Vidéo BARNES triple shock

On voit bien que la balle est fortement ralentie, mais progresse quand même pour finir par sortir. la cavitation est énorme, mais attention il s’agit de plastiline, c’est surtout un film de présentation commerciale.

Mais pour cette démonstration ce n’est pas une image de synthèse, c’est la réalité !

Film réalisé à l’aide d’une caméra à très haute vitesse.

Elles ne sont pas exclusives à la carabine, en fusil et donc en calibre 12 elles sont vendues par FEDERAL sous le nom de “TIP PREMIUN BARNES”.

Canon rayé : Pas-de-rayures de 711 mm fortement recommandé.

Canon lisse : Faites des tests, pour vérifier un paramètre essentiel : l’écart par rapport au centre de la cible. Il ne faudrait pas dépasser 6 cm.

Canon Européen = balles Européennes. Canon Américain = balles Américaines.

federal.jpg

Important : La cavitation provoqué par le comportement d’une balle homogène ou à noyau soudé doit ressembler à celui d’une bouteille. Je schématise !

barnes cul

Photo ci-dessus : La cavitation d’une balle fragmentable et des magnum tirées à courtes distances, provoque, pourrait-on dire, l’effet d’une bouteille dont le cul est inversé. Ne soyez pas impressionné par la largeur de la pénétration c’est une fausse qualité. Ce n’est pas la largeur de la pénétration qui compte, c’est la profondeur et le maintien de la cohésion du projectile.

Voici ce qu’il ne faut pas obtenir :

On voit bien sur la photo ci-dessous, la dispersion de l’énergie et du métal au moment de la pénétration, la fragmentation du projectile, pour ne pas dire sa volatilisation à l’extérieur, la formation d’une bulle énorme au détriment d’une longue pénétration.

Et encore ! Le bloc de plastiline devrait être recouvert de la peau d’un animal, chose qui n’est jamais faite. Là on verrai vraiment le rôle de la peau qui résiste à l’agression et détourne ou fais basculer la balle !

fragmentation.jpg

Voyez cette patte de sanglier qui a pris une 270 à 20 mètres : aucune pénétration, volatilisation à l’impact du projectile !

270-impact.1240734806

penetrpentra25pentrati12

Pour le plaisir, une autre vidéo très impressionnante prise avec une caméra haute vitesse. Regardez bien la balle qui sort d’un pistolet, un BERETTA 92 en l’occurrence. On voit très bien le phénomène dit “du recul” qui se commence à se produire ALORS QUE LA BALLE EST DÉJÀ SORTIE DU CANON. Donc ce n’est pas le recul qui vous fait rater MAIS APPRÉHENSION PAR ANTICIPATION DE CE RECUL ! Pour les plus avertis, on comprends l’utilité sur certaines armes du “frein de bouche”.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “Vidéo BARNES triple shock”

  1. A 20 mètres pas de pénétration avec une 270 ? vous plaisantez . Je chasse avec une rémington 280 mod 7400 et je tire que de la rémington 165 grs . Je n’ai jamais vu une de mes balles faire ce genre de blessure ; surtout à 20 m .Ou alors ce sont des munitions qui ont 30 ans . J’ai du mal à vous croire .

    1. Cela dépend évidemment de la structure du projectile, mais en l’occurrence c’est ce qu’ils ‘est passé sur cette patte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.