STI BODYGUARD P001: Le couteau tactique RÉ-INVENTÉ !!

Voici le “couteau tactique” qui bouleverse et révolutionne tout ce qui pouvait exister en la matière. 

sti1.jpg

La première fois que j’ai vu ce couteau (2008), mais faut-il parler de couteau ou plutôt de concept, ça été un choc. Ayant un petit peu pratiqué les arts martiaux, connaissant assez bien les armes et les “blanches” en particulier, je fus saisi de stupeur car quiconque a les mêmes centres d’intérêt que moi, réalise qu’il a devant les yeux l’aboutissement ULTIME DE L’ARME BLANCHE. Faisons un bref historique : L’arme blanche est avec le gourdin, ce qu’il y a de plus ancien dans l’humanité. Toutes les formes actuelles de lames de couteau, poignard, etc… n’ont pas vraiment évolué depuis des siècles.

HISTORIQUE :

une arme blanche, un couteau, c’est d’un coté une poignée et de l’autre coté une lame tranchante, voire bi-tranchantes.

On a creusé le manche pour y placer des accessoires telles que des allumettes et/ou des hameçons, l’intérieur du bouchon fait boussole et on les a rebaptisés “couteau de survie” :

 A part la Dague SAS de FAIRBANKS, conçue aussi et “comme par hasard” dans l’esprit d’un expert en de multiples arts-martiaux, comme pour le STI BODYGUARD P001.

Rien de vraiment nouveau et de révolutionnaire n’avait été encore inventé. La dague SAS de FAIRBANKS était autant un nouveau concept, et bien plus encore, qu’une nouvelle arme blanche adaptée au combat au corps à corps. Si la dague SAS de FAIBANKS était parfaitement adaptée à son temps, dans ce que je nommerai “l’escrime de poing”, elle n’en restait pas moins une arme blanche très classique dans sa conception générale. Elle est et restera toujours une arme blanche très offensive et dont port et utilisation se réservent à la chasse dans le cas d’un sanglier qui charge ou au ferme, comme “back up” pour les militaires. Encore que pour ces derniers, ne pas connaître son mode d’utilisation, DONC SON CONCEPT, reviens à avoir entre les mains une quelconque autre arme blanche. Il manquait un concept d’arme blanche qui soit autant défensif qu’offensif, sans aucun compromis comme c’est souvent le cas des nouveaux concepts. Il y a toujours un aspect plus réussi que l’autre. Hé bien pas dans ce que nous allons voir pour le STI BODYGUARD P001.

Le concepteur du STI BODYGUARD P001 est un expert en arts martiaux, instructeur et formateur de gardes du corps (bodyguard en Anglais). Confronté à la réalité du terrain, où il faut “éloigner” ou “neutraliser” une menace sans pour autant l’atomiser. L’usage des mains, même pour un expert ne suffit pas toujours. Et puis on peut être obligé de passer d’une “condition orange”, danger limité, à une “condition rouge”, c’est à dire, une agression caractérisée. Le problème c’est qu’il n’est pas possible d’avoir autant d’armes qu’il y a de menaces. Hé oui !! En fonction du type de menaces et selon une position offensive ou défensive, les armes et les calibres NE DEVRAIENT PAS être les mêmes. Et ne parlons même pas sur le plan législatif !! Demandez à la plupart des armes de passer de non-létal à du quasi-létal (légitime défense) c’est un peu compliqué, doux euphémisme.

Hé bien le STI BODYGUARD P001 a ceci d’extraordinaire c’est qu’il est un concept d’arme blanche terriblement défensif en corps à corps, même contre des objets contondants, type matraque, etc…, une arme-concept de défense d’autrui pour un garde du corps. Contre toutes formes d’attaques dans les limites du corps à corps bien entendu, mais aussi un outil de tous les jours dans le cadre notamment d’utilisation en mode Police ou Militaire. Son côté TANTO permet de faire levier comme bon nombre de couteaux dits “utilitaires”. Son utilisation en tant que dé-manilleur est tout aussi pratique. Comment prends on en main un couteau ? en le tenant par le manche ! Je dirais même, qu’il ne tiens bêtement que par la pression des doigts sur le manche. Qu’un simple choc vienne heurter la main et le couteau tombe à terre, que quelqu’un se saisisse de la lame avec un gant anti-coupure et le couteau s’en va ….!!!! L’avantage de ce concept c’est qu’elle est verrouillée dans la main. Et donc elle ne peut plus être arrachée, puisque l’index verrouille le positionnement de l’arme dans la main. Il faut avoir à l’esprit que c’est un concept d’arme pour garde du corps et pour faire une analogie avec les photophones, soit on veut faire des super photos, du mp3 et de la vidéo professionnelle et alors à ce moment là on fait suivre un camion de matériel. Soit on recherche un seul appareil qui remplis l’ensemble de ces utilisations à peu prés correctement et qui au lieu de tenir dans une malle, tiens dans la main. C’est le même concept que les couteaux dit de survie dont le manche est creux et qui contient : allumettes, boussole, fil de péche, etc… On pourrait tout aussi bien rétorquer : “pourquoi les mettre dans un manche de couteau, on peut les avoir dans la poche “. Peut être tout simplement parce qu’il vaut mieux tout rassembler en un seul endroit, tout simplement.  Pour ce concept d’arme de protection c’est pareil. Bien sur d’un point de vue utilisateur, on peut emporter : un TAZER, une bombe poivre, une matraque, que sais je encore ? Mais le STI BODYGUARD P001 remplis très bien toutes les fonctions défensives et offensives nécessaires à la protection à la profession de garde du corps car il permet à une personne entrainé de se défendre avec une riposte totalement graduée.

sti9.JPG

Divers modes d’utilisation parmi plusieurs dizaines, voir la méthode vendu avec :

SYSTÈME UNIQUE AU MONDE BREVET INDUSTRIEL INPI N° 0601139

Synthèse de plusieurs armes

2 positions de lame 90° et position droite

Dégainé et transition très rapide

10 saisies et variantes de grips

Brise vitre

Coupe sangle de sécurité

blocage lame cran de sécurité

Acier inox Z40 poids 300gr

Label qualité 100% français

Méthode d’apprentissage COMBTACT SYSTEM 30 techniques tactiques défensives.

Site internet du concepteur : Combtact.com

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.