Livre : « Le suicide Français » d’Eric ZEMMOUR ».

19 Novembre 2014 : Hier soir je suis allé voir Eric Zemmour LE MAITRE, à Toulouse.

dedicace-zemmour-copie-1.jpg

Une salle pleine de 700 personnes et encore a-t-il fallu refuser du monde… !

Mais ce n’est pas tant le nombre de personnes présentes dans la salle qui m’a littéralement sonné mais plutôt l’arrivée du MAITRE…

J’étais assis dans le premier tiers avant attendant que LE MAITRE sorte de derrière l’estrade là où je pensais qu’il se trouvait.

Tout à coup j’entends un cri rauque, une clameur qui vous prend aux tripes (et même encore en tapant ce texte), comme un cri de souffrance orgasmique qui monte de la foule, c’était à la fois jouissif et terrible, on aurait dit un cri de bête blessée. Ça n’avait rien d’humain !

J’ai essayé de comprendre une partie de la nuit de quoi relevait ce cri et puis je me suis souvenu des interventions des gens dans la salle et des moments d’applaudissements.

Ce cri c’est le cri d’un peuple qui souffre et qui n’en peut plus. Ce cri c’est un avertissement à la politicaillerie et à ses représentants : La Merdia-cratie allocataires grassement subventionnés par l’État (dixit Hollande : « ça ne coute rien  c’est l’État qui paye »).*(1)

Le jour où une étincelle foutra le feu à tout ça gare à vous…. ! Ceux qui sont censés assurer « le maintien de l’ordre » ne se feront pas éternellement piétinés pour des corrompus… !

— Article initial —

Autant le dire tout de suite, je suis un fan de ZEMMOUR dont je suis toutes les interventions :

« Ça se dispute »

– « Zemmour & Nauleau ».

– « On n’est pas forcément d’accord » sur RTL.

Ce pavé anti-soixante-huitard-attardé fait quand même 527 pages.

zemmour

J’ai lu le livre en deux fois et j’ai bien écouté tout ce qui en a été dit et surtout ce dont personne n’a parlé… !

— Première partie —

N’en déplaise à tous les journalistes biberonnés aux subventions étatiques*(1) tels de vulgaires allocataires sociaux qu’ils accusent de vivre au crochet du même état providence, le rôle de Pétain pendant la guerre fait 7 pages ! Sept pages sur 567 !

Pour avoir entendu à peu près tout ce qui a été dit sur ces sept pages on prête essentiellement à Zemmour des propos qu’il n’a pas tenus !

A trop vouloir déculpabiliser la France en tant que nation, en ne l’amalgamant pas à Vichy, il faut reconnaitre dans ces propos qu’il manque quand même d’humanité.

Zemmour est un polémiste mais qui comme M. ONFRAY se base sur des déclarations officielles originales, pas des propos rapportés.

La polémique n’exclut pas l’humanité.

Mais aucun de ces crétins-utiles (journalistes-allocataires-subventionnés de l’état-providence*(1) qui se sont excités sur ces sept pages n’a remarqué une bêtise en matière d’analyse géostratégique.

Page 203 :

« ……L’intervention en Afghanistan est une réponse à la révolution iranienne, les musulmans soviétiques commençaient à s’agiter. L’URSS n’est pas aux avant-postes du totalitarisme pour combattre l’Occident, mais aux avant-postes de l’Occident pour combattre le nouveau totalitarisme islamique ».

Expliquer que les Russes ont envahi l’Afghanistan pour contrer l’islamisme religieux, c’est une énormité que je ne pouvais pas laisser passer !

Monsieur Zemmour, je l’ai écrit sur mon blog, vous êtes le plus « fin analyste en matière de politique-politicienne », ainsi que dans les rapports sociologiques H/F et bien sur en foot mais en géostratégie, abstenez-vous ! Franchement, même sur les révolutions Arabes et concernant la Tunisie, comme vous l’a fait remarquer Domenach vous vous êtes toujours planté !

Monsieur Zemmour vous voulez tordre la réalité des faits passés pour qu’ils rentrent dans votre raisonnement actuel.

Je suis donc allé retirer de mes étagères le livre : « Dans le secret des princes ». Interview d’Alexandre de Marenches par Christine Ockrent. 1986.

ockrent.JPGPage 220 : Ockrent pose la question de l’islamisme : « Plutôt qu’un enjeu pour les pays occidentaux, l’Afghanistan n’est il pas le champ clos de l’affrontement entre les Soviétiques et l’Islam chiite ? ».

Réponse de De Marenches : « Je crois moi que l’enjeu de l’Afghanistan est l’un des principaux enjeux de notre époque. Pourquoi ? Parce que les forces du géant du Nord (NDR l’URSS) ne sont pas simplement en Afghanistan pour le contrôle du territoire.

Ils sont là parce qu’ils considèrent le pays comme un tremplin qui va leur permettre l’accès aux mers chaudes ». De Marenches appelle cela : « L’opération Pierre le Grand ».
Extrait du livre : « Dans le secret des princes ».

ave-maria-1.jpgOn est très loin des thèses islamistes développées par E. ZEMMOUR !

Maintenant en ayant en tête le mode fonctionnement de Poutine lisez bien ce qui suit :

« ………. N’oublions pas que nous avons affaire à des stratèges, à des gens  qui examinent sans arrêt la carte de la planète, contrairement aux Occidentaux qui se jettent sur l’événement ponctuel et ne s’intéressent jamais à l’aspect global des événements ».

D’un coté les myopes, de l’autre les planétaires, qui apprennent le monde dans de bonnes maisons comme l’académie Frounzé et autres, où l’on établit scénario sur scénario.

Il existe à Moscou d’excellents instituts de prospectives, comprenant chacun une cinquantaine d’experts « globaux » et dont les dirigeants qui appartiennent à l’élite de l’élite sont actuellement des as de première grandeur ».
Extrait du livre : « Dans le secret des princes »

avemaria-2.jpgExtrait du livre : « Dans le secret des princes ». Voici en 1986 la description parfaite du Poutine 2014 : « ……Je n’éprouve aucune haine contre des gens qui, dans le jeu tragique de l’Histoire, font en fin de compte ce qu’ils considèrent comme leur boulot.

Si j’étais l’un des patrons de la pensée impériale soviétique, je serais très fier. Ce sont des hommes de puissance, issus d’une grande tradition, pour qui le communisme n’est sans doute qu’un accident de parcours ».

Quelle fulgurance de la pensée de ce qui allait devenir « la stratégie de Poutine » : la tentative -en partie- ratée d’annexion de la Géorgie, la tentative réussie d’annexion de la Crimée, tout est contenu dans ce que de Marenches avait  surnommé : « Opération Pierre le Grand ».

Car c’est bien à une opération « Opération Pierre le Grand » à laquelle nous assistons.

Concernant l’Ukraine, je serais plus modéré dans mes propos. Poutine a-t-il voulu annexer toute l’Ukraine ? Ou la partie Est de l’Ukraine, pro-soviétique ? Comme il a annexé une partie de la Géorgie.

Ou bien a-t-il profité de la provocation des Américains avec la complicité du Politburo-€uropéen qui voulait sous couvert d’un pseudo traité économique intégrer l’Ukraine à l’OTAN et couper ainsi l’accès des Russes à la mer Noire en les virant de Sébastopol.

Belle réussite de nos braves caniches du Politburo-€uropéen.

La Crimée est désormais Russe et la partie Est de l’Ukraine est « out of control ».

Certaines mauvaises langues vont jusqu’à affirmer que les américains cherchent à provoquer un conflit mondial, seul moyen d’effacer leur dette abyssale. N’aller pas pensez une seconde que cela puisse être vrai ! 😉

Après tout l’attaque de « surprise » de Pearl Harbour n’est que la résultante logique de l’embargo économique et pétrolier qu’avaient exercé les États-Unis sur le Japon afin de les pousser à la guerre… !

De Gaulle ne s’y est pas trompé qui déclara à l’annonce de l’attaque Japonaise : « L’Allemagne a perdu la guerre ».

Les Américains n’en étaient pas à leur coup d’essai. Même le torpillage du paquebot LUSITANIA qui permit aux Américains de rentrer en guerre contre l’Allemagne en 1915 est suspect.

Lusitania, Pearl Harbor, Ukraine-Crimée, ça va commencer à se voir !

J’aurai encore beaucoup de choses à dire sur ce livre, notamment en matière de sociologie et de politique-politicienne car dans ces domaines Zemmour a des fulgurances absolument magnifiques et politiquement très incorrectes. A moins qu’elles ne soient féministement très incorrectes… !

— DEUXIÈME  PARTIE —

Je viens de terminer le livre.

J’avoue avoir été enchanté par le premier tiers du livre, un peu moins par le deuxième que j’ai trouvé lourd à digérer, le troisième tiers est plus digeste, notamment et c’est le point fort de Zemmour dans le décryptage du « Politburo » Européen et la sociologie à laquelle je préfère l’expression : « Analyse comportementale ».

Encore que le scandale « Luxleaks » n’y figure pas en bonne place et pour cause il est postérieur à la publication du livre.

Page 459 : Maurice Allais, seul prix Nobel Français d’économie (le deuxième est arrivé après la sortie du livre) : « La politique de libre-échange mondialiste poursuivie par Bruxelles a entrainé à partir de 1974 la destruction des emplois, la destruction de l’industrie, la destruction de l’agriculture et la destruction de la croissance (…) La mondialisation ne profite qu’aux multinationales. Elles en tirent d’énormes profits ».

Mais comme pour l’Afghanistan, dès que l’on sort des questions de politiques intérieures et/ou €uropéennes, quand Zemmour aborde les questions de Géostratégie il se plante.

La posture du discours de De Villepin devant l’ONU (Irak) n’a rien de Gaullien, c’était un effet de manche, un effet d’esbroufe, de l’enfumage destiné au bon-peuple et à ceux qui leur disent « ce qu’il faut en penser ».

Il fallait bien compenser le fait que la France ne poserait pas son véto à une intervention américaine en Irak.

Et pour cause, les Américains ont des « placards à archives » comme dit le « Petit journal » remplis de très vilaines choses… Des gens qui à la grande époque des relations Franco-Irakienne « revenaient de Bagdad avec des attachés- cases bien remplis… ! » Dixit le dirigeant d’un parti Français dit « extrémiste » à sa descente d’avion….de Bagdad. Mais vous savez ce que c’est ma bonne -dame, ces dictateurs ne savent pas vivre, ils ont une fichue tendance à tout enregistrer au cas où… ! Berlusconi en sait quelque chose, quand les aviateurs US sectionnent un câble de téléphérique avec des skieurs à l’intérieur ils savent se rappeler à ses bons souvenirs pour que les dits aviateurs ne soient jamais jugés.

Page 30 : Intéressante analyse sur la déconstruction du père puis de la famille qui allait donner ce que nous avons aujourd’hui, une fuite en avant de l’individualité érigée en dogme.

Page 33 & 34 : Une fulgurance dans l’analyse H/F :

« La femme moderne ne peut résister à la tentation de vouloir dominer son mari ; et si elle y parvient, elle ne peut s’empêcher de le haïr ».

D’abord ce n’est pas « la femme moderne » mais certaines femmes, nuance !

Moi qui suis un passionné d’analyse comportementale depuis le plus jeune âge, à douze ans seul dans le train j’étais capable rien qu’en regardant le visage d’un homme de plus de 50 ans de dire s’il était marié ! On appelle cela du morphotype, je préfère le terme de « modélisation ». Mais on était en 1972….

Depuis en terme de modélisation, j’ai beaucoup modélisé, beaucoup ! de l’escroc en compatibilité en passant par mon sujet de prédilection : les maladies dégénératives et/ou la folie liés à la frustration du sexe !

Page 39-40 : La devise du Conseil d’État et du Conseil Constitutionnel parfaitement décrite et la déconstruction de la souveraineté nationale qui va avec : « Le Conseil passait d’un contrôle technique de la loi (conformité par rapport à une norme supérieure) à une censure politique de son contenu. »

Merci de nous rappeler que De Gaulle avait envoyé aux fraises la tutelle des juges €uropéens : « J’ai lu votre note. Vous m’avez convaincu (NDR de faire le contraire de ce que vous prescrivez). La convention ne sera pas ratifiée, La séance est levée ».

Page 41 : « Depuis le coup de force de Palewski, le garrot a été serré. Le Conseil d’État et la Cour de Cassation ont reconnu la supériorité du droit Européen sur les lois nationales. Et l’autorité des Cours Européennes sur les jurisprudences nationales ».

Il faudra bien qu’un prochain dirigeant politique digne de ce nom ait le courage de dézinguer tout cela par référendum et pour le couler dans le marbre, interdire toute modification constitutionnelle en l’absence d’une majorité qualifiée de Français.

Page 44 : « …….l’alliance de l’Arabie Séoudite forgée par Roosevelt en 1945, leur garantissant que les pays du Golfe continuerait d’exiger des dollars en paiement de leur pétrole ».

En 1984, un formateur, spécialiste des questions financières, évoqua devant moi une autre façon d’expliquer le chute du Shah d4iran. Thèse que je n’ai jamais entendue depuis dans la bouche des spécialistes et qui vous allez le voir est bien plus intéressante que les thèses droit-de-l’hommiste à la noix.

« Les Américains ont débarqué le Shah d’Iran parce qu’il envisageait de se faire payer le pétrole non plus en dollars mais dans un panier de monnaies Européennes ».

Page 58 : L’Angleterre : Le cheval de Troie Américain. « Lord Macmillan avait prévenu de Gaulle en 1958 : « Ne faites pas l’Europe, ce sera comme le blocus continental de Napoléon. Ce sera la guerre ».

La guerre en ex-Yougoslavie, maintenant l’Ukraine et ses milliers de morts, l’annexion de la Crimée par les Russes et l’annexion en cours de l’Est de l’Ukraine toujours par les Russes, le tout provoqué par la volonté des Américains avançant caché derrière les caniches serviles du POLITBURO Européen qui sous prétexte d’un traité de « libre-échange » voulait éjecter la Russie de Sébastopol. Bel exemple d’amateurisme qui pourrait bien nous amener à un conflit direct avec la Russie.

Alors ces technocrates-collabos de la corruption décidèrent de :

1. 1. Bloquer le système VISA & MASTERCARD vis-à-vis des banques Russes.

2.2. Virer les Russes du système SWIFT.

3.3. Faire plonger le cours du pétrole pour affaiblir le Rouble, diminuer les rentrées d’argent et couler l’économie Russe. En faisant monter le cours des prix au détail.

Résultat : Poutine bien conseillé (c’est le propre des hommes d’État d’être bien conseillé  par rapport aux amateurs.)

a.     Met au point un système VISA propre à la Russie.

b.    Crée le RUSSWIFT

c.     L’embargo sur les armes Russes a permis à la Russie de se remettre en question et de renforcer (!!!) son industrie de Défense dont les exportations battent tous les records : « Au terme de l’année 2013, les exportations d’armes russes se sont chiffrées à 15,7 milliards de dollars et le carnet des commandes militaires a atteint un niveau record de 49 milliards de dollars ».

d.    L’embargo Russe sur les fruits & légumes est en train de crever l’agriculture Européenne ! Et c’est une première étape car si les « MISTRAL » ne sont pas livrés ce seront tous les produits français qui seront sous embargos : vins, spiritueux, etc…Mais bon ce n’est pas grave c’est l’état qui payera les subventions aux agriculteurs comme dirait Hollande.

e.     Poutine se fait régler dorénavant son pétrole en roubles et plus en dollars. De fait il annule le manque à gagner (au dessous de 100 €uros le baril, la Russie perd de l’argent) par une non-augmentation du coût de la vie pour le Russe moyen.

« Le dernier clou planté dans le cercueil des pétrodollars : Gazprom commence à accepter les paiements pour le pétrole en roubles et yuans ! » Extraits : « Le gouvernement russe et plusieurs des plus grands exportateurs du pays ont largement discuté de la possibilité d’accepter les paiements en roubles pour les exportations de pétrole. La semaine dernière, la Russie a commencé à expédier du pétrole du champ Novoportovskoye vers l’Europe par voie maritime.Deux pétroliers sont attendus en Europe en Septembre.  Le paiement de ces expéditions sera reçu en roubles. 

Gazprom Neft va non seulement accepter les paiements en roubles ; mais les transferts ultérieurs via le ESPO peuvent être payés en yuans, a rapporté le journal. 

Par mesure de protection, la Russie a décidé de ne pas faire ses paiements en dollars américains, qui peuvent être suivis et contrôlés par le gouvernement des États-Unis, selon Kommersant.

«Mesure de protection» ce qui signifie que ce sont les États-Unis eux-mêmes qui ont réussi a pousser la Russie à effectuer des transactions au détriment du dollar américain, dans un processus consistant à montrer au monde que c’est possible, et en enfonçant le premier clou dans le cercueil du pétrodollar ».

Rien de tel qu’une bonne guerre pour faire disparaître la dette abyssale Américaine  et ruiner la Chine par la même occasion ! Une pierre = deux coups !

Page 66 & 67 : Quand Pompidou l’ex banquier de Rothschild avoue : « C’est le patronat qui l’exige » et transforme ainsi selon le mot de Karl Max la main-d’œuvre immigrée en « roue de secours du capitalisme ». Depuis le Politburo Européen a inventé l’expression « travailleur détaché ».

Page 74 : Mazarine Pingeot n’a vu à priori dans ce livre de 527 pages « qu’une apologie du viol » à travers cette citation :  « Le film Vincent François Paul et les autres  sort sur les écrans en 1974, la France des années Pompidou, ses héros ont une fière allure virile, de ceux qui préfèrent prendre les femmes sans les comprendre plutôt que de les comprendre sans les prendre ».

Y voyez-vous une « apologie du viol »….. ???? Claude Sautet faisait donc « l’apologie du viol » dans son film, Il appréciera !

Très amusant de voir la tête que font les deux autres femmes agrégées de philosophie. Coïncidence (?) c’est la plus masculine des trois qui porte cette attaque, les deux autres -HYPER-Féminine- font vraiment la gueule ! Mais n’ose visiblement rien dire… !

Si j’avais été vous cher Maitre, quand elle vous a dit : « c’est normal que la question de la virilité inquiéte les hommes », je lui aurai répondu : « …Et moi je connais quelques femmes qui ferait mieux de se sentir un peu plus concerné par leur Féminité… »

M.P confond « les violences faites aux femmes et qui relèvent du Code Pénal et les complexités de la vie intime ». Sans doute faut-il être une femme épanouie dans sa vie de femme pour saisir toute la subtilité de cette phrase… !

Page 74 : M.P n’a pas eu la nausée d’y lire concernant la protection des enfants face à la pédophilie des adultes, « cette loi supprimée par la gauche en 1982 (mais qui donc était Président en 1982… ?) après d’intenses campagnes vantant dans le journal « LIBÉRATION » l’initiation des enfants au plaisir ». Vous avez dit apologie de la pédophilie ? Pas choquée à priori !

Page 99 et suivantes, sur le même thème : Parmi les meilleures pages du livre : « De si gentils divorcés ».

Page 89, 90 et suivantes : Pour bien comprendre le mauvais procès fait à Zemmour : « Je n’ai pas lu le livre mais JE PENSE QUE…. » sur l’épisode Pétain.

On parle de « Vichy » de « Pétain » de « général Pétain », pour mieux dissimiler que le gouvernement de Vichy était un gouvernement de gauche : socialiste, SFIO, radicaux. L’extrême droite, la Cagoule… elle était à Londres avec les Polonais, les Juifs, les Royalistes et …..la Cagoule.

Extrait du site : Claudereichman.com :

« Quand la gauche collaborait et que la  droite résistait !

Le paradoxe français (1) de Simon Epstein, historien français qui réside à Jérusalem, bouscule nombre d’idées reçues et de clichés sur les années 1920,1930 et 1940, qui pèsent fortement sur les grands débats de société contemporains. L’auteur s’appuie sur des centaines de parcours individuels qu’il analyse sans parti pris tout en dénonçant les manipulations de l’histoire officielle depuis 1945.

Il montre, au rebours de croyances largement répandues, comment une partie de la gauche antiraciste des années 1920 et 1930, mobilisée autour de la LICRA, s’est massivement ralliée au pacifisme en 1938, avant de rejoindre le régime de Vichy ou les mouvements ultra collaborationnistes. A l’inverse, il souligne que la droite républicaine mais aussi les partis « nationaux » – Camelots du roi ou Jeunesse patriotes – ont joué un rôle décisif dans l’essor de la Résistance française à ses débuts.

L’auteur pourfend la vision classique de la Résistance (supposée surtout de gauche) et démontre qu’elle trouve en grande partie ses origines dans la droite française, la droite républicaine mais aussi dans les mouvements nationalistes comme les Camelots du Roi, les Jeunesses Patriotes, dont de nombreux militants ont refusé de suivre Maurras lorsque celui-ci a approuvé l’accord de Munich, l’armistice et la Collaboration ».

AGORA VOX : « Comment la gauche rejette son passé de collabo sur la droite nationale ».

Mais encore faut-il nuancer tous ces propos ! Vichy était bien un gouvernement de gauche pur jus, ce qui ne veut pas dire que le peuple de gauche en France a collaboré ! Bien au contraire !

60 ans après rien n’a changé, ce sont les élites de gauche qui sont les collabos de la corruption Européenne telle qu’on la voit aujourd’hui.

Les collabos de la corruption ce sont les élites de gauche, pas le bon-peuple de gauche !

Page 95 & 96 : Pour en finir avec le mythe de l’urbanisme en hauteur des banlieues source de pauvreté : « Ce ne sont pas les structures qui forgent la superstructure, c’est la population et le changement de population qui façonnent l’environnement. La diversité culturelle conduit à l’isolement et à l’anomie sociale ».

Page 112 : Comment le retour de l’apprentissage à 14 ans fut-il dénoncé en son temps par les syndicats de l’éducation nationale comme « un retour de l’esclavage ». Ah oui ! On ne vous a pas dit mais en fait élire un président tous les cinq ans ne sert à rien ! Ce sont les syndicats de la justice qui font et défont les lois, les syndicats de l’ « éducation nationale » qui forment les futurs travailleurs chômeurs pendant que les responsables syndicaux se payent des chiottes à 4600 €uros TTC !

Page 116 : Comment un élu socialiste inventa le financement du PS par l’installation des grandes surfaces. 40 ans plus tard comme l’écrit Zemmour voici l’addition : « France : De 62 à 80% du commerce réalisé en périphérie urbaine, 25 en centre-ville, 13% dans les quartiers.

Allemagne : 33%, 33%, 33% ». »La France importe 40% de ses besoins alimentaires. En 2050, il n’y aura plus de paysans ! »

Page 169 : Zemmour nous rappelle que le journal « LE MONDE » qualifiait en son temps KHOMEINY de : « Gandhi Iranien ».

Page 171 : Zemmour toujours très pointu sur les questions socio-religieuses.

Page 176 : Pour comprendre pourquoi Hollande a mis E. Macron, l’ex de Rothschild (comme Pompidou), au Budget : « Jusqu’à Lip, nous étions dans un capitalisme où l’entreprise était au cœur de l’économie. Après, nous nous sommes trouvés dans un capitalisme où la finance et l’intérêt de l’argent ont remplacé l’entreprise ».

Page 185 : 1980. L’attentat de la rue Copernic dénoncé en son temps par BHL comme un attentat d’extrême droite !

En 2012, le même BHL accusait toujours (attentat de Toulouse) la même extrême droite et leurs complices : « Les pyromanes de l’identité Française » disait-il ! Pour s’empresser merdeusement ensuite de « refuser tout amalgame ».

Page 204 : UN MORCEAU DE BRAVOURE ! Georges Marchais et sa lettre du 06 janvier 1981 publiée dans « L’HUMANITÉ » et dans laquelle il dénonce comme avant lui : Karl Marx, l’immigration comme « roue de secours du capitalisme ».

« Quant aux patrons et au gouvernement français, ils recourent à l’immigration massive comme on pratiquait autrefois la traite des Noirs pour se procurer une main-d’œuvre d’esclaves modernes, surexploitée et sous-payée

…..l’immigration constitue un moyen d’aggraver le chômage, les bas salaires, les mauvaises conditions de travail, la répression contre tous les travailleurs aussi bien immigrés que français ».

Page 243 : SOS Racisme et SOS baleines où comment « lancer un appel subliminal à sauver le racisme ».

Page 246 : La profession de foi du journal Globe, créé par Georges-Marc Benamou : « Globe aidé financièrement par Pierre Bergé et BHL : Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, bérets, bourrées, binious, bref Franchouillard ou cocardier, NOUS EST ÉTRANGER, VOIRE ODIEUX ! ».

Page 249  et suivantes : Un de mes rares total désaccord avec Zemmour sur ce qu’il dit de CANAL + ! TOTAL DÉSACCORD avec le Maître !!!

Je suis à l’opposé de ce qu’il écrit ! Pour moi CANAL + est un vrai exemple d’exception culturelle à la Française. Le vrai représentant d’une culture Française bien Franchouillarde, politiquement très incorrecte. A

Aucun médias Français ne peut se targuer d’une telle liberté d’expression, aucun ! Contrairement à ce qui est dit ! CANAL + est le dernier carré de la Résistance Française face à l’hégémonie de la culture de la violence propre aux Américains.

Page 287 : Voyez par vous même le montant de la retraite et autres rémunérations d’un « grand commis » de la Gauche : l’ex PDG de la régie Renault… !!!

Page 305 : Ce pamphlet passé sous silence par la presse collabo et adressé à J.M le Pen : « On peut aussi y ajouter une part de bêtise : il prétend qu’il n’a pas pu voir de chambres à gaz pour douter de leur existence; mais il n’a jamais vu Jeanne d’Arc et lui célèbre pourtant un culte chaque année au 1er Mai ! »

Page 329 & suivantes : La sociologie du 9.3 expliquée aux nuls.

Page 334 : Là Zemmour m’a définitivement éclairé sur la non-existence de « peuple Européen » : « Il y a un peuple américain, un peuple indien, un peuple brésilien, et même un peuple allemand (on l’a encore vue en 1989) ; mais s’il y a une culture Européenne, il n’y a pas de peuple Européen. »

Page 347 : Quand les juges (encore eux… !) protègent le Rap car il est « un style artistique permettant un recours possible à une certaine dose d’exagération ». Du genre : « Nique la France », « tue des flics », « pisse sur le drapeau », etc…

Pourtant l’écrivain Céline dit ceci : « C’est l’esprit qui pousse au crime encore pire que l’alcool ».

Page 358 : La redoutable méthode dite de l’engrenage. Un truc qu’il faudrait conceptualiser en terme militaire et pour combattre la corruption avec effet rétroactif…

Page 359 : Une des fulgurances du livre : Philippe Séguin à propos de la Banque Centrale, mais je l’appliquerai tout autant au Conseil Constitutionnel, Conseil d’État ou à la vaste fumisterie de « l’indépendance de la justice » :

« Nul ne peut nous garantir que les dirigeants de cette banque, qui n’auront de comptes à rendre à personne, feront toujours la meilleure politique possible. Ou alors doit-on considérer l’irresponsabilité comme le gage le plus sûr de l’efficacité ? ». Remplacez « dirigeants » par « juges » et « politique » par « justice ».

Page 373 : Très intéressante analyse sur la discrimination par le prénom et autre fumisterie d’adresse. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur le sujet.

Page 380 : Cette phrase de MF Garaud à l’encontre de Chirac : « Je vous croyais du marbre dont on fait les statues, vous n’êtes que de la faïence dont on fait les  bidets ». Fermez le ban !

Page 411 : L’invention par la gauche-caviar-dée (je revendique la paternité de l’expression SGDG) de l’euphémisme politique : « Sans papier » pour irréguliers ou clandestins.

Page 424 : J’ai le foot en horreur, mais Zemmour est un spécialiste du foot et un spécialiste de l’analyse comportementale des joueurs de foot. Je vous renvoie à ces pages extrêmement brillantes.

Page 467 : Une pensée émue pour Sarkozy  qui se dit « obligé de revenir » non pas pour sauver sa peau judiciairement parlant mais pour sauver le France du péril fasciste.

Gabin ne disait-il pas dans le film « Le Président » : « Dites-vous bien que lorsqu’un mauvais coup se mijote, il y a toujours une République à sauver ».

Page 493 : Quand J.C Trichet bafouille lamentablement à la question des rapports entre Goldman Sachs et Mario Dragui. Pathétique !

— CONCLUSION —

Page 518 : « Nous vivons dans une ère carnavalesque. Nicolas Sarkorzy fut un Bonaparte de carnaval ; François Hollande est un Mitterrand de carnaval et Manuel Valls, un Clemenceau de carnaval.

Hollande cache derrière un humour potache un cynisme d’airain (NDR « les sans-dents » et une main de velours qui tremble dans son gant de fer ».

« La Ve république est devenue la République Radicale en pire ».

 — BONUS —

Renvois :

*(1) Montant total des subventions à la presse 2013 pour les 200 titres les plus aidés : 288.823.413 €uros.

Source :Observatoire des subventions.com

Le Figaro    16 179 637 euros de subvention
Le Monde    16 150 256 euros de subvention
Aujourd’hui En France    11 997 569 euros de subvention
Ouest France    10 443 192 euros de subvention
La Croix    10 435 028 euros de subvention
Télérama    10 105 985 euros de subvention
Libération    9 832 531 euros de subvention
Le Nouvel Observateur    8 284 007 euros de subvention
Télé 7 Jours    6 947 010 euros de subvention
L’Humanité    6 898 645 euros de subvention
L’Express    6 349 770 euros de subvention
Télé Star    5 001 215 euros de subvention
Paris Match    4 965 561 euros de subvention
Le Point    4 658 889 euros de subvention
La Nouvelle République Du Centre Ouest    4 594 863 euros de subvention
La Dépêche Du Midi    4 399 649 euros de subvention
Télé Loisirs    4 389 023 euros de subvention

Comme le dit si bien le site CONTREPOINTS : « …..Comme rappelé dans le communiqué ministériel, ces aides servent à « garantir la liberté de la presse et à conforter les conditions de son pluralisme ».

On comprendra ainsi mieux les 7 millions annuels reversés à Télé 7 jours chaque année ou encore le demi-million attribué au Journal de Mickey, deux périodiques qui portent haut les valeurs de la culture française et défendent sans relâche la liberté d’expression. Il ne faudrait pas non oublier des périodiques plus engagés comme L’Hebdo des socialistes, CGT ensemble ou encore CFDT Magazine que le contribuable français soutient chaque année ».

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.