying Object). On est donc bien en présence d’objet MATÉRIEL ! La preuve par la vidéo infrarouge du F18 !

Dans la terminologie FRANCO-Française du GEIPAN, organisme sous tutelle du CNES lui-même sous tutelle du gouvernement, on parle soit de « lanternes Thaïlandaises » (sans rire !) soit comme vous pouvez le lire dans la capture d’écran  de « …phénomène connu ou inconnu, généralement lumineux MAIS SANS PREUVE DE LA PRÉSENCE D’UN OBJET MATÉRIALISE ».

J’aimerai voir le ou les responsables du GEIPAN expliquer à JACK KRINE qu’il n’avait rien de matériel en face lui. Dans la terminologie du BON-PEUPLE, on appelle cela : « PRENDRE LES GENS POUR DES CONS ! »

Un article du journal LIBERATION vient d’être publié sur cette affaire du F18.

MAI 2019 : Toujours EXCELLENTISSIME l’article de PARIS-MATCH : « Ovnis et US Navy : des pilotes témoignent ».

Pour les tenant du « COMPLOTISME » et de toutes les maladies mentales en « ISME » je les renvoie à cet excellent article dont j’extrais ce passage :

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “Flotte d’« Appareils Volants Non Conventionnels » (OVNIS) vs F/A-18 Hornet : Deux vidéos EXCEPTIONNELLES déclassifiées par le « US Département of Défense ».”

  1. Voir l’article du New york Time du 16 déc 2017 intitulé Navy airmen and an object « That accelerated like nothing I’ve ever seen ». L’article reprend le témoignage du pilote commandant de la Navy nommé David Fravor sur F2 18 Hornet du porte avion Nimitz, décrivant sa rencontre et sa poursuite en 2004, au large de San Diego, avec un autre F18, d’un UFO dont les performances l’avaient époustouflé, tant en terme de capacité de manœuvre que de vitesse. Il termine par ces mots :
    « Je ne sais pas ce que j’ai vu, cela n’avait ni plumes, ni ailes, ni rotors, et cela surpassait nos F18  » « il a ajouté : je veux voler dessus »
    (Pour mémoire le F18 est un chasseur capable d’atteindre une vitesse de 1 915km/h avec une capacité ascensionnelle de 15000m/mn. Il est progressivement remplacé par le super Hornet aux capacités étendues)
    https://www.nytimes.com/2017/12/16/us/politics/unidentified-flying-object-navy.html?&moduleDetail=section-news-1&action=click&contentCollection=Politics&region=Footer&module=MoreInSection&version=WhatsNext&contentID=WhatsNext&pgtype=article

    1. Un grand merci ! J’ai mis l’article à jour.
      J’ai ajouté un article de Libération et la vidéo sur youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.