Technique de tir : Remonter le long de la cible, lâcher la balle, continuer de suivre la cible.

Cette rubrique : « Techniques de tir » est citée dans le forum « Chasse Passion » que je remercie.

forum--chasse-passion-copie-1.JPG

CHASSEUR DE SANGLIER.COM recommande les balles Françaises « MATCH » : « MUNITIONS FREYR ».

300 win mag Freyr 220 grains

Hier je suis allé au sanglier courant vérifier que les réflexes étaient toujours là.

C’est en observant les autres tireurs que j’ai pris conscience des mauvaises habitudes.

  1. Pour la plupart vous réfléchissez trop ! Je veux dire que vous visez trop longtemps !
  2. Vous allez directement au  centre de la cible et vous pressez la détente.
  3. ……….. Vous pressez trop violemment la queue de détente provoquant un « coup de doigt ».
  4. ……….. Vous stoppez votre bras puis vous désépaulez et quittez les yeux de la lunette dès la détente pressée et pour certains même, … AVANT……. !!!

Appliquez-vous à faire ceci :

  • Arme pré-épaulée et pré-visée (on est au stand pas sur le terrain où il faut d’abord identifier avant de prendre la visée) en direction de l’endroit d’où va sortir la cible. Sauf que vous visez (vous êtes censés utiliser une optique) trois  mètres en arrière de la cible. CQFD : Quand la cible va sortir vous aurez trois mètres de retard sur elle.
  • Si vous pratiquez le « tir à sec » régulièrement vous devez connaître votre détente.
  • Dés que la cible sort vous posez le doigt sur la queue de détente et vous commencez à y exercer une légère pression.
  • Dés que la cible est sortie, ne réfléchissez pas, laissez faire le cerveau réflexe, contentez vous de rattraper, de remonter la cible par l’arrière par un joli mouvement parallèle, CONCENTREZ-VOUS SUR UN POINT PRÉCIS : le coffre, une fois arrivé au centre de la cible, finissez de presser la détente sans donner un « coup de doigt » TOUT  EN CONTINUANT A SUIVRE L’ANIMAL OU TOUT AU MOINS LE POINT PRÉCIS QUE VOUS AVEZ VISÉ. Technique dite « Tirer le bras ».
  • La balle est partie ! Ne désépaulez pas ! Vous devez être capable avec un peu d’entrainement « d’annoncer la balle » ! Si vous êtes capable « d’annoncer la balle » c’est à dire l’endroit où vous  l’avez mise, alors, soit vous ne manquerez plus ou tout au moins vous SAUREZ POURQUOI VOUS AVEZ MANQUÉ : coup de doigt, empressement, etc…
  • Au stand, j’ai commencé par effectuer quatre tirs à sec sur la vitesse la plus rapide :
  • Premier tir à sec : Je suis la cible en réfléchissant trop !
  • Deuxième tir à sec : « coup de doigt »
  • Troisième et quatrième tir à sec : Je remonte la cible dès qu’elle sort, je lâche « la balle » AVANT que la cible est atteint la moitié de son parcours, sans réfléchir, tout en continuant à suivre la cible. Pas de coup de doigt, carabine toujours en ligne, je sais et je vois que ma « balle » est parfaitement au milieu du coffre.
  • 10. Compte tenu que je tire du 375 HH autant dire que j’économise les cartouches, je tire donc maintenant une seule balle en vrai.

Les quatre « tirs à sec » m’ont parfaitement remis les automatismes en route, je fais un « +5 » ce qui compte tenu du calibre vous envoie n’importe quel animal à quatre pattes cul par-dessus tête.

  • N’oubliez pas qu’à la chasse il faut redoubler immédiatement et instantanément sous l’oreille afin que « le mort sur le coup » ne se réveille et n’aille crever dans la forêt perdu pour tout le monde !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “Technique de tir : Remonter le long de la cible, lâcher la balle, continuer de suivre la cible.”

  1. Bonjour,
    Très intéressant pour moi qui suit débutant!
    En revanche pouvez vous m’aidez?
    Comment puis-je m’habituer au recul de mon arme? (9.3×62 à verrou) Je le supporte de moins en moins et va me pousser a prendre une 7×64, mais je n’ai pas confiance en ce calibre! Donc si vous pouvez m’éclairer de votre expérience.
    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.