Crosse à trou de pouce = La crosse idéale !

Dans l’article :

Crosse-joue ou crosse-menton. Montage haut ou montage bas.

…j’explique longuement que l’association montage bas et crosse rectiligne, est une calamité en matière de tir rapide et efficace en battue : “…..Vous n’arrivez pas à tirer avec une lunette parce que votre tête occupe une position qui n’est pas naturelle : couchée sur la crosse. Et si vous vous teniez la tête droite ? Ah oui ! Mais le montage est tellement bas qu’en fait vous vous retrouvez à regarder par-dessus la lunette. ! L’association d’un montage haut et d’une crosse décalée ou inclinée, que l’on peut compenser en épaulant très haut sur l’épaule, permet de garder la tête droite”.

Les crosses actuelles sont beaucoup trop rectilignes et notamment les armes Françaises et Anglaises. Les Américains et surtout les Allemands sont sans contexte possible les plus grands innovateurs en matière d’arme. Un excellent connaisseur en armes, me disait dernièrement : “les Français et les Anglais ne savent fabriquer que des armes pour le tir à plomb, les Allemands sont les maîtres en armes rayées”.

La preuve c’est eux qui ont mise au point la poignée pistolet dite : “Kaiser griff”. La meilleure prise en main pour une arme, avant l’invention du trou de pouce. Le dos de cochon et son décrochement vers le bas de la plaque de couche, vient aussi d’Allemagne.

Photo Armurerie PERRIN. Poignée kaiser-griff.

poignee-kaiser.jpg

Mieux encore que la poignée KAISER GRIFF, la crosse à trou de pouce se démocratise avec cette initiative de l’armurerie Salomon qui a créé des crosses à trou de pouce en série pour BROWNING BAR :

DSCF2057

« Crosse a trou de pouce.com ». Crosses pour carabine semi-auto.

C’est une crosse très sûre et très confortable. La main épouse parfaitement l’arme. En battue, c’est une crosse trés facile à tenir, pas fatigante du tout, elle ne casse pas le poignet comme les crosses rectilignes. Elle convient parfaitement à la position de tir debout. Elle permet de mieux encaisser le recul. Je viens de voir une vidéo de présentation où l’auteur disait que ce système était réservé à l’affût parce qu’il ne permet pas de recharger rapidement. Je répondrai que ce qui est important ce n’est pas de recharger rapidement, mais de placer correctement et rapidement sa première balle. Et là toutes les armes se valent. En battue, c’est une crosse très facile à tenir, pas fatigante du tout, elle ne casse pas le poignet comme les crosses rectilignes.Elle convient parfaitement aux positions de tir que je préconise : canon à 45°vers le sol, crosse collée à l’épaule, quand l’animal est identifié, on ne fait que remonter le canon vers l’animal.

Je me répète : “on identifie avant de monter le canon (donc avant de prendre la visée), pas d’identification en même temps que l’on vise, c’est l’accident assuré ! Si on n’a pas le temps d’identifier, on laisse passer !”. C’est ce qui devrait être enseigné au permis de chasse et donné en consigne de sécurité en lieu et place de la stupide, inadéquate et dangereuse : “identifier avant de tirer”.

S’il vous reste un doute, jetez un coup d’œil sur cette carabine MARLIN 1894 :

marlin-1894.jpg

Et je ne vous parle même pas de cette REMINGTON :

remington.JPG

L’angle entre l’axe du canon et la crosse est encore plus marqué que sur la BLASER qui a 115 années de plus !!!

Objectivement, croyez-vous qu’il soit nécessaire de se coucher sur la crosse pour viser ou suffit-il de rester la tête naturellement droite pour que les organes de visée s’alignent tout seul ? A condition toutefois que la crosse le permette, sinon il faut épauler le bec de crosse inférieur au sommet de l’épaule.

Mais cela ne reste possible que sur des armes de calibre 7mm en gros et d’un poids minimum de plus de trois kg.

Mesurez l’angle qu’il y a entre l’axe de visée et le bec supérieur de la crosse ! Sans commentaires !

marlin-1894.jpgRemington--7600-pompe-copie-2.jpg

336BL_LeverA_70502---Copie.jpg

Vu sur internet cette antiquité Française: « LE TULLE » preuve que depuis fort longtemps on s’était déjà penché sur ce problème.

french-tulle-copie-1.jpg

Plus l’angle est important, plus la visée peut se faire tête droite. Plus l’angle est fermé, plus il faut se coucher sur l’arme.

Notez le décentrage de la plaque de couche par rapport à la crosse. Il permet de pratiquer un tir tête droite et non pas couchée, qui est réservé aux spécificités du ball-trap.
Je prétends que se coucher sur l’arme n’est pas naturel QUAND ON TIRE AVEC UNE LUNETTE !

crosse-a-trou---sabot-decentre---Copie.jpg

Un autre exemple de crosse décentrée par rapport à l’axe du canon et de la visée :

glock-visee-decentree.jpg

Photo www.glock.forumpro

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

4 thoughts on “Crosse à trou de pouce = La crosse idéale !”

  1. bonjour , pouvez vous me dire si vous fabriquez des crosses a trou de pouce pour gaucher et la longesse pour une 300 bar ligt browning merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.