Géostratégie : Interdiction de survol de la France par le Président Bolivien, à qui profite le crime ?

 

Résumé de l’Histoire : E Snowden, l’ex employé d’un sous-traitant de la NSA, qui a fait des « révélations » sur les méthodes de la NSA, est bloqué à Moscou en attendant qu’un pays veuille bien lui donner l’asile politique.

Son passeport ayant été invalidé par les USA, il ne peut en théorie pas voyager.

Belle hypocrisie ! Enfin le problème n’est pas là ou du moins pas dans le cadre de cet article !

Le problème c’est que nos braves politiciens Français ont cru bon de bloquer le survol aérien de la France par l’avion présidentiel Bolivien au prétexte que se trouverait à bord, E Snowden !

Ce n’est pas une triple ânerie de nos politiciens Français, c’est une triple et énorme CONNERIE !

1. Interdire le survol du territoire par un avion Présidentiel, c’est sans doute un fait sans précédent dans l’histoire moderne. Et il faut que ce soit nous Français qui l’inaugurions ! Bravo ! Et un gouvernement socialiste en plus, la cerise sur le gâteau !

2. Tels des domestiques serviles, nous devançons le désir de nos maîtres : les Américains. Après tout il s’agit selon l’expression consacrée : « D’une affaire intérieure aux Américains ».

3. « The last but not the less » : A qui profite le crime ? A qui profite ce crime de lèse-majesté de lèse-Président ?

Personne parmi nos braves journalistes et autres commentateurs de la vie politique, n’a pensé un seul instant qu’il pouvait s’agir d’une formidable opération d’intox de la part des services Américains !

En plus de nous faire passer pour des domestiques et de « petits télégraphistes » des Américains, nous nous sommes ridiculisés vis à vis du gouvernement Bolivien et de tous les pays d’Amérique Latine. Voir l’article du MONDE.

Si ce n’avait été un petit pays comme la Bolivie, JAMAIS ! JAMAIS ! nous nous serions permis un tel affront à un Président en exercice !

Nous avons et nous continuons à accueillir et à soigner (aux frais de la princesse) les pires dictateurs (je suis poli) qui existent et on refuse le survol de notre espace aérien à un avion Présidentiel étranger sur un prétexte aussi futile……!

A qui donc profite le crime ? A qui profite cette opération de désinformation ?

Mais aux Américains bien sûr !

Les Américains qui cherchent à se venger de notre demande d’exception culturelle concernant l’accord de libre-échange, qui plus est de la demande de report du dit accord pour cause de « découverte » de l’espionnage pratiqué par la NSA, ont sauté sur l’occasion de nous ridiculiser aux yeux du monde.

Très au fait du microcosme politico-copains-copines-journalistes Français, ils ont su activer comme seuls les Services savent le faire, les leaders d’opinions, les copines des copains, toujours prêts (es) à se faire mousser auprès de leurs précepteurs : « Je te donne un scoop : le président Bolivien a pris avec lui E Snowden ».

Ni une ni deux, ces braves toutous et toutounes de l’information ont relayé le vrai-faux scoop jusqu’au plus haut sommet du pouvoir politique Français.

Et comme en France, les journalistes sont plus influents que les membres des Services, la réaction ne s’est pas fait attendre : Interdisons le survol du territoire à l’avion Présidentiel Bolivien ! Gros affront s’il en est ! Et une grande première !

PATATRAC ! E Snowden, l’ex-employé d’un sous-traitant de la NSA n’était pas dans l’avion !

Bilan : Le parlement Bolivien veut fermer notre ambassade en Bolivie, ce n’est pas le pire !

Tous les gouvernements Sud-Américains sont vent debout devant cet affront ! Les conséquences commerciales pourraient être apocalyptiques, la vente d’avions RAFALE au Brésil, en concurrence avec l’avion Américain (comme par hasard !) pourrait bien être compromise !

Alors que nous sommes en pleine récession, nous nous tirons non pas une balle dans le pied mais une rafale dans les deux pieds !

L’interdiction de survol du territoire par l’avion du président Bolivien, est un très joli coup-monté des Services Américains, une très fine contre-attaque depuis le désaccord sur l’exception culturelle et la demande (par la France) de la mise en pause de l’accord de libre échange suite aux « révélations » concernant la NSA.

OBAMA avait promis à Hollande lors d’une visiocobférence « des représailles massives » au cas où nous maintiendrions notre exception culturelle. Là où ils ont fait trés fort les Américains, c’est que nous avons scié la propre branche sur laquelle nous sommes assis ! Bravo l’Artiste !

Nous allons payer trés cher, commercialement parlant cet AMATEURISME Franco-Français ! Nous aurons l’occasion d’en reparler !

On n’est jamais aussi bien trahi que par ses amis alliés ! C’est d’actualité n’est il pas ?!

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

One thought on “Géostratégie : Interdiction de survol de la France par le Président Bolivien, à qui profite le crime ?”

  1. Cher O,

    ne voulant pas faire un commentaire politique, je me retiens….., Ton blog n’etant pas fait pour cela… je rappelle à ceux qui ont une mèmoire de poissons rouges. deux secondes en fait.

    1- Premier deplacement de Fh, .., En allemagne: A Merckel est OBLIGEE de lui montrer le chemin sur le « tapis rouge », je n’y etait pas mes tous, TOUS les medias etrangers se sont demandés, avec plus
    ou moins d’humour, ce qu’il avait fait dans l’avion. Resultat à sa PREMIERE sortie officielle, decribilisé, pour ne pas dire moqué ( sous cape) bien sur, car en plus il est susceptible, enfin
    surtout elle, sa « compagne »

    2- A la celebration de l’accord Franco/allemand de cette année, lui et toute la bande se sont comportés soient comme des rustres, soient comme des nouveaux riches sans education, les germains
    destestent les deux, deuxième ratage.

    3- Cet « incident » diplomatique, pour les merdias français, qui est beaucoup plus plus qu’un « incident, c’est une faute grave; des conflits furent declarés pour moins que cela… les moyens de
    deplacement d’un president en excercice beneficient de l’extra territorialté et le refus de survol, y compris en temps de guerre est une atteinte extremement grave aux usages diplomatiques.

    Pour rappel,

    Pendant le dernier conflit mondial, les pays neutres (Suède, Suisse, espagne et portugal) acceptaient le survol et l’escale des avions civils et diplomatiques de TOUS les belligerants, neutralité
    oblige.. Le seul changement c’est produit en 1943, quand le Portugal a DU autoriser les alliées à utiliser les Açores comme base contre les sous marins nazis, et uniquement les Açores, pas la
    metropole.

    Les consequences de cette faute grave vont tres tres lourdes et ton blog est l’un des rares à en mentionner , en termes clairs, la portée…

    je souhaite, en dehors de toute consideration politique, à la France de se debarasser au plus vite de cette bande de bras cassés, incapables et corrompus;

    la plainte deposée et reçue, concernant la compagne/concubine notoire de FH qui aboutirai à l’addition de leurs deux patrimoines, impliquerait que Fh est fait une fausse declaration de patrimoine,
    cad qu’il serait demis de ses fonctions pour faux. l’election de 2012 invalidée et un retour aux urnes. Sans parler des poursuites eventuelles…
    Wait and see!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.