375 HH en battue : RETVEX : RETours de Vos EXpériences.

Les nouvelles publications sont envoyées une fois par semaine à tous les abonnés à la NEWSLETTER. « La récap de la semaine ».

Actualisation : 19 Octobre 2017 : Ce matin je reçois un SMS : « Battue 13h30. 15 heures, au poste, je vois un « mur » de sangliers énormes (7 à 8) passé devant moi à pratiquement 200 mètres, j’ai juste le temps de régler la lunette à 12 et je vise. J’en choisi un au milieu et je lâche la balle, le sanglier monte en l’air et continue de courir. J’avais juste publié qu’à cette distance, j’aurai dû viser non pas le coffre mais au dessus du coffre ! J’ai perdu 20 cm et c’est la patte qui a été arrachée. Il a été tué par les postés de l’autre côté du champ.

Rétrospectivement, j’ai été surpris de tenir la visée avec un tel grossissement ! Mais c’est normal eu égard à la taille de la lentille de sortie.

Deux heures après, je vise l’endroit d’où vient de sortir-rentrer un sanglier quand mon œil droit détecte quelque chose….. A 40 mètres de moi un sanglier vient de sortir du maïs, je suis réglé à 6 (avec la Meopta j’aurai été à 4), il s’arrête pour scanner le champ. Mon canon pivote lentement de 45° gauche vers 45° droit et je me retrouve face au sanglier (compte tenu grossissement il occupe tout l’espace de la lunette) il vient de voir le mouvement, mais comme je suis adossé à une benne il ne distingue pas immédiatement la forme humaine (toujours l’importance de l’arrière plan), il bouge une oreille, il va démarrer…. Je lâche la balle (375 HH) de face, le sanglier (110 KG) se rue dans tous les sens, je cours doubler à la tête pour abréger ses souffrances. La balle a traversée tout le corps dans sa plus grande longueur pour ressortir par un trou gros comme le petit doigt à côté de l’anus.

Sanglier 110 Kg. Carabine CZ 375 HH. Lunette SIGHTMARK 3-12×56.   Veste VERNEY CARRON PRO HUNT.

01 Septembre 2016 : L’heureux possesseur (sur mes conseils) de la carabine SAKO ci-dessous m’écrit : « Bonjour, aujourd’hui ma Sako 85 en 375 HH a parlée ! Sanglier de 70kg , écroulé sur place, tir à 50m. Balle Freyr DL1. Trou d’entrée du diamètre de la balle , trou de sortie de 2cm…  Merci pour vos conseils ! » Erick.

La même balle dans un calibre dit « conventionnel » de 7mm, l’animal aurait été  déséquilibré à l’impact pour aller crever dans la forêt. C’est le transfert de l’énergie MÉCANIQUE de la balle et non pas « c’est le déplacement de l’air qui tue » ;-(  qui dans un premier temps a plongé l’animal dans le coma, la mort ne venant qu’après.

Trou de sortie de la balle FREYR DL1.

Sanglier 2 trou sortie 2

Juin 2016. La carabine d’Erick B. SAKO 85 en 375 HH.

IMG_8520(1) IMG_8526

Et ce réticule magnifique !

LEICA-MAGNUS-RETICLES-RETICLE-L-3D

IMG_8530

Décembre 2015 : Expérience personnelle de l’auteur : C’était samedi dernier, au poste, assis sur mon siège, de façon à ne pas bouger, le casque PELTOR PROTAC sur les oreilles, j’entends le bruit caractéristique de feuilles remuées : Tchic, tchic, tchic…. Persuadé que cela vient de la gauche, je persiste à regarder dans cette direction. Puis regardant devant moi, je vois les deux sangliers arrêtés à 12 mètres de moi en train de me scanner !

chasseur de sanglier.com

Je monte tout doucement la carabine, mais je ne lui vois que le cul et lui ne voit pas mon mouvement masqué par l’arbre derrière lequel il se trouve. « Tu vas bien être obligé d’avancer » me dis-je. Il fait un pas de plus, ma lunette est réglée sur 3.5, sa tête rempli l’optique, j’ai eu le temps de mettre le stetcher, j’effleure la détente : BOUM ! Le deuxième sanglier se fait la malle, moi je reste concentré sur ma cible, je ne m’éparpille pas ! Le sanglier a pris la balle en pleine tête, de trois quart avant. On constatera plus tard qu’elle a traversé la tête puis le cœur…..!!! Incroyable ! Le sanglier (65 kg) est tétanisé debout, les centres nerveux paralysés par l’énergie de percussion. Il ne bouge pas ! Et là « petite erreur » : au lieu de laisser la bête mourir dans son coma et s’écrouler d’elle même, je fais la bêtise de redoubler à la tête. Et là…. la même énergie de percussion  l’envoie au sol mais le réveille tout autant ! Il se débat dans tous les sens, il souffre et je n’aime pas laisser souffrir une bête, je déteste au plus haut point cette expression : « Pourquoi tu as gaspillé une autre balle puisqu’il était mort de toute façon ». Réponse : « Parce qu’il est du devoir de tout chasseur d’abréger les souffrances d’un animal ». Je m’approche en courant et je termine par une autre balle.

Cette photo est le trou de sortie de la deuxième balle doublée à la tête, il a la taille d’un pouce :

sanglier trou de sortie de la balle

sanglier

Expérience personnelle de l’auteur

Cerf. balle de 375 HH. 25 mètres.

Cerf Barbazan_0003

Chevreuil : Balle de 375 HH à 25 mètres. Un trou  d’entrée bien propre bien net. Mort durant le coma.

chevreuil atteint d'une balle de cou de 375 HH

Chevreuil. balle de 375 HH dans le coffre. Sans commentaire.

chevreuil 375 (4)

Chevreuil : Balle de 7×64. Il bougeait et criait, j’ai redoublé pour abréger ses souffrances.

chevreuil 7x64

Nicolas R. Décembre 2015 : Sanglier tiré à 8 mètres première balle à l’arrière entre la colonne et les reins couché sur place. Seconde balle presque immédiate  (merci la fluidité SAUER) plein cœur voilà un beau mâle de 101 kg. Photos des trous de sorties presque invisible si on soulève pas le poil et ridicule par rapport au diamètre !!! Le 375 HH un régal! !!

20151205_165641

Mise à jour : 02 Novembre 2015 : Nicolas R. m’envoie cette photo et ce commentaire : « Petit cochon de 15-20 kg tiré à la 375 avec les balles FREYR à 15 mètres. C’est le trou de sortie je ne met pas l’entrée car balle de panse ».

balle freyr 15 métres 375 HH

Commentaire : Je m’adresse à tous ceux qui croient que le 375 HH n’est pas un calibre de battue : Essayez donc de reproduire un trou de sortie aussi réduit avec une balle de 300 win mag en 9 grammes ou 180 grains, vous m’en direz des nouvelles…!

Expérience personnelle de l’auteur. 2014-2015

Dimanche, un joli tir de biche, « au vol ».

Céline, qui pique avec ses fox, elle est aussi jolie que compétente (ou l’inverse) (!) lève une biche, tire, la rate et crie « Attention la biche… ! En bas » ! Le temps d’enregistrer, la biche, énorme, pas très loin des 100 kg, fonce dans ma direction en dévalant la pente. Grossière erreur : je m’aperçois en épaulant ma CZ que le cache de ma MEOPTA n’est pas relevé… ! J’épaule, je vise en même temps mais suite à la manip précédente, mon index ne trouve pas sa place sur le pontet et vient heurter la queue de détente… ! Première balle à côté ! C’est alors que je commute en « tir réflexe » (l’animal étant identifié), celui qui va du cervelet à la main directement, sans passer par le cerveau (Siegfried Hubner). Le cerveau est court-circuité, ce qui suit n’est qu’une succession d’automatismes :

  1. Réarmer la carabine.
  2. Coup de bras  à 180° gauche-droite.
  3. La MEOPTA est réglée sur un grossissement de 4.
  4. Distance de tir : Entre 30 et 40 mètres maxi.
  5. Le coffre de la biche apparait, d’autant plus gros que le grossissement est important.
  6. Je lâche la deuxième balle (« Munitions FREYR ») entre les pattes avant et arrière.
  7. Boum ! « Le gars au dessus de moi m’a dit : « on aurait dit un canon de 20 mm ! ».
  8. J’annonce la balle : « Dans le coffre ».
  9. La biche fait 20 mètres de plus, s’effondre et passe du coma à la mort sans souffrance et sans bouger. En fait la balle est pile au centre de l’épaule droite et a traversé les deux épaules de façon parfaitement symétrique.
  10. Le placement de la balle à cet endroit s’appelle un coup de chance ! Rien d’autre !

Ce que vous voyez c’est le trou de sortie de la 375 HH « Munitions FREYR ». Notez que l’animal s’est effondré quelques mètres après, qu’il est mort durant le coma (KO). C’est l’onde de choc mécanique (produite par le projectile) et non pas le déplacement de l’air qui a mis le systéme nerveux sur « OFF ». Un autre calibre au même endroit, l’animal aurait pu parcourir plusieurs centaines de mètres et il ne serait pas mort sur le coup.

biche-2-light.jpg

Quelles leçons retenir…

  1. Quand les fox commencent à « niaquer » c’est qu’ils ont l’animal en visuel, j’aurai dû, je le fais d’habitude, simuler un épaulement dans la direction du bruit, je me serai alors aperçu que ce p….. de cache était relevé !
  2. Conséquences : Les doigts n’étaient pas correctement positionnés, l’index va heurter la queue de détente sans qu’on lui demande quelque chose… !
  3. C’est une de mes particularités, je rate souvent à la première balle quand je m’applique, lorsque c’est le cerveau qui commande et très rarement à la seconde quand le tir devient « réflexe ».
  4. Souvenez-vous que c’est « la volonté qui guide la balle ». Ceci ne relève pas d’un entrainement au stand mais d’un entrainement MENTAL, un KATA MENTAL.

Assis ou allongé, bien relaxé, on se voit en train de décomposer toute la phase du tir, du gibier entendu jusqu’au tir final en passant par l’épaulement, la visée, etc… Associé à cela un grossissement de 4.8 pour seulement une trentaine de mètres (40 maxi) on n’a pas besoin de repositionner la croix sur le coffre de la bête puisqu’il remplit la lunette… ! CQFD !!!

N’écoutez pas ces publicités qui vous parlent de « champ à 100 mètres », on s’en contre-fout du champ à 100 mètres !

Allez au sanglier courant à 50 mètres :

  1. Mettez-le en vitesse rapide
  2. Réglez votre lunette à 4.8, 5 maxi, au-delà on ne tient pas une visée stable.
  3. Pré-épaulez en regardant le guidon au bout du canon, donc à gauche de la lunette. Les deux yeux sont ouverts.
  4. Lancez la cible.
  5. Dès qu’elle a démarré, fermez un œil et lancez le canon dans la direction de la cible en remontant d’un coup de bras par l’arrière.
  6. Le coffre de la cible remplit la lunette, NE CHERCHEZ PAS A VISER, lâchez la balle sans arrêter le bras ! Si le poids de votre balle est suffisant : 13/14 grammes minimum (quel que soit le calibre) votre animal ira à terre, doublez-le à la tête immédiatement et sans réfléchir !
  7. Quand vous aurez pratiquer cette technique sur le terrain à plusieurs reprises et selon les circonstances, améliorez-là en remontant toujours par l’arrière mais en allant chercher la colonne au cou, puis en lâchant la balle tout en continuant à tirer le bras et SURTOUT PAS EN DEVANÇANT LE TIR !
  8. La balle de 375 tape au coffre et le transfert d’énergie mécanique du projectile est tel (à ne pas confondre avec l’onde de choc qui ne tue pas et n’a jamais tué, comme le ridicule) qu’il met sur « OFF » le système nerveux central de l’animal. Celui-ci meurt dans le coma, sans souffrances inutiles, ce qui doit être la règle pour tous les tirs de chasse.
  9. Une balle plus classique : 7 mm aurait certes écroulé l’animal mais beaucoup plus loin, les chiens l’auraient alors rattrapé et…. bonjour l’ambiance… !

Merci de me faire part des enseignements sur le terrain que vous aurez tiré de ces quelques lignes.

Lire également :

375 HH Magnum : Un excellent calibre de battue. CZ 550 Magnum. 9.3×64 et 9.3×66.

Le grand dossier du magnum.

Chasse en battue. Leçons du Week-end

J’ai aussi créer ce nouveau sujet pour tous ceux qui de plus en plus nombreux veulent découvrir les carabines des autres chasseurs, comme cette CZ 550 customisée de François de Paris qui m’écrit :

« Ma carabine CZ 375 magnum HH crosse Safari luxe avec sa crosse dos de cochon à joue bavaroise a subi quelques modifications.

photo-1--2--copie.jpg

La crosse à été rallongée de 4cm, elle est désormais équipée de sa cartouchière sur-mesure de chez NG Cuirs avec la possibilité d’y glisser 5 balles de ce calibre merveilleux.

La bretelle vient de chez Butler Creek, résistante et extensible avec ses attaches Uncle Mike’s.

photo-4-copie-2-copie-2.jpg

Chez l’armurier Briano, que je recommande vivement et sur ses conseils, afin de perfectionner le rechargement rapide j’ai fait polir le bronzage de l’ensemble de la chambre et de toutes les parties internes en contact avec la culasse ce qui assure une fluidité étonnante. Toujours chez Briano et c’est la la raison de ces quelques lignes, j’y ai fait faire un montage pivot à tête haute pour ma lunette Swarowski (2,5x15x44 à rail et à tourelle mémorielle) avec un collier à montage haut AEW sur l’embase avant et une fixation au rail pour montage arrière haut le résultat est fabuleux. Le seul point noir de ce montage mais il n’y avait pas d’autres solutions c’est le boîtier avant qui a du être percé afin de permettre la pose de ce montage haut.

Enregistrer

Enregistrer

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de mise en forme, veuillez m’en informer en faisant un clic droit sur le texte pour le mettre en surbrillance puis cliquez sur Ctrl + Entrée . C’est tout !

Print Friendly, PDF & Email

7 thoughts on “375 HH en battue : RETVEX : RETours de Vos EXpériences.”

  1. Merci pour vos articles. Je suis convaincu par l’efficacité des boulets lourds pour la battue. Mes plus beaux tirs au poste ont étés faits avec ma 444, coma direct et venaison « propre » même sur chevreuil. Cherchant a pouvoir tirer plus loin mais voyant le prix des 375 HH, je me retourne vers le 338. Quel munition me conseillez vous afin de préserver la venaison du chevreuil au mieux et en même temps pour coucher un beau sanglier ? bien cordialement

    1. Bonjour,
      Vous résidez aux USA si j’en croit votre IP. Vous aurez sans doute un plus grand choix qu’en France.
      Comme je dis et j’écris : Il faut tirer la plus lourde dans son calibre avec un minimum de 13-14 grammes.
      Pour le 338, outre le frein de bouche que je vous recommande, je vous recommande ceci :
      15.58 Grammes Remington swift a frame pour son double effet kiss cool.
      19 grammes : BLACK HILLS Match King. Introuvable en France ! j’aimerai bien avoir des photos et des retours d’usages.

  2. Depuis mon dernier retex j’ai tué plusieurs sangliers et chevreuils avec ma Sako 375HH et récemment 2 biches, chaque fois animal cloué sur place et aucun dégât sur la venaison.
    Toujours avec les Freyr DL1 de 300gr
    Je ne chasse plus qu’avec elle !! 🙂
    Merci pour vos conseils
    Erick

  3. Bonjour,
    Aujourd’hui ma Sako 85 en 375HH a parlé !
    Sanglier de 70kg , écroulé sur place, tir à 50m.
    Balle Freyr DL1
    Trou d’entrée du diamètre de la balle , trou de sortie de 2cm…
    Merci pour vos conseils !
    Erick

    1. Ahhhhh !!!!!!!!! ça fait plaisir de commencer la matinée avec ce genre de mail ! Il faudrait des photos des trous d’entrée et de sortie.

    1. C’est la même chose que le 375. Une réponse de spécialiste : Le site grand gibier.net ne réponds plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.