Faut-il un canon long ? un canon court ? ou un canon lourd et court !

Vaut-il mieux avoir un canon long, un canon court ou plutôt et pour satisfaire tout le monde : un canon court ET lourd !

Photo perso. CZ 550 375 HH.

canon 375 HH

L’expert international en tir (longue distance) sur silhouettes métalliques : Jean-Pierre BEURTHERET, nous dit tout (le lien sur le site de la FFT a été supprimé)  sur la longueur des canons, leur précision et leur vitesse et surtout comment faire vibrer harmonieusement votre canon ! Quand vous aurez lu cet article vous comprendrez comme moi que ce n’est pas tant la longueur du canon qui compte, mais son « fort diamètre », son poids. L’auteur nous explique comment et pourquoi selon le type de munition utilisé, votre canon vibrera harmonieusement ou pas. Après ça vous pourrez toujours dire aux collègues après avoir « raté un éléphant dans un corridor » qu’un canon c’est comme un piano il faut qu’il soit bien accordé ! ‘est la raison pour laquelle on a inventé le canon flottant. Le fait qu’il n’y est pas de contact direct avec le bois du fût de l’arme permet au canon de vibrer harmonieusement.

Qui plus est, j’ai trouvé ce passage intéressant : « ……Pour une cartouche donnée, si le canon est trop court pour le volume de poudre contenu dans l’étui, la vitesse maximale possible ne peut être atteinte et une bonne partie de la charge brûle hors du canon, en pure perte, sauf à éclairer le voisinage avec une flamme de bouche somptueuse.

« …..Pour illustrer le propos, un canon de 60 cm sur une carabine de 22LR est inutilement long (une cartouche de 22LR atteint sa vitesse maximum dans un canon d’environ 30 cm), mais chambrer un barreau de 50 cm de long en 300 Winchester Magnum est une hérésie, car les performances seront du niveau de celles de cartouches de capacité moindre ».

Mon image du lance-flamme ayant provoqué une levée de boucliers chez certains, me voilà bien satisfait de lire à peu prés la même chose sous la plume d’un maître international en tir longue distance.

Autre citation : « …..Pour ce qui est de la vitesse du projectile, il faut que le canon ait une longueur en relation avec la quantité de poudre à brûler ». CQFD !!!

En lisant cet article vous comprendrez également qu’un canon peut être court mais à condition qu’il soit lourd ! « ….Plus un canon est rigide, court et de fort diamètre, moins il vibre, moins il est influencé par les facteurs extérieurs et moins le projectile est affecté à sa sortie de la bouche ».

Autrement dit, vous pouvez avoir un canon plus court que ce qu’il est recommandé à condition qu’il soit de fort diamètre. La preuve en image : Le canon de cette arme qui a battue le record de tir longue distance : 3695 mètres ne mesure « QUE » 73.7 cm.CheyTac M200 Intervention de calibre .408

Octobre 2015. Le record mondial du tir longue distance est français ! : « Il est des records qui, bien qu’atypiques, n’en restent pas moins des exploits. Un exploit, l’adjudant Benjamin, du 1er régiment de chasseurs d’Afrique, en a réalisé un en touchant par deux fois une cible située à…3 695 m de distance. Sans occulter l’exploit humain, n’oublions pas de mentionner que ce tir a été également rendu possible par l’utilisation du fusil de précision CheyTac M200 Intervention et de la munition qui lui est dédiée, le .408 CheyTac.

Print Friendly, PDF & Email

5 thoughts on “Faut-il un canon long ? un canon court ? ou un canon lourd et court !”

  1. l’adj Benjamin n’a pas utilisé de fusil cheytac M200. Ce n’est pas parcequ’il tire la .408 de la marque que c’est ce fusil…
    Ce n’est pas sérieux d’affirmer ça, renseignez vous.

  2. bonjour,

    C’est un plaisir que de lire vos articles et les bonnes références qui vont avec, notamment les arguments qui tordent le coup à des croyances sur les calibres magnum 300WM et autres utilisés en battue et pas conçus pour ça au départ. Tout à fait d’accord sur l’importance primordiale du placement de la balle.
    Je resterais un peu plus réservé sur l’efficacité des balles lourdes pour avoir recherché au sang et parfois longtemps des animaux de tous poids et toutes races touchés pas trop bien par des balles de 9,3x74R mal adaptées notamment les Tug de 18,5grs, des « boulons » comme disait un de mes amis fort tireur. Par contre le même calibre chargé avec des 15 ou 16 grs suffisament rapides et expansives sans se détruire s’approchent de la panacée. Je tire depuis très longtemps en 8x57mm des balles de 11grs en cuivre, et j’ai réussi des séries de sans faute avec ce calibre et ces munitions qui m’impressionnaient moi-même. Une de mes relations à 15O grands animaux par an (un fou) ne jure que par le 9,3 et Oryx 15grs à 800m/s, qui cottoie le top en matière d’efficacité et de plaisir au tir sur tous gibiers .

    1. J’ai toujours eu un probléme avec RWS, je n’arrive pas à comprendre la conception qu’ils ont des balles. Pour moi il n’y a que NORMA qui est au sommet.
      j’ai déjà parlé avec des types qui avait tiré des cerfs à la 9.3 et qui se plaignait qu’à l’impact l’animal n’accusait même pas le coup ! Je pense que dans ces cas là il faut augmenter le poids des balles et surtout utiliser des balles qui ne désintégrent pas à l’impact.
      Je rappelle aux amateurs de 9.3 que NORMA a sortie une 21 grammes !!! ce serai bien d’avoir un retour d’expérience.

  3. Bonjour nouveaux chasseur de sanglier que me conseillerez vous comme balle poids nb de grains pour une carabine semi auto impact one verney Caron canon de 47 cm en cal 30-06 merci cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.