Un “chasseur” SUISSE assassine quatre ânes en Savoie ! Appel à votre générosité.

Actualisation du 11 Octobre 2017 : “Massacre” “Le tireur d’ânes admet son erreur. Portugais établi à Genève, il a décimé le cheptel d’une jeune entrepreneuse. Sa méprise avec des biches est indéfendable. Empêtré, il engage une avocate”.

……….”Il n’y a aucun témoin qui l’a vu faire. Il était seul. Nous avons retrouvé onze douilles dans le champ. Il avait une carabine à rechargement semi-automatique Browning. Si son fusil était réglementaire, il disposait de trois balles par magasin. Nous avons entendu les détonations. Il a dû recharger a minima quatre fois. Et reprendre la visée.”

“Quatre ânes ont été tués par un chasseur suisse dimanche à Arith dans les Bauges (Savoie). L’homme leur aurait tiré dessus à la sortie d’un sous-bois”.

“Le chasseur qui a tué quatre ânes dans les Bauges est convoqué par l’association de chasse”.

La Fédération de chasse de Savoie condamne ses tirs et refuse de parler “d’accident de chasse”.

Faut-il qualifier ce crétin, ce SALOPARD, ce fou dangereux, cet incapable de “chasseur” SUREMENT PAS ! Faut-il considérer cela comme un accident de chasse ? SUREMENT PAS !

Une souscription est ouverte pour aider SANDRINE à racheter des ânes, cliquez sur l’image :

Le site où verser votre participation est tout ce qu’il a de plus sérieux :

Sandrine, la propriétaire d’ARPIANE : “J’ai porté plainte, afin de pouvoir comprendre, afin que justice soit faite, et enfin, afin que de telles atrocités ne se reproduisent plus jamais », ajoute Sandrine Lassiaille, qui est contrainte, pour l’heure, de mettre un terme à son activité de locations d’ânes. J’en suis d’autant plus bouleversée que la saison estivale qui vient de s’achever a été très bonne. Contrainte de refuser des randonneurs par manque d’ânes disponibles, j’avais commencé à chercher de jeunes recrues, afin de les former avec mes ânes expérimentés. Ces derniers sont tous morts…”, conclut la propriétaire du troupeau.

Lien direct vers le site internet de ARPIANE si vous voulez l’aider financièrement en direct : ARPIANE.FR

Print Friendly, PDF & Email

Sur le même thème :

4 thoughts on “Un “chasseur” SUISSE assassine quatre ânes en Savoie ! Appel à votre générosité.”

  1. Je suis chasseur, je suis stupéfait d’actes aussi stupides.

    Je râle après les chasseurs qui n’ont pas de grelot pour les chiens…

    Malgré tout lire les commentaires de l’association de chasse qui a attribué un droit de chasse a ce type me déçoit encore plus.

    Un nouveau, doit être accompagné ” au moins la première fois ” par un chasseur qui connait le territoire et surveiller le bonhomme.

    Ils vont se réunir pour savoir si il le vire ou pas…sinon cela sera le Préfet qui prendra la décision.

    Aussi la fédération et son Président… ils vont, nous allons et patati patata…vont surtout tenter d’éteindre l’incendie …

    Son Président a t’il parlé en sorte que les 8000 chasseurs de la Fédération de Savoie aide cette jeune femme dans son terrible malheur…je ne pense pas .

    La Fédé, Forte des 8000 chasseurs en Savoie, je suis curieux de savoir combien ont participé a la Cagnotte sur les 477 donateurs a aujourd’hui.

    Il ne risque pas grand chose au pire 750€ d’amende…encore moins si il était déclaré ” Irresponsable”

    Comme l’autre couillon qui tire une Malinoise croyant que c’était un loup…mais le loup est une espèce protégée…chercher l’erreur…

    Que font les pouvoirs publics…???

    Hélas la terre est peuplée d’Abrutis…

  2. une participation oui dans un sens
    mais que le tireur ne nous parle pas d’erreur de tir
    c’est un acte volontaire pour quelle raison, seul lui le sait
    que la justice lui saisisse tout oui tout ses biens pour indemniser la victime avec les dommages et intérêt
    je pencherait plus pour une vengeance.

    1. Cela peut “s’expliquer” psychologiquement par un état de névrose déjà bien avancé, un fort déséquilibre psychologique. Il a pété les plombs croyant voir ce qu’il avait envie de voir !

      1. Cela peut « s’expliquer » psychologiquement par un état de névrose déjà bien avancé, un fort déséquilibre psychologique

        ci je comprend il n’est plus responsable de ses actes dangereux pour les autres donc direction la taule ou un hôpital psychiatrique
        que l’on arrêt de parler d’un accident de chasse et de condamner les chasseurs en générale a cause d’un détraquer qui na rien a faire en liberté je le compare a ses déséquilibrer qui attaque notre police

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *