Quelles jumelles pour la chasse et le tir.

Bien choisir des jumelles

Avant l’achat et pour vérifier la qualité de la construction optique d’une jumelle, prenez les à l’envers, coté pupille de sortie et dirigé les vers vous en les tenant à 30-40 cm des yeux. Vous devriez avoir une image bien nette, un disque bien rond, aux couleurs fidèles, bien net sur les bords. Si vous constatez des zones grisées, un cercle imparfait aux bord anguleux, notamment avec les prismes en toit, passez votre chemin !!!

Comme c’est la règle dans ce blog, je ne vais pas faire un état des lieux de ce qui existe pour « vous aider à choisir », j’ai le plus grand mépris pour cette expression ! Je vais vous dire ce que selon moi il faut acheter et parmi les deux produits que je vous conseille d’acheter, il y a un que vous ne connaissez sûrement pas, parce qu’il vient à peine d’être mis sur le marché.

Je vous parlerai des jumelles en général et des jumelles à visée télémétrique, incorporant un laser pour mesurer les distances. Je vous indiquerai enfin, comment porter correctement ses jumelles. Avant de parler de marques, sachez qu’il existe 2 façons de construire des jumelles. Il y a le système de prisme en toit et le système de « PORRO ».

Prisme en toit : Plus chère à l’achat, Sensation d’avoir moins de relief, ceci du à la compacité des jumelles. Plus compacte, plus légère. avantages : si cela est vraiment un avantage ? Elles sont plus compactes. Inconvénients : Sensation d’écrasement, offre moins de relief que le système « PORRO ».

Prisme de PORRO : Bon relief, plus lourde, plus encombrante, meilleur marché. Que des avantages, la lumière fait moins de chemin, il y a un vrai relief de ce que l’on observe, un effet 3D. Elles sont très solides.

Quel grossissement ? Je dirai que 8 c’est un minimum et 10 un maximum. A 7, on n’a pas suffisamment de détail, au-delà de 10, il faut un pied, en tout cas il faut un appui. Personnellement c’est 10.

Comment porte t’on ses jumelles ? Autour du cou ! Mais pas n’importe comment. En fait, il ne faut pas qu’elles reposent sur le ventre ou le plexus solaire. Elles doivent reposer le plus haut possible sur la poitrine, pour ainsi dire juste sous le menton. De cette manière, elles ne se balancent pas sur votre ventre, elles sont accessibles de suite, naturellement, immédiatement, sans geste inutile.

Voir l’article : « Jumelles STEINER ».

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “Quelles jumelles pour la chasse et le tir.”

  1. Je suis un Français qui vit et chasse au Canada. Allez voir le site de king optics canada.

    http://www.kingoptics.com

    De très bonnes lunettes de tir, aussi très appréciées en Australie. Elle commencent à être vendue en Allemagne, Italie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.