Accidents -De- chasse ou -À- la chasse. Saison 2018-2019.

Les mises à jour de cet article sont envoyées automatiquement chaque semaine via la « La récap de la semaine ». Pour vous abonnez, allez dans la partie fixe du site sur la gauche et recherchez : « Abonnez-vous à la newsletter ».

Je me permets de recommander fortement aux Présidents de chasse de prendre 15 minutes avant chaque battue pour commenter les accidents survenus dans la semaine. Les tirs sans une identification formelle sont inacceptables !

Voir mon article :

Faut-il identifier avant de tirer ou identifier avant de prendre la visée ? Tir fichant ou zone fichante ?

Dans un souci de pédagogie auprès de vos collègues, vous pouvez imprimer cet article en cliquant sur cette icône en bas à droite de chaque article.

Préambule

Dans un souci de pédagogie auprès des tenants de l’écologisme et tous ceux qui considèrent notre activité comme « mortifère », ayez en tête ces chiffres : Une quinzaine de morts dans des accidents de chasse ou à la chasse, tout confondu y compris crise cardiaque, contre : « ……les erreurs médicales seraient à l’origine « de 300.000 à 500.000 événements indésirables graves et surtout de pas moins de 10 000 morts PAR AN en France ». LIRE LA SUITE…..

Un seul accident de chasse fait l’objet de gros titres dans les journaux ! Et cet accident là, pensez-vous qu’il a fait les GROS TITRES dans les journaux… : « Nathalie devait subir une simple opération en urologie à Ermont dans le Val d’Oise. Mais l’anesthésiste s’est lourdement trompé, injectant un puissant antibiotique au lieu d’un anesthésiant au niveau de la moelle épinière. ….A son réveil, elle n’entend plus, ne voit pas bien et ne peut parler. Elle est désormais paraplégique.« Cette anesthésiste m’a enlevé ma liberté. Avant je courrais, je voulais me préparer à un marathon. Pour moi, c’est fini » déclare-t-elle à la radio.

Article publié le 12 juillet 2018 : « Noyades. 121 personnes sont mortes en un mois en France en 2018 ».

« L’enquête Noyades 2018 diligentée par Santé publique France jusqu’au 30 septembre commence à diffuser ses premiers résultats. Depuis le 1er juin, 552 accidents liés à la baignade ont été recensés. 121 personnes y ont perdu la vie ». 

Article publié le 07 Août 2018 : « 251 personnes sont mortes noyées en France depuis le début de l’été ».

« Enquête noyades 2018 – 2èmes résultats du 1er juin au 26 juillet 2018 ». « Entre le 01/06 et le 26/07/2018, 1 139 noyades ont été dénombrées en France métropolitaine et les DOM/TOM. Elles ont été suivies de 251 de décès ».

« Près de 1.800 noyades recensées en France depuis juin »« Santé Publique France publie ce jeudi 16 août les troisièmes résultats de l’enquête « Noyades 2018″* et les chiffres sont étourdissants : 1.758 noyades ont été dénombrées entre le 1er juin et le 9 août 2018. C’est deux fois plus qu’à l’été 2015, où 858 noyades ont été recensées ».

Qu’attend donc le gouvernement pour fermer les plages et mettre fin à ces baignades, « ACTIVITÉ MORTIFÈRE » qui a tuée prés de 500 personnes cet été ???? !!!!

Accidents -De- chasse ou -À- la chasse. Saison 2018-2019.

Moins de 15 morts pour un million de chasseurs qui en moyenne chassent une dizaine de fois par an. La Fédération Française d’alpinisme a eu 23 morts pour 100.000 adhérents l’année dernière, 24 plongeurs morts pour 150.000 adhérents.

Septembre 2018

« Une fillette de 10 ans grièvement blessée par un chasseur à Limoges ».  Une fillette de 10 ans a été grièvement blessée par arme à feu, dimanche 16 septembre 2018 en fin d’après-midi à Limoges, par un homme ayant tiré sur un faisan de chez lui. L’homme, ancien chasseur, sans antécédents judiciaires n’avait plus de permis de chasse. 

  • CECI N’EST PAS UN ACCIDENT DE CHASSE, NI UN ACCIDENT DÛ À UN CHASSEUR, CONTRAIREMENT À CE QUE LAISSE SUPPOSER CET ARTICLE INFAMANT DE FRANCE 3 NOUVELLE AQUITAINE. Il s’agit bien d’un acte de délinquance !
  • Si la fédération Nationale de la chasse avait un temps soit peu, un service communication digne de ce nom, un communiqué aurait déjà dû partir :
  • 1° A l’attention de la rédaction de FRANCE 3 NOUVELLE AQUITAINE qui publie volontairement des informations erronées, sachant comme ils le disent eux même que ce n’est plus un chasseur en titre.
  • 2° Cette action illégale de tir s’est faite dans un cadre domestique et en dehors de toute action de chasse légale.

« Un chasseur se tue avec son fusil dans le Var, la thèse de l’accident privilégiée ». Un homme âgé de 69 ans est décédé ce mercredi matin des suites d’une hémorragie. Selon les premiers éléments, ce chasseur s’est mortellement blessé en manipulant son arme à Artignosc-sur-Verdon.

Auto-accident de tir dans le Lot-et-Garonne : un garde-chasse grièvement blessé. La scène s’est déroulée samedi soir. L’homme a dû être héliporté jusqu’à Toulouse. Samedi vers 21 heures, un garde-chasse de 63 ans a, dans des   circonstances encore à déterminer, été victime d’un accident de tir. Le coup qui est parti de sa propre arme, un fusil de chasse, lui a arraché le bras.

Hérault : un homme de 60 ans héliporté après avoir été blessé par un sanglier. La victime a été mordue au mollet par l’animal et présentait une plaie importante. Il a été pris en charge par les pompiers de Gigean et Bouzigues. La victime a été blessée au mollet par l’animal et présentait une plaie importante. Il a été pris en charge par les pompiers de Gigean et Bouzigues.

Août 2018

Guyane : Un jeune homme de 20 ans a été blessé par balle hier après-midi sur la commune de Régina.

Un chasseur a été gravement blessé ce mercredi 15 août 2018 en milieu de matinée en Savoie. L’homme âgé d’une cinquantaine d’années a été touché à la jambe sur la commune de Coise-Saint-Jean-Pied-Gauthier.

Ceci est le titre du journal « 20 MINUTES » : « Gironde: Un homme abattu lors d’une partie de chasse au sanglier ». Ces ahuris mélangent VOLONTAIREMENT chasse et grand banditisme….! Mais ne comptez pas sur la fédération nationale de la chasse pour leur opposer un rectificatif ! Le même événement vu par SUD-OUEST : « Gironde : un homme tué dans un accident de chasse« . « Un chasseur de 50 ans est décédé ce jeudi soir à la suite d’un tir de chevrotine lors d’une chasse. L’accident s’est produit à Blanquefort, au lieu dit Florimond. Quatre chasseurs se trouvaient dans un champ de maïs pour une chasse à l’affût. Les sapeurs-pompiers ont été alertés aux alentours de 22h20. C’est un autre chasseur qui aurait tiré accidentellement sur la victime depuis un mirador ». Europe 1 rapporte que le soir de l’incident, les chasseurs sont descendus de leur mirador à la tombée de la nuit, sauf le tireur qui aurait estimé qu’il ne faisait pas encore assez sombre pour abandonner son perchoir d’où il guettait la possible approche d’un sanglier. Selon le récit qu’il a fait aux gendarmes, il aurait alors tiré en voyant la végétation bouger, croyant qu’il s’agissait d’un gibier.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.