Chasse : Astuces, Explications.

Faut-il dire : 8×57 JS MAUSER, 8×57 IS ou 8×57 JRS : La dénomination la plus proche de la vérité est 8×57 MAUSER auquel on adjoint la dénomination « IS ou « JS ». NE PAS CONFONDRE avec le 8×57 JRS pour lequel le « R » signifie « Rimmed« , autrement dit « bourrelet » en Français, ce qui veut dire que la douille ne comporte pas une gorge d’extraction mais un bourrelet au niveau du culot. Hormis ce détail, la cartouche est exactement la même. Le « R » signifie que c’est une cartouche destinée aux Express ou les Kipplauf. 8×57 I ou 8×57 IS sont homologués CIP sous les mêmes dénominations.

Pourquoi faut-il toujours inspecter l’intérieur du canon avant de charger ?

La réponse  en vidéo : Ne pas tenir compte du titre ! Ce n’est pas une balle mal engagée mais un canon bouché.

Les premières choses à faire sur une arme neuve : Quand on prend possession d’une arme neuve il faut profiter des réglages à faire pour ne pas hésiter à tirer plusieurs balles pour « roder » le canon à la munition. Avant de commencer à tirer, enlever toute l’huile à l’intérieur du canon, tirer une balle, nettoyer l’arme à nouveau, régler votre arme à la cible. Laissez le canon refroidir 10 à 15 minutes puis vérifier à nouveau la précision du canon. Pour les express et autres bi-canons, tirez deux balles simultanément pour vérifier la dispersion. En action de chasse ou au stand, vérifier systématiquement avant de charger que rien n’obstrue l’intérieur du canon. Sinon c’est retour à la vidéo ci-dessus !

Régler une optique : Pour mesurer la distance entre le centre du canon et le centre de la lunette  :

Vous prenez la largeur totale du canon divisée par 2. Pas besoin d’être au dixième de millimètre prés.
Vous obtenez une dimension, à laquelle vous rajouter la distance entre le canon et le bas de la lunette, vous ajoutez à cela la moitié du diamètre de la lunette.

Largeur canon

____________   = « X » (Dimension).

            2

Dimension « X » + distance entre le canon et le bas de la lunette + la moitié du diamètre de la lunette = La distance exacte entre le centre du canon et le centre de la lunette

Déchargement d’un semi-auto

Déchargez toujours votre semi-auto en manœuvrant la culasse pour ne pas déformer les lèvres de votre chargeur. Autre avantage, cela vous évitera d’oublier une balle dans le canon. 30 % des accidents de chasse sont dus à des manipulations. Et sur ces 30 % un nombre important de gens sont tués par oubli de la balle chambrée !!!

Comment régler une lunette la première fois :Voir le sujet : “Réglez sa lunette avec une seule balle”.

Comment régler sa carabine ?

D.R.O DISTANCE DE RÉGLAGE OPTIMALE.

La distance de réglage optimale désigne le point d’intersection de la trajectoire de la balle avec la ligne de visée. La balle ne doit pas s’éloigner de plus de 4 cm de la ligne de visée.

Exemple : 7×64. NORMA ORYX : DRO = 175 mètres.

9.3×74. NORMA ORYX : DRO = 146 mètres.

Vous voyez donc qu’en fonction du calibre, donc du poids, la DRO change beaucoup. Mais bon, tout cela est à relativiser compte tenu que nous sommes en battue. L’idéal c’est de régler sa carabine à 150 mètres. Vous pourrez tirer de 50 mètres jusqu’à un peu plus de 200 mètres (dans l’absolu !), sans réglages supplémentaires. Ce schéma ci-dessous préconise 200 mètres de réglage comme réglage universel. C’est de mon point de vue beaucoup trop important. Cela ferait perdre 11.3 centimètres à une 9.3×74 à 200 mètres. Soit on règle sa carabine à la DRO de chaque balle, soit on règle “universellement” sa carabine à 150 mètres. Il à noter que chez A-SQUARE, de la balle destinée à bloquer une charge de lion, “LION DEAD” à celle pour éléphant, “MONOLITHIC SOLID” elles ont toutes le même poids, la même vitesse et donc ont toutes la même DRO.

Mesurer la distance du centre du canon au centre de la lunette.

Vous prenez la largeur totale du canon divisée par 2. Pas besoin d’être au dixième de millimètre prés.
Vous obtenez une dimension, à laquelle vous rajouter la distance entre le canon et le bas de la lunette, vous ajoutez à cela la moitié du diamètre de la lunette.

Largeur canon

____________   = « X » (Dimension).

            2

Dimension « X » + distance entre le canon et le bas de la lunette + la moitié du diamètre de la lunette = La distance exacte entre le centre du canon et le centre de la lunette.

Fraisage : Un “fraisage” consiste à usiner un rail directement dans la carcasse, pour y fixer dessus un rail spécial qui dans sa partie supérieure sera compatible Picatinny, EAW, de marque X ou Y.

rail-argo.JPGe.JPG

Photos BENELLI.

Un boitier de culasse percé et taraudé, cela consiste à percer 4 trous (en général) dans la carcasse de l’arme, pour y fixer un rail de montage, qui peut être Weaver/Picatinny.

rail-argo.JPG

Rail WEATHER-PICATINNY  CZ. Accepte les montages PICATINNY. Incompatible avec le boitier long pour 375 HH !!!

rail-picatinny.jpg

AIMPOINT COMP M4. Notez le rail WEAVER intégré.

aimpoint m4

Si la lunette ou le point rouge comme l’AIMPOINT COMP M4 a un un rail Weaver/Picatinny intégré, (lire l’article : “Quelle optique en battue ?”) vous pouvez carrément faire le montage vous même. Il suffit de poser la lunette dans le rail, puis de serrer les vis. Il ne vous reste plus qu’à régler l’arme face à une cible.

Rail Picatinny : Le rail Picatinny est un système de montage d’accessoires correspondant au standard de l’armée US dénommé MIL-STD-1913. Rail de 21 mm de large. Le terme de « Picatinny » vient du nom de l’arsenal US situé à Picatinny, petite ville qui est situé dans le New Jersey (USA). C’est le nom de cet arsenal  qui a mis au point ce standard et où a été normalisées les dimensions de ce rail à usage militaire. De même que la balle dite “Dum Dum” tient son nom d’un arsenal Anglais en Inde, dans la banlieue de Calcutta. L’arsenal de Picatinny a crée sur la base d’un rail WEAVER sa propre norme. Les dimensions du rail, largeur du rail, largeur des encoches, espacement des encoches, sont normalisées : Norme militaire MIL-STD-1913.

  • Extrait du site : AFFT.FR
  • Le terme «Picatinny» vient du lieu d’origine de ce système, l’Arsenal Picatinny situé dans le New Jersey. La norme MIL-STD-1913 spécifie les dimensions des rails et accessoires, y compris la longueur, la largeur, les angles et les tolérances admises pour chaque mesure.La distinction fondamentale de la norme MIL-STD-1913 réside dans la spécification du profil et de la gorge anti-recul.

Quelles sont les différences entre le «Picatinny» et les systèmes «weaver»?

Le profil des deux systèmes est pratiquement identique. Selon la qualité de l’usinage effectué par le fabricant, les deux systèmes ne se distingue pas par leur profil. La principale différence réside dans l’emplacement des rainures anti-recul et par la largeur de celles-ci. Les rainures « Picatinny » mesurent .206  » (5,23mm) de large et ont sont espacées de .394″ (10 mm de centre à centre).
Le placement de ces rainures doit être cohérente et régulier pour qu’il soit considéré comme un véritable système MIL-STD «Picatinny».
Le système « weaver » possède une largeur de rainure anti-recul de 0,180″ (4,57mm). Ces rainures ne sont pas nécessairement espacées régulièrement (d’une rainure à l’autre l’entre axe peut varier).
Un système MIL-STD-1913 doit se conformer aux spécifications ci-dessous pour qu’elle soit considérée comme la norme MIL-STD, elle garantie l’interchangeabilité des accessoires. Cela signifie que les accessoires conçus pour un système Weaver pourront, dans la plupart des cas, se « monter » sur un système de «Picatinny». L’inverse, cependant, n’est pas forcément le cas. En raison de la rainure anti-recul plus grande, les accessoires « Picatinny » ne peuvent pas s’adapter à un système Weaver. Il y a, bien sûr, des exceptions à toute règle.

Rail Weaver : Weaver est une marque, et son nom est devenu le nom commun désignant ce type de rail de montage, comme “Frigidaire” désigne un réfrigérateur de nos jours… Weaver est un terme générique pour désigner un rail de 21 mm de large, et qui comporte des encoches. Dans l’absolu, l’espace entre les encoches n’est pas défini. Les encoches peuvent être de section carrées ou rondes. Le rail WEAVER est devenu le rail PICATINNY (ou WEAVER-PICATINNY) depuis que l’arsenal des MARINES à Picatinny a normalisé ce rail en augmentant le nombre d’encoches et en les normalisant.

La différence entre un rail Picatinny et un rail weaver, c’est le nombre d’encoches sur la partie supérieure du rail qui sur le rail Picatinny sont plus importantes et sont dans certains cas, numérotées pour simplifier les montages et démontages.

Il y a plus d’encoches sur un rail Picatinny que sur un rail Weaver, et la dimension du Picatinny est “normalisée” : Norme militaire MIL-STD-1913 (AR) adoptée le 03 Février 1995. Le rail PICATINNY avec ces nombreuses encoches offre plus de possibilités de réglage comme on le voit très bien sur la photo ci-dessous :

rail-double.jpg

La vis perpendiculaire vient se loger dans les encoches du rail et “double” le maintien de l’optique qui tient à la fois par les rails et par l’encoche. Le nombre réduit d’encoches sur le WEAVER ne permet pas un réglage aussi fin. Le serrage se fait par une clé ALLEN.

Mon expérience personnelle m’amène à dire ceci : L’idéal c’est un VRAI rail Picatinny à la norme : MIL-STD-1913. Une optique avec un montage Picatinny branle un peu d’avant en arrière quand elle est montée sur un rail Weaver.

Un vrai rail Picatinny : Notez les encoches régulières. 

Certains Picatinny sont numérotés pour repérer plus facilement les emplacements :

Un rail WEAVER appelé aussi : WEAVER-PICATINNY. WEAVER de son inventeur et Picatinny pour entendre que l’on peut y fixer dessus des accessoires PICATINNY.

La photo ci dessous montre un rail Weaver monté sur la carcasse fraisée (4 trous) d’une BENELLI ARGO.

rail.JPG

Attention !! Certaines marques comme SAKO ont leur propre “rail de montage intégral” et ce rail n’est pas compatible avec les accessoires Weaver ou Picatinny, sauf mention contraire sur certaines armes, dédiées Police ou Sniping. Sauf à placer évidemment un rail intermédiaire mixte : SAKO/Picatinny-Weaver.

rail-sako.jpg

Comment rendre un montage Weaver/Picatinny amovible sans avoir à régler de nouveau votre arme ?

Il vous suffit d’installer une platine intermédiaire sur votre rail Weaver/Picatinny sur laquelle votre optique restera définitivement fixée. En l’occurrence il s’agit d’une platine de chez ARMS, référencé : ARMS19A (180 €uros) chez ESP France.com.

arms-19-esp-copie-1.jpg

Aucun bois ne peut supporter la torsion d’une grenadière sur une arme qui dépasse les 4.5 kg et même moins. Donc avant de vous retrouver avec l’arme par-terre, remplacer la grenadière supérieure qui va dans le bois par une grenadière directement sur le canon, soit par un collier fermé, soit par un collier en demi-lune. Marque UNCLE MIKES évidemment !!!

Ne venez pas me dire que la bretelle est dangereuse, c’est une stupidité. Apprenez à transformer votre bretelle en une bretelle de tir. Lire l’article : « La bretelle ou la canne ».

Grenadières UNCLE MIKES. Bretelle extensible en néoprène BUTLER-CREEK. Peut servir de bretelle de tir. Photo : CZ 550. 375 HH.

cz mousqueton

Les grenadières UNCLE MIKES sont disponibles chez « Esprit Nature ». Référence pour ma CZ 550 Magnum : UNCLE  MIKES  1593-2.

uncle-mikes-1593-2.jpguncle-mikes-magnum.jpg

--------.jpg

--------.jpg

Un principe général qui devrait s’appliquer à toutes les armes :

Trou d’évent : Le trou d’évent devrait être obligatoire sur toutes les armes de chasse. Cela consiste à pratiquer un trou dans la chambre de combustion au niveau de la douille. Si la douille vient à se fendre au moment de l’inflammation de la poudre, la pression ne s’exerçant plus sur le projectile en lui même, les gaz brûlés s’échappent brutalement et comprime la chambre qui sous la pression explose. Explose ou laisse fuser les gaz de combustion par le trou pratiqué (l’évent).

event.JPG

Cet article date de 2008. Nous sommes le 27 Mars 2014.

Voici le communiqué de RUGER au sujet de ses carabines en 22 magnum et 17 HMR :

« Pourquoi nous rappelons ces carabines :
Nous avons déterminé que les carabines Ruger américaines à percussion annulaire, chambrées en 0,22 WMRF (Magnum) et 0,17 HMR fabriquées entre le 17 Novembre 2013 et 8 Janvier, 2014 ont été fabriqués sans un trou d’évent. Ce trou apparaît juste en dessous et derrière le numéro de série sur le côté gauche du récepteur. Le trou n’a aucune fonction pendant le fonctionnement normal de l’arme, mais il est une caractéristique de sécurité et peut aider à évacuer les gaz en cas de rupture d’une cartouche ou une obstruction du canon. Nous rappelons toutes ces carabines pour pouvoir y ajouter ce trou d’évent ».

ruger.JPG

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

3 thoughts on “Chasse : Astuces, Explications.”

  1. pour une BLR en 450 Marlin ou puis je trouver une hausse de battue et un guidon genre d’une bar pour supprimer le système de visée d’origine peu pratique, sachant que pour du 11.63 la canonerie est large.

    1. je ne vais pas vous dire où vous pouvez en trouver, mais je vous conseille d’aller sur les forums : sanglier.net, grand gibier.net voir chevreuil.net au Québec pour vous aider à trouver la pièce.
      Par contre le plus difficile ce sera surement de faire l’adaptation, la soudure, pour ça je vous conseille de vous rapprocher de l’armurerie Salomon à DANGU, de ma part. Il est capable de poser des freins de bouche sur des canons acier et ça il n’y a pas grand monde qui sache le faire. il est donc possible qu’il puisse vous faire l’adaptation.

      Merci de revenir en parler photo à l’appui ça peut intéresser d’autres personnes.

  2. Bonjour à tous, quelques petites précisions sur les rails Weaver ou Picatinny;

    1/ Pour le Picatinny, il vaut mieux exprimer ses dimensions ( encoches) en inches et pas en millimètre car ces dernières ne font pas 5 mn

    2/ Pour le weaver les encoches font environs 3 mn

    3/ En conclusion… Le zérotage est une vue de l’esprit avec ces systèmes si on ne respecte pas certaines règles.

    Les montages ARMS sont excellents mais vous ne trouverez pas les rails Picatinny destinés aux armes courantes en Europe et donc il faut prendre un rail brut et le faire ajuster à vos armes.

    Si je me permet de parler de ce sujet c’est que je possèdes plusieurs de ces montages….. Il ne faut pas espérer un zérotage sérieux avec ces systèmes et les destiner à une position fixe sur votre
    arme. Le seul montage fiable de ce type est le modèle 365 de EAW très bon et très cher….. Cordilament

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.