Accidents de chasse vs Accidents de ski, domestique, etc…

23 décembre 2017 : SKIPASS.COM : « L’hiver 2015-2016 est l’un des hivers les moins meurtriers depuis la création de l’ANENA en 1971, avec au total 21 victimes (NDR : Heursement que c’est eux qui le disent !) (voir le détail des chiffres ici). Voici ce qui a été recensé :

– 45 avalanches accidentelles,

– Dont 12 avalanches mortelles,

– 107 personnes emportées,

– 41 ont été ensevelies,

– 21 sont décédées, 40 ont été blessées, 46 s’en sont sorties indemnes.

Sur la période 1980-2015, la moyenne est de 22 accidents mortels pour 31 décès. Cet hiver est donc bien dessous, c’est le cinquième hiver le moins meurtrier depuis 1971″.

31 morts par an moyenne contre une quinzaine à, la chasse et ce chiffre de 31 morts ne prend pas en compte les morts dans le ski alpin !

28 Août 2017 : Quand on pense à tous ces médias qui font leur choux gras du moindre accident de chasse, voici une info d’aujourd’hui : « Accidents mortels sur le Mont Blanc: « Il faut siffler la fin de la récréation »  : « Après une succession de décès, le maire de Saint-Gervais a pris un arrêté à obligeant les alpinistes à porter un équipement adéquat. Il lance un appel au gouvernement. Huit décès en un mois. L’été a été meurtrier sur les pentes du Mont-Blanc. LIRE LA SUITE…..

Huit morts en un mois….!!! Vous vous rendez compte si notre activité avait enregistré 8 morts en un mois et au même endroit !!! Voilà de quoi vous fournir des arguments !!!!

07 Mars 2014 : Le Point.fr Le Dévoluy : « Un enfant de 7 ans meurt percuté par un skieur ». Vous n’en avez pas entendu parler…??? C’est normal ! C’est au ski !! Imaginez que cela soit arrivé à la chasse, ce sport de barbare qui tue des innocents ! 11 Juin 2013 : Comme le fait très justement remarquer le rédac chef du magazine « sanglier Techniques de chasse » dans son dernier numéro  : « ……..La moindre victime (de la chasse) fait la une des journaux et la joie de nos détracteurs. pourtant, pour la seule première semaine des vacances de février 2013, DIX PERSONNES sont mortes en faisant du ski ! ». Avant de s’exciter sur la médiatisation de quelques accidents de chasse, commençons par nous interroger sur cette information : « Neuf cents accidents médicaux par jour dans les hôpitaux français » LE MONDE.FR avec AFP | 26.11.10 | 07h38 • Mis à jour le 26.11.10 | 10h16. « Neuf cents accidents médicaux, en moyenne, surviennent chaque jour dans les hôpitaux et cliniques français, révèle la deuxième enquête nationale sur les événements indésirables graves liés aux soins (Eneis), publiée par le ministère du travail et de la santé. Sur ce total, quatre cents seraient « évitables » estime le rapport. Ce résultat élevé est proche de celui de 2004″.  Chaque année, ce sont donc entre 275 000 et 395 000 « événements indésirables graves » (EIG) qui surviendraient dans les établissements hospitaliers français, estime l’étude ».

DU SABOTAGE AU MEURTRE ! : « Jusqu’où peuvent aller la haine et l’ignorance lorsqu’elles animent des esprits manipulés et à la dérive ? C’est la triste réponse que viennent d’apporter les hunt-saboteurs anglais lundi, avec la mort du suiveur de l’Équipage Warwickshire Hunt,  Trevor Morse. Ce dernier a en effet été décapité par la pale du  gyrocoptère d’un saboteur qui tentait de l’effrayer pendant un laisser-courre. » Communiqué de presse de la Fédération nationale des chasseurs. Avant d’aborder les accidents de chasse, penchons nous d’abord sur un sport beaucoup moins dangereux, du moins sur le papier et posons nous la question du coût des accidents de chasse à la collectivité par rapport à ceux provoqués par des sports dits de montagne et les accidents survenus au domicile.

ACCIDENTS DOMESTIQUES : 20.000 morts par an.

80% pourraient être évités.
400.000 brûlures par accidents domestiques par an.
600.000 morsures de chien par an.
250 morts par défenestration pour les enfants de 10 mois à 7 ans par an.
2.000.000 de chutes chez les + de 65 ans, ce qui représente 10.000 morts par an.
100 morts par an dus aux noyades (baignoire et piscine).

Source : accidents domestiques.com

LE FIGARO. 13 Août 2009. Le dernier bilan de l’Institut de veille sanitaire fait état de 217 morts sur les 657 noyades accidentelles enregistrées entre le 1er juin et le 9 août 2009.

Accidents de ski.

En 2006, les coûts des accidents de ski ont atteint 208.6 millions de francs soit 1364 millions d’€uros; les accidents de snowboard ont coûté 33,3 millions de francs, soit 218 millions d’€uro à la collectivité nationale.

Par saison sur le domaine skiable Français : “Sur la base d’une moyenne de 24.500 blessés par saison (26.700 en 2005-2006)”

Quelques statistiques du PGHM de Chamonix sur l’ensemble de la Haute-Savoie. (Uniquement la Haute-Savoie !!!)

 

1.850.000 snowboarders provoquent 35.700 accidents !

Après passage au cabinet du Médecin de Montagne, on observe :
126 644 non-hospitalisations ;
9 806 hospitalisations (immédiates ou secondaires)

98 cas de pronostic vital en jeu.

Saison de ski 2007-2008 : Sur la base du recueil par 53 médecins seulement :  143.427 accidents. 12.478  collisions entre usagers DONT 1147 AVEC DES NON-SKIEURS !!! 1.4 millions de snowboarders pour  31.000 accidents !!! Source “Médecin de montagne” .

Janvier 2009 : un article parue dans la “DEPECHE DU MIDI“. “…..c’est un pavé dans la mare qu’a lancé, hier matin dans les colonnes du « Journal du dimanche » Philippe Juvin, le chef des urgences à l’hôpital Beaujon, dans les Hauts- de- Seine, après la série noire qui frappe les hôpitaux depuis Noël. Selon cet anesthésiste-réanimateur – également en charge de la santé à l’UMP – les erreurs médicales seraient à l’origine « de 300.000 à 500.000 événements indésirables graves et surtout de pas moins de 10.000 morts par an en France».

Extrait du site : SYSTÈME NATIONAL D’OBSERVATION DE LA SÉCURITÉ EN MONTAGNE.
Bilans des accidents et secours en montagne. Encore heureux que les chasseurs ne coûtent pas aussi cher à la collectivité !

« Bilan des interventions effectuées par les services de secours en montagne au cours des mois de juin – juillet – août et septembre 2006.

LES INDICATEURS CLÉS DE LA SAISON 2006
Entre le 1er juin et le 30 septembre 2006, le SNOSM a recensé 2 511 interventions concernant
3176 personnes, se répartissant en :
– 1 811 personnes blessées (parmi lesquelles certaines ont pu décéder des suites de leurs blessures) ;
– 6 personnes disparues ;
– 194 personnes malades, soit en raison de leur séjour en altitude, soit pour des raisons de santé, soit encore pour une hypoglycémie ou un épuisement ;
– 100 personnes décédées sur place, dont 70 de manière traumatique et 30 de manière non-traumatique ;
– 1065 personnes indemnes ». Fin de citation !

3176 blessés et 100 personnes décédés en 4 mois excusez du peu !!!

Parlons maintenant de la chasse.

CAMPAGNE DE CHASSE 2005-2006.

L’ONCFS a recensé pour la saison de chasse 2005/2006, 169 accidents de chasse dont 24 accidents mortels et 61 accidents graves. Pour à peu prés 1.400.000 chasseurs. A comparer aux mêmes nombre de snowboarders qui provoquent 31.000 accidents !!!

Toujours selon l’ONFCS : Accidents de chasse : une baisse de 20 %”. “La tendance à la baisse, observée depuis 1997, est maintenue. La part des accidents mortels (24) est également contenue, à hauteur de 14% de l’ensemble.” “Toutes circonstances confondues, on remarque qu’environ un tiers des accidents est dû à un problème de manipulation de l’arme ; 26 départements n’ont déclaré aucun accident durant la saison.“

CAMPAGNE DE CHASSE 2007-2008 :

Les chiffres pour la saison 2007/2008 sont : 163 accidents (179 en 2006/2007) dont 15 mortels. Une tendance à la baisse confirmée depuis ces 10 dernières années (sensibilisation à la sécurité lors de l’examen et de la formation, épreuve pratique, effets fluos, signalétique,…portent leur fruit)

* Les accidents surviennent  à 52,4 %  lors de chasse au grand gibier et principalement au poste
* Dans 30 % des cas, le chasseur se blesse seul lors des manipulations de l’arme.

Une enquête sur la chasse en France qui confirme ses excellents rapports avec la population, contrairement à ce que certains laisseraient entendre. Enquête CSA 2006.

CAMPAGNE DE CHASSE 2008-2009 :

Communiqué de presse de l’ONCFS. Paris, le 26 août 2009 :“Accidents de chasse. Des chiffres toujours en baisse ».
Pour la dernière saison de chasse 2008/2009, les agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) ont relevé 145 accidents (163 en 2007/2008) dont 22 mortels. La tendance à la baisse constatée depuis de nombreuses années se confirme sous l’effet de la politique sécuritaire menée tant par l’ONCFS que la Fédération Nationale des Chasseurs et relayée par les fédérations départementales (balisage des postes, panneaux mobiles d’information, port d’effets voyants, information des chasseurs, formation accrue…).
L’analyse du bilan permet plusieurs observations :
– 54 % des accidents interviennent lors de battues au grand gibier et plus particulièrement au sanglier, la mauvaise manipulation de l’arme est souvent mise en cause (50%). Pour 50% des accidents la distance de tir est inférieure à 10 mètres”.

Dossier de 16 pages en PDF :  “La sécurité à la chasse”

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.