« Humour » chasse : « Comment tuer une caille sans la toucher… ! »

Décidément les histoires de chasseurs n’en finiront jamais de me faire rire. Les propos rapportés sont absolument authentiques. Je ne reprends plus les gens sur leurs propos, on se fâcherait avec tout le monde.

Voilà l’Histoire : « J’ai un copain qui tue les cailles à la carabine sans les toucher ! Il tire un mètre au dessus et c’est l’onde de choc qui tue la caille ».

Ahhhhhhhh !!! Cette fameuse « onde de choc » qui tue, qui blesse sans toucher la cible !!! Cette fameuse onde de choc inventée par le cinéma et pour laquelle on équipe les acteurs d’un harnais et d’un câble que l’on tire violemment en arrière  pour simuler « une onde de choc »…

son-2.jpg

Il n’y a pas d’onde de choc il y a une « onde mécanique », une transmission d’énergie produite par la balle lors de l’impact de celle-ci et qui dépend de la taille du projectile, de sa vitesse, sa forme, etc…

Que la balle passe à un mètre de la caille ou à 2 cm, il ne se passera rien. Tout au plus si la balle passe à 2 cm de l’oreille, ça peut au plus la sonner quelques secondes.

WIKIPEDIA ne dit pas autre chose : « Une onde de choc est un type d’onde, mécanique ou d’une autre nature, associé à l’idée d’une transition brutale. Elle peut prendre la forme d’une vague de haute pression, et elle est alors souvent créée par une explosion ou un choc de forte intensité ».

Pour qu’il y est « onde de choc » il faut qu’il y est « explosion ou un choc de forte intensité ». Une balle qui passe  ni explosion ni choc ! CQFD !

WIKIPEDIA : « Notion usuelle d’onde de choc : Tout mouvement imposé d’une manière quelconque à un gaz peut s’interpréter en considérant une succession de petites perturbations qui se propagent à la célérité du son. Si leur intensité est suffisante, elles impressionnent nos oreilles ». Les oreilles et rien d’autres….. !!!

Cette fameuse théorie de « l’onde de choc » qui est à la chasse ce que la sardine est au port de Marseille est toujours bien ancrée dans les esprits y compris chez……… les militaires !

La preuve dans ce livre : « Livre : D’une guerre à l’autre : de la Côte d’Ivoire à l’Afghanistan avec le 2e RIMa ».

Où l’auteur déclare : L’auteur parlant du 12.7 : « …De fait il n’est même pas nécessaire de toucher la cible elle même. Le tireur pourrait rater la cible de quelques centimètres, mais l’effet de souffle provoqué par le passage d’une balle fusant à plus de 800 m/s pourrait infliger des dégâts corporels à sa cible. »

L’auteur du livre par la voix de son éditeur me répond que : « L’un des hommes du groupe TE a vu lors d’une mission au Tchad un homme être blessé par une balle de 14,5 mm qui était passée à quelques centimètres du corps. Le treillis était déchiré et un morceau de chair arraché ».

Réponse de Joël Serre, expert balistique bien connu de ce blog pour ces deux livres :

1.   Le nouveau livre de Joël SERRE : « Technologie des balles de chasse pour canons rayés ».

2.   Livre : Science complexe de la balistique. Réalités, mythes et fictions.

 « …….Personne n’a jamais vu une balle de fusil ou de carabine, quel que soit son calibre ou la vitesse dont elle est animée, provoquer des dommages corporels avec son effet de souffle. Tout au plus, si elle passe très près d’une oreille, elle donnera un peu l’impression de recevoir une gifle et pourra rendre partiellement sourd, mais cela s’arrêtera là.

J’ai personnellement été victime de ce type de phénomène balistique il y a environ une quinzaine d’années et je m’en sors simplement avec une audition réduite au niveau de l’oreille concernée. Il s’agissait non pas d’une balle de calibre 50 Browning, mais simplement d’une balle de calibre 300 Winchester Magnum ; de toute façon, cela n’aurait rien changé.

L’onde qui tue ou l’onde magique n’existe pas, même si l’onde de choc existe réellement, mais exclusivement dans les milieux immatériels.

Elle n’a pas d’incidence réelle sur la formation d’une lésion par transfert, compte tenu qu’elle ne possède pas de masse qui lui soit propre. Cordialement ».

Dans le cas de la balle de 14.5 mm : « Pour faire simple, juste pour vous dire que si la balle a arraché du tissu des vêtements et emporté des lambeaux de peau, c’est qu’elle a touché la cible.

 On appelle cela un tir tangentiel; cela passe très, très près en surface de la peau ; il y a contact entre les deux éléments. La balle à très haute vitesse crée tout simplement une onde mécanique qui déplace la matière ; parfois on peu y voir comme la formation de vagues en forme de V horizontaux qui ont plissés la peau qui peut parfois être déchirée de manière plus ou moins importante.

Tout dépend des angles d’impact. En physique, l’onde de choque ne déplace que de l’air et rien d’autre; elle ne possède pas de masse. E= m x v² / 2 soit 0 x 800²/2 = 0. L’effet de souffle provoque “une gifle” et rien de plus.

Si l’onde de choc est vraiment très puissante, elle peut provoquer un déplacement de matière, mais nous ne sommes plus du tout dans le même ordre de grandeur.

L’auteur est très certainement de bonne foi et convaincu de ce qu’il affirme ; ce n’est tout simplement pas un scientifique. Cordialement ».

On retrouve ce genre d’âneries sur les forums de chasse les plus sérieux et sans que les responsables du site ne trouvent quelque chose à redire…!

« Le Solitaire Ardennais : Forum de la chasse en Wallonie ». « Effets de l’onde de choc : mythe ou réalité ? »

Je préfère vous montrer des recopies d’écran parce que vous n’allez pas me croire :

Cet expert auto-proclamé (« Les cons ça osent tout c’est même à ça qu’on les reconnait ») mélange l’onde de choc produite par l’explosion d’une énorme bombe et celle produite par le passage d’un morceau de ferraille de 4 à 19 grammes. Et il ajoute en s’enfonçant un peu plus en citant l’exemple d’un type qui a pris une balle en pleine tête…! On ne voit pas très bien le rapport avec l’onde de choc, mais lui oui en l’occurrence…!

Comme le dit très bien WIKIPEDIA, le « blast » ou « effet de souffle » ou « onde de choc » est UNE ONDE DE SURPRESSION, elle est consécutive à une explosion de forte puissance. La soi-disant  « sidération provoquée par un projectile » dont parle l’auteur de cette ânerie n’a d’égal que son crétinisme !

4.JPG

Et maintenant la balle de 4 (!!!) grammes du FAMAS qui tue en frôlant la tête…!
Une annerie pareille sur des forums sérieux comme « SANGLIER.NET » ou « GRAND GIBIER.NET » aurait valu à son auteur sinon une exclusion en tout cas une grosse allumée……!!!

2-copie-1.JPG

mort-de-rire.gif

3

Print Friendly

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *